Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Une pensée pour Saint Joseph

    Partagez
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 10 Jan - 19:39

    Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph

    Saint Joseph nous enseigne la leçon de vie la plus difficile :

    recevoir et vivre l’amour de Dieu.

    En se consacrant au service du Seigneur et de la Vierge Marie, saint Joseph est en effet entré dans la compréhension pratique de qu’ils ont dit :

    « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38) et « Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. » (Jn 14,21) 


     
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 1678
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Marylie le Jeu 11 Jan - 11:15

    @Véronique: j’étais à la messe hier, mercredi et le prêtre a fait mémoire de saint Joseph et je me suis demandé pourquoi ? Je n’ai pas osé lui demander , j’ai cherché sur internet , demandé à une amie et rien. 
    Alors, en voyant ton post, j’ai pensé que tu savais pourquoi....?


    _________________
    Que rien ne te trouble ,que rien ne t'effraie,tout passe,Dieu ne change pas,la patience obtient tout ;celui qui possède Dieu ne manque de rien :Dieu seul suffit.
    Sainte Thérèse d’Avila
    *********************************** ******************************************
    MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS ¤
    MON FILS SE LAISSE TOUCHER.
    Marie Notre Dame de Pontmain
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 17 Jan - 19:12




    Une pensée pour Saint Joseph




    L’obéissance de saint Joseph était de toutes les décisions : se marier avec Marie ou partir en Égypte, s’installer à Nazareth ou faire le pèlerinage à Jérusalem, … Or Marie et Jésus s’en remettant pleinement à son autorité, Joseph n’avait pas de « supérieur » pour orienter ses décisions. Son obéissance est tout intérieure, au plus près de la voix de la conscience. Saint Joseph enseigne ainsi que l’obéissance est essentiellement une écoute aimante : orienter son esprit selon l’Esprit de Dieu, appliquer son esprit à tout ce que vit l’enfant Jésus.  



     
    fr. Dominique Joseph
    http://mailchi.mp/fsj.fr/pense-pour-saint-joseph-bdbw61i8zt?e=6ea29b6953
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 17 Jan - 19:16

    @Marylie a écrit:@Véronique: j’étais à la messe hier, mercredi et le prêtre a fait mémoire de saint Joseph et je me suis demandé pourquoi ? Je n’ai pas osé lui demander , j’ai cherché sur internet , demandé à une amie et rien. 
    Alors, en voyant ton post, j’ai pensé que tu savais pourquoi....?

    @Marylie 

    Non, je ne sais pas pourquoi non plus j'ai reçu ce mail, me proposant "une pensée pour Saint-Joseph toutes les semaines.

    Vu que je suis allée à l'école des Sœur de St-Joseph de Cluny, je suis "attachée" à St Joseph, mais je ne sais pas pourquoi on en parle un peu plus maintenant. Je me demande si ce n'est pas à cause des familles plus ou moins éclatées ??
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 24 Jan - 16:49




                Une pensée pour Saint-Joseph




    On se demande pourquoi saint Joseph parle si peu. Pourquoi il ne dit rien dans l’évangile. On pourrait au contraire s’interroger sur notre besoin de parler en toutes circonstances. Quelle parole authentique ne naît pas du silence ? Notre monde bruyant et verbeux nous presse de parler, de prendre position, d’affirmer nos solidarités avec l’émotion du moment. Saint Joseph enseigne à pratiquer la charité par la maîtrise de soi, à demeurer silencieux quand les mots ajoutent aux maux, à mettre la Parole en pratique. On découvre alors qu’un acte de charité est la plus belle parole d’amour. 



     
    fr. Dominique Joseph
    http://mailchi.mp/fsj.fr/pense-pour-saint-joseph-ut9sxdxe9f?e=6ea29b6953
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 31 Jan - 11:21

    [size=34]Une pensée pour saint Joseph[/size]

    Lorsque Siméon reconnaît en Jésus le Messie de la promesse (cf. Lc 2,25-35), il annonce prophétiquement les circonstances dramatiques de l’accomplissement de la mission salvifique de l’enfant. Dans la pureté de son âme, Marie entend que l’accueil réservé à son fils lui fera endurer des souffrances incomparables. Dans sa compassion, Joseph entend que ses deux trésors les plus précieux vivront la plénitude du don d’eux-mêmes dans un rejet et une souffrance qui l’affectent aussitôt et dont il portera désormais le poids.

