Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Dim 26 Mai - 18:23

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Eucharistie-calice

    Une grande partie de ce que les chrétiens sont invités à croire n'est pas explicite dans l'Écriture. En fait, certaines de nos croyances ne sont pas du tout contenues dans les Écritures. Par exemple, les questions sur le canon de l'Écriture lui-même, la nature de l'inspiration biblique, sur qui peut écrire l'Écriture, pour savoir si le canon est fermé ou quand un couple est marié et par qui doit-il l’être, est-ce que la révélation publique continue toujours? etc...

    L'Eucharistie ne tombe définitivement pas dans la catégorie ci-dessus. Il y a beaucoup de choses qui sont remarquablement claires dans les Écritures au sujet du Saint Sacrement, en particulier en ce qui concerne la présence réelle. Les récits de l'institution et bien sûr, Jean 6 et I Corinthiens 10, 15-18 me viennent immédiatement à l'esprit. Mais dans cet article, je voudrais traiter de ce qui pourrait bien être le texte le plus clair de tous. Si ce n'est pas le plus clair, c'est certainement le meilleur texte, mais il n'est presque jamais utilisé par les catholiques pour démontrer le fondement biblique de l'Eucharistie. Il s’agit de 1 Corinthiens 11, 27-29. Je sais que beaucoup, même la plupart, diraient que Jean 6 est le texte le plus fort et qu'ils ont d'assez bon argument. Néanmoins, voici 1 Corinthiens 11, 27-29:


    C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice; car celui qui mange et boit indignement, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit son propre jugement

    Selon saint Paul, l’élément constitutif impliqué dans la préparation d'un chrétien à recevoir l'Eucharistie est de « discerner le corps ». De quel corps saint Paul parle-t-il et qu’il faut savoir « discerner »? Ce n'est vraiment pas difficile à dire. Il le dit au verset 27, « Celui qui mangera… indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur »

    Ces mots très simples ont été un rappel brutal aux Corinthiens il y a 2000 ans et ils devraient l’être pour nous aussi. Nous devons reconnaître non seulement ce que nous recevons dans l'Eucharistie, mais aussi de qui il s’agit: Jésus-Christ.


    Lire la suite : Les meilleurs versets rarement utilisés pour démontrer la vérité de l'eucharistie

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... EOpx+3V94Qtf+MIXvvBZ8T95FAm+1OqD9AAAAABJRU5ErkJggg==Foi Bible et Apologétique Catholique
    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Miguel Miguel Morin
    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Cup_cross_bread_glowing_lg_clr


    Dernière édition par Gilles le Mar 28 Mai - 16:19, édité 1 fois


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Re: Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Lun 27 Mai - 20:05

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Cc3a8ne1

    L'Eucharistie dans l'Histoire

    Plusieurs chrétiens non catholiques croient que L'Église Catholique a inventé la doctrine de l'Eucharistie pendant le moyen âge ou au règne de du fameux empereur Constantin qui régna de 306 à 337. J'aimerais exposer 2 citations de deux chrétiens qui ont écrit au deuxième siècle. Il y en a beaucoup plus, mais je me contenterai de ces deux exemples dans ce texte.

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Z

    La première citation est d'Ignace d'Antioche qui a écrit autour de l'an 110, celui-ci a donc certainement connu personnellement les Apôtres et a reçu personnellement leur enseignement. Il écrit dans sa lettre aux Smyrniotes en parlant d'un groupe dissident :

    "Ils s'abstiennent de l'eucharistie et de la prière, parce qu'ils ne confessent pas que l'eucharistie est la chair de notre Sauveur Jésus-Christ, chair qui a souffert pour nos péchés, et que dans sa bonté le Père a ressuscitée. Ainsi ceux qui refusent le don de Dieu meurent dans leurs disputes. Il leur serait utile de pratiquer la charité pour ressusciter eux aussi.

    Il convient de vous tenir à l'écart de ces gens-là, et de ne parler d'eux ni en privé ni en public, mais de vous attacher aux prophètes, et spécialement à l'Évangile, dans lequel la passion nous est montrée et la résurrection accomplie. Et les divisions, fuyez-les comme le principe de tous les maux."


