Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Lun 22 Aoû - 15:21



    CONSÉCRATION À MON SAINT ANGE GARDIEN

    Saint Ange gardien, vous que Dieu m’a donné pour être mon protecteur et mon guide dès le début de mon existence, ici, en présence de Dieu mon Seigneur et Maître, de Marie, ma céleste Mère, de tous les Anges et des Saints, moi, pauvre pécheur, je me consacre aujourd’hui à vous ; je vous supplie de me prendre par la main et de ne plus me lâcher.


     Par cette main devenue la vôtre, je promets fidélité et obéissance constantes à Dieu et à la sainte Église ; je promets de vénérer toujours Marie, comme ma Souveraine, ma Reine et ma Mère et d’imiter sa vie ; je promets aussi de toujours vous vénérer, vous, mon saint protecteur, et de propager selon mes moyens la dévotion aux saints Anges, afin d’obtenir les secours de votre protection, qui sont spécialement promis en ces temps-ci où des combats spirituels se livrent pour ou contre le Royaume de Dieu.


    Obtenez-moi, je vous en prie, saint Ange de Dieu, que l’Amour parfait me consume, et qu’une foi à toute épreuve me garde de tout faux pas. Par votre main puissante, écartez de moi les assauts de l’enfer. Je vous demande par l’humilité de Marie, de nous libérer de tous les dangers, afin que, sous votre égide, je parvienne aux portes de la Cité céleste. Ainsi soit-il.




    source: http://lesbonsanges.com/index.php/prieres-a-lange-gardien



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 23 Aoû - 15:18



    Sainte Gemma Galgani…& son Ange Gardien

    Gemma voit pour la première fois son ange gardien
    alors qu’elle a dix-sept ans :
    Gemma dira ;
    Un jour, je m’en souviens fort bien, on m’avait offert une montre d’or avec sa chaîne  : moi, coquette comme je l’étais, ne voyais que le moment où j’allais la mettre pour sortir (alors, mon père, mon imagination se mit à galoper). Effectivement, je dus sortir. Quand je rentrai, j’allais me dévêtir quand je vis un Ange (que je reconnus aussitôt comme mon ange gardien) qui, très sérieusement, me dit : «  Rappelle-toi que les bijoux précieux qui embellissent l’épouse d’un Roi crucifié ne sauraient être autres que les épines et la croix.  »
    Je ne rapportai pas ces paroles à mon confesseur, je les relate ici pour la première fois. Ces paroles m’effrayèrent, comme m’effraya la vue de cet Ange  ; mais, peu après, ayant réfléchi à ce qu’il m’avait dit, et sans rien comprendre, je pris une résolution  : je me proposai, pour l’amour de Jésus et pour lui faire plaisir, de ne plus rien porter qui pût flatter ma vanité, et de ne plus parler de choses légères.
    Le ton est donné. Deux années s’écoulent avant que l’ange — qui se présente sous la forme d’un très bel adolescent — ne reparaisse. Gemma tombe gravement malade et commence à désespérer de recouvrer jamais la santé  :
    Un soir, alors que j’étais inquiète plus que d’habitude, je me plaignis auprès de Jésus, lui disant que je ne prierais plus s’il ne me faisait pas guérir, et lui demandant pourquoi il permettait que je fusse ainsi malade. L’Ange me répondit  : «  Si Jésus t’afflige dans ton corps, il le fait toujours pour purifier ton esprit. Sois bonne.  » Oh, que de fois durant ma longue maladie il m’a fait entendre dans le cœur des paroles consolantes  ! Mais je n’en tenais jamais compte.


    «  Sois bonne.  » Ce sera le leitmotiv de l’ange. La maladie — une forme aiguë de spinite — est pour la jeune fille l’occasion d’approfondir sa vie intérieure et de réfléchir à sa vocation. Certes, elle eût aimé être religieuse, mais avec cette paralysie  ! De plus, son état va empirant  : pointes de feu non plus qu’autres médications barbares n’apportent aucun soulagement, au contraire.
     
    Elle est guérie miraculeusement, le 3 mars 1899, au terme d’une neuvaine à Marguerite-Marie Alacoque, à laquelle se joint le vénérable Gabriel dell’Addolorata, un jeune clerc passioniste mort à l’âge de vingt-quatre ans en 1862  : depuis quelques mois, il lui apparaissait et la réconfortait. A partir de la guérison, Gemma est dirigée par son ange gardien de façon de plus en plus régulière et exigeante  :
    Dès le moment où je fus sur pieds, l’Ange gardien commença à se faire mon maître et mon guide : il me reprenait à chaque fois que j’avais fait quelque chose de mal, m’enseignait à parler peu et seulement quand j’étais interrogée. Une fois que ceux de la maison parlaient d’une personne en en disant peu de bien, et que j’y avais ajouté mon grain de sel, l’Ange m’en fit le reproche bien senti. Il m’apprenait à tenir les yeux baissés, allant jusqu’à me rabrouer même à l’église  : «  Est-ce ainsi que l’on se tient en présence de Dieu  ?  » D’autres fois, il me grondait en ces termes  : «  Si tu n’es pas bonne, je ne me ferai plus voir à toi  !  » Plusieurs fois, il m’instruisit de la façon dont je devais me tenir en présence de Dieu, l’adorant dans son infinie bonté, dans son infinie majesté, dans sa miséricorde et tous ses attributs.
    Il la reprend à la moindre imperfection :
    Hier, alors que je mangeais, je levai les yeux et vis l’Ange qui me regardait, le visage si sévère que j’eus peur  ; il ne disait mot. Plus tard, quand j’allai prendre un peu de repos, mon Dieu  ! il m’ordonna de le regarder en face, ce que je fis  ; mais je baissai aussitôt les yeux, et lui insistait, me disant  : «  Tu n’as pas honte de commettre des fautes en ma présence  ; mais une fois que tu les as commises, tu es toute honteuse ! » Il insistait pour que je le regarde. Pendant plus d’une demi-heure, il me tint ainsi en sa présence, à le regarder toujours en face, et il me lançait des regards si sévères.
    Je ne fis que pleurer. Je me recommandais à mon Dieu, à notre Maman, afin qu’ils le fassent disparaître, car je ne pouvais plus le supporter. De temps à autre, il me répétait  : « J’ai honte de toi ». Je priais aussi afin que les autres ne le vissent pas en cet état, car alors plus personne ne m’aurait approchée ; je ne sais si d’autres l’ont vu.
    Gemma n’est pas quitte pour autant, le Ciel reste sourd à ses prières, l’ange ne bouge pas :
    Je souffris durant une journée entière, et, à chaque fois que je levais les yeux, je le voyais qui me regardait avec sévérité. Je ne pus me recueillir une minute. Le soir, pourtant, je récitai mes prières, mais il me regardait toujours de la même façon. Il me laissa me coucher, me bénit toutefois. Mais il ne me laissa point : il resta plusieurs heures avec moi, sans parler, toujours aussi sévère.


    Jamais je n’aurais eu le courage de lui adresser un mot, disant seulement : « Mon Dieu, quelle honte si d’autres voyaient mon Ange aussi en colère ! » Je ne parvins d’aucune manière à trouver le sommeil hier soir. Je suis restée éveillée jusqu’à 2 h du matin, je le sais, parce que j’ai entendu carillonner l’horloge. J’étais assise dans mon lit, l’esprit tourné vers Dieu, mais sans prier. Finalement, alors que trois heures venaient de sonner, j’ai vu l’Ange gardien s’approcher ; il a posé sa main sur mon front et m’a dit : « Dors, méchante ! » Et je ne l’ai plus vu.  