    De toute évidence, Marie et Joseph n’ont pas eu une vie plus facile que les nôtres ; la sainte famille ne vivait pas dans l’insouciante gaité de nos images d’Épinal. Alors d’où vient leur joie ? De faire, avec Jésus et en toute chose, la volonté du Père (cf. Mt 12,49-50).  

     
    fr. Dominique Joseph


    https://mailchi.mp/fsj.fr/une-pense-pour-saint-joseph-r41d01hq8v?e=6ea29b6953
    avatar
    Fleur

    Féminin Messages : 758
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Saint intercesseur : N.D Guadalupe , St Joseph , Sts Anne&Jochim,Sts Louis & Jehane d'Arc , St Maurice Duault

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Fleur le Mer 31 Jan - 12:17

    Merci @ Veronique1 pour cette belle méditation sur St Joseph...
    Bonne journée
    Fleur
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 1678
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Marylie le Mer 31 Jan - 22:28

    @Véronique1: j’ai demandé au prêtre pourquoi il avait fait mémoire de saint Joseph il y a 2 semaines car cela m’intriguait. 
    Il m’a donc expliqué que c’était une messe « votive »: lorsqu’il n’y a pas de saint particulier , on fait mémoire de saint Joseph le mecredi apparement comme on le fait le samedi pour Marie. 
    On fait mémoire aussi de la sainte Trinité, des anges, etc. 
    C’est dans le missel romain...
    Voilà l’explication! Very Happy


    _________________
    Que rien ne te trouble ,que rien ne t'effraie,tout passe,Dieu ne change pas,la patience obtient tout ;celui qui possède Dieu ne manque de rien :Dieu seul suffit.
    Sainte Thérèse d’Avila
    *********************************** ******************************************
    MAIS PRIEZ MES ENFANTS DIEU VOUS EXAUCERA EN PEU DE TEMPS ¤
    MON FILS SE LAISSE TOUCHER.
    Marie Notre Dame de Pontmain
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Jeu 1 Fév - 8:59

    @Marylie a écrit:@Véronique1: j’ai demandé au prêtre pourquoi il avait fait mémoire de saint Joseph il y a 2 semaines car cela m’intriguait. 
    Il m’a donc expliqué que c’était une messe « votive »: lorsqu’il n’y a pas de saint particulier , on fait mémoire de saint Joseph le mecredi apparement comme on le fait le samedi pour Marie. 
    On fait mémoire aussi de la sainte Trinité, des anges, etc. 
    C’est dans le missel romain...
    Voilà l’explication! Very Happy

    Merci Marylie. Je ne savais pas.

    Bonne journée.
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 7 Fév - 9:40







    Une pensée pour Saint-Joseph







    La véritable paternité commence lorsqu’un homme s’engage envers sa femme pour la vie, tant il est vrai qu’aucune femme ne peut envisager de projet de maternité sans un mari à ses côtés. La paternité authentique a pour fondement l’amour gratuit d’un homme pour sa femme et pour ses enfants. Un père s’investit avec son épouse dans l’éducation des enfants, y compris dans le développement de la vie spirituelle. Dès lors, saint Joseph, époux de Marie, fut un père pour Jésus.

    Y a-t-il lien plus intime que le mariage ? Y a-t-il un service plus grand que la paternité ? Saint Joseph est ainsi le saint le plus proche de Jésus et de Marie.

    Saint Joseph, puissent vos vertus inspirer tous les époux et tous les pères.  



     
    fr. Dominique Joseph

    https://mailchi.mp/fsj.fr/une-pense-pour-saint-joseph-g7xmcr2or9?e=6ea29b6953
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 14 Fév - 21:30
































    Une pensée pour Saint-Joseph




















    Le carême commence un mercredi, comme si l’Église suggérait que le patronage de saint Joseph est la clé de ce chemin de conversion. On le perçoit davantage cette année que le carême prend fin le 31 mars.


    Parce qu’il est chemin vers Pâque, le carême est une Petite Voie. Nous l’arpenterons ainsi avec Thérèse de Lisieux et Joseph de Nazareth.

    Sainte Thérèse enseigne que les petits n’ont pas à craindre, car Jésus les aime. Ce message pourrait être lu comme l’assurance du salut pour les petits : puisque Jésus les aime, ils seront sauvés. La petite Thérèse dit au contraire que les humbles sont invités à renoncer à toute sécurité, même celle du salut ; seule compte l’assurance d’être aimé et la confiance que suscite cette dernière.

    Saint Joseph, cœur doux et humble, a en effet renoncé à toute sécurité, se livrant à l’amour de Dieu. Il a aussi découvert la confiance que Dieu place en lui, protecteur de l’Enfant.