    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... St-justin-

    Le deuxième est Justin le martyre qui décrivait environ en l'an 150 la religion à des païens curieux à propos des rituels chrétiens :

    "Nous appelons cette nourriture Eucharistie, et personne ne peut la partager, s’il ne croit à la vérité de notre doctrine, et s’il n’a été baptisé pour le pardon des péchés et la nouvelle naissance, et qui vit selon l’enseignement que le Christ nous a transmis. Car nous ne la recevons pas comme un pain ordinaire ou une boisson commune. Mais de même que Jésus Christ notre Sauveur, en s’incarnant par la Parole de Dieu, a pris chair et sang pour notre salut, de même nous avons appris que l’aliment devenu Eucharistie par la prière contenant sa parole, et qui nourrit notre sang et notre chair en les transformant, cet aliment est la chair et le sang de Jésus qui s’est incarné."


    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Eucharistie_02_m

    Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Re: Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Mar 28 Mai - 16:33

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Apostoli-discepoli

    Comment se déroulait la messe au temps des apôtres ?

    La messe instituée par le Seigneur lui-même, à la veille de sa mort, est la messe de toujours grâce aux apôtres qui ont veillé à la faire respecter en fixant une série de règles structurelles.

    La messe instituée par le Seigneur lui-même, le soir du Jeudi saint, veille de sa mort, dans le cénacle, est d’origine divine. C’est la messe de toujours. Les apôtres qui y avaient communié pour la première fois, prenaient bien soin de faire ce qu’ils avaient vu faire par Jésus, sans rien changer, si ce n’est ajouter quelques prières.

    Au début, on ne parlait pas de messe mais d’une rencontre fraternelle (agape) pendant laquelle l’apôtre, après une prière de remerciement ou prière eucharistique racontait la Cène avec les mêmes paroles : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang… Faites cela en mémoire de moi « , puis tout le monde communiait.

    Mais le Christ n’étant plus – même s’il a promis aux disciples qu’il reviendrait (Jn 14, 1-3) – et les apôtres n’étant pas éternels, il a bien fallu penser à une organisation bien réglée, fixe, qui respecte, au fil du temps, la « dignité » de la célébration telle qu’il l’avait enseignée, et ne fasse rien perdre de ces moments incroyables vécus avec Lui.

    Le problème s’est posé aux apôtres dès la venue de l’Esprit saint promis par Jésus et répandu sur eux (Pentecôte). C’est le début de l’Église, cinquante jours après Pâques.

    Premières célébrations

    Tout est dit dans les Actes et les Lettres des Apôtres qui rapportent l’histoire des premières communautés chrétiennes : « Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun (…) Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur » (Ac 2, 46).

    Dans les maisons, le souvenir de la vie du seigneur est évoqué. Les disciples racontent tous les repas pris ensemble, les pains multipliés pour les foules, les attentions du Christ pour eux, ses enseignements, ses miracles… Se dessinent les premiers contours du Nouveau Testament qui nourrira ensuite notre « liturgie de la Parole ».

    Lire la suite :
    Comment se déroulait la messe au temps des apôtres ? - Aleteia https://fr.aleteia.org/2018/03/11/comment-se-deroulait-la-messe-au-temps-des-apotres/

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Logo

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Body_blood_glowing_lg_clr


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Re: Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Mer 29 Mai - 16:11

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... 7ae65a8a461faf99c77d6b742a6f37de

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... 2018-04-AVR-Tarcisius

    Saint Tarcisius - Martyr protecteur de la Sainte Eucharistie (+257)

    L'histoire du martyre de Saint Tarcisius, qui connaîtra un grand succès, repose uniquement sur une épitaphe en vers composée par le pape Damase pour la sépulture de Tarcisius dans les catacombes de Saint Calliste : "Tarcisius portait les sacrements du Christ. C'est alors qu'une troupe d'excités le pressa de les montrer aux impies. Il préféra donner sa vie plutôt que de montrer à ces chiens enragés les célestes membres". Saint Tarcisius sera donné en exemple à la jeunesse catholique jusqu'au milieu du XXème siècle. L'Eglise le nommera "patron des enfants de choeur".

    Benoit XVI : "Qui était saint Tarcisius? Nous ne disposons pas de beaucoup d'informations. Nous sommes dans les premiers siècles de l’histoire de l'Eglise, plus précisément au troisième siècle; on raconte qu'il était un jeune homme qui fréquentait les catacombes de Saint-Calixte ici à Rome et qu'il était très fidèle à ses engagements chrétiens. Il aimait beaucoup l'Eucharistie et, de divers éléments, nous concluons que, probablement, il était un acolyte, c'est-à-dire un servant d'autel. Dans ces années-là, l'empereur Valérien persécutait durement les chrétiens, qui étaient contraints de se réunir clandestinement dans les maisons privées ou, parfois, également dans les catacombes, pour écouter la Parole de Dieu, prier et célébrer la Messe. Même la tradition d'apporter l’Eucharistie aux prisonniers et aux malades devenait de plus en plus dangereuse.