    Le maître intransigeant s’est finalement laissé émouvoir par le désarroi de son élève. Si sévère qu’il soit, il sait aussi faire preuve d’une grande douceur. Le lendemain de cette rude journée, Gemma va se confesser :

    Dès que je suis sortie du confessionnal, il m’a regardée en souriant, avec une expression de joie : j’étais revenue de la mort à la vie. Plus tard, il m’a parlé de lui-même (jamais je n’aurais eu le courage de l’interroger) : il m’a demandé comment j’allais, après cette nuit où je ne m’étais pas sentie bien. Je lui ai répondu que lui seul pouvait me guérir ; alors il s’est approché, m’a comblé de caresses et m’a dit d’être bonne.
    Dans nombre d’occasions, il se montre attentionné et délicat :
    L’Ange gardien ne cesse de veiller sur moi, de m’instruire et de me donner de sages conseils. Plusieurs fois par jour, il se fait voir et me parle. Hier, il m’a tenu compagnie pendant que je mangeais, mais il ne m’y obligeait pas, comme le font les autres. Après le repas, je ne me sentais pas très bien ; alors il m’a apporté une petite tasse de café, un café si bon que je guéris aussitôt. Puis il me fit me reposer un peu. Souvent, je lui fais demander à Jésus de le laisser toute la nuit avec moi : il va le lui dire et, si Jésus le lui permet, il ne m’abandonne pas jusqu’au matin

    .
    Quand elle est affligée à la vue des souffrances de Jésus, et qu’elle tremble à la perspective des épreuves qui l’attendent, il vient la réconforter :
    « Je me suis mise à pleurer en pensant à toutes ces choses que je ne comprenais pas. Alors mon Ange gardien m’a dit de prendre courage, qu’après la tempête viendrait le calme, que cette grande souffrance est nécessaire à mon âme. Que, pour l’instant je ne le sais pas, mais que je découvrirai un jour le grand secret : « Pour l’instant, sache que le temps de ta visitation est proche, et sache le mettre à profit »
    C’est lui qui, non seulement la prépare à cette visitation — l’épreuve des stigmates —, mais qui la dispose à accueillir la grâce de la participation hebdomadaire à la Passion du Sauveur :
    Nous voici à jeudi, et la répugnance habituelle m’envahit, je crains de perdre courage. Le nombre des péchés et leur énormité, tout m’est jeté en pleine face. Quelle agitation ! En ces moments, l’ange me murmure à l’oreille : « Mais la miséricorde de Dieu est infinie ». J’ai recouvré la paix.
    Le jeudi 7 février 1901, il intervient de façon encore plus explicite dans la vie intérieure de la jeune fille :
    Il me sembla voir mon Ange gardien qui tenait dans ses mains deux couronnes : l’une était faite d’épines, tressées comme un casque, et l’autre de lys très blancs. Dès que je vis l’Ange, je fus remplie de crainte, comme toujours, puis comblée d’allégresse ; ensemble, nous avons adoré la majesté de Dieu, nous avons crié très fort : « Vive Jésus ! », puis, me montrant les deux couronnes, il me demanda laquelle je voulais […] Je répondis à l’Ange que je choisissais celle de Jésus. Il me montra celle d’épines, et me la présenta, et je la baisai plusieurs fois ; puis il disparut, après l’avoir posée sur ma tête. Je commençai alors à souffrir aux mains, aux pieds et à la tête, et plus tard dans tout le corps.
    A l’école de cet ange exigeant mais soucieux de son plus grand bien, Gemma atteint en trois ans les sommets de la sainteté. Elle a été fidèle au programme, tout simple et parfaitement imitable, qu’il lui a dicté le 28 juillet 1900 :
    Rappelle-toi, ma fille, que celui qui aime vraiment Dieu parle peu et supporte tout.
    Je te commande, au nom de Dieu, de ne jamais formuler ton avis, sinon lorsqu’on te le demande ; de ne jamais vouloir imposer ton sentiment, mais de céder aussitôt.
    Obéis ponctuellement à ton confesseur et à ce qu’il veut, sans répliquer. Et, dans les choses qui exigent une explication, fais-le en peu de mots. En toutes choses sois sincère.
    Quand tu as commis quelque faute, accuse-t-en aussitôt, sans attendre qu’on te le demande.
    Enfin, rappelle-toi de garder ta vue, et pense qu’un regard mortifié verra les beautés du Ciel .
    Enseignement concret, sans rien d’extraordinaire, qui pour la sanctification de Gemma Galgani fera sans doute plus que les stigmates et extases. 



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mer 24 Aoû - 17:25



    Demandez un exemplaire gratuit de la revue de l'Association !

    Depuis 1891, les Clercs de Saint-Viateur font connaître et aimer les Saints Anges.
    Pour une vie chrétienne fervente, lisez « L'Ange gardien » (six numéros par an) !


    Spécimen gratuit sur simple demande à :

    L'Ange Gardien
    21 montée Saint-Laurent
    69005 Lyon - France

    ou
     
    Vous souhaitez vous (ré)abonner ?
    Vous pouvez le faire ici :




    Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'imprimer


    NB : Cette revue imprimée n'existe pas en format informatisé,
    n'oubliez donc pas d'indiquer clairement votre nom et votre adresse postale !


    Cette offre est limitée à un exemplaire par foyer.
    Faites-la connaître autour de vous !


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Jeu 25 Aoû - 17:25



    A mon ange gardien...

    Glorieux gardien de mon âme,
    Toi qui brille dans le beau ciel
    Comme une douce et pure flamme
    Près du trône de l’Éternel
    Tu descends pour moi sur la terre
    Et m'éclairant de ta splendeur
    Bel ange, tu deviens mon frère,
    Mon ami, mon consolateur !...

    Connaissant ma grande faiblesse
    Tu me diriges par la main
    Et je te vois avec tendresse
    Oter la pierre du chemin
    Toujours ta douce voix m'invite
    A ne regarder que les cieux
    Plus tu me vois humble et petite
    Et plus ton front est radieux.

    O toi ! qui traverses l'espace
    Plus promptement que les éclairs
    Je t'en supplie, vole à ma place
    Auprès de ceux qui me sont chers
    De ton aile sèche leurs larmes
    Chante combien Jésus est bon
    Chante que souffrir a des charmes
    Et tout bas, murmure mon nom ...

    Je veux pendant ma courte vie
    Sauver mes frères les pécheurs
    O bel ange de la patrie
    Donne-moi tes saintes ardeurs
    Je n'ai rien que mes sacrifices
    Et mon austère pauvreté
    Avec tes célestes délices
    Offre-les à la Trinité.

    A toi le royaume et la gloire,
    Les richesses du Roi des rois.
    A moi l'humble Hostie du ciboire,
    A moi le trésor de la Croix.
    Avec la Croix, avec l'Hostie
    Avec ton céleste secours
    J'attends en paix de l'autre vie
    Les joies qui dureront toujours.


    Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face, Poésies, Paris, le Cerf, Desclée de Brouwer, 1979.


    Carmélite déchaussée, docteur de l’Église - Née le 2 janvier 1873 à Alençon (Normandie)
    Morte le 30 septembre 1897 à Lisieux (Normandie)



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Ven 26 Aoû - 17:25



    Ayons confiance en notre ange


    Il ne faut pas en douter, notre ange gardien est tout à la fois puissant et bon. Il est puissant. En vertu de sa grande sainteté, de son incomparable pureté, il jouit d'un immense crédit auprès de Dieu. En lui Dieu voit plus parfaitement qu'en aucune autre créature inférieure sa divine ressemblance et, en le contemplant, il peut répéter ces paroles qu'il disait de Jésus : Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toutes mes complaisances (Mt 17, 5). Du reste, n'est-il pas un des princes de la cour céleste, le frère de ceux par qui fut remportée une victoire éclatante au moment où Lucifer leva contre Dieu l'étendard de la révolte ? Oh ! qui nous dira sa puissance ?

    Il est bon. Pour nous en convaincre, nous n'avons qu'à nous rappeler les grands services qu'il nous rend (...). Admis à voir de si près ce Dieu dont il est dit dans nos saints Livres qu'il est amour, comment ne participerait-il pas abondamment à cette divine bonté ? Nous ne saurons qu'au ciel combien il nous aime, combien il désire notre véritable bonheur.

    Mais si notre ange gardien a en partage, à un tel degré, la puissance et la bonté, s'il peut et s'il veut nous secourir, pourquoi n'aurions-nous pas en lui une grande confiance ? Écoutons saint Bernard : "Toutes choses, nous dit-il, doivent vous porter à la confiance envers cet ange. Il est éclairé pour connaître tous vos besoins ; il est bon pour vouloir y remédier ; il est puissant pour exécuter les bonnes volontés qu'il a pour vous. Quel sujet pourriez-vous donc avoir de vous défier de son assistance ?" Et le saint Docteur ajoute : "Quelque faibles que nous soyons, quelque misérable que puisse être notre condition, quelques grands que soient les dangers qui nous environnent, nous ne devons rien craindre sous la protection de tels gardiens."

    Confions-nous donc à notre bon ange !

    D'après l'abbé P. Feige, adapté de L'Ange gardien, Pierre Téqui, 1910.
    Extrait de la revue "L'Ange Gardien", janvier-février 2008.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Sam 27 Aoû - 14:51



    Beau comme un Ange

    C'est une gracieuse chose
    Que la rose ouvrant au jardin,
    Parmi les perles du matin,
    Sa fraîche robe de satin.
    Mais l'Ange est plus beau que la rose.

    Dorant de son éclat vermeil
    Les fleurs, la vallée et la cime,
    Roi de l'azur et de l'abîme,
    Il est beau le soleil sublime.
    L'Ange est plus beau que le soleil.

    Il est plus beau que la phalange
    Des grands aigles battus au vent,
    Plus beau qu'un guerrier triomphant ;
    Mais le cœur d'un petit enfant,
    S'il est pur, est beau comme un Ange.


