Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Mar 2 Fév - 22:12



    Habitants de la Cité céleste...

    Les habitants de cette Cité,
    Après avoir triomphé de ce monde,
    Sont tous dans la gloire
    Et ont des visages pleins de joie,
    Car ils sont délivrés de tous les maux.

    Ils n'ont tache ni rouille
    Dans ce ciel pur comme le cristal :
    L'Agneau divin
    A essuyé leurs larmes
    Et leur donne le prix de leur course.

    Leur chair est pacifiée,
    Soumise à l'esprit
    Et spiritualisée,
    Unie au Dieu souverain
    Et embrasée de son amour.

    Ils jouissent d'une paix éternelle
    Sans que rien les fatigue jamais :
    Ils sont tout enveloppés
    De la véritable gloire,
    Unis à leur Principe et à leur Créateur.

    Ils contemplent dans la joie
    La présence du Dieu qu'ils ont tant aimé.
    Ils se désaltèrent à cette source
    Qu'ils ont tant désirée,
    A cette eau dont ils avaient tant soif.


    Saint Jean de la Croix
    Poème XXI



    Dernière édition par Gilles le Lun 21 Mar - 18:04, édité 1 fois


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1715
    Date d'inscription : 25/01/2016
    Localisation : France - diocèse de Rouen
    Saint intercesseur : Ste Thérèse de Lisieux - Marcel Van - Padre Pio - Ste Faustine

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Thierry le Mar 2 Fév - 22:18

    Merci Gilles. Superbe l'image !
    Je suis justement en ce moment en train de lire "Ils ont vu le Ciel" de Jean Mathiot aux éditions "Rassemblement à Son image".
    Elle y correspond pleinement !


    _________________
    Plus tu t'effaceras et te dépouilleras intérieurement vis-à-vis de tes saints ressentis intérieurs, plus tu porteras de fruits dans tes actes, et plus cette dévotion portera de fruits célestes.

    .
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Lun 22 Fév - 18:51



    L’espérance du chrétien

    Nous devons grandir en espérance, car nous nous affermirons alors dans la foi, qui est la véritable garantie des biens que l’on espère, la preuve des réalités qu’on ne voit pas (He 11, 1). Grandir dans cette espérance revient aussi à supplier le Seigneur d’accroître en nous sa charité, car l’on ne se confie pleinement qu’en ce qu’on aime de toutes ses forces. Or, il vaut la peine d’aimer le Seigneur. Vous avez observé comme moi que celui qui est amoureux s’abandonne avec confiance, dans une harmonie merveilleuse où les cœurs battent d’un seul et même amour. Qu’en sera‑t‑il donc de l’Amour de Dieu ? Ne savez‑vous pas que le Christ est mort pour chacun de nous ? Oui, c’est pour notre cœur pauvre et petit que s’est consommé le sacrifice rédempteur de Jésus.

    Le Seigneur nous parle souvent de la récompense qu’il a gagnée pour nous par sa Mort et sa Résurrection. Je vais vous préparer une place. Et quand je serai allé vous préparer une place, je reviendrai vous prendre avec moi, afin que, là où je suis, vous soyez, vous aussi (Jn 14, 2‑3). Le ciel est le terme de notre chemin terrestre. Jésus‑Christ nous y a précédés et il y attend notre arrivée, dans la compagnie de la Sainte Vierge et de saint Joseph, que je vénère tant, et des anges.

    Quelle merveille ce sera quand notre Père nous dira : c’est bien, serviteur bon et fidèle, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t’établirai ; entre dans la joie de ton Seigneur (Mt 25, 21). Vivre dans l’espérance ! Voilà le prodige de l’âme contemplative. Nous vivons de Foi, d’Espérance, et d’Amour ; et l’Espérance nous rend puissants. Vous rappelez‑vous saint Jean ? je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, que la parole de Dieu demeure en vous et que vous avez vaincu le Mauvais (1 Jn 2, 14). Dieu nous presse : il en va de la jeunesse éternelle de l’Église et de celle de l’humanité tout entière. Tels le roi Midas, qui changeait en or tout ce qu’il touchait, vous pouvez transformer tout l’humain en divin.

    Après la mort, ne l’oubliez jamais, l’Amour viendra à votre rencontre. Et dans l’Amour de Dieu vous trouverez par surcroît toutes les amours nobles que vous aurez connues sur terre. Le Seigneur a disposé que nous passions cette courte étape qu’est notre existence à travailler et, comme son Fils Premier‑Né, en faisant le bien (Ac 10, 38) (…) Demandons à Notre Dame, Spes Nostra, de nous brûler du saint désir d’habiter tous ensemble dans la maison du Père. Rien ne pourra nous inquiéter, si nous nous décidons à bien ancrer dans notre cœur le désir de la vraie Patrie : le Seigneur nous guidera par sa grâce ; et, sous un vent favorable, il mènera notre barque vers un clair rivage.

    Source:
    L'espérance du chrétien - Opus Dei


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 28 Fév - 21:57



    Saint Jean de la Croix (1542-1591), Docteur de l’Église, a dit : « A la fin de notre vie nous serons jugés non pas sur ce qu’on a fait mais sur la quantité d’Amour que l’on a mis pour faire ce que l’on a à faire ». La Prière pour les défunts de Saint Jean de la Croix, « Ton Amour qui m’attend » en est une belle expression...

    « Ce qui se passe de l’autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l’Éternité. Je ne le sais pas ! Je crois, je crois seulement qu’un grand Amour m’attend. Je sais pourtant qu’alors, pauvre et dépouillé, je laisserai Dieu peser le poids de ma vie. Mais ne pensez pas que je désespère. Non, je crois, je crois tellement qu’un grand Amour m’attend. Maintenant que mon heure est proche, que la voix de l’Éternité m’invite à franchir le mur, ce que j’ai cru, je le croirai plus fort au pas de la mort. C’est vers un Amour que je marche en m’en allant, c’est vers son Amour que je tends les bras, c’est dans la vie que je descends doucement. Si je meurs ne pleurez pas, c’est un Amour qui me prend paisiblement. Si j’ai peur ? Et pourquoi pas ! Rappelez-moi souvent, simplement, qu’un Amour m’attend. Mon Rédempteur va m’ouvrir la porte de la joie, de sa Lumière. Oui, Père ! Voici que je viens vers toi comme un enfant, je viens me jeter dans ton Amour, ton Amour qui m’attend. »



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Lun 29 Fév - 18:58



    Un jour, je partirai...

    Un jour je partirai, seule, sur le chemin
    Je me retournerai vers ceux que j’ai laissés,
    Et puis je leur dirai : « Au revoir mes amours »

    Alors j’avancerai, dans une joie secrète
    Vers Celui qui m’attend depuis l’éternité,
    Sans crainte et sans regret, encore toute de terre,
    Mais déjà libérée au profond de mon cœur

    Pauvre en haillons, pieds nus, vers le festin d’Amour,
    Vers le Père qui m’aime, et qui me tend les bras.
    Et là j’emmènerai mon compagnon de route,
    Qui m’aura précédée ou bien qui me suivra ;
    Peut-être sera-t-il toujours à mes côtés
    Pour retrouver le Père au destin de l’Amour.

    Nous crierons le regret de nos fautes passées
    Nous nous prosternerons, tous deux dans la poussière
    Possédés par la flamme indomptable et brûlante
    De cet Amour qu’enfin nous aurons reconnu.

    Nous ne serons plus rien que désir et louange,
    Nous verrons ce jour-là ce que nous attendons.
    Notre cœur transformé ne sera plus que cendres
    Mais une vie nouvelle de lui sera née.


    Et nous saurons enfin ce qu’est la joie ardente
    Dont nous n’avons ici qu’un pâle échantillon
    Qui pourtant nous suffit pour n’être plus qu’attente…
    O Seigneur, qu’il est bon d’aller vers Ta maison…


    Odette COMPAGNON (+ 2001)


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Lun 21 Mar - 18:02



    Comment imaginer le paradis, la résurrection de la chair et la vie éternelle ?

    Ou comment corriger nos fausses représentations...