    Finalement, Thérèse nous enseigne que l’abandon à l’amour de Dieu est source d’une confiance salutaire et Joseph révèle que notre confiance est prise très au sérieux par le Seigneur : il se livre entre nos mains. Entrer en carême consiste ainsi à renoncer à toutes les sécurités qui menace en nos cœurs la confiance.  



     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 21 Fév - 19:44











    Une pensée pour Saint Joseph










    « Je suis bien sûre que si saint Pierre avait dit humblement à Jésus : ‹ Accordez-moi je vous en prie, la force de vous suivre jusqu’à la mort ›, il l’aurait eue aussitôt. » (Derniers Entretiens, 7 août 1897)

    Qu’a-t-il manqué au grand saint Pierre que la petite sainte Thérèse avait perçu ? À l’heure de la passion, le premier des apôtres était mu par un amour admirable (cf. Lc 22,33) mais vicié de l’orgueil fatal qui fait compter sur soi plutôt que sur Dieu.

    Considérant la difficulté d’une authentique vie chrétienne, les grandes âmes, comme celle de Simon-Pierre, peuvent en effet céder à l’illusion engendrée par la radicalité de leur engagement – elles connaissent ensuite la chute du reniement. Pour nous, pauvres et fragiles, l’orgueilleuse assurance des facultés se trahit par l’accablement d’un profond découragement. L’âme constate que les exigences de l’amour ne sont pas à sa portée et estime qu’elle en sera exclue.

    Il existe cependant une issue, une petite voie : sainte Thérèse a perçu, comme une évidence, la tendresse du Cœur de Jésus pour les âmes petites et pauvres. Elle propose d’ouvrir nos cœurs et nos intelligences à la tendresse de Dieu qui nous envahira d’une force telle qu’elle sanctifie. Malgré les impuretés et les imperfections, le Bien-aimé est suffisamment présent pour qu’il n’y ait plus qu’à lui faire plaisir. Percevoir la tendresse de Dieu est la règle de vie des petites âmes amies de sainte Thérèse.

    Où trouver un exemple de la tendresse de Dieu qui stimule notre désir et oriente nos efforts, sinon en notre père saint Joseph ? Des trois membres de la Sainte Famille, il est le plus petit et le plus imparfait. C’est donc dans ses bras que l’enfant Jésus témoigne le mieux de l’ardente tendresse dont il désire nous consumer. Saint Joseph est l’homme de l’effacement, il n’a jamais rien vécu qui ne soit donné par Dieu : des décisions aussi légitimes et naturelles que prendre chez lui son épouse (cf. Mt 1,20) ou voir grandir son fils dans sa maison (cf. Lc 2,51) ont essentiellement été des actes divins. Au quotidien, il revint à Joseph d’accueillir la présence de Dieu et d’œuvrer à son bonheur. Joseph a su rendre Jésus heureux.

    Contemplons Jésus auprès de saint Joseph, révélant la tendresse de son Cœur, invitant à accueillir sa présence.  


     

    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 28 Fév - 18:23








    La foi d’Abraham est exemplaire parce qu’il a su « espérer contre toute espérance. » (Rm 4,18)

    À nos esprits enchantés par d’abondantes louanges à la miséricorde (parfois jusqu’à des excès étrangers à l’amour de Dieu), la confiance en Dieu paraît spontanée, le combat de la petite Thérèse contre la peur semble d’un autre âge. Assurément, Dieu s’est fait proche en Jésus-Christ, il n’y a rien à redouter de lui. Mais de nous ? L’orgueil nous tient à la peau. L’orgueil d’un Pranzini résistant volontairement au Saint-Esprit est certainement redoutable — Dieu nous garde d’une telle disposition intérieure —, mais sainte Thérèse a découvert qu’une âme en état de grâce peut aussi s’opposer à la miséricorde, plaçant, par un orgueil secret, une limite à ce qu’elle peut espérer de Dieu. Or, il est demandé à toute âme d’« espérer contre toute espérance », de croire au point d’être rendue juste, tant il est vrai que la miséricorde n’est pas un blanc-seing pour la médiocrité mais un agent sanctifiant.

    Comment débusquer ce péché inconscient ? Saint Joseph apporte une incomparable réponse. Recevant les deux trésors le plus précieux au cœur de Dieu, le saint patriarche s’est abandonné à l’inquiétude de l’amour. Il n’a jamais laissé son cœur au repos trompeur de l’autosatisfaction. Chaque instant, chaque souffle, était tendu vers le Ciel comme une prière de ne jamais déplaire en rien à Jésus et à Marie. Son cœur brûlant traquait la moindre indélicatesse, il accueillait les plus fines sollicitations de l’Esprit, tant et si bien qu’il finit par vivre l’union des cœurs qui rend Dieu tout puissant dans les âmes. Devenu incapable de rien refuser à Dieu, il ne vivait que par la miséricorde.