    Joseph Serre
    Extrait de la revue "L'Ange Gardien" n°3 - Juillet 1893.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Dim 28 Aoû - 17:56



    Les soi-disant « Anges gardiens »

    « Au moment du Rituel de communication directe, votre Ange Gardien est présent réellement. Peut-être la première fois, vous ne pourrez pas le voir physiquement. La deuxième fois, 73 jours plus tard, très probablement votre désir sera satisfait ; d’ailleurs, vous avez 5 possibilités de communication directe tous les ans. Dans tous les cas, après le Rituel, lorsque vous vous coucherez, votre Ange gardien vous “parlera”, dans votre sommeil, au travers de vos rêves. L’Ange gardien “parle” en projetant devant vous des images, comme dans un film, comme à la télévision. C’est le langage du Monde où il habite, qui est le Monde de l’Image : le monde astral. »

    Haziel, Communiquer avec son Ange gardien

    Les livres sur les « Anges » se multiplient de nos jours et nombreux sont les chrétiens qui s’y laissent prendre. Ces ouvrages sont censés nous permettre de découvrir le nom de notre « Ange gardien » personnel, les jours où nous pouvons le contacter ; les « Anges planétaires » plus particulièrement actifs chaque jour de la semaine et même chaque heure du jour ; les « Archanges », leur nom, leur mission et les rituels et oraisons qui permettent de les invoquer ; etc. Les quelques lignes tirées de l’ouvrage de « Haziel » devraient définitivement lever toute ambigüité quant à la nature de ces soi-disant « Anges gardiens », puisqu’ils sont explicitement identifiés à des entités du monde astral.

    C’est dire qu’ils n’ont pas grand-chose à voir avec les purs Esprits dont parle la tradition judéo-chrétienne. Il s’agit ni plus ni moins des mêmes entités qui volent au secours du magicien en quête de pouvoirs, ou du « spiritualiste » cherchant à entrer en contact avec des âmes défuntes (spiritisme). Nous en voulons pour preuve le rituel d’invocation, qu’il s’agit d’accomplir en bonne et due forme, comme il se doit dans toute pratique occulte. La formule à réciter, l’attitude corporelle, l’engagement solennel oral ou écrit, la répétition à date et heure fixe : rien n’y manque. Nous avons même trouvé sous la plume d’autres auteurs, des rituels d’incantation précisant tous les « ingrédients » nécessaires pour que l’Ange invoqué se manifeste sensiblement : bougies de couleur spécifique en nombre précis, encens particulier, sceau de Salomon, pierres spécialement choisie, gestes à accomplir et paroles à prononcer en direction des quatre points cardinaux, etc. Il s’agit donc ni plus ni moins d’une séance de magie, impliquant l’invocation d’esprits du monde astral, qui profitent de notre crédulité pour se lier à nous et nous aliéner à leur service.

    Pour ceux qui préfèrent écrire qu’invoquer, vous pouvez même trouver des ouvrages vous enseignant le « script angélique ». Vous apprendrez que les « Anges » ont leur propre langage, qui ressemble à l’hébreu sans y être tout à fait identique. Il existe plusieurs versions de l’alphabet utilisé pour écrire ce langage, le plus simple étant le « thébain ». Un dernier renseignement qui ne peut que nous réjouir : nous n’aurions pas un, mais trois « Anges gardiens » : l’« Ange gardien » physique, émotionnel, et spirituel. Anthropologie occulte oblige : un pour chaque corps : physique, astral et mental (spirituel). A chacun correspond une couleur, un encens, une planète, etc. : la règle de correspondance vaut aussi pour les Anges. La référence incontournable pour la doctrine des « Anges » est la Kabbale, tintée d’hermétisme ou d’autres références ésotériques selon la sensibilité de l’auteur que vous consultez. Vous trouverez même dans les librairies spécialisées des « cartes guides d’inspiration sacrée » vous permettant de dialoguer avec votre « Ange » ; leur utilisation ressemble à celle d’un jeu de Tarot.


    On comprend la sagesse de l’Église qui a demandé explicitement que les chrétiens limitent leur dévotion angélique aux Anges reconnus par la Tradition et célébrés par la liturgie : les Archanges Michaël, Gabriel et Raphaël dont parle la Bible, et les Anges gardiens dont parle Jésus : non pas des entités (plus qu’ambigües !) du monde astral, mais de purs esprits qui « voient sans cesse la face du Père qui est aux cieux » (Mt 18, 10).





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Lun 29 Aoû - 16:47



    Notre meilleur ami dans la vie quotidienne

    " Le Seigneur donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins." Ps 90

    La Parole de Dieu sur les Anges est vraiment très claire : "...Pour te garder en chemin - mon ange marchera devant toi - je donne mission de te garder en chemin."
    Mon ange gardien est chargé de me protéger, de me faciliter la vie, de m’accompagner et de m’aider à vivre avec le Seigneur ; en un mot une triple action :
    Une protection dans les évènements de la vie quotidienne

     Personnellement, je mets le mien à contribution pour les évènements concrets : un itinéraire ou une place de parking, un voyage en voiture, des courses au supermarché.... et ça marche.

    Une sécurité affective et relationnelle

     Lui confier un entretien d’embauche, un examen du permis de conduire
     J’ai une amie très proche dont l’ange gardien s’appelle depuis très longtemps :" Gloire à Dieu" ;
    elle lui demande, entre autres, d’aller rencontrer l’ange gardien d’une personne avec laquelle elle à un rendez-vous délicat pour aplanir les difficultés...
     Le pape Jean XXIII faisait de même.

    Une assistance spirituelle

     Lui confier nos tentations afin qu’il nous garde du péché et lui demander son aide pour la garde de notre coeur des pensées mauvaises (orgueil, rancœur, la chasteté)
     Lui demander de nous donner du courage pour aller se confesser.
    - Plus nous devenons familier de notre ange, plus il pourra remplir sa mission près de nous
     Vivons avec lui comme avec un ami, au quotidien ; il deviendra notre compagnon de route.

    Source : Mon Ange Gardien - Oraweb.net, l'oasis de prière du web


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 30 Aoû - 15:23



    Prière pour se dévouer à son Ange gardien

    Ange de Dieu, qui vous êtes chargé de ma conduite depuis le premier moment de ma naissance jusqu'à celui de ma mort, quoique je sois indigne de vos soins charitables, et de votre sainte protection ; persuadé cependant que vous m'aimez, et que vous avez un zèle ardent pour mon salut, je vous choisis aujourd'hui, en présence de Dieu mon Créateur, de J.C. son Fils et mon Sauveur, de la glorieuse Vierge Marie sa Mère, et de toute la Cour céleste, pour mon Protecteur et mon Gouverneur, et je propose fermement de vous honorer toute ma vie, de suivre fidèlement tous vos conseils, et d'obéir à tous les commandements que Dieu me fera par votre ministère.

    Je vous conjure donc, ô mon très fidèle Gardien, par le Sang précieux de J.C. notre commun Seigneur, et par l'intérêt que vous prenez au salut de mon âme, qui lui est si chère, de me continuer votre protection, de me délivrer des pièges de Satan mon ennemi, de me défendre dans les combats continuels qu'il me livre, d'éclairer mon esprit, lorsqu'il courra risque de s'égarer, et de me marquer le chemin que je dois tenir pour ne pas tomber dans l'erreur et dans l'illusion. Offrez, Prince du Ciel, mes oraisons à Dieu, et rendez-le favorable à mes prières ; consolez-moi dans toutes mes peines et dans toutes mes afflictions, empêchez-moi de tomber dans le péché.

    Si j'y tombe, relevez-moi aussitôt, et surtout ne m'abandonnez pas à l'heure de la mort, mais fortifiez mon âme en ce dernier passage. Portez-la dans le Ciel comme celle du pauvre Lazare : obtenez de Dieu qu'elle soit admise dans la Compagnie des Saints pour le louer et le bénir avec eux, et avec vous dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


    Semaine Angélique de dévotion au S. Ange Gardien, Avignon, 1787



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mer 31 Aoû - 16:03



    Converser intérieurement avec les saints Anges

    Prenez-donc quelquefois un quart-d'heure, une demi-heure, une heure ou plus et, après vous être retiré, prenez votre temps pour causer avec votre bon ange; mettez-vous à genoux devant lui; prosternez-vous par terre et il est bon de temps en temps d'user de cette pratique, lorsqu'on est seul; demandez-lui pardon de vos ingratitudes; demandez-lui sa sainte bénédiction; dîtes-lui tout ce qu'un bon coeur peut dire à un fidèle et charitable ami.

    Tantôt, parlez-lui de vos besoins, de vos misères, de vos tentations, de vos faiblesses.