    Le Christianisme est la religion singulière d’un Dieu fait homme, mort et ressuscité : cette foi fonde une nouvelle conception de l’homme, qui n’est ni matérialiste, ni spiritualiste, ni dualiste, et une nouvelle conception de son humanité et de son destin éternel. Par sa Résurrection, le Christ nous entraine dans la résurrection puisqu’il s’est lié à nous à la Cène et dans le mystère de sa Rédemption, et que nous nous sommes liés à lui par le baptême.

    Il est difficile d’imaginer la vie éternelle ou d’en parler sur le mode descriptif. Le platonisme et son dualisme âme/corps et la conception du temps venant de la physique perturbent notre manière de comprendre l’au-delà de la mort et bloquent nos représentations. Si la description matérielle du Paradis est impossible, les analogies fonctionnent évidemment mieux : la plus classique est celle qui compare la mort à la naissance, avec le passage à une autre vie, plus forte, différente, pour laquelle on est fait. Une petite parabole mettant en scène des jumeaux qui discutent dans le ventre de leur mère est suggestive à ce sujet.

    La temporalité et le mode d’être du Ciel ne nous sont pas accessibles, mais nous savons que les morts vivent dans le Christ dès leur entrée au Paradis, avant même le jugement dernier et que notre soif d’infini est comblée par la vision infinie de Dieu qui nous a fait pour lui. Il est très important aussi de maintenir la révélation fondamentale de la résurrection de la chair et l’espérance des cieux nouveaux et d’une terre nouvelle, dans un univers renouvelé.

    Le Purgatoire ne doit pas non plus être imaginé en termes de temporalité ou d’images terrifiantes. Dante a bien parlé de ce « Purificatoire » décrit comme une ascension vers Dieu dans laquelle on se débarrasse des scories, péchés et lourdeurs accumulés dans notre vie.

    Dieu ne donne qu’à celui qui demande et il respecte sa liberté : l’Enfer est nécessairement solitude en dehors de toute communion, et son éternité, affirmée par la foi catholique, est aussi un mystère à concilier avec celui de la miséricorde de Dieu et celui du bonheur des élus.


    Les fins dernières sont très importantes : il s’agit de vérités essentielles qu’on néglige sans doute trop aujourd’hui dans la prédication : « Il faut considérer que tout finit, qu’il y a un ciel et un enfer » rappelait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

    Pour en savoir plus…


    Pour en savoir beaucoup plus…

    Père Jean Robert Armogathe


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Mar 22 Mar - 18:53



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 3 Avr - 8:23

       

    Les "Noces de l'Agneau" quand nous arriverons au Ciel...





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    P123

    Féminin Messages : 557
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par P123 le Mar 12 Avr - 8:45

    Merci !
    J'aimerais y ajouter un récit dans un recueil de nouvelles "Le voyage de Noel" de Marie Noel, une poétesse chrétienne. ( Ce recueil n'est plus réédité mais on peut l'acheter d'occasion sur internet).
    Dans la première de ces nouvelles très poétiques une vieille fille, Rose, vivant de précarité et de menus travaux d'aiguille, se prépare  à fêter Noel dans un sombre logement avec un voisin pas sympa. Elle a eu des dettes à payer, elle s'est occupé de ses quelque amis vieux ou malades et la voilà, avec une orange pour toute friandise. Elle s'endort et rêve du Paradis : le Seigneur l'y a invitée pour Noel !
    Une immense table est dressée, elle va à l'infini. Et toutes ses connaissances, ses amis, ses parents, grands-parents, cousins, oncles, cousines et tantes disparus s'y trouvent. Les ennemis sont réconciliés. Il y a une réelle lumière de Paradis dans ce récit....et puis la vieille dame se réveille, le feu flambe. Et le voisin pas sympa vient s'excuser de ses grossièretés passées et fêter avec elle Noel : ils partagent la petite orange, le voisin promet d'accompagner Rose à la messe de minuit, on sent qu'il s'est passé quelque chose. Un souffle de vie. Quoique athée le voisin s'exclame "chez vous c' est un vrai Paradis!"
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Mar 12 Avr - 14:09

    @Philon : Merci pour cette belle histoire chère Amie ! Very Happy       


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    P123

    Féminin Messages : 557
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par P123 le Mer 13 Avr - 12:04

    Merci,
    en fait c'est cette table sur l'image que vous avez postée qui illustre très bien ce que voit Rose lorsqu'elle est invitée à festoyer au Paradis. J'ai tout de suite pensé au "Voyage de Noel" en la voyant !
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Mer 13 Avr - 15:45



    Merci chère
    @Philon pour votre participation à ce fil de discussion. Approuve N'hésitez surtout pas à poster d'autres articles au sujet du Ciel... Plusieurs d'entre nous ont bien hâte de s'y retrouver
    avec le Seigneur, nos parents et amis décédés.  (Mais pas tout de suite   Rigole   Comme le chantait Petula Clark : "Tout le monde veut aller au Ciel, mais personne ne veut mourir")

    Comme je possède une imagination très débordante Razz , il m'arrive souvent de penser au Ciel en visualisant les merveilles que le Créateur a préparées pour Ses enfants. cheers

    Je m'imagine très bien dans ma demeure céleste qui ressemblerait à celle-ci...



    Elle est belle, n'est-ce pas ? Approuve


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    P123

    Féminin Messages : 557
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par P123 le Jeu 14 Avr - 10:06

    Merci Gilles !
    A certains moments de ma vie ( en ce moment aussi) il m'est arrivé d'être empêchée par des proches qui avaient de l'influence sur moi de me rapprocher de milieux, de personnes ( chrétiennes, pratiquantes et conservatrices) avec lesquelles je me sentais vraiment "dans mon élément" et , ayant vécu 15 ans dans un pays étranger où je ne me suis pas sentie à ma place, j'ai eu le long de ma vie un sentiment de vivre exilée. Exilée de ma patrie, de ceux qui me correspondaient...à un moment décisif de ma vie, d'ailleurs, j'ai "flashé" sur un leader politique parce qu'il montrait un attachement très fort au terroir, aux racines. Et ça pour une Bretonne, c'est pas rien ! Ce n'est pas le même terroir, bon (ce chef politique est alsacien) mais c'est la même force d'attachement à sa terre ! Et ça, nous autres, quand on nous parle de notre terre, c'est trois bouts de cailloux mais c'est notre patrie.( mon conjoint ne comprend pas cela)

    Quelqu'un me faisait remarquer que les personnes qui vivent en "fusion" avec un parent, un frère, un jumeau ( nous parlions de mes jumelles) ne se sentent parfois pas "libre" dans leur esprit ou leur cœur de penser certaines choses, d'adopter telle ou telle conviction, de fréquenter un certain "profil" de personnes et de milieu...parce que ce serait contraire au "codex" gémellaire qui les uni avec leur frère ( ou parfois même un parent "abusif") dont ils craignent de perdre l'amour qui les nourrit et leur donne une identité.
    Mes jumelles sont très fusionnelles et moi-même je l'ai été, et trop longtemps, avec ma mère ( athée) puis des gens qui lui ressemblaient.
    Je sentais pourtant que je n'étais pas respectée ni aimée par eux et que mon cœur me pousserait vers des Chrétiens plutôt conservateurs, style "manif pour tous" et j'osais pas aller vers eux, je ne savais comment faire, j'avais été "formatée" pour vivre dans un style de vie qui m'a rendue malheureuse et qui avait été voulu par ma mère soixante-huitarde : sexualité "libre", concubinage, pillule, sexe hors mariage, féminisme, belles études, découvrir le monde, les pays étrangers, fréquenter des gays, etc.

    Je me suis cassée la figure avec ce style de vie et me suis convertie timidement d'abord, et maintenant je me rapproche de ma "patrie".

    Mais je suis "freinée" en cela par mes proches qui sont tous des non-croyants (moqueries de mes filles, réticences de mon conjoint qui est pourtant "sympathisant" mais pas trop...)
    Alors je me demande confusément si cette "patrie" recherchée n'est pas simplement le Ciel, la béatitude que nous promet le Seigneur.
    Je me la figure humainement sous les apparences d'une belle maison ancienne en Bretagne avec des meubles anciens, une bibliothèque fantastique ( tout Victor Hugo en première édition reliée, etc.) , une ribambelle d'enfants bien élevés et un couple uni, croyant, pratiquant. Les déjeuners familiaux, la mer, la plage, les pulls bleu marine, les enfants qui font du scoutisme et du piano, la stabilité, la sécurité, la beauté du paysage....mais au fond cette lumière doit probablement n'être qu'un pâle reflet de ce qu'on va trouver "là-haut".