    Saint Joseph, ouvre nos cœurs à l’amour et à l’esprit filial qui consument ton âme.
     


     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 7 Mar - 10:10

    Une pensée pour Saint-Joseph


    Les intuitions de sainte Thérèse sur l’amour miséricordieux sont vertigineuses. Elle a perçu combien le pécheur qui accueille l’amour miséricordieux entre dans un amour blessé. Parce que l’amour a été trahi, le dialogue entre l’homme et le Père se déploie sur fond de contrition et de repentir. « Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi ! » (Lc 15,21) Les mots de cette heureuse conversation traversent toujours les larmes de la conversion.


    Depuis le péché, l’homme aime Dieu douloureusement, d’une douleur ouvrant à la joie au-delà des larmes, laquelle est la joie de la miséricorde. Non pas une consolation consécutive à l’affliction, mais une joie gardant de la traversée des larmes une saveur caractéristique, inconnue des anges. Désormais, l’amour de Dieu ne peut plus être offert à l’homme sans une souffrance à dépasser dans les larmes, la douleur de la conversion. Ainsi, qui accueille la miséricorde est invité à souffrir d’une souffrance précieuse, heureuse, désirable.


    Cette semaine encore, la Petite voie de sainte Thérèse révèle son enracinement à Nazareth. Saint Joseph en effet, dès la Présentation (cf. Lc 2,34), eut une pleine conscience de la blessure du Cœur de JESUS. Non pas l’expérience d’un homme meurtrissant le divin Cœur, ni même la prévision de la lance romaine perçant le côté offert, mais la connaissance pratique de l’amour en tant qu’il est blessé. Pour Joseph, l’amour miséricordieux eut désormais la saveur des larmes passées et à venir, larmes que seraient invités à traverser les bourreaux du Golgotha et les pécheurs de tout temps. L’offrande de saint Joseph consista à embrasser la douleur même du Cœur de son fils avec l’infinie fragilité d’un cœur de père. Par son union au Cœur du Fils, le cœur du bienheureux patriarche connut l’insondable douleur du Père, souffrance écrasante comme la joie du Ciel, intense comme l’amour trinitaire, bienheureuse comme le salut.


    Frappé par la prophétie de Siméon, Joseph de Nazareth entendit ainsi l’invitation à goûter la douleur du Père éternel. En fils accompli, il prononça son « Me voici » (cf. Ps 39,Cool et devint, pour les pécheurs qui auraient l’audace de le lui demander, l’initiateur à la souffrance de Dieu qu’on appelle béatitude, le gardien de tous les chemins de conversion.  

     

                                                                                                                fr.Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Sam 24 Mar - 15:44













    Réfléchir sur le péché avec sainte Thérèse revient non seulement à s’exposer à la révolution théologique qui la fit Docteur de l’Église, mais encore, nous allons le montrer, à reconnaître l’importance de la paternité de saint Joseph pour l’accueil de la miséricorde.


    L’idée de sainte Thérèse est que la rédemption est un mystère de miséricorde. Le péché (le péché originel, d’abord, la somme des péchés personnels, ensuite) mérite à l’homme la condamnation. Mais, par le sacrifice de Jésus, la liberté humaine n’est plus enfermée dans la désobéissance : « Où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé. » (Rm 5,20) La grâce initie l’homme à la condition du salut :



    « Convertissez-vous et vous vivrez » (Ez 18,32) car Dieu ne peut se résoudre à notre perte. (Cf. Ez 18,23)


    Cependant – là se dévoile le génie thérésien –, Dieu est blessé, mortellement, par le refus de l’homme et il demande consolation. Seul le Christ est capable de cette consolation car lui seul connaît la blessure de Dieu et la partage. L’histoire de la Révélation apparaît alors comme un effort de Dieu pour nous faire comprendre l’offense subie et la satisfaction qu’il désire : entrer dans sa blessure par le repentir et la confiance.