    Tantôt, parlez-lui du divin amour, et des saintes voies qui conduisent à Dieu. Quelquefois entretenez-le des offenses que les hommes commettent contre leur Souverain, et des divins intérêts de l'adorable Jésus et de sa très digne Mère; et d'autres fois considérez à loisir les obligations que vous lui avez, les bontés qu'il a pour vous, ses beautés, ses perfections, ses admirables qualités;

    Agissez avec lui comme avec un bon père, une mère pleine de tendresse, un véritable frère, un ami incomparable et  zélé, un vigilant pasteur, un charitable guide, un témoin de vos plus importants secrets, un savant médecin pour guérir toutes vos plaies, un avocat et un puissant protecteur, un juge favorable, un roi tout occupé à vous faire du bien.

    Invoquez-le selon toutes ces qualités, et les autres que votre amour suggérera. Elles peuvent vous servir d'autant de considérations qui vous feront passer le temps bien plus agréablement qu'avec les créatures de la terre.

    Extrait de la dévotions aux saints Anges, du Père Boudon, Clovis



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Jeu 1 Sep - 15:21




    Neuvaine à notre ange gardien

    Premier jour

    Ô très fidèle exécuteur des ordres de Dieu, très saint ange, mon protecteur, qui, depuis le premier instant de mon existence, veillez toujours avec sollicitude à la garde de mon âme et de mon corps, je vous salue, et vous remercie en union avec tout le chœur des Anges que la bonté divine a commis à la garde des hommes. Je vous prie instamment de redoubler de prévenance pour me préserver de toute chute en ce présent pèlerinage, afin que mon âme se conserve toujours aussi pure, aussi nette qu'avec votre aide elle est devenue sous l'effet du saint baptême.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Éclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Deuxième jour

    Ô mon compagnon très aimant, mon unique ami véritable, mon saint ange gardien qui, en tous lieux et en tous temps, m'honorez de votre vénérable présence, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Archanges chargés par Dieu d'annoncer les évènements grands et mystérieux. Je vous prie instamment d'illuminer mon esprit de la connaissance de la Volonté divine et de disposer mon cœur à l'exécuter toujours parfaitement, afin qu'agissant sans cesse selon la foi que je professe, j'obtienne dans l'autre vie la récompense promise aux vrais croyants.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Éclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Troisième jour

    Ô mon maître très sage, mon saint ange gardien, qui jamais ne cessez de m'enseigner la véritable science des saints, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Principautés chargées de gouverner les esprits inférieurs pour assurer la prompte exécution des ordres divins. Je vous prie instamment de veiller sur mes pensées, mes paroles, mes actes, pour que, me conformant en tout à vos salutaires enseignements je ne perde jamais de vue la sainte crainte de Dieu, principe unique et infaillible de la véritable sagesse.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Quatrième jour

    O mon très aimant éducateur, mon saint ange gardien, qui par d'aimables reproches et de continuelles admonitions, m'invitez à me relever de la chute, chaque fois que je suis tombé pour mon malheur, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Puissances chargées de refréner les efforts du démon contre nous. Je vous prie instamment de tirer mon âme du sommeil de la tiédeur dans lequel elle vit actuellement et de lutter afin de triompher de tous mes ennemis.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Cinquième jour

    Ô mon très puissant défenseur, mon saint ange gardien, qui, en me montrant les pièges du démon, cachés dans les pompes de ce monde et dans les plaisirs de la chair, m'en facilitez la victoire et le triomphe, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Vertus destinées par Dieu tout-puissant à opérer des miracles et à conduire les hommes à la sainteté. Je vous prie instamment de me secourir dans tous les périls, de me défendre dans tous les assauts afin que je puisse avancer avec sécurité dans la voie de toutes les vertus, en particulier de l'humilité, de la pureté, de l'obéissance et de la charité, qui vous sont les plus chères et qui sont les plus indispensables au salut.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Sixième jour

    O mon ineffable conseiller, mon saint ange gardien, qui, de la manière la plus efficace, me faites connaître la volonté de Dieu et les moyens les plus propres à l'accomplir, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Dominations élues de Dieu pour communiquer ses décrets et nous donner la force de dominer nos passions. Je vous prie instamment de délivrer mon esprit de tous doutes importuns et de toutes pernicieuses perplexités, afin que, libre de toute crainte, je suive toujours vos avis qui sont des conseils de paix, de justice et de sainteté.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Septième jour

    O mon avocat très zélé, mon saint ange gardien, qui, par d'incessantes prières, plaidez au ciel la cause de mon salut éternel et éloignez de ma tête les châtiments mérités, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Trônes choisis pour maintenir les hommes dans le bien entrepris. Je vous prie instamment de couronner votre charité en m'obtenant le don inestimable de la persévérance finale pour qu'à la mort, je passe heureusement des misères de cet exil aux joies éternelles de la patrie céleste.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Huitième jour

    O très doux consolateur de mon âme, mon saint ange gardien, qui par de suaves inspirations me réconfortez dans les vicissitudes de la vie présente et dans toutes les craintes concernant la vie future, je vous salue et vous remercie, en union avec tout le chœur des Chérubins qui, pleins de la science de Dieu, sont chargés d'éclairer notre ignorance. Je vous prie instamment de m'assister tout particulièrement et de me consoler, aussi bien dans les adversités actuelles que dans la dernière agonie, pour que, séduit par votre douceur, je ferme mon cœur à tous les attraits trompeurs de cette terre afin de reposer dans l'espérance du bonheur futur.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    Neuvième jour

    O prince très noble de la cour céleste, infatigable coopérateur de mon salut éternel, mon saint ange gardien, qui marquez chaque instant d'innombrables bienfaits, je vous salue et je vous remercie, en union avec tout le chœur des Séraphins qui, enflammés du divin amour, sont choisis pour embraser nos cœurs. Je vous prie instamment d'allumer dans mon âme une étincelle de cet amour dont vous brûlez sans cesse afin que, ayant anéanti en moi tout ce qui est du monde et de la chair, je m'élève sans obstacles à la contemplation des choses célestes et, après avoir toujours fidèlement correspondu à votre amoureux empressement sur la terre, j'arrive enfin avec vous au Royaume de la gloire pour vous louer vous remercier et vous aimer durant tous les siècles. Ainsi soit-il.
    Ange de Dieu qui êtes mon gardien,
    Eclairez-moi, gardez-moi, guidez-moi, gouvernez-moi,
    Ô vous à qui je fus confié par la Miséricorde divine. Amen.

    V) Priez pour nous, bienheureux anges de Dieu.
    R) Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.


    Prions...

    Ô Dieu qui, dans votre ineffable providence, avez daigné envoyer vos saints anges pour être nos gardiens, soyez libéral envers ceux qui vous implorent, placez-nous toujours sous leur protection et faites-nous jouir de leur éternelle compagnie. Par Jésus Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Ven 2 Sep - 17:28



    ANCILLA DOMINI
    (L'intime amie des anges)
     - D'après les conférences de Von Lama en 1935
    - Adaptation de Marie-Ange et Imprimatur de 1936 en Argentine




    MAGDALENA de la CROIX
    ( Esquisse biographique - Quelques extraits.)



    Ancilla Domini L'intime amie des anges - Livres mystiques



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Sam 3 Sep - 16:34



    Il prie pour nous

    Nous n'en doutons pas, un des plus grands services qu'il nous soit donné de rendre à quelqu'un, c'est de prier pour lui. Par la prière nous pouvons accomplir en faveur du prochain des prodiges de sanctification. Notre Seigneur n'a-t-il pas dit : Demandez et vous recevrez ; cherchez et vous trouverez ; frappez et il vous sera ouvert (Mt 7, 7) ?... Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils (Jn 14,13)... Combien de pécheurs, revenus à Dieu, doivent la grâce insigne de leur conversion à la prière d'une âme humble et fervente ! On a dit que par ses prières sainte Thérèse a ramené à Dieu autant d'âmes que saint François Xavier, qui, dans ses missions, en a converti un si grand nombre. Combien d'élus n'entreront au Ciel que portés sur les ailes de la prière faite en leur faveur !

    Aussi, lorsqu'il nous arrive de rencontrer sur notre chemin une de ces âmes que nous savons particulièrement chère au Cœur de Jésus, autour de laquelle nous entrevoyons déjà comme une auréole de sainteté, avec quel empressement ne nous recommandons-nous pas à ses prières ? Et si elle nous dit : "Oui, je parlerai de vous et de vos intentions à Notre Seigneur", quelle n'est pas notre joie !

    Tout près de nous, il est quelqu'un qui adresse à Dieu, en notre faveur, de nombreuses prières : c'est notre ange gardien. Pouvons-nous supposer qu'ayant à sa disposition un moyen si facile et si puissant de nous témoigner son amour, de nous rendre service, il le néglige ? Oh ! ici encore, s'il nous était donné d'ouvrir nos yeux aux célestes réalités du monde surnaturel, combien de fois ne verrions-nous pas cet ange, cet ami invisible, ce céleste compagnon de notre existence, dans l'attitude de la prière, suppliant Dieu de nous préserver de tel danger, de nous accorder telle grâce, d'orner notre âme de telle vertu ?