    P123

    Féminin Messages : 557
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par P123 le Jeu 14 Avr - 10:17

    Cela me rappelle qu'il faut que je lise "Les Déracinés" de Maurice Barrès...
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Jeu 14 Avr - 18:59

    Philon a écrit:Je me la figure humainement sous les apparences d'une belle maison ancienne en Bretagne avec des meubles anciens, une bibliothèque fantastique ( tout Victor Hugo en première édition reliée, etc.) , une ribambelle d'enfants bien élevés et un couple uni, croyant, pratiquant. Les déjeuners familiaux, la mer, la plage, les pulls bleu marine, les enfants qui font du scoutisme et du piano, la stabilité, la sécurité, la beauté du paysage....mais au fond cette lumière doit probablement n'être qu'un pâle reflet de ce qu'on va trouver "là-haut"...







    Juste avant sa mort et sa résurrection, quelle promesse Jésus fit-il à ceux qui le suivaient?
    «Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi» Jn 14:1-3

    Comment la Bible décrit-elle la maison du Père?
    «Et je vis descendre du ciel d'après de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux» Ap 21:2

    Quelle description la Bible nous donne-t-elle de cette ville sainte, la Nouvelle Jérusalem?
    «La ville avait la forme d'un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva 12 milles stades, la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales» Ap 21:16
    «Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce : le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d'émeraude» Ap 21:19
    «Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait 12 portes et aux portes 12 anges, et des noms écrits, ceux des 12 tribus des fils d'Israël. Les 12 portes étaient 12 perles : Chaque porte était d'une seule perle. La place de la ville était d'or pur, comme du verre transparent» Ap 21:12, 21
    «La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer; car la gloire de Dieu l'éclaire et l'Agneau est son flambeau» Ap 21:23

    Quel arbre très spécial va pousser dans la Nouvelle Jérusalem, qui se trouvait aussi dans le jardin d'Eden? 
    «Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant 12 fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations» Ap 22:2
    «Et l'Eternel Dieu le chassa (Adam) du jardin d'Eden …; et il mit à l'orient du jardin d'Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie» Ge 3:23, 24

    Dieu a l'intention de faire de cette terre l'habitation éternelle de ceux qui seront sauvés:
    «Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre» Mt 5:5
    Note: Ceci va se réaliser à la fin de la période des 1000 ans pendant laquelle les rachetés seront avec Dieu au ciel. Une explication plus complète suivra dans une prochaine étude. «1000 ans de paix»

    Dieu va recréer la terre:
    «Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera» 2 Pi 2:13

    «Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. J'entendis du trône une voix forte qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux» Ap 21:2, 3

    La terre, recrée, sera-t-elle parfaite?
    «Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, s'ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie, car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude» Es 35:5, 6
    «Le lion et l'agneau paîtront ensemble, le lion comme le bœuf, mangera de la paille, et le serpent aura de la poussière pour nourriture. Il se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte dit l'Eternel» Es 65:25
    «Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, le soleil, ni aucune chaleur ne les frapperont plus.» Ap 7:16
    «Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; il n'y aura plus ni deuil, ni cri ni douleur, car les premières choses ont disparu.»
    Ap 21:4

    Les hommes rachetés de Dieu seront satisfaits.
    «Ils bâtiront des maisons et les habiteront ; Ils planteront des vignes et en mangeront le fruit. Ils ne bâtiront pas de maisons pour qu'un autre les habite. Ils ne planteront pas des vignes pour qu'un autre en mange le fruit; car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres, et mes élus jouiront de l'œuvre de leurs mains» Es 65:21, 22

    Ils vont louer et adorer Dieu:
    «A chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra m'adorer dit l'Eternel» Es 66:23

    D'après Jésus, au ciel nous ferons connaissance avec d'autres personnages bibliques.
    «Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l'Orient et de l'Occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux» Mt 8:11

    D'après l'Apôtre Paul, des amis vont se retrouver et vont se reconnaître au ciel.
    «Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu» 1 Co 13:12

    Promesses:
    «Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.» 1 Co 2:9



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Lun 18 Avr - 16:21



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Sam 4 Juin - 22:14

    Quelle merveilleuse espérance !  Prie



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    P123

    Féminin Messages : 557
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par P123 le Dim 5 Juin - 11:12

    Merci Gilles!
    Si c'est comme cela, on aura plus de patience pour porter nos croix ici-bas, et Dieu sait combien elles sont parfois lourdes !
    On levera la tête et on se dira " allez courage. Là tu es dans la vallée de la souffrance, sous les crachats, tu saignes de toutes part, mais courage ! Car ensuite il y aura un dimanche de Pâques, un soleil, une infinie tendresse. "
    Parfois il faut vraiment s'accrocher et tenir bon, et se dire "courage".
    je pense à vous cher Gilles et vous êtes dans mes prières.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 5 Juin - 21:54

    Philon a écrit:Merci Gilles!
    Si c'est comme cela, on aura plus de patience pour porter nos croix ici-bas, et Dieu sait combien elles sont parfois lourdes !
    On lèvera la tête et on se dira " allez courage. Là tu es dans la vallée de la souffrance, sous les crachats, tu saignes de toutes part, mais courage ! Car ensuite il y aura un dimanche de Pâques, un soleil, une infinie tendresse. "
    Parfois il faut vraiment s'accrocher et tenir bon, et se dire "courage".
    je pense à vous cher Gilles et vous êtes dans mes prières.
    Merci beaucoup pour vos bonnes paroles de sagesse chère @Philon , et aussi pour votre prière. cheers   Soyez bénie chère amie !







    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Lun 20 Juin - 18:25



    Dieu essuiera toute larme de nos yeux...


    Cette promesse de la consolation, cette promesse des larmes essuyées, de toute peine et de toute douleur , c'est une des plus belles promesses que le Christ, par la révélation de l'Apocalypse, nous ait laissée pour ces derniers temps que nous vivons, pour ces temps de l'Église, et chaque jour c'est "le dernier jour", c'est le dernier moment , le moment favorable, le jour du salut.

    Cette promesse, Dieu l'avait déjà dans son cœur au moment où le peuple était harassé par de multiples divisions, au moment où il allait vivre la grande et tragique dispersion de l'Exil, alors que le Temple, la ville et le pays allaient être détruits et dévastés et que Dieu allait abandonner sa présence dans le Temple. Et le prophète Isaïe annonce aussi cette réalité : "Il enlèvera de la montagne le voile de deuil qui voilait les peuples et le suaire qui ensevelissait toutes les nations. Il fera disparaître la mort.
    Le Seigneur essuiera les larmes de tous les visages."Cette promesse est donc bien de l'Ancien et du Nouveau Testament, elle est bien une promesse de Dieu pour tous les hommes.

    Dieu viendra essuyer toutes les larmes de nos yeux, toutes les peines de notre cœur, toutes les souffrances de notre corps, les nôtres,celles du monde et de tous les hommes. Mais ce n'est pas une promesse à la manière humaine, car lorsque Dieu promet c'est parce que, déjà, Il commence l'accomplissement.
    Cette promesse où nos larmes, toutes nos larmes seront essuyées, se réalise déjà aujourd'hui dans le festin du Christ, dans la cité de Dieu qui descend du ciel, c'est-à-dire dans l'Église que nous sommes.

    Attendre Dieu, attendre la réalisation de cette espérance, c'est pour nous chrétiens, déjà la vivre, en ce que Dieu nous la donne aujourd'hui dans le mystère de l'Église. C'est bien dans l'Église que le flot baptismal coule en nous pour, déjà, emporter les larmes de notre péché. C'est bien dans l'Église que le festin est dressé et servi pour reconstituer nos forces, pour fortifier nos faiblesses, pour faire en sorte qu'à travers toute épreuve nous puissions passer sans être écrasés, mais sans cesse nourris de la présence eucharistique du Christ.Et c'est encore dans l'Église que le Christ Lui-même vient essuyer nos larmes de pécheurs, comme Il l'a fait pour Marie-Madeleine, à genoux devant Lui, Madeleine qui venait lui demander pardon pour son péché et pour toutes les œuvres de mort qu'elle faisait.