    Parce qu’il est nécessaire de communier à cette offense, le Christ ne pouvait réparer sans souffrir. De là l’importance de saint Joseph. Visage terrestre du Père pour l’enfant Jésus, il convenait que son cœur fût déchiré par la connaissance du péché des hommes afin d’initier le Messie, en son humanité, à la souffrance du Père. Or comment le saint patriarche fit-il cette expérience, sinon par la contemplation du Sacré-Cœur ? Par son amour pour le cœur de Jésus, Joseph communia à la souffrance intime du Père, selon qu’il est écrit : « tactus dolore cordis intrinsecus », « touché de douleur à l’intime du cœur. » (Gn 6,6)



    Cette grâce paternelle propose saint Joseph comme modèle et comme éducateur à tous ceux qui ont encore peur de s’approcher de la Croix. Le cœur souffrant de Joseph révèle en effet de manière non sanglante l’invitation du Père à partager sa douleur. Le « spectacle » de la Croix (cf. 1Co 4,9) est déjà représenté par le cœur silencieux de saint Joseph, uni au divin Cœur de Jésus pour le salut du monde.  



     
    fr. Dominique Josep
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Jeu 5 Avr - 13:00








    Une pensée pour Saint Joseph







    Marie-Madeleine a beaucoup touché. La chair, Jésus, le bois de la Croix, la pierre du tombeau, le Ressuscité enfin, c’est-à-dire la chair glorifiée et la lumière. Un interdit retentit alors : « Ne me touche pas. » (Jn 20,17) Jésus, autrefois, en des circonstances jugées scandaleuses, ne l’avait pourtant pas repoussée (cf. Lc 7,38.) Pourquoi la rejeter lorsqu’elle touche à l’essentiel ? Saint Joseph lui-même ne toucha-t-il pas Jésus ?



    Saint Joseph, nous le savons, ne s’est jamais rien approprié, pas même sa femme : il se plut à n’avoir d’autre initiative que l’accueil du don de Dieu (cf. Mt 1,20.) Qu’il prît la main de la Vierge ou l’épaule de l’Enfant, Joseph s’était laissé toucher par la grâce. Touché par la lumière, il atteignait en eux la chair en état de grâce, la lumière elle-même.



    Alors que Marie-Madeleine pensait toiletter le Jour nouveau, Joseph remettait à l’Étoile du matin son cœur que l’Aurore épure.  




     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 13 Juin - 10:48

                         UNE PENSEE POUR SAINT JOSEPH

    Le péché de l’homme affecte le cœur du Père ; il est décrit, dès le livre de la Genèse, comme le drame d’un déchirement intérieur (cf. Gn 6,6), comme une souffrance intime de Dieu dont le Sacré Cœur est l’expression parfaite.

    Bien avant le Calvaire, le Christ entendit la douleur du Père. Ce tourment, en effet, n’est pas la conséquence de la Croix ; il est, dès la crèche, le chant nourrissant en Jésus le désir de s’élever sur l’arbre des douleurs. Cette mélodie divine, traversant la Bible depuis ses premières pages, berçait le silence de Nazareth. Marie et Joseph en percevaient le ton et s’abandonnaient à sa portée, le cœur ouvert à ses envolées. Les trois cœurs vibraient ainsi à l’unisson du chant du Père et s’offraient en consolation du Sacré Cœur.

    Le mystère de l’union des trois cœurs de Jésus, Marie et Joseph donne la mesure de la douleur du Père. Alors que le Cœur immaculé de Marie, en sa compassion, épousait la mort de son Fils, le Cœur de Joseph, en sa chasteté, éprouvait la meurtrissure intime du Père. Ils découvraient que cette douleur divine, le bouleversement de ses entrailles, la déchirure de son Cœur, se nomme Miséricorde.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 27 Juin - 10:44


    Marthe venait avec un drap. C’était en guise de nappe. Il était bientôt midi, les femmes s’affairaient. La terre mouillée sentait fort. Le vent était tombé, les hommes étaient restés sous le vieil olivier. Nathanaël fixait Joseph. Comme le soleil de ce jour, il se sentait lourd et abandonné.
    — Tu es un homme bien, Joseph. Personne n’a jamais regretté de suivre ton conseil. Mon fils, Samuel, voudrait être comme toi plus tard, il me l’a dit
     — Il aime le bois, je m’en suis aperçu. Je lui ai donné des copeaux pour s’amuser.
    — Quand je regarde ma vie… il y a bien des choses que je ne referais plus pareil. Tu sais, on prend des décisions, on croit que c’est bien, mais, dans le fond, on ne sait pas vraiment. On se fait beaucoup d’illusions. Ça ne t’a jamais fait ça ? Souvent je me demande si Dieu voulait ça pour moi. Il s’en fiche probablement un peu.
    — « Le Seigneur ton Dieu est un Dieu jaloux au milieu de toi. » (Dt 6,15)
    — Le zèle de Dieu… Je ne suis pas sûr que Dieu s’intéresse tant que ça à moi. Il n’y a pas de quoi.
    —Notre grandeur nous échappe, mais Dieu la voit. Son zèle est prêt à tout pour la défendre. Il nous recherche comme une perle précieuse, il nous aime d’un amour si grand qu’il réclame l’exclusivité : « Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi. » (Ex 20,3) Quelle joie de se savoir aimé ainsi ! Dès lors qu’on a goûté cette joie, on voudrait ne se montrer qu’à Dieu, n’être connu que de lui. Être à Dieu, n’être qu’à Dieu.
    — Je ne saurais même pas par où commencer.
    — Cherche le visage de Celui qui t’aime. Son regard sur toi. Alors tu garderas jalousement ton cœur dans le silence qui réserve ton âme à Dieu. « Que ton visage s’éclaire et nous serons sauvés ! » (Ps 79,4) Regarde Marie… elles nous attendent. Allons.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 4 Juil - 9:39