    Et qui nous dira combien ses prières doivent être agréables à Notre Seigneur et, par conséquent, puissantes sur son Cœur divin ? Rien de ce qui rend les nôtres si imparfaites ne se trouve en lui. Il jouit toujours de l'amitié de Dieu.

    D'après l'abbé P Feige, Adapté de l'Ange gardien, Pierre Téqui, 1910.
    Extrait de la revue "L'Ange Gardien", janvier-février 2007


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Lun 5 Sep - 16:54



    De la dévotion envers les saints Anges

    C'est la croyance commune de l’Église, que chaque homme a un Ange tutélaire. Quel honneur serait-ce à un pauvre villageois, si un prince du sang prenait soin de lui et de ses affaires par l'ordre du roi ! Mais quelle bonté à ces esprits bienheureux de s'attacher avec plaisir à garder de misérables pécheurs comme nous ! Il y a de la proportion entre un villageois et un prince : il n'y en a point entre un homme et un Ange.

    Nos Anges gardiens sont toujours à nos côtés ; ils ne nous perdent jamais de vue ; ils sont témoins de nos plus secrètes actions. Si nous étions toujours en la compagnie d'une personne distinguée, nous n'oserions rien faire et rien dire qui fût contre la bienséance. Un homme mérite-t-il plus de respect et de considération qu'un Ange ?

    Ces esprits célestes oublient en quelque sorte ce qu'ils sont pour nous servir. Quels services ne nous rendent-ils point ! Ils nous donnent les lumières dont nous avons besoin pour notre conduite ; ils offrent nos prières à Dieu, et en font sans cesse pour nous ; ils nous consolent dans les disgrâces qui nous arrivent ; ils écartent les dangers qui nous menacent ; ils nous fortifient dans les tentations ; ils nous défendent contre nos ennemis ; ils nous excitent à toute heure à la pénitence et à l'amour de Dieu ; ils nous avertissent souvent au milieu de nos désordres et de nos crimes ; ils nous châtient quelquefois eux-mêmes ; enfin ils n'épargnent rien pour ménager notre salut : c'est l'affaire qu'ils ont le plus à cœur. Ne sommes-nous pas indignes de leurs soins, si nous n'avons pas de la dévotion pour eux ?

    Recommandez-vous à votre bon Ange : priez-le surtout de vous assister dans les occasions du péché, et à l'heure de votre mort.

    Nous devons avoir pour nos saints Anges de grands sentiments de respect, de reconnaissance, d'amour et de confiance, tels que l'exigent leur dignité, les bons offices que nous en recevons, et l'affection qu'ils ont pour nous ; les invoquer sans cesse, les consulter dans tout ce que nous entreprenons ; nous adresser aux Anges de ceux avec lesquels nous avons quelque affaire à traiter, les employer auprès de Dieu pour nous, et surtout être infiniment dociles à leurs salutaires inspirations.


    La Journée du chrétien sanctifiée par la prière et la méditation,
    approuvée par S. Eminence le cardinal Donnet, Tours, Mame et fils, 1894



    Dernière édition par Gilles le Sam 17 Sep - 18:24, édité 1 fois


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 6 Sep - 18:37



    Saint Padre Pio nous dit : « Prenez la belle habitude de toujours penser à votre ange gardien» Une très belle prière à notre Ange Gardien...

    «Invoque ton Ange gardien, afin qu’il t’éclaire et te guide. Le Seigneur te l’a donné pour guide et pour messager. Aussi, recours à lui.»Ton ange est disposé, à condition que tu sois gentil, que tu rejettes tes erreurs, que tu désires te réconcilier avec le Seigneur, à te préparer à des rencontres providentielles, à te suggérer des initiatives qui te soient favorables, te secourir par des inspirations inattendues.
    Prenez la belle habitude de toujours penser à votre ange gardien.
     A côté de nous, il y a un esprit céleste qui, du berceau à la tombe, ne nous quitte pas un instant, qui nous guide, qui nous protège comme un ami, comme un frère, qui doit aussi nous consoler toujours, spécialement dans les heures qui sont, pour nous, les plus tristes. Invoquez souvent cet ange gardien, cet ange bénéfique…
    Répétez souvent la belle prière : « Ange de Dieu qui êtes mon gardien, vous à qui la bonté divine m’a confié, éclairez-moi, protégez-moi, guidez-moi, maintenant et toujours.
     Quelle consolation sera la vôtre, ô Raffaelina, quand votre âme, au moment de la mort, verra cet ange si bon qui vous aura accompagnée tout au long de votre vie, et aura été plus prodigue qu’un cœur maternel !
    (Lettre à Rafaellina Cerase, 20 avril 1915) Padre Pio



    PRIÈRE À NOTRE ANGE GARDIEN
     
    Mon Saint Ange Gardien, gloire à Dieu qui dans sa sagesse éternelle m’a confié (e) à toi! Loué soit le Seigneur pour la puissance qu’il t’a donné pour être le collaborateur de sa bonté, de sa tendresse, de sa miséricorde! Qu’il soit béni pour t’avoir mis au service de son Amour pour moi!
    Je te remercie de ta continuelle présence à mes côtés, de ton dévouement, de ta bienveillance, de la confiance et de la protection que tu m’accordes. Toi qui vois tout le temps la face de Dieu le Père, veuille lui offrir mes prières.
    Marche devant moi, marche derrière moi, marche à côté de moi.
     Protège-moi, inspire-moi, fais-moi connaître les volontés et les choix de Dieu. Aide-moi à les accepter et à les accomplir en toutes circonstances « avec la simplicité de la colombe et la prudence du serpent »(Mt 10,16)
    Défends-moi contre les attaques de Satan et de ses démons.
     Aide-moi à résister victorieusement à toute tentation contre la foi et l’abandon à la Divine Providence, la pureté, l’Amour de Dieu et de mes frères.
    Saint Ange Gardien, purifie ma mémoire, garde-moi des imaginations déréglées, dangereuses, des entraînements de ma sensibilité, des illusions trompeuses du démon qui faussent mon jugement, endorment ma conscience, présentent l’erreur comme la vérité, le mal comme le bien. Délivre-moi de l’esprit d’agitation, de dispersion, de paresse et de satisfaction de soi.
    Éclaire mon imagination, assainis les images qui naissent en moi ; fortifie la lumière de mon intelligence, donne-moi ton inaltérable sérénité devant tous les évènements, les maux physiques et moraux du monde, ordonnés par la Divine Providence.
    Ange du Seigneur, sois bienveillant pour moi, combats avec moi pour que je vive toujours dans la Paix de Dieu et que je serve fidèlement sa gloire par le CHRIST MON SAUVEUR.
     Amen.
     



    Sources : PRIONS LES ANGES
    https://gloria.tv/natale07
    Prière à notre Ange Gardien | *Messages-Prophéties-Par les Saints et ...


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mer 7 Sep - 17:00



    Le Pape : écouter l'ange gardien avec docilité...





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Jeu 8 Sep - 15:32



    À quoi sert notre ange gardien ?

    Je suis aveugle. Dieu a placé à mes côtés un ami, qui surveille le moindre de mes pas, et je ne le vois pas. Je l’oublie même constamment.

    Et vous ? Vous y pensez, à votre ange gardien ? Oui, peut-être comme moi, quand vous prenez le volant. Vite, une brève invocation : « Saints anges gardiens, veillez sur nous », surtout ceux des autres conducteurs… Ou une fois par jour dans ma prière quotidienne.

    Franchement, c’est faire peu de cas de quelqu’un qui passe son temps avec nous. C’est d’autant plus dommage que nous nous privons d’une assistance spirituelle tous risques, gratuite et reliée 24 heures sur 24 au paradis. Un sacré contrat de confiance !

    La première garantie de ce contrat céleste nous est donnée par le Psaume 90 : le Seigneur « donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins. Ils te porteront sur leurs mains pour que ton pied ne heurte les pierres ». Incroyable, non ?

    Notre ange est visible avec les yeux de la foi

    Ainsi, le poète Charles Péguy confiait à un ami : « J’ai un ange gardien incroyable... Trois fois, je l’ai senti m’empoigner, m’arracher à des volontés, à des actes médités préparés, voulus ».

    Deuxième garantie, nos anges gardiens sont en lien direct avec Dieu : « En descendant vers nous, ils ne sont pas privés de la gloire qui les rend heureux, ils voient toujours le visage du Père », assure saint Bernard. En somme, en conversant avec notre ange, nous sommes assurés de mieux connaître la volonté de Dieu pour nous.