    Oui, le Christ viendra essuyer toute larme de nos yeux. Mais croire en la réalisation de cette promesse c'est manifester, aujourd'hui, qu'elle est vraie et féconde, et donc vouloir l'accueillir dans sa vie, vouloir que, vraiment Dieu vienne aujourd'hui essuyer les larmes de nos yeux par la vitalité de l'eau baptismale, par la vivacité de son corps de chair, par la fécondité du sacrement de pénitence.

    Attendre Dieu pour demain, ce n'est pas chrétien, car Dieu est d'aujourd'hui.
    Attendre Dieu pour après notre mort, ce n'est pas chrétien, car Dieu est d'aujourd'hui. Et l'espérance, l'espérance que toute souffrance disparaîtra et que toute mort sera abolie, c'est pour aujourd'hui. C'est pour cela que nous n'avons pas besoin de connaître le jour de l'accomplissement final, car Dieu nous donne, chaque jour, de connaître cette espérance et de vivre cette promesse, et cela doit nous suffire.
    C'est notre pain quotidien.


    Si par notre manque de foi, parce que nos yeux sont tellement brouillés de larmes et parce que nos corps sont tellement fatigués de souffrances, nous ne savons plus très bien attendre Dieu, sachons que Lui nous attend bien plus fortement que nous-mêmes nous l'attendons. C'est cela sa présence, c'est en cela qu'Il nous attire et que déjà aujourd'hui, si nous le voulons bien, Il peut nous consoler, nous vivifier et nous ressusciter.
    AMEN !

    Source: avecmariepourjesus.e-monsite.com


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Jeu 7 Juil - 22:38



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Invité
    Invité

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Invité le Ven 8 Juil - 10:11

    Merci pour ces textes qui sont magnifiques et tellement plein de beauté et apaisent l'esprit, quand on pense aux être chers qui nous ont quittés, qui ont souffert en leur corps, Smile
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Sam 9 Juil - 1:46







    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Sam 9 Juil - 15:49





    Le Salut et les Récompenses

    Cette leçon parle du salut et des récompenses. Nous voulons comprendre clairement ce que la Parole de Dieu dit de la manière dont nous sommes sauvés. Nous apprendrons aussi quelles sont les récompenses merveilleuses que nous pouvons mériter une fois que nous sommes sauvés. Mais d’abord est-ce que je peux te poser une question personnelle ?
    C’est la question la plus importante au monde. Elle est tellement personnelle que tu es le seul qui puisse y répondre.
    Quelle est cette question ? La voici :

    Comment vont les choses entre TOI et DIEU?

    Laisse-moi te poser la question d’une autre manière. Si tu mourais cette nuit et que tu comparaisses devant Dieu et qu’il te demande : « Pourquoi devrais-je te laisser entrer dans le ciel ? » que dirais-tu ?
    Tu dirais peut-être : « Je n’ai pas été si mauvais. J’ai été aussi bon que bien d’autres personnes. » Ou tu pourrais dire « Je suis toujours allé à l’église. » ou « J’ai été baptisé. » ou encore : « J’ai fait beaucoup de bien aux autres. »

    Que dirais-tu?

    Si tu penses que tu donnerais une des réponses ci-dessus, tu pourrais faire une erreur très grave.
    « Mais quoi ? dis-tu, ces choses ne sont-elles pas bonnes ? »

    Oui, elles le sont, mais la Bible dit que personne n’ira au ciel en faisant de bonnes œuvres. Peu importe les efforts que nous faisons, nous ne serons jamais assez bons pour être sauvés.

    • Avoir des parents chrétiens ne te sauvera pas.
    • Aller à l’église ne te sauvera pas.
    • Faire de bonnes actions ne te sauvera pas.
    • Donner de l’argent à l’église ne te sauvera pas.
    • Essayer de garder les dix commandements ne te sauvera pas.
    • Etre baptisé et être membre d’une église ne te sauvera pas.

    Ces choses sont bonnes, mais la Bible dit :
    « Ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié [...] » (Galates 2.16)

    Comment sommes-nous sauvés ?

    Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu et non par nos bonnes œuvres. La Bible dit :
    « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous [...] » (Ephésiens 2.Cool
    Qu’est-ce que la grâce ? La grâce est quelque chose que Dieu fait pour nous parce qu’il nous aime. Parce que Dieu nous aime qu’il veut que nous soyons sauvés, il a préparé un salut merveilleux pour nous.
    Dans quelques secondes, tu vas lire une des déclarations les plus formidables que tu aies jamais lues.

    Quelle est-elle ? La voici :

    La vie éternelle est un don gratuit !

    C’est vrai, c’est un don gratuit. La vie éternelle dans le ciel est la chose la plus merveilleuse que quelqu’un puisse jamais avoir. Cependant, selon la Parole de Dieu, c’est un don gratuit. La Bible dit :
    « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 6.23)

    Combien de temps prends-tu pour recevoir un cadeau ? Quelques instants. Quand quelqu’un te fait un cadeau, tu tends la main, tu le prends. et il est à toi. Tu n’as pas à travailler pour un cadeau. Tu n’as pas à payer pour un cadeau. Tout ce que tu as faire, c’est de le recevoir et il est à toi.
    Tu te demandes : « Mais comment puis-je recevoir le don de la vie éternelle ? »
    Tu reçois le don de la vie éternelle quand tu prends le Seigneur Jésus comme ton Sauveur. La vie éternelle se trouve dans une personne: le Seigneur Jésus-Christ. Quand tu le reçois, tu reçois la vie éternelle. La Bible dit :
    « Dieu nous a donné la vie éternelle, et [...] cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie [...] » (1 Jean 5.11, 12)

    Comment puis-je savoir que je suis sauvé ?

    Tu te dis : « Est-ce vraiment possible pour moi de savoir avec certitude que j’irai au ciel quand je mourrai ? »
    Oui, certainement ! Si tu as le Christ, tu as la vie éternelle. Tu sais que tu as la vie éternelle, parce que Dieu le dit dans sa Parole. La Bible dit :
    « Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. » (1 Jean 5.13)
    Si Dieu te demandait : « Pourquoi devrais-je te laisser entrer dans le ciel ? » Tu pourrais répondre : « Parce que Jésus-Christ est mon Sauveur. Il est mort pour mes péchés. Ta Parole dit que j’ai la vie éternelle. »
    Souviens-toi ! le salut est un cadeau. Tu reçois la vie éternelle comme un don gratuit quand tu prends le Seigneur Jésus comme ton Sauveur. Maintenant, pensons aux récompenses.

    Les récompenses se méritent

    As-tu déjà reçu une récompense pour avoir fait quelque chose de bien ? Ton père t’a peut-être donné une récompense parce que tu avais eu de bons résultats à l’école.
    Dieu donne des récompenses à ses enfants pour les bonnes choses qu’ils font. Dieu ne donne pas de récompenses aux personnes qui ne sont pas sauvées, mais seulement à ses enfants qui sont sauvés.
    Nous comprendrons mieux le salut et les récompenses si nous voyons les deux grandes différences qu’il y a entre eux :
    1 Le salut est gratuit, mais les récompenses se méritent.
    2 Nous avons le salut maintenant, mais nous n’aurons les récompenses que plus tard quand nous irons au ciel.
    Tu comprends cela n’est-ce pas ? Le salut est un don et tu l’as maintenant. Les récompenses doivent être méritées, et elles te seront données quand tu iras au ciel.

    Comment méritons-nous les récompenses ?


    Nous méritons les récompenses en servant fidèlement Jésus-Christ. Ceux qui sont sauvés peuvent mériter des récompenses merveilleuses par le travail qu’ils font pour le Seigneur.
    La Bible parle de certaines récompenses très spéciales pour ceux qui servent fidèlement le Seigneur Jésus. Elles sont appelées des « couronnes ». Les couronnes parlent de gloire : régner avec le Seigneur Jésus.
    Tu te dis peut-être : « Je veux vivre une vie qui plaise au Seigneur, mais comment puis-je savoir si je dois ou non faire une certaine chose ? »
    Il y a cinq couronnes magnifiques qui seront données aux chrétiens comme récompenses :





    Qu’arrive-t-il si nous ne vivons pas pour le Seigneur ?