    Saint Joseph écoutait, sans cesse, les sollicitations de l’Esprit ; quand l’ange le visita, toutes facultés endormies, Joseph écoutait encore. D’où vient ce prodige ? Il travaillait dur et longtemps. À son atelier et sur lui-même. Il se préparait. À tout. On ne peut pas tout prévoir, mais il nous revient d’être prêts à tout ce que Dieu demande. Joseph était prêt à tout.

    Imagine-t-on saint Joseph répondre à l’ordre de fuir en Égypte : « voici des mois que la porte de l’atelier ne ferme plus ; je veux bien partir, mais il me faut d’abord réparer la porte » ? Ou encore : « Pour un tel voyage, il faut une carriole. Seigneur, donne-moi la carriole qui me fait défaut pour t’obéir » ? Ces réponses sont les nôtres. Nous, nous répliquons à Dieu : « Je veux bien obéir, mais plus tard et pas de cette façon. » Saint Joseph, lui, se tient prêt. Il se lève en silence et part aussitôt, avant l’aurore (cf. Mt 2,14.)

    Ainsi, plus on travaille à être disponible, plus la question de l’appel se fait concrète : « que dois-je prévoir ? à quoi dois-je me préparer ? comment m’entraîner ? etc. » L’imagination ne permettant pas de deviner ce que Dieu demandera, il ne reste que l’écoute.

    Saint Joseph, donnez-nous le goût de l’effort qui garde le cœur vigilant.  


    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 11 Juil - 15:57

    En ce mercredi, voici saint Benoît et saint Joseph réunis. Deux pères bons et avisés, prodiguant les conseils de leur affection. Benoît parle ouvertement dans la Règle. Joseph se tient dans le silence du Père.

    Que nous disent-ils, l’un par la parole, l’autre par le silence ? Ausculta, Écoute. L’un par la parole donne le précieux commandement, clé de la vie spirituelle ; l’autre par le silence suscite l’attention, invitation à sortir de soi.

    Ce n’est pas suffisant. L’écoute authentique n’est pas spontanée, elle oblige au pèlerinage de la charité. Incline l’oreille. Ouverture volontaire du cœur, accueil aimant de la vérité qui se révèle, confiance joyeuse que le trésor caché dans le silence déborde tout désir. Écoute, mon fils, et intéresse-toi, sois curieux de Dieu, et aime.

    Le silence alors devient riche de l’écrasante gloire de Dieu et de la douce présence du Père. Splendeur du mystère qui nous dépasse. « Pour toi, le silence est louange », dit David en hébreu (Ps 65,2.)

    Écoute, charité et louange : tel est le labeur enseigné au monastère, tel est le travail pratiqué dans l’atelier de Nazareth. Saint Benoît et saint Joseph, rendez-nous attentifs à la voix de fin silence qui sans cesse murmure en nos cœurs : « Viens vers le Père. »  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 18 Juil - 10:25

    On ne peut comprendre la maternité de Marie et la paternité de Joseph sans contempler d’abord la Sainte Trinité. Le Credo dit que « le Fils unique de Dieu [est] né du Père avant tous les siècles. » Le Fils ne procède que du Père, la génération ne procède que d’un seul principe, le Fils est la parfaite expression du Père. Par ailleurs, « l’Esprit Saint […] procède du Père et du Fils. » L’Esprit jaillit de ce qui fait la pureté du don du Père et du Fils l’un à l’autre. L’Esprit réalise l’amour mutuel du Père et du Fils, il atteste cet amour puisqu’il en est le signe vivant.

    Tel est notre Dieu, « de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom. » (Ep 3,15) La génération humaine participe à ces deux principes de fécondité, distincts spirituellement : la fécondité de l’ordre de l’expression, participée par le père, et la fécondité de l’ordre de l’amour, participée par la mère.