    Sainte Brigitte et sainte Françoise Romaine voyaient leur ange gardien. Peut-être ne le verrons-nous pas avec les yeux de la chair, mais si nous commencions avec les yeux de la foi ? Pendant que j’écris ces lignes, il est à côté de moi… Vous lisez, et votre ange aussi, par-dessus votre épaule. Ne l’oublions plus !




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Ven 9 Sep - 17:38



    Prière quotidienne à son Ange Gardien

    Conseil du Padre Pio:

    Ton ange est disposé,à condition que tu sois gentil, que tu rejettes tes erreurs,
    que tu désires te réconcilier avec le Seigneur, à te préparer à des rencontres
    providentielles, à te suggérer des initiatives qui te soient favorables, te secourir par des inspirations inattendues.






    Mon Saint Ange Gardien,
    gloire à Dieu qui dans sa sagesse éternelle m'a confié (e) à toi!
    Loué soit le Seigneur pour la puissance qu'il t'a donné pour être le
    collaborateur de sa bonté,de sa tendresse,de sa miséricorde!
    Qu'il soit béni pour t'avoir mis au service de son Amour pour moi!
    Je te remercie de ta continuelle présence à mes côtés,de ton
    dévouement,de ta bienveillance,de la confiance et de la protection
    que tu m'accordes.J'ai confiance en ta protection et en ta médiation.

    Toi qui vois tout le temps la face de Dieu le Père,
    veuille lui offrir mes prières.
    Je te confie mes projets.
    Marche devant moi,marche derrière moi,marche à côté de moi.
    Protège-moi,inspire-moi,fais-moi connaître les volontés et les choix
    de Dieu.Aide-moi à les accepter et à les accomplir en toutes circonstances
    "avec la simplicité de la colombe et la prudence du serpent"(Mt 10,16)

    Défends-moi
    contre les attaques de Satan et de ses démons.
    Aide-moi à résister victorieusement à toute tentation contre la foi et l'abandon
    à la Divine Providence,la pureté,l'Amour de Dieu et de mes frères.

    Saint Ange Gardien,
    purifie ma mémoire , garde-moi des imaginations déréglées,dangereuses,
    des entraînements de ma sensibilité,des illusions trompeuses du démon qui
    faussent mon jugement,endorment ma conscience,présentent l'erreur comme
    la vérité,le mal comme le bien.Délivre-moi de l'esprit d'agitation,de dispersion,
    de paresse et de satisfaction de soi.Accepte de prier pour moi,de prier avec moi
    et même de prier à ma place quand je suis trop occupé(e) ou trop aride pour le faire.

    Éclaire mon imagination , assainis les images qui naissent en moi;
    fortifie la lumière de mon intelligence,donne-moi ton inaltérable sérénité
    devant tous les évènements,les maux physiques et moraux du monde,
    ordonnés par la Divine Providence.

    Ange du Seigneur ,
    sois bienveillant pour moi ,combats avec moi pour que je vive toujours
    dans la Paix de Dieu et que je serve fidèlement sa gloire par le
    CHRIST MON SAUVEUR. Amen.






    Source :


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 13 Sep - 15:56



    COMMENT REMERCIER SON ANGE GARDIEN

    Notre Ange Gardien mérite certainement toute notre reconnaissance
    exactement comme un ami fidèle toujours prêt à nous assister avec
    amour et compréhension. Il est donc important de le remercier pour
    l'action patiente qu'il accomplit jour après jour.
    Remercier L'ange Gardien signifie tout d'abord avoir foi en sa
    présence et se souvenir que nous sommes jamais seuls, parce qu'a
    nos côtés il y toujours celui qui prend son de notre corps et de
    notre esprit et qui ne veut que notre bien. Cela signifie aussi lui
    consacrer une place dans nos pensées, nous adresser à lui avec
    dévotion, l'invoquer quand nous besoin de son secours; il ne
    faut jamais se laisser accabler par le désarroi et le découragement, quoi
    qu'il vous arrive, et se rappeler que, si nous le lui demandons, l'Ange
    nous aidera  à trouver la force de continuer et à reconquérir la
    paix intérieure. Pour  exprimer notre gratitude à l'Ange, au-delà des
    formules que nous allons utiliser, il faut surtout lui montrer que nous
    prêtons l'oreille à ses conseils, et pour cela changer nos comportements
    et nos schémas de vie. il faut mettre de côté notre égoïsme,
    apprendre à respecter les autres et leurs exigences, accepter que notre
    prochain ait des idées différentes des nôtres, en lui permettant de les
    exprimer librement. Cela représente un pas en avant vers la
    compréhension universelle et la preuve que nous commençons à mettre
    en pratique les suggestions de notre Ange. Ne pas mépriser ses
    conseils avec notre suffisance, ouvrir son cœur aux pensées et aux
    sentiments qu'il réussit à nous inspirer, ne pas l'offenser avec des actions
    et des comportements indignes, l'aider à prendre soin de nous,
    en prenant nous-mêmes davantage soin de nous et des autres : notre
    Ange Gardien ne désire rien d'autre, et c'est ainsi que nous pouvons
    le remercier.



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mer 14 Sep - 17:02



    Le service des anges

    Vos prières, les anges les prennent et, dans leur encensoir d’or, les mènent à Dieu, en offrant sur l’autel d’or, qui est devant le trône, l’encens avec vos prières. Et si votre prière est pure et acceptable devant Dieu, le Seigneur envoie tout de suite un ange pour la prendre dans son encensoir en or et la faire monter, comme l’odeur d’encens, à Dieu …

    « Vous avez la grâce de pouvoir invoquer les anges afin qu’ils dégagent votre esprit de pensées néfastes et de préoccupations encombrantes.
    Vous ne pouvez ignorer qu’ils sont à vos côtés pour vous conduire sur la bonne route et vous transmettre les ordres de Dieu, que ce soit face à face, dans les songes, ou encore par différents signes, évidemment, à la condition que vous sachiez bien ouvrir vos yeux, et en particulier, si vous récitez le chapelet des saints anges. Vous devez également savoir que, dans leurs relations avec les hommes, les anges ont de multiples fonctions pour les servir.
    Ils peuvent vous paraître dans des songes où, comme à Joseph, sur ordre du Seigneur, un ange lui demande de prendre le petit Enfant Jésus et de fuir en Egypte .... Une autre fois, il lui a dit de retourner, car ceux qui en voulaient à la vie du petit Enfant étaient morts. Ainsi, Joseph retourna à Nazareth.
    Un ange lui a également dit : Ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit.
    Et pourquoi ne sauriez-vous pas percevoir, vous aussi, ce que vous suggère votre ange gardien ?
    Les nouvelles que l’ange est appelé à donner peuvent être de joyeuses nouvelles. Un ange annonça à Zacharie la naissance de Jean. Et l’archange Gabriel annonça bien à la Sainte Vierge Marie la naissance du Christ Jésus !
    L’archange Saint Michel a combattu contre le dragon pour le jeter dans la fournaise ardente du feu et du soufre.
    Méditez devant l’icône de l’archange Saint Michel tenant la lance et frappant le dragon ; c'est l’une des icônes des plus significatives ! Elle est la confirmation de la force des anges et de la victoire du bien sur le mal.

    Votre vie de chrétien ne se résume-t-elle pas à cette lutte incessante ?

    Elle vous certifie aussi que, comparé aux anges, le diable, tout malin qu’il soit, est bien faible !
    Étant têtu, le griffu continue à résister jusqu’aux derniers jours, jusqu’à ce que l’archange Saint Michel l’écarte, c’est-à-dire supprime son activité en le jetant dans la fournaise ardente.
    Quand vous récitez le chapelet des saints anges (1), vous vous adressez aux neuf chœurs des anges qui font éclater la gloire de Dieu, et chacun, selon l’ordre du Créateur, gouverne vos affaires et vous porte de l’aide ; oui, vous porte de l’aide, soyez-en bien conscients... D’ailleurs vous le constaterez souvent.
    Il y a les anges de la glorification autour du trône divin, glorifiant et s’agenouillant. Ils vivent le rite de la glorification, et si, de plus, ils trouvent un homme qui a besoin de leur service, c’est sans délai qu’ils le servent. Il y a également des anges d’un rang moins élevé, des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère. Ils aiment les hommes et leur seul désir est de les sauver.
    Si vous voulez faire plaisir aux anges, repentez-vous, car vous avez, qui que vous soyez, quelque chose à vous reprocher, ne serait-ce qu’un tout petit péché.
    Ils vous diront alors : Bravo !  Il y aura de la joie dans le Ciel à cause d’un seul pécheur qui se repent.
    Vos prières, les anges les prennent et, dans leur encensoir d’or, les mènent à Dieu, en offrant sur l’autel d’or, qui est devant le trône, l’encens avec vos prières. Et si votre prière est pure et acceptable devant Dieu, le Seigneur envoie tout de suite un ange pour la prendre dans son encensoir en or et la faire monter, comme l’odeur d’encens, à Dieu...
    Par contre, si vous marchez sur la mauvaise voie, les anges vous demanderont de vous corriger. Si vous ne le faites pas, ils vous abandonneront et s’en iront, attendant que vous redeveniez raisonnables. Que pourraient-ils faire d’autre ? Si vous priez votre ange gardien avec ferveur, il prendra l’habitude de vous « parler », n’en doutez pas, et cela d’une manière permanente et toujours par signes interposés.