    Si nous vivons pour nous-mêmes et que nous ne servons pas le Seigneur Jésus, nous ne recevrons aucune récompense. Au lieu de cela, nous serons honteux lorsque nous paraîtrons devant le Seigneur.
    Tu te dis peut-être : « Je veux vivre une vie qui plaise au Seigneur, mais comment puis-je savoir si je dois ou non faire une certaine chose ? »
    Nous devrions regarder ce que Dieu en dit dans la Bible. Par exemple, Dieu nous dit que nous ne devrions ni maudire, ni mentir, ni voler, ni avoir de la rancune dans notre cœur pour quelqu’un. Nous savons donc que nous ne devrions pas faire ces choses.
    Et pour ce qui n’est pas mentionné dans la Bible ? Dans ce cas, nous devrions nous demander : « Jésus aimerait-il me voir faire cela ? » Si tu penses qu’il n’aimerait pas que tu le fasses, alors ne le fais pas.
    Qu’arrivera-t-il à un enfant de Dieu qui continue à faire des choses qui ne plaisent pas à Dieu ? Dieu le châtiera. Un bon père châtie ou corrige son enfant quand il a fait quelque chose de mal. Est-ce qu’il châtie son enfant parce qu’il le hait ou parce qu’il l’aime ? Il le fait parce qu’il l’aime.
    Notre Père céleste est un bon Père. Il nous aime trop pour nous laisser persévérer dans la désobéissance, ruinant ainsi notre vie et déshonorant son nom. Dieu parlera à notre cœur quand nous agirons mal, mais si nous ne l’écoutons pas et si nous ne nous détournons pas de notre désobéissance, il nous châtiera certainement.
    Comment Dieu nous châtie-til ? Il nous châtie en laissant les problèmes entrer dans notre vie. Quand notre Père céleste nous châtie, rappelons-nous qu’il le fait parce qu’il nous aime. La Bible dit :
    « Le Seigneur châtie celui qu’il aime [...] » (Hébreux 12.6).

    Les chrétiens seront jugés


    La Bible dit que nous comparaîtrons un jour devant le Seigneur Jésus pour être jugés. Chaque chrétien sera jugé pour les choses bonnes ou mauvaises qu’il aura faites après avoir été sauvé.
    Ce jugement est appelé « le tribunal de Christ ». La Bible dit :
    « Car il nous (les chrétiens) faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. » (2 Corinthiens 5.10)
    Ce jugement ne sert toutefois pas à déterminer si nous irons au ciel. Chaque chrétien ira au ciel puisqu’il a accepté Jésus Christ comme son Sauveur. Mais ce jugement est pour les récompenses. Tu peux donc comprendre maintenant que la façon dont nous vivons la vie chrétienne est très importante.
    Si nous avons servi fidèlement le Seigneur Jésus, ce sera pour nous un temps de grandes réjouissances parce que nous recevrons des récompenses merveilleuses.
    Si nous avons vécu pour les plaisirs de ce monde au lieu de vivre pour le Seigneur Jésus, nous aurons honte. Certains d’entre nous souhaiteront peut-être recommencer leur vie mais ce sera impossible. C’est maintenant le temps de vivre pour le Seigneur Jésus. C’est maintenant le temps de le servir.
    « Seulement une vie à vivre, bientôt elle passera,
    Seulement ce qui aura été fait pour Christ durera. »

    Connais-tu des personnes qui ne connaissent pas Jésus-Christ comme leur Sauveur ? Aimerais-tu les gagner pour lui ? Commence alors à prier pour eux. Parle-leur du Sauveur.
    Si tu les amènes au Christ, tu recevras la couronne des sauveurs d’âmes. Et tu brilleras comme les étoiles pour l’éternité. La Bible dit :
    « Ceux qui auront enseigné la justice la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » (Daniel 12.3)





    Source :


    en vertu d'un accord spécial avec


    Le Chemin du Ciel


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Sam 16 Juil - 15:57



    QUE SE PASSE-T-IL À LA MORT ?  Dans certains cas le Christ, vient Lui-même au lit de mort pour accueillir son serviteur, sécher ses larmes avec amour et l’introduire au Paradis...

    Un jour que j’étais en prière, seul, je me trouvai subitement environné d’un grand nombre d’êtres spirituels ou, pour parler autrement, aussitôt que mes yeux spirituels furent ouverts, je constatais que j’étais à genoux parmi un grand nombre d’anges et de saints.
    Je fus d’abord ébloui de leur aspect glorieux en comparant mon état inférieur au leur. Mais je fus vite mis à l’aise par leur sympathie si réelle et leur amicale bienveillance. J’avais déjà éprouvé la paix que donnait la présence de Dieu dans ma vie, mais la communion avec ces saints m’inonda d’une joie nouvelle et merveilleuse.
    Dans nos entretiens je reçus diverses réponses à mes questions relativement aux nombreux problèmes et aux difficultés que je rencontrais.
         Je commençai par les questionner sur ce qui se passe au moment de la mort et sur l’état de l’âme après la mort. Je leur dis que nous savions ce qui se passe entre l’enfance et la vieillesse, mais que nous ignorions complètement ce qui arrive au moment de la mort et ce qui est derrière la porte de la mort.
         Seuls ceux qui ont passé par la mort et sont entrés dans le monde des esprits pourraient nous fournir des informations correctes et précises à ce sujet.
         « Pouvez-vous, leur dis-je, nous éclairer là-dessus ? »
        Un de ces saints me répondit : « La mort est semblable au sommeil, et on ne souffre pas en passant par la mort, sauf dans le cas de certaines maladies corporelles ou de conditions mentales.
     
    De même qu’un homme rendu de fatigue s’endort profondément, ainsi l’homme est vaincu par le sommeil de la mort.
    La mort est si souvent subite, qu’il a peine à réaliser qu’il a quitté le monde matériel pour entrer dans le monde des esprits. Éblouis par les choses nouvelles et magnifiques qu’il voit autour de lui, il s’imagine visiter quelque nouveau pays ou ville du monde physique qu’il n’a encore jamais vus.
     
    « Ce n’est que lorsqu’après avoir été instruit plus complètement qu’il réalise que son nouveau corps spirituel est différent de l’ancien corps matériel. Il se rend compte alors qu’il a passé de ce monde matériel à celui des esprits ».
     
    Un autre de ces saints ajouta encore la réponse suivante à ma question : « En général, dit-il, au moment de la mort le corps perd la faculté de sentir ; il ne souffre pas mais se sent comme accablé par un lourd sommeil. Parfois dans les cas d’extrême faiblesse, ou après un accident, l’esprit quitte le corps sans que celui-ci en soit conscient.
     
         « Quant à l’esprit de ceux qui ont vécu sans aucune préparation à la mort ou à entrer dans le monde des esprits, ils sont extrêmement déroutés et effrayés quant à leur sort, et doivent rester assez longtemps dans les régions inférieures de l’état intermédiaire. Les esprits de ces sphères inférieures préoccupent et troublent souvent les gens de ce monde.
     
    Mais les seuls êtres auxquels ils puissent nuire sont ceux qui pensent comme eux et qui leur ouvrent librement leur cœur. Ces mauvais esprits en s’alliant à d’autres qui leur ressemblent feraient un mal immense dans le monde si Dieu n’avait confié la protection de Son peuple et de Sa création à une multitude d’anges, de sorte qu’ils sont toujours en sécurité et bien gardés. Les esprits malins ne peuvent nuire aux humains que s’ils sont de même nature qu’eux, et seulement d’une manière limitée.
     
         « Ils peuvent, il est vrai, troubler les rachetés mais pas sans la permission divine.
    « Parfois Dieu permet à Satan et à ses anges de tenter et de persécuter Son peuple, pour l’éprouver et le faire sortir de l’épreuve Plus fort et meilleur, comme ce fut le cas pour son serviteur Job. Mais cette épreuve est un gain plutôt qu’une perte pour le croyant. »
       Un autre de ces saints répondit à ma question en ces termes : « Beaucoup de ceux qui n’ont pas consacré leur vie à Dieu, lorsqu’ils voient la mort s’approcher paraissent devenir inconscients, mais lorsqu’ils aperçoivent les faces hideuses de ces esprits diaboliques qui les entourent, ils sont comme paralysés par la peur.
     