    Le père désire en effet façonner son enfant à son image. Il se réjouit davantage que l’enfant devienne le fruit de sa pensée, tel une œuvre d’art, plutôt qu’il soit le fruit de sa chair. La mère, quant à elle, perçoit ses enfants comme le fruit de l’amour. Elle désire moins les façonner que les recevoir du père. Ainsi, la paternité est l’œuvre d’un seul et la maternité est le fruit de l’amour conjugal.

    De là vient que l’Église a manifesté tant d’intérêt pour la relation incomparable entre la Sainte Vierge et le Saint-Esprit. Que Marie ait conçu de l’Esprit-Saint veut dire que l’incarnation procède de l’intimité d’amour entre Dieu et la Vierge à la manière dont le Saint-Esprit procède du Père et du Fils.

    Voici qu’ayant proclamé l’Immaculée Conception, l’Église éprouve une admiration renouvelée pour la relation incomparable entre saint Joseph et le Verbe incarné. Au-delà des modes spirituelles et des élans de la piété, se laisser éclairer sur la manière dont Joseph façonna Jésus est une attitude urgente et sérieuse : notre connaissance du Dieu Trine le requiert.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 25 Juil - 21:24

    « N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie ? » (Mc 6,3) Indéniablement. Mais quelle est cette vérité passant le père sous silence ? Quelle est cette volonté de s’abstraire du père ?

    Joseph de Nazareth, le premier, affronta cette question. Découvrant Marie enceinte, n’a-t-il pas été tenté de percevoir l’Enfant comme « le fils de Marie » ? Joseph, cependant, resta ouvert au mystère de l’Origine. C’est ainsi que l’ange le mit dans le secret — « ce qui est né en elle vient du Saint-Esprit » (Mt 1,20) — et que Jésus lui-même atteste : « je suis sorti du Père. » (Jn 16,28)

    « Et ils étaient profondément choqués à son sujet. » (Mc 6,3) Ses frères, effarés, se choquent. Saint Joseph, soyez pour notre temps l’éducateur du désir de vérité ouvrant les cœurs au mystère du Père. 

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    sofoyal

    Masculin Messages : 979
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : gironde
    Idéal : Chrétien
    Saint intercesseur : Jésus

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par sofoyal le Mer 25 Juil - 22:45

    @Véronique1 a écrit:« Saint Joseph, soyez pour notre temps l’éducateur du désir de vérité ouvrant les cœurs au mystère du Père. 
     
    fr. Dominique Joseph
    Amen! 
    Merci pour ce partage @Véronique!
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 1 Aoû - 10:18

    « Justice et Paix s’embrassent » (Ps 84,11)

    Joseph, le Juste ; Marie, reine de la Paix. Joseph, très chaste ; Marie toute pure. Jamais deux époux ne furent aussi bien assortis, aussi parfaitement unis.

    Marie et Joseph, introduisez-nous dans la communion de l’amour et de la vérité, prenez nous auprès de Jésus dans votre saint mariage.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 8 Aoû - 12:02

    Une illusion commune aux chrétiens ayant généreusement remis leur vie à Dieu consiste à se représenter le Seigneur comme l’objectif de la vie spirituelle : au terme d’un long chemin de purifications et renoncements, la communion avec Dieu. Mais la victoire de saint Pierre sur les eaux déchaînées repose sur le « Viens » (Mt 14,29) qui lui fait enjamber le bord, la satiété de la foule rassemblée sur la montagne a son origine dans le « Donnez » (Lc 9,13) qui fait distribuer cinq pains à cinq mille hommes.

    Ainsi, la vie de saint Joseph nous enseigne que le Seigneur n’est pas seulement le terme, il est aussi l’origine et l’initiateur de la vie chrétienne. À l’orée du Nouveau Testament, la toute première parole adressée à l’homme est pour Joseph : « Ne crains pas » (Mt 1,20), invitation à la confiance dont Zacharie, Marie et les bergers entendront bientôt l’écho (cf. Lc 1,13.20 ; 2,10). « Ne crains pas (…) puisque l’enfant qui est engendré en elle » Tout commence par la présence de l’Éternel, tout repose sur l’Emmanuel, Dieu parmi nous. Saint Joseph a grandi dans la foi et la sainteté en s’acclimatant à Dieu venu habiter chez lui. Il a permis au Seigneur d’instaurer en sa maison les lois et le mode de vie du Paradis.