    Une liaison avec votre ange gardien transformera et métamorphosera toute votre vie, tant spirituelle que matérielle, car la puissance de l’ange gardien est illimitée ...
    Votre ange gardien désire ardemment une communion parfaite avec vous, car il connaît mieux que quiconque autant vos désirs que vos problèmes. Il s’efforcera d’y répondre dans cette relation invisible, et vous ressentirez une immense complicité et la présence bien réelle de vos aimés du Ciel.

    Jean, messager de la Lumière »

    Petit rappel : Le 13 décembre 1996, Jean meurt d’une hémorragie interne, il avait 43 ans. Par locutions intérieures, il adresse à ses parents (Yvette et Robert) des messages d’amour, d’espoir et de bonheur par lesquels il leur demande de prier pour les défunts.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Ven 16 Sep - 15:23



    Les anges lors de notre décès et après...

    On comprend que les Anges assistent aux funérailles des justes ; c'est le dernier hommage que la société consent à rendre non pas au mort proprement dit, mais à sa mémoire...

    Les Anges font plus : on les a vus pourvoir à l'inhumation des corps et leur rendre quelquefois ce dernier devoir. Puis ils s'établissent les gardiens de la mortelle dépouille confiée à la terre jusqu'au jour où le soleil du monde nouveau mettra en activité le germe de résurrection enfoui en elle.

    Après avoir inhumé le corps des élus, les Anges les conservent dans le sein de la terre pour la vie éternelle, "témoignant ainsi, dit Saint Jean Chrysostome, leur respect pour la divine Eucharistie, qui incorpore à la chair des fidèles un germe d'immortalité", et nous pouvons ajouter une raison plus générale : ce ne sont pas seulement les corps de ceux qui ont participé à la chair du Christ qui sont l'objet de cette attention, mais les corps de ceux qui, animés de son esprit jusqu'à la dernière heure, sont devenus parties intégrantes de son corps mystique.

    Cette protection plus touchante après la sépulture, qui est du reste le privilège des justes, se borne en général à interdire aux démons les usages de perversion auxquels ils feraient servir nos corps, et à leur laisser subir en paix l'action des lois qui les désorganisent. A l'égard de quelques saints, les effets de cette protection sont positifs et plus élevés : ils consistent à préserver le corps de la corruption, non pas toujours en s'opposant à la destruction finale, mais en l'atténuant dans ce que la période de transformation a de particulièrement odieux, la décomposition. C'est ce qui permet aux fidèles de vénérer encore aujourd'hui dans leur forme mortelle les corps de quelques saints.

    Enfin, après avoir gardé nos restes mortels pour la résurrection, l'ange gardien, au grand jour des comptes, les rassemblera et sous sa main se réalisera le prodige figuratif d'Ezéchiel. Palpons, comme Job dans la vivacité de sa foi, la chair de nos membres : un jour, cette poussière disséminée sans gloire parmi les substances terrestres, reposera toute entière dans la main des Anges, dans la main surtout de notre Ange gardien ; puis avec le regard attendri d'une mère qui revêt son enfant aimé des habits de fête, ils feront revenir cette poussière à l'état de chair telle qu'elle est à présent, et si nous sommes morts dans le Christ, nous ouvrirons ces mêmes yeux et nous contemplerons notre bon Ange, nous nous relèverons sur nos genoux, et sa douce bénédiction sera le sacrement de la vie glorieuse.

    Si nous sommes morts dans le Christ, c'est encore notre Ange gardien qui, lors de la séparation des justes et des méchants, nous placera avec honneur à la droite du Souverain Juge ; ce sera lui qui exécutera en notre faveur la sentence suprême : "Venez, les bénis de mon Père, possédez le royaume qui vous est préparé depuis la formation du monde."


    Extrait de Le Monde Invisible ou Traité dogmatique et ascétique des Anges de l'Abbé Th. Laval, Bruxelles




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Sam 17 Sep - 18:20



    L'ange gardien est mon compagnon de route...

    ... de ma naissance jusqu'à mon passage à travers la mort vers la pleine présence de Dieu (...). Il n'a qu'un désir : me guider vers mon plein accomplissement. Pour cela, il est prêt à me rendre les services énumérés (...) à propos des anges dans la Bible : me protéger, m'éclairer, me réconforter, etc.

    Et comme chacun a un ange gardien, je peux très bien prier celui d'un autre. Par exemple, je sais que j'aurai à vivre une rencontre difficile avec certaines personnes. En priant leurs anges gardiens, ceux-ci peuvent les préparer à cette rencontre en leur inspirant des dispositions d'écoute et de paix.

    Terminons en citant Paul Claudel qui écrit à propos de son ange gardien : C'est lui qui me fait tout voir sous un aspect nouveau (...). C'est lui qui tire de toutes choses pour moi la moralité et l'action de grâces, et qui fait que tout à ma droite et à ma gauche devient rythme, idée, ressemblance, proposition, tempérament et hymne. » (Présence et prophétie).


    Georges Madore, Les anges, Éditions Novalis.
    Extrait de la revue "L'Ange Gardien", juillet-août 2013.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Hora

    Masculin Messages : 10
    Date d'inscription : 14/09/2016
    Age : 42
    Localisation : Bourgogne

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Hora le Dim 18 Sep - 2:12

    Merci Gilles pour ce sujet qui nous ouvre les yeux et surtout le coeur.
    L'univers Divin s'agrandi et la joie dans nos cœurs avec. 
    Encore merci et que Dieu vous le rend au centuple.


    _________________
    Jésus Fraternellement
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Dim 18 Sep - 17:18

    @Hora a écrit:Merci Gilles pour ce sujet qui nous ouvre les yeux et surtout le cœur.
    L'univers Divin s'agrandit et la joie dans nos cœurs avec. 
    Encore merci et que Dieu vous le rend au centuple.
    Merci de votre intérêt pour ce fil de discussion cher @Hora ! Chapeau

    Si ces textes peuvent servir à l'édification des âmes, j'en rends gloire à Dieu ! Gloire à toi Seigneu

    Voici un autre texte à ce sujet et qui j'espère vous plaira...




    Saint Josémaria et les Anges Gardiens

    L’Opus Dei vit le jour le 2 octobre 1928, en la fête des Saints Anges Gardiens. Il est donc bien fondé et logique que son fondateur voue sa dévotion à ces messagers célestes, à ces protecteurs, et ce, depuis sa plus tendre enfance.

    -En effet, ses parents lui avaient appris à les fréquenter. Lorsqu’il était séminariste, il avait lu un ouvrage d’un Père de l’Église qui disait que les prêtres, outre leur ange gardien, ont un archange ministériel. C’est la raison pour laquelle, à partir du jour où il fut ordonné, il s’adressa à lui avec une grande simplicité et en toute confiance. Tant et si bien qu’il était persuadé que si l’avis de ce Père n’avait pas été correct, le Seigneur lui aurait accordé quand même un archange ministériel pour la foi qu’il avait eue à toujours l’invoquer.

    Quoiqu’il en soit, à partir de la fête des Saints Anges Gardiens, en 1928, notre fondateur leur voua une dévotion plus intense. Il disait à ses enfants : « L’amitié et la dévotion aux Saints Anges Gardiens est au cœur de notre travail, c’est une manifestation concrète de la mission surnaturelle de l’Œuvre de Dieu ».

    Sûr et certain que Dieu a placé un ange aux côtés de tout homme pour l’aider sur le chemin de sa vie, il avait recours au sien à tout moment, aussi bien dans ses besoins spirituels que matériels. C’est dans ce sens qu’il avouait : « Durant des années, j’ai été constamment, voire immédiatement, aidé par mon Ange Gardien, même en des détails matériels tout petits »

    Par exemple, entre 1928 et 1940, lorsque son réveil tombait en panne, comme il ne pouvait pas se payer une réparation, il sollicitait son Ange pour qu’il le réveille le matin, à l’heure prévue. Il a toujours été fidèle au rendez-vous. C’est pourquoi il l’appelait affectueusement son Petit Horloger.