         « Tandis que la mort d’un croyant est en général tout l’opposé, car il est extrêmement heureux,
         Voyant des anges et des esprits sanctifiés venir à sa rencontre.
    « De plus, ses bien-aimés disparus viennent souvent entourer son lit de mort et conduire son âme au monde spirituel. Dès qu’il y arrive il se sent « at home », non seulement parce que lorsqu’il était encore dans ce monde, il s’est préparé à entrer dans ce « Home » en se confiant en Dieu et par Sa communion avec Lui, mais aussi parce qu’il retrouve ses amis qui l’ont devancé »
        Puis un quatrième saint ajouta : « L’œuvre des anges est de conduire les âmes de ce monde à l’autre. En général Christ lui-même se révèle dans sa gloire à chaque âme, dans le monde des esprits, mais en réglant la puissance au degré de développement spirituel de ces âmes. Dans certains cas Il vient Lui-même au lit de mort pour accueillir son serviteur, Sécher ses larmes avec amour et l’introduire au Paradis. De même qu’un enfant à sa naissance trouve tout ce dont il a besoin, ainsi l’âme en entrant dans le monde spirituel voit tous ses besoins satisfaits.


     
    CHAPITRE III
    LE MONDE DES ESPRITS
         Au cours d’une conversation avec les saints ils me donnèrent le renseignement suivant :
    « Après la mort, l’âme de chaque être humain entre dans le monde des esprits, et chacune, d’après sa croissance spirituelle, habitera avec des esprits de même nature et de même mentalité, soit dans les ténèbres soit dans une lumière glorieuse. Nous sommes certains que personne n’est jamais entré, avec son corps matériel, dans le monde spirituel, sauf Christ, et un petit nombre de saints, dont les corps ont été transformés en corps glorieux ;(Note Myriamir: On ne dit pas que la Vierge Marie est entrer avec son corps, mais puisque l’ont dit qu’un petit nombre de saints y sont entrer, j’en conclue que la Vierge Marie en fait parti) cependant il a été accordé à quelques-unes de voir le monde des esprits durant leur séjour ici-bas, et même de contempler le ciel comme nous lisons de saint Paul dans II Cor. 12 : 2, Quoiqu’ils ne se soient pas rendus compte s’ils entraient au Paradis avec ou sans leur corps ».
    Après cet entretien, ces saints me conduisirent ici et là, me montrant beaucoup de choses et d’endroits merveilleux. Je vis que de tous côtés des milliers et des milliers d’âmes arrivaient continuellement dans le monde des esprits, toutes accompagnées d’anges. L’âme des bons n’avait avec elle que des anges ou de bons esprits qui les avaient conduits de leur lit de mort jusqu’au ciel.
     
    Les esprits malins n’avaient pas la permission de les approcher, mais se tenaient à distance et les regardaient. Je vis aussi qu’il n’y avait pas de bons esprits auprès des âmes vraiment mauvaises, mais qu’elles étaient entourées d’esprits malins qui les avaient suivies depuis leur lit de mort, tandis que des anges se tenaient là pour empêcher les esprits malins de donner libre cours à la malice de leur nature en tourmentant ces âmes.
    Ces esprits malins conduisirent presque immédiatement ces âmes dans les ténèbres, car dans les jours de leur chair elles avaient permis à ces malins esprits d’exercer sur elles leur mauvaise influence et de les entraîner à toutes espèces d’actions mauvaises. Les anges ne forcent jamais le libre arbitre des âmes. Je vis là aussi beaucoup d’âmes qui venaient d’arriver dans le monde des esprits, et qui étaient accompagnées de bons comme de mauvais esprits, ainsi que par des anges aussi.
    Mais bientôt la différence radicale de ce qu’avait été leur vie commença à s’affirmer de sorte qu’elles se séparèrent les unes des autres, les bonnes pour s’allier aux bonnes et les mauvaises pour s’allier aux mauvaises.
     
         Fils de la lumière.
    Quand les âmes des hommes arrivent dans le monde des esprits, les bons se séparent immédiatement des méchants. Dans ce monde-ci tous sont mélangés, mais il n’en est pas ainsi, dans le monde spirituel. J’ai souvent remarqué que l’esprit des bons, des fils de la lumière, quand ils entrent dans le monde des esprits, commencent par se baigner dans les eaux cristallines et impalpables d’un océan qui leur procurent un rafraîchissement intense et vivifiant.
    Ils se meuvent dans ces eaux merveilleuses comme dans une atmosphère qui ne les mouille pas, ne les noie pas, mais les purifie complètement et les prépare à entrer dans ce monde lumineux et glorieux où ils passeront l’éternité dans la présence de leur Sauveur et dans la communion d’innombrables saints et d’anges.
         Fils des ténèbres.
    Quelle différence entre ces âmes et celles qui ont mené une vie de péché ici-bas. Elles sont mal à l’aise dans la compagnie des enfants de lumière et sont tourmentées par la lumière révélatrice de la gloire ambiante, de sorte qu’elles cherchent à se cacher là où leur nature impure et souillée ne pourra se voir.
    Une fumée noire et puante monte de la partie la plus basse et la plus sombre du monde des esprits malins, et dans leur effort pour se cacher et échapper à la lumière, ces fils des ténèbres se précipitent tête baissée dans cette région d’où l’on entend leurs gémissements et leurs cris de remords.
    Mais le ciel est ainsi fait que cette fumée y est invisible et qu’on n’y entend pas ces gémissements à moins que, pour une raison spéciale, il y ait un esprit qui désire voir l’affreux état de ces âmes perdues.
         Mort d’un enfant.
        Un petit enfant mourut d’une pneumonie et un groupe d’anges vint pour conduire son âme dans le monde des esprits. J’aurais voulu que sa mère pût assister à cette merveilleuse cérémonie, car au lieu de pleurer elle aurait chanté de joie, tant les anges prennent soin des enfants avec un amour et une sollicitude, comme aucune mère ne peut les montrer. J’entendis un de ces anges dire : « Voyez comme la mère de l’enfant pleure sur cette courte séparation ! Dans peu d’années elle retrouvera le bonheur d’être avec lui ! » Alors les anges conduisirent l’âme de l’enfant dans cette magnifique et lumineuse partie du ciel réservée aux enfants, et où ils les soignent et les instruisent dans toute la sagesse céleste, de sorte que graduellement les enfants deviennent semblables aux anges.
     
        Plus tard la mère mourut aussi, et son enfant, devenu comme un ange, vint avec eux, accueillir l’âme de sa mère. Lorsqu’il lui dit : « Mère, me reconnais-tu ? Je suis ton fils Théodore », le cœur de la mère fut inondé de joie, et ils s’embrassèrent dans des transports de bonheur. Ce fut un spectacle touchant ! Puis, tout en marchant ensemble, il montrait à sa mère en le lui expliquant tout ce qu’ils voyaient en passant. Pendant tout le temps qu’elle dut rester dans l’état intermédiaire, il resta avec elle, et lorsqu’elle eut terminé l’instruction nécessaire, son fils l’emmena dans la sphère plus élevée où il habitait lui-même.
         Là ils virent de tous côtés des paysages magnifiques où se trouvaient d’innombrables âmes qui jadis sur la terre avaient souffert pour Christ et avaient ensuite atteint la glorieuse place d’honneur qui les attendait. Tout alentour se trouvait de belles montagnes, de fraîches sources et de merveilleux paysages, et les jardins étaient remplis de toutes sortes de belles fleurs et de fruits délicieux.
    Il s’y trouvait tout ce que le cœur peut désirer. Son fils lui dit : « Dans le monde physique qui n’est qu’un pâle reflet de celui-ci, nos bien-aimés pleurent sur nous, mais dis-moi, si ceci est la mort ou la vraie vie que toute âme désire ? » La mère répondit : « Mon fils, ceci est la vraie vie, et si j’avais su, dans le monde, la vérité concernant le ciel, jamais je n’aurais pleuré ta mort. Quel dommage que les habitants de la terre soient si aveuglés !