    Saint Joseph nous enseigne que le combat fondamental de la vie chrétienne est de se laisser faire.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 15 Aoû - 12:53

    Que Marie soit mère de Dieu montre l’humanité capable de Dieu : il y a en nous de la place pour Dieu. Que la Vierge monte au Ciel révèle la place en Dieu faite à l’humanité : tant de demeures au sein du Père pour tant d’hommes qu’il aime.

    Plus que tout autre jour, saint Joseph invite à contempler la gloire de Marie, celle qu’il a découverte dans la pénombre de Bethléem et dans l’éclat de Nazareth, celle à laquelle son épouse l’initia dès le temps des fiançailles : vivre en Dieu et vivre de Dieu suffit au bonheur de l’homme.  

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 26 Sep - 10:15

    L’injustice est parfois faite à saint Joseph de le considérer comme un pieux ajout à la Sainte Famille, une addition de la dévotion afin de façonner une émouvante image d’Épinal. Marie, nouvelle Ève, Jésus, nouvel Adam : en quoi Joseph serait-il nécessaire ?

    Cependant, « Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu » (Mt 18,2). Jésus donne cet enfant en exemple, mais il est lui-même l’exemple qu’il donne (cf. Jn 13,15). Jésus est en effet au milieu : au milieu des apôtres dans la maison de Pierre (Mc 9,37) et au Cénacle (cf. Jn 20,19), entre deux brigands sur le Golgotha (cf. Lc 23,39-40) et entre deux saints sur le Thabor (cf. Mc 9,4), entre Marthe et Marie dans la maison de Béthanie (cf. Lc 10,39-40), entre Marie et Joseph dans la maison de Nazareth (cf. Lc 2,51).

    « Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, il l’embrassa » (Mc 9,36). Placé au centre de nos vies, Jésus embrase nos âmes. Jésus se révèle entre Marie et Joseph, au milieu du cercle familial dans lequel il nous embrasse tous.

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 3 Oct - 14:06

    Qui entend « amour », comprend tout aussitôt « communion », « élan vers l’aimé », « ravissement », et tant de manières d’être comblé. Qui entendrait « ascèse » ?

    La paternité de saint Joseph révèle pourtant que l’amour est une ascèse. Le père en effet aime de manière à se séparer du fils aimé. Jour après jour, avec une joie intense comme la souffrance qu’il éprouve, le père observe son fils se détacher doucement. L’enfant se fait homme, il se prépare à quitter la maison et à vivre de l’Esprit d’enfance. L’ascèse du père engendre la liberté du fils.

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 10 Oct - 13:11

    Parce qu’il est Dieu, Jésus pourrait aller ses propres chemins, il pourrait emprunter des passages mystérieux que lui seul connaît. Mais Dieu s’est fait homme pour aller sur les routes des hommes.

    Parce qu’il est roi, Jésus pourrait imposer la force de conviction des armées célestes, il pourrait nous attirer en dévoilant les richesses de son royaume. Mais il siégea sur le trône du Golgotha et se fit reconnaître à la fraction d’un pain azyme.

    Jésus fit tout cela parce qu’il est pauvre. Encore voulut-il un guide. Un homme qui l’initie au royaume des hommes. Un sage qui lui enseigne quel chemin Dieu peut emprunter pour rejoindre les hommes.

    Saint Joseph, montrez-moi le chemin qui mène vers mes frères, initiez-moi au royaume de Dieu.

     
    fr. Dominique Joseph
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2450
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Une pensée pour Saint Joseph

    Message par Véronique1 le Mer 17 Oct - 9:57

    Puisqu’il est descendant de David, pourquoi Joseph n’est-il jamais associé au trône de Jérusalem ?

    Personne ne le souhaite : ni lui, qui ne reconnaît de roi pour Israël que le Seigneur Dieu, ni la maison de Juda, qui livrera Jésus à Pilate en le présentant comme un usurpateur, parce qu’elle préfère « un roi comme en ont toutes les nations » (1S 8,5). Saint Joseph détourne l’attention de la glorieuse Jérusalem, cité du roi d’Israël, et s’oriente vers Bethléem, patrie de David, petit berger d’Israël. C’est en ce sens que se fait entendre la salutation angélique « Joseph, fils de David » (Mt 1,20), c’est en ce sens aussi que se présente Jésus, fils de Joseph : « le bon berger, c’est moi » (Jn 10,11).

    La royauté dont Joseph hérite de David est celle de la conversion à Dieu, celle qui fit choisir à David de placer lui-même Salomon sur le trône, celle qui fit préparer la Croix du Messie d’Israël dans l’atelier de Joseph.

     
    fr. Dominique Joseph

      La date/heure actuelle est Sam 15 Déc - 22:46