    Un jour, alors que le prêtre demanda comme d’habitude, qui était disposé à apporter l'Eucharistie aux autres frères et sœurs qui l'attendaient, le jeune Tarcisius se leva et dit: «Veux-tu que je m'en charge?». Ce garçon semblait trop jeune pour un service aussi exigeant! «Ma jeunesse — dit Tarcisius — sera le meilleur abri pour l'Eucharistie». Le prêtre, convaincu, lui confia le précieux Pain en lui disant: «Tarcisius, rappelle-toi qu'un trésor céleste est remis entre tes faibles mains. Evite les chemins fréquentés et n'oublie pas que les choses saintes ne doivent pas être jetées aux chiens ni les perles aux cochons. Protégeras-tu avec fidélité et assurance les Saints Mystères?». «Je mourrai — répondit Tarcisius avec fermeté — plutôt que de les céder». En route, il rencontra des amis qui, s'approchant de lui, lui demandèrent de se joindre à eux. A sa réponse négative — ils étaient païens — ils devinrent soupçonneux et insistants et ils se rendirent compte qu'il serrait quelque chose sur sa poitrine qu'il semblait défendre. Ils tentèrent de la lui arracher mais en vain; la lutte se fit de plus en plus acharnée, surtout lorsqu'ils apprirent que Tarcisius était chrétien: ils lui donnèrent des coups de pied, lui lancèrent des pierres, mais il ne céda pas. Mourant, il fut apporté au prêtre par un officier prétorien du nom de Quadratus, devenu lui aussi, clandestinement, chrétien.

    Il y arriva sans vie, mais il serrait encore contre sa poitrine un petit morceau de lin contenant l'Eucharistie. Il fut enterré immédiatement dans les catacombes de Saint-Calixte. Le Pape Damase fit apposer une inscription sur la tombe de saint Tarcisius, selon laquelle le jeune homme mourut en 257. Le Martyrologe romain fixe la date au 15 août et dans le même Martyrologe est rapportée une belle tradition orale selon laquelle, sur le corps de saint Tarcisius, on ne retrouva pas le Très Saint Sacrement, ni dans ses mains, ni dans ses vêtements. On raconta que le pain consacré, défendu par sa vie par le petit martyr, était devenu chair de sa chair, formant ainsi avec son propre corps, une unique hostie immaculée offerte à Dieu."


    Catéchèse de Benoit XVI sur St Tarcisius du 4 aout 2010

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Logo


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Re: Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Jeu 30 Mai - 16:07

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Disciplesdemmaus

    L’EUCHARISTIE AUX PREMIERS SIÈCLES

    Dans les premières communautés chrétiennes, l’eucharistie est partagée au cours d’un repas. C’est ce que l’on peut constater en lisant le livre des Actes des apôtres : Unanimement, ils se rendaient chaque jour assidûment au Temple, ils rompaient le pain à domicile, prenant leur nourriture dans l’allégresse et la simplicité de cœur (Ac. 2, 46).

    Ce repas du Seigneur, appelé « fraction du pain », en souvenir de ce geste de Jésus, aussi bien lors de la multiplication des pains que lors de la Cène ou à l’auberge d’Emmaüs... Nous ne savons pas exactement comment se déroulait ce repas dans les premières communautés, mais le livre des Actes signale quelques éléments principaux : l’enseignement des apôtres, l’action de grâce, la fraction du pain, le partage du pain et du vin consacrés, des psaumes de louange... La langue qui était employée était l’araméen pour les communautés de Palestine, et, dans les autres Églises, d’origine païenne, c’était le grec, langue la plus connue par ceux qui s’étaient convertis au message évangélique.

    Pour connaître le déroulement précis d’une célébration eucharistique, il faut attendre le témoignage de Justin de Rome, aux environs de l’an 150. S’adressant à ceux qui ne partageaient pas la foi chrétienne, il explique, dans une Apologie, les principes fondamentaux de la foi, et à propos de l’eucharistie, il donne une description complète :

    Le jour dit du soleil, ceux des nôtres qui habitent les villes ou les champs se rassemblent en un même lieu. On lit les Mémoires des Apôtres et les écrits des prophètes, autant que le temps le permet. La lecture terminée, celui qui préside prend la parole pour avertir les participants et les exhorter à imiter de si beaux enseignements.

    Ensuite, nous nous levons et nous adressons ensemble, à haute voix, des prières à Dieu, pour nous, pour les nouveaux baptisés et pour tous les chrétiens qui sont partout dans le monde. Puis nous nous embrassons les uns les autres, en suspendant les prières.