    Malgré le fait que Christ a expliqué clairement la gloire du ciel et que les Évangiles parlent si souvent de cette gloire éternelle du Père, non seulement les ignorants n’en savent rien, mais de nombreux croyants en sont au même point. Dieu veuille que tous puissent un jour arriver dans ce bienheureux séjour de gloire ! »
         Mort d’un philosophe.
      L’âme d’un philosophe allemand entra dans le monde des esprits et aperçut de loin la gloire incomparable du monde spirituel et le bonheur sans borne de ses habitants. Il en fut charmé mais, ancré dans son intellectualisme, il ne put y pénétrer et jouir de ce bonheur. Au lieu d’admettre la réalité de ce qu’il voyait, il raisonnait ainsi : « Il n’y a pas de doute que je ne voie toutes ces choses, mais quelle preuve puis-je en avoir de leur existence objective, et que ce n’est pas une illusion née dans mon esprit ? Je veux appliquer à toutes ces scènes les principes de la logique, de la philosophie et de la science, et seulement alors pourrai-je me convaincre de leur réalité et être certain qu’ils ne sont pas de l’imagination.
     
         Les anges lui répondirent : « Il est évident, d’après tes paroles, que ton intellectualisme a faussé ta nature entière, car de même qu’il faut des yeux spirituels et non pas corporels pour discerner le monde spirituel, il faut aussi une compréhension spirituelle pour en saisir la réalité et non pas l’exercice de l’intelligence avec les éléments de la logique et de la philosophie.
         « Ta science traitant de faits matériels est restée avec ton cerveau et ton crâne matériel sur la terre. Ici la seule science spirituelle est celle qui résulte de la crainte et de l’amour de Dieu ».
    Puis un des anges s’adressant à un autre lui dit : « Quel dommage que tant de gens oublient cette déclaration de l’Écriture, cette précieuse parole du Seigneur : Si vous ne naissez de nouveau et ne devenez comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux (Mat. 18 : 3) ».
    Je demandai à l’ange ce que serait le sort de cet homme et il me répondit : « que s’il avait mené une vie coupable, du commencement à la fin, il aurait en mourant rejoint les esprits de ténèbres mais comme il n’est pas privé de sens moral, il errera en aveugle dans la semi obscurité des états intermédiaires, heurtant partout sa tête de philosophe jusqu’à ce que, reconnaissant sa folie, il se repente.
    Il sera enfin apte à accepter les enseignements nécessaires que les anges préposés à ce service sont prêts à lui donner. Il sera alors admis à entrer en pleine lumière dans la sphère supérieure ».
      Dans un sens, l’espace infini dans son entier – pour autant qu’il est rempli de la Présence de Dieu qui est Esprit – est un monde spirituel. Dans un autre sens, le monde visible est aussi un monde spirituel puisque ses habitants sont des esprits revêtus de corps humains. Mais il existe encore un autre monde d’esprits qui est l’asile temporaire des esprits qui, à la mort, ont quitté leur corps.
    C’est là un état intermédiaire pour un lieu intermédiaire entre la gloire lumineuse des plus hauts cieux, et l’espèce d’obscurité et de ténèbres des enfers. Il s’y trouve d’innombrables degrés d’existence et l’âme est conduite à celui auquel ses progrès d’ici-bas l’ont préparée. C’est là que des anges préposés à ce service instruisent l’âme pendant un temps plus ou moins long jusqu’à ce qu’elle aille rejoindre les bons esprits dans une plus grande lumière, ou les malins esprits dans une profonde obscurité et qui ont la même nature et la même mentalité.
     


    Source : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Textes/index.html

    Écrit par G. SECRETAN,pasteur

    Source : http://wp.me/p1aACN-hR2



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Sam 16 Juil - 21:44

    Quelqu'un a-t-il lu ce merveilleux texte sur le Ciel (qui précède ce post), que j'ai posté ce matin à 10 heures 57 ce matin (heure du Québec) ?  


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 17 Juil - 15:33


    @Gilles a écrit:Quelqu'un a-t-il lu ce merveilleux texte sur le Ciel (qui précède ce post), que j'ai posté samedi matin à 10 heures 57 (heure du Québec) ?  


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Manuela

    Féminin Messages : 287
    Date d'inscription : 15/02/2016

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Manuela le Dim 17 Juil - 17:19

    Cher @Gilles,
    Je viens juste de lire ton beau texte. Merci !
    Magnifique témoignages et extraordinaire. À chacun de nous je crois des signes célestes peuvent nous surprendre et c`est merveilleux cheers
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 17 Juil - 17:26

    @Manuela a écrit:Cher @Gilles,
    Je viens juste de lire ton beau texte. Merci !
    Magnifique témoignages et extraordinaire. À chacun de nous je crois des signes célestes peuvent nous surprendre et c`est merveilleux cheers
    Merci pour ton appréciation de ce magnifique texte chère Amie @Manuela ! Approuve

    Voici un autre très beau texte sur cette Patrie Céleste qui nous est réservée...



    Comment expliquer la nature du ciel ?
     
    « Nulle langue humaine ne le peut, répond Mgr Gaume dans son Catéchisme de persévérance. Saint Paul nous assure que l’œil de l'homme n'a rien vu, que son oreille n'a rien entendu, que son cœur n'a jamais désiré rien de pareil au bonheur que Dieu réserve à ses justes pendant l'éternité. Contentons-nous de bégayer quelques mots et disons en général que le bonheur de la vie éternelle comprend, d'une part, la délivrance de tous les maux, et, d'autre part, la jouissance de tous les biens.
     
    La délivrance de tous les maux : il est dit expressément dans l'Apocalypse que les bienheureux n'auront plus ni faim ni soif; que le soleil ni les vents brûlants ne les incommoderont plus; que Dieu essuiera les larmes de leurs yeux; que la mort ne sera plus; que les pleurs et les gémissements, les douleurs n'auront plus lieu.
     
    La jouissance de tous les biens : Notre-Seigneur nous la révèle par cette étonnante parole : Courage ! dit-il, serviteur bon et fidèle, entrez dans la joie de votre Maître. Ainsi, la joie des bienheureux est si grande qu'elle ne peut entrer dans les cœurs, mais que les cœurs doivent y entrer, et qu'ils en seront environnés et pénétrés; qu'ils y seront perdus et abîmés comme le poisson au milieu de l'immense Océan ; en un mot, qu'ils y seront heureux et parfaitement rassasiés. Comment s'accomplira ce délicieux mystère ? par la participation aux deux sortes de biens qui composent la béatitude éternelle. Ces biens sont essentiels ou accessoires.
     
    La véritable béatitude, celle qu'on peut appeler essentielle, consiste dans la vision de Dieu et la connaissance de sa beauté infinie, source de toutes les beautés et de toutes les amabilités créées. Nous verrons Dieu face à face, tel qu'il est; nous le posséderons, nous l'aimerons sans aucune crainte de le perdre jamais. Nous verrons le Père tout-puissant, qui nous a créés ; le Fils infiniment sage, qui nous a rachetés ; le Saint-Esprit infiniment bon, qui nous a sanctifiés. Non seulement nous verrons Dieu, mais nous l'aimerons et nous le posséderons sans aucune crainte de le perdre jamais.
     
    Ce n'est pas tout encore. Non seulement nous verrons Dieu, source de toute beauté; non seulement nous posséderons Dieu, source de tout bien; non seulement nous aimerons Dieu, source de toutes délices, mais nous lui deviendrons semblables. Les Saints conservent toujours, il est vrai, leur propre substance, mais néanmoins ils reçoivent une force admirable et comme divine, qui les fait paraître plutôt des dieux que des hommes. Quoique la langue humaine soit impuissante à expliquer une si grande merveille, nous en voyons cependant quelque image dans les choses sensibles. Le fer qu'on met au feu prend la forme du feu; et, quoique sa substance ne soit pas changée, cependant elle paraît changée et réduite en feu.
     
    Ainsi, les Saints, introduits dans la gloire céleste, sont tellement enflammés par l'amour de Dieu, que, quoique leur nature ne soit pas changée, ils sont néanmoins beaucoup plus différents de ceux qui vivent sur la terre que le fer incandescent de celui qui est froid. Pour tout dire, en un mot, le bonheur souverain et absolu, que nous appelons essentiel, consiste dans la possession de Dieu. Que peut-il manquer au parfait bonheur de celui qui possède le Dieu très bon et très parfait ?
     