    Lorsqu’il saluait le Seigneur au Tabernacle, il remerciait toujours les Anges, présents, pour l’adoration qu’ils rendent continuellement à Dieu. Je l’ai entendu dire plus d’une fois : « Lorsque je suis dans l’un de nos oratoires, devant le tabernacle, je dis à Jésus que je l’aime et j’invoque la Très Sainte Trinité. Puis je remercie les anges qui veillent sur le tabernacle, en adorant le Christ dans l’Eucharistie. »

    Dans sa réponse à la grâce héroïque et persévérante, il prit l’habitude de toujours saluer l’ange gardien des personnes qu’il rencontrait. Il disait fréquemment qu’il saluait tout d’abord ce personnage. En 1972 ou 1973, il reçut un jour l’archevêque de Valencia, mgr Marcelino Olaechea et son secrétaire. Comme ils étaient de bons amis, le Père le salua et lui dit, en plaisantant : - Don Marcelino, qui ai-je salué en premier ? Et l’archevêque de répondre : Moi, bien sûr. – Eh bien, non, reprit le Père. J’ai tout d’abord salué le personnage. Don Marcelino, perplexe, reprit : - De mon secrétaire ou de moi, le personnage, c’est moi. Alors notre fondateur lui dit : Pas du tout. Le personnage c’est votre ange gardien.”

    Nous étions partis nous reposer quelques jours dans une propriété de Premeno, petit village près de la montagne, à côté du Lac Majeur. De temps en temps, pour nous détendre un peu, nous jouions à la pétanque. Nous ne connaissions pas bien les règles du jeu et souvent nous les inventions. Je pense à l’une de ses parties où le Père a très adroitement lancé une boule et raflé tous les points. Il a tout de suite avoué : « Ça ne compte pas, je me suis confié à mon ange gardien. Je ne recommencerai plus”.

    Cette petite anecdote en dit long sur la relation amicale constante que le Père entretenait avec son ange gardien. J’en parle aussi parce que, par la suite, il m’avoua avoir eu honte de demander le secours de son ange pour une si petite chose.

    Source :



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Lun 19 Sep - 16:59



    Prions...

    Ange saint qui adorez toujours la face du Père éternel, comme vous la voyez toujours ; puisque sa bonté suprême vous a commis le soin de mon âme, secourez-la sans cesse par sa grâce, éclairez-la dans ses ténèbres, consolez-la dans ses peines, échauffez-la dans ses froideurs, défendez-la dans ses tentations, gouvernez-la dans toute la suite de sa vie.

    Daignez prier avec moi ; et parce que mes prières sont froides et languissantes, embrasez-les du feu dont vous brûlez, et portez-les jusqu'au trône de Dieu pour les lui offrir.

    Faites par votre intercession que mon âme soit humble dans la prospérité et courageuse dans l'adversité ; qu'elle s'anime dans la ferveur de sa foi et par la joie de son espérance, et que, ne travaillant dans cet exil qu'à avancer vers sa céleste patrie, elle aspire de plus en plus, par les gémissements d'un ardent amour pour Jésus son Sauveur, à l'adorer éternellement, et à jouir enfin avec vous, dans la compagnie de tous les saints Anges, de cette gloire ineffable qu'il possède dans tous les siècles. Ainsi soit-il !



    Saint Charles Borromée  Archevêque de Milan (Lombardie, Italie), cardinal


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 20 Sep - 16:02



    Aie confiance en ton Ange gardien. Traite-le comme un ami intime : il l'est. Il saura te rendre mille petits services dans les affaires ordinaires de chaque jour.
    (chemin 562)

    Gagne à ta cause l'Ange gardien de celui que tu veux amener à ton apostolat. C'est toujours un grand "complice".
    (chemin 563)

    Je sais que je te donne une joie, en te recopiant cette prière aux saints Anges gardiens de nos tabernacles : "O Esprits angéliques qui gardez nos tabernacles, où repose le gage adorable de la Sainte Eucharistie, défendez-la des profanations ! et conservez-la à votre amour."
    (chemin 569)

    Saint José Maria Escriva Prêtre, fondateur de l'Opus Dei (1902-1975)
    Canonisé à Rome le 6 octobre 2002 par Jean-Paul II.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 649
    Date d'inscription : 25/01/2016
    Age : 51
    Localisation : Diocèse de Rouen
    Idéal : Catholique

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Thierry le Mar 20 Sep - 17:24

    Bonjour à tous !
    Ce jour, je ne puis résister à vous poster le message du jour de notre ange gardien, tant il est merveilleux.


    Oui, tu as été choisi par Dieu, tu es à jamais parmi Ses fidèles et Ses bien aimés, aussi dois-tu impérativement revêtir ton coeur "de tendresse et de bonté, d'humilité, de douceur, de patience" (2 col 3,12).
    Tu dois agir comme le Seigneur; Il t'a pardonné, tu en es bien conscient; fais de même. 
    Ta vie désormais, c'est de louer Dieu, le coeur débordant de joie et d'action de grâce. 
    Le louer par la prière, le louer par des actes en appliquant à la lettre les paroles de Jésus : 
    "Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés; pardonnez et vous serez pardonnés" (Lc 6,37) "Aime ton prochain comme toi même!" (Mt 19,19)
    Quel prochain ? Tout homme est ton prochain, ton voisin, ton collège de travail, l'immigré, la vendeuse, les occupants de la voiture qui te précède, les voyageurs dans ton compartiment, la personne que tu croises dans la rue, le mendiant qui tend la main, le jeune qui te bouscule.
    Un sourire, un mot gentil font merveille. Ils sont tous sortis du sein de leur mère, tou ils retourneront à la terre. Tous ont une âme immortelle. Aide-les, ne fût-ce qu'un fugitif instant, à sauver leur âmes!

    Extrait de "365 jours avec mon ange gardien" de René Lejeune, aux éditions du Parvis.


    _________________
    « La personne que Dieu aime avec la tendresse d’un Père, qu’il veut rejoindre et transformer par son amour, ce n’est pas celle que j’aurais aimé être, ou que je devrais être. C’est celle que je suis, tout simplement. »  Jutta Burggraf
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mar 20 Sep - 19:43



    Saint Thomas nous enseigne que « dès sa naissance, chaque personne humaine bénéficie de l’assistance d’un ange, et tout au long du chemin de la vie si semé d’écueils, celui-ci est le guide éclairé et vigilant. Au terme de notre vie terrestre, il sera encore notre compagnon pour l’éternité dans le Ciel. »

    Il existe donc un monde invisible autour de nous entouré d’anges. Ces êtres spirituels ont choisi Dieu de manière définitive. Quelle sécurité pour nous de savoir que ces amis ne nous abandonnent jamais ! Pie XII nous dit, « la familiarité avec les anges donne un sentiment de sécurité. Nos compagnons invisibles nous communiquent quelque chose de la paix qu’ils puisent en Dieu. Notre Ange gardien s’emploie aussi à notre sanctification, il met tout en œuvre pour favoriser notre ascension spirituelle et pour développer notre intimité avec Dieu.» Saint Bernard ajoute « c’est là un merveilleux effet de la bonté de Dieu et un des grand témoignage de son amour. Ces esprits si élevés, si heureux, si proches de Lui, si unis à Lui, c’est pour nous qu’Il leur commande de venir nous assister sur terre ! »

    Saint François d’Assise nous éclaire sur leur mission : « nos bons Anges, sont appelés nos Anges gardiens car ils sont chargés de nous assister de leurs inspirations, de nous défendre en périls, de nous reprendre en nos défauts et nous inciter à poursuivre la bonté. Ils nous obtiennent par leur intercession la force et le courage. Ils portent nos prières auprès de la miséricorde de Notre-Seigneur. Nous pouvons faire toutes nos actions, soit boire, manger, marcher, travailler, parler en présence de notre Ange. Imitons notre Ange gardien dans sa douceur, son humilité, sa charité et son amour du prochain.

    A nous de développer toute une intimité au quotidien avec notre Ange gardien. Apprenons à le connaître, à lui parler, à écouter ses bons conseils et n’hésitons pas à le solliciter, il sera alors le plus heureux !

    La Vierge Marie est la Reine des Anges. Nous fêtons les Anges gardiens le 2 octobre.

    Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !


    Source :


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Mer 21 Sep - 18:32



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3294
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: N'oublions pas nos chers anges-gardiens !

    Message par Gilles le Jeu 22 Sep - 16:57



    À la fin de notre vie

    Notre Ange Gardien nous accompagne toujours comme un témoin privilégié. Ce sera lui qui, à l’heure de ton jugement particulier, rappellera les attentions que tu auras eues pour Notre Seigneur, tout au long de ta vie. Plus encore : lorsque tu te sentiras perdu devant les terribles accusations de l’ennemi, ton Ange présentera les élans intimes de ton cœur (peut-être les as-tu toi-même oubliés) ces manifestations d’amour dont tu as entouré Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit.

    N’oublie donc jamais la présence de ton Ange Gardien, et ce Prince du Ciel ne t’abandonnera ni maintenant, ni au moment décisif. 



    Saint-Josémaria Escriva



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 10:38