    Alors est présenté à celui qui préside les frères du pain et une coupe d’eau et de vin trempé. Il les prend et exprime louange et gloire au Père de l’univers par le nom du Fils et de l’Esprit Saint, il fait une action de grâce, abondamment, autant qu’il a de forces pour ce que Dieu a daigné nous donner ces choses. Celui qui préside ayant achevé les prières et l’action de grâce, tout le peuple présent acclame, en disant : Amen.

    Celui qui préside ayant rendu grâce et tout le peuple ayant acclamé, ceux qui sont chez nous appelés diacres donnent à chacun des assistants une part du pain eucharistie et du vin mêlé d’eau et ils en portent aux absents.

    Cet aliment est appelé chez nous eucharistie. Nous ne le prenons pas comme du pain ou un breuvage ordinaires. L’aliment eucharistié par un discours de prière qui vient de Jésus-Christ notre Sauveur est la chair et le sang de ce Jésus fait chair. Car les apôtres, dans les mémoires qui sont d’eux et qu’on appelle Évangiles, nous ont rapporté ce qu’il leur avait ainsi prescrit : Jésus, ayant pris du pain, avait rendu grâce en disant : Faîtes ceci en mémoire de moi, ceci est mon corps. Et ayant pris la coupe semblablement, il avait rendu grâce, en disant : Ceci est mon sang.

    Ceux qui sont dans l’abondance et qui veulent donner donnent librement, chacun ce qu’il entend. Ce qu’on recueille est ainsi porté à celui qui préside, et il secourt les orphelins et les veuves et ceux qui sont dans l’indigence par suite de maladie ou pour toute autre cause et ceux qui sont de passage. Bref, il a cure de quiconque est dans le besoin.

    Nous nous rassemblons tous le jour du soleil, parce que c’est le premier jour où Dieu, tirant des ténèbres la matière, fit le monde, et que Jésus-Christ, notre Sauveur, ce même jour, ressuscita des morts.

    Lire la suite : L'Eucharistie aux premiers siècles ilm.free.fr/BRANCHE4LABRANCHETHEOLOGIQUE/.../427euchar_premiers.htm

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... WhirlwindPopularGoosefish-max-1mb


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 7308
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 64
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Empty Re: Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles...

    Message par Gilles le Jeu 30 Mai - 21:20

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Ob_5697f9_saint-justinDécouverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... 9782213623177-T

    Lettre de Saint Justin adressée à l’empereur Antonin le Pieux (133-161)...

    La messe à Rome au milieu du 2ème siècle  

    Le jour qu’on appelle jour du soleil, a lieu le rassemblement en un même endroit de tous ceux qui habitent la ville ou la campagne. On lit les mémoires des Apôtres et les écrits des prophètes, autant que le temps le permet. Quand le lecteur a fini, celui qui préside prend la parole pour inciter et exhorter à l’imitation de ces belles choses. Ensuite, nous nous levons tous ensemble et nous faisons des prières. Puis, comme nous l’avons dit, on apporte à celui qui préside du pain, du vin et de l’eau. Et pareillement celui qui préside fait monter au ciel prières et actions de grâce, tant qu’il peut. Et le peuple pousse l’acclamation : Amen. Puis a lieu la distribution et le partage des choses "eucharistiées" à chacun et aux absents on envoie leur part par les diacres.

    ... Ceux qui sont riches et qui le veulent donnent, chacun selon ce qu’il s’est lui-même imposé ; ce qui est recueilli est remis à celui qui préside et lui, il assiste les orphelins et les veuves, ceux que la maladie ou toute autre cause prive de ressources, les prisonniers, les immigrés et, en un mot, il secourt tous ceux qui sont dans le besoin.

    ... Cette nourriture, nous l’appelons eucharistie et personne ne peut y prendre part s’il ne croit à la vérité de ce qu’on enseigne chez nous, s’il n'a reçu le bain pour la rémission des péchés et la nouvelle naissance et s’il ne vit selon les préceptes du Christ. Car nous ne la prenons pas comme un pain et une boisson ordinaires. De même que Jésus-Christ notre sauveur, s'étant incarné par la vertu de la parole de Dieu, eut chair et sang pour notre salut, de même la nourriture eucharistiée par la prière et la parole venant de lui, dont sont nourris par assimilation notre sang et nos chairs, est chair et sang de Jésus incarné. Telle est notre doctrine.

    Découverez comment on célébrait la Sainte Eucharistie au fil des siècles... Fd-maj-600-nom


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Mer 24 Juil - 6:18