    Quant aux biens accessoires, les énumérer serait une chose infinie. Il est même impossible de les connaître tous. Nous devons savoir, en général, que tous les genres de biens et de plaisirs qu'il est possible de désirer et de goûter sur la terre, soit pour l'esprit, soit même pour le corps, nous les posséderons avec une pleine abondance, mais d'une manière si élevée et si incompréhensible, que, suivant l'Apôtre déjà cité, l’œil n'a rien vu, l'oreille n'a rien entendu, et le cœur de l'homme n'a jamais rien conçu de semblable.
     
    Pour en toucher quelque chose, disons que le bonheur accidentel des Saints est une conséquence du bonheur essentiel dont ils jouiront, et ce bonheur consiste dans la satisfaction complète de tous les désirs que l'homme, devenu semblable aux Anges, peut avoir pour son corps et pour son âme. Ajoutons que l'âme bienheureuse jouira de trois dons, ou qualités élevées à leur plus haute perfection: la vision, la compréhension ou la possession, et la fruition, magnifique récompense des trois vertus théologales. La vision est la faculté de voir Dieu face à face ; elle sera la récompense de la Foi. La compréhension est la faculté de posséder Dieu comme souverain bien ; elle sera la récompense de l'Espérance. La fruition est la faculté de jouir délicieusement de Dieu, principe et fin de tout amour ; elle sera la récompense de la Charité. Ces trois ineffables félicités seront d'autant plus grandes que nous aurons pratiqué avec plus de perfection les trois vertus dont elles seront le prix.
     
    Ajoutons encore que le corps jouira de quatre qualités : la clarté, l'agilité, la subtilité, l'impassibilité. De plus, le corps et l'âme de certaines classes de bienheureux jouiront d'une gloire particulière qu'on appelle auréole.
     
    « L'auréole, dit saint Thomas, est la récompense privilégiée d'une victoire privilégiée. Comme il y a trois victoires privilégiées, dans les trois grands combats que l'homme doit soutenir sur la terre, il y a aussi trois auréoles. Dans les combats contre la chair, la victoire privilégiée, c'est-à-dire la plus excellente, c'est la virginité. Dans les combats contre le monde, la victoire privilégiée, puisqu'elle coûte au vainqueur son sang et sa vie, c'est le martyre. Dans les combats contre le démon, la victoire privilégiée, puisqu'elle chasse l'esprit de ténèbres et de mensonge non seulement de notre cœur, mais encore du cœur des autres, c'est la prédication.    « Ainsi, trois ordres de Saints dans le Ciel jouiront de l'auréole: les vierges, les martyrs et les docteurs. Dans cette dernière classe il faut comprendre les Prédicateurs, les Catéchistes, en un mot tous ceux qui enseignent par leurs paroles ou par leurs écrits les vérités du salut » (St Thomas, Somme théologique, III, q.91, a. 11).
     
    Maintenant que sera cette auréole et quel avantage procurera-t-elle aux Saints qui en seront favorisés ? En elle-même l'auréole sera un rayonnement plus éclatant de la gloire essentielle des Saints. Pour l'âme, elle sera une félicité propre et particulière, en rapport avec la victoire dont elle sera la récompense; pour le corps, elle sera un éclat plus vif qui fera reconnaître parmi tous les bienheureux les vierges, les martyrs et les docteurs.
     
    Ainsi, l'auréole des vierges sera une lumière d'une blancheur éclatante qui les enveloppera comme d'un nuage diaphane, au travers duquel on verra la pureté sans tache de leur âme. Elle leur attirera l'admiration et le respect de toute la Jérusalem céleste, avec l'amour particulier de Notre-Seigneur, dont elles formeront l'inséparable cortège, en chantant l'hymne éternel de leur double victoire, c'est-à-dire de la double intégrité de leur âme et de leur corps.
     
    L'auréole des martyrs sera une lumière couleur de pourpre et de rose, qui enveloppera leurs corps et fera briller d'un éclat plus vif leurs glorieuses cicatrices, les fera reconnaître et admirer comme les héros de la foi et leur méritera les faveurs spéciales de la part de l'auguste Trinité et surtout de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le roi des martyrs.
     
    L'auréole des docteurs sera une lumière semblable, suivant l'Écriture, par l'éclat et la couleur, à celle des étoiles du firmament, qui les fera reconnaître au loin pour ces astres bienfaisants dont les rayons dissipèrent les ténèbres de l'ignorance et de l'erreur, que le démon amoncelait autour de l'Église militante et s'efforçait de faire pénétrer dans chaque homme venant en ce monde.                         +
     
    Mgr Gaume, Catéchisme de Persévérance, 2è édit., Tome III, p. 463-469.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5889
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Le Ciel : Ultime récompense du chrétien ! Imaginez sa beauté !

    Message par Gilles le Dim 17 Juil - 22:15



    Le Ciel : Amour, Unité, Diversité

    Il existe différents degrés de bonheur et de gloire dans le ciel. La gloire des saints là-haut sera en partie proportionnelle à leur éminence en termes de sainteté et de bonnes œuvres ici-bas. Le Christ récompensera chacun selon ses œuvres. Celui qui aura gagné dix pièces d’or reçut l’autorité sur dix villes et celui qui avait gagné cinq pièces d’or sur cinq villes : Luc 19,17-19. « Or je dis ceci, que celui qui sème chichement, recueillera aussi chichement ; que celui qui sème libéralement, recueillera libéralement : 2 Corinthiens 9,6. »

    Quant à l’apôtre Paul, il nous dit que, tout comme une étoile est différente de l’autre en gloire, ainsi en sera-t-il dans la résurrections des morts : 1 Corinthiens 15,41. Le Christ nous dit que celui qui donne un verre d’eau froide à un disciple en qualité de disciple ne perdra en aucune manière sa récompense. Mais cela ne pourrait être vrai si l’on ne devait recevoir plus grande récompense pour avoir accompli quantité de bonnes œuvres que pour n’en avoir accompli qu’un petit nombre.


    Le fait qu’il y en ait d’autres au-dessus d’eux qui soient avancés en gloire n’atténuera nullement le bonheur de ceux qui ont des degrés de bonheur et de gloire inférieurs : car tous les hommes seront parfaitement heureux, chacun éprouvera le parfait bonheur. Chaque jatte qui est jetée dans cet océan de bonheur est pleine, mais certaines jattes sont néanmoins beaucoup plus grandes que les autres ; et il n’existera rien de semblable à la jalousie au ciel, mais au contraire l’amour parfait régnera dans la société toute entière. Ceux qui ne sont pas aussi élevés en gloire que les autres ne seront pas jaloux de ceux qui sont plus élevés, mais ils auront envers eux un amour si grand, si fort et si pur qu’ils se réjouiront de leur bonheur supérieur ; leur amour envers eux sera tel qu’ils se réjouiront de ce qu’ils sont plus heureux qu’ils ne le sont eux-mêmes ; si bien qu’au lieu d’atténuer leur bonheur personnel, cela y ajoutera.

    Et ainsi, en ce qui concerne ceux qui en revanche sont le plus haut placés en gloire ! Comme ils seront les plus admirables, ils excelleront donc proportionnellement en bienveillance et en amour divins envers les autres, et ils auront davantage d’amour pour Dieu et pour les saints que ceux qui sont moins haut placés en sainteté et en bonheur. Et d’ailleurs, ceux qui excelleront en gloire excelleront également en humilité. Ici-bas, ceux qui sont au-dessus des autres sont en butte à la jalousie, car les autres les imaginent comme étant élevés de ce fait ; au ciel, il n’en sera toutefois pas ainsi, mais les saints qui excelleront en bonheur excelleront également en sainteté, et par conséquent en humilité. Le fait que certains au ciel soient élevés au-dessus des autres sera tellement loin de diminuer la joie et le bonheur parfaits des autres qui sont inférieurs, qu’ils en seront d’autant plus heureux ; l’union dans leur société sera telle qu’ils prendront mutuellement part au bonheur les uns des autres. Alors sera accompli dans toute sa perfection ce qui est déclaré en 1 Corinthiens 12,26 : Si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui !

    Jonathan Edwards:1703 – 1758


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc - 2:54