Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Lun 25 Jan - 7:41

    voici un de mes livres préféres "un appel à l'amour " de soeur Josefa menendez.
     Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle a reçut de Notre seigneur des confidences merveilleuses et des messages qui lui a charger de communiquer aux âmes ! ces messages sont d'une beauté et d'une profondeur incroyable et puis c'est jésus qui parle sous la plume de soeur joséfa ... vous pouvez trouver le livre en Pdf si vous le voulez entier ! il est magnifique.




    Extraits d’un appel à l’amour chapitre X « appel au monde »


    LES HOMMES SAVENT-ILS?...
    10 - 14 juin 1923



    Paroles de Jésus :

    « - Je suis l'Amour! Mon Cœur ne peut plus contenir la
    Flamme qui Le dévore.
    « J'aime à tel point les âmes, que J'ai donné ma vie pour
    Elles.
    « Pour leur amour, J'ai voulu rester emprisonné dans le
    tabernacle. Depuis vingt siècles, Je demeure là, nuit et jour,
    voilés sous les apparences du pain et caché dans l'Hostie,
    supportant, par amour, l'oubli, la solitude, les mépris, les
    blasphèmes, les outrages, les sacrilèges....
    « Pour l'amour des âmes, J'ai voulu leur laisser le Sacrement
    de Pénitence, afin de leur pardonner, non pas une fois ou deux,
    mais aussi souvent qu'elles auront besoin de recouvrer la grâce.
    Là, Je les attends... là. Je désire qu'elles viennent se laver de
    leurs fautes, non avec de l'eau, mais dans mon propre Sang.
    « Au cours des siècles, J'ai révélé, de différentes manières,
    mon Amour pour les hommes: Je leur ai montré combien le
    désir de leur salut Me consume. Je leur ai fait connaître mon
    Cœur. Cette dévotion a été comme une lumière répandue sur
    le monde. Elle est aujourd'hui le moyen dont se servent, pour
    toucher les cœurs, la plupart de ceux qui travaillent à étendre
    mon Règne.
    « Je veux maintenant quelque chose de plus, car si Je
    demande l'amour pour répondre à celui qui Me consume, ce
    n'est pas le seul retour que Je désire des âmes: Je désire qu'elles
    croient en ma Miséricorde, qu'elles attendent tout de ma Bonté,
    qu'elles ne doutent jamais de mon Pardon.
    « Je suis Dieu, mais Dieu d'Amour! Je suis Père, mais un
    Père qui aime avec tendresse et non avec sévérité. Mon Coeur
    est infiniment saint, mais aussi infiniment sage et, connaissant
    la misère et la fragilité humaines, Il s'incline vers les pauvres
    pécheurs avec une Miséricorde infinie.
    « J'aime les âmes après qu'elles ont commis leur premier
    péché, si elles viennent Me demander humblement pardon....
    Je les aime encore, quand elles ont pleuré leur second péché et,
    si cela se répète, Je ne dis pas un milliard de fois, mais des
    millions de milliards, Je les aime et leur pardonne toujours, et
    Je lave, dans le même sang, le dernier comme le premier péché!
    « Je ne Me lasse pas des âmes et mon Cœur attend sans
    cesse qu'elles viennent se réfugier en Lui, et cela d'autant plus,
    qu'elles sont plus misérables! Un père n'a-t-il pas plus de soin
    de l'enfant malade que de ceux qui se portent bien? Pour lui, sa
    sollicitude et ses délicatesses ne sont-elles pas plus grandes?
    Ainsi, mon Cœur répand-Il sur les pécheurs, avec plus de
    largesse encore que sur les justes, sa Compassion et sa
    Tendresse.

    « Voilà ce que Je désire expliquer aux âmes: J'enseignerai
    aux pécheurs que la Miséricorde de mon Cœur est inépuisable;
    aux âmes froides et indifférentes, que mon Cœur est un Feu
    qui veut les embraser, parce qu'Il les aime; aux âmes pieuses et
    bonnes, que mon Cœur est le Chemin pour avancer vers la
    perfection et arriver en sécurité au terme bienheureux. Enfin,
    aux âmes qui Me sont consacrés, aux prêtres, aux religieux, à
    mes Âmes choisies et préférées, Je demanderai, une fois de
    plus, qu'elles Me donnent leur amour et ne doutent pas du
    Mien, mais surtout qu'elles Me donnent leur confiance et ne
    doutent pas de ma Miséricorde! Il est si facile d'attendre tout de
    mon Cœur

    « Je veux pardonner. Je veux régner. Je veux pardonner
    aux âmes et aux nations. Je veux régner sur les âmes, sur les
    nations et sur le monde entier. Je veux répandre ma Paix
    jusqu'aux extrémités du monde, mais, d'une manière spéciale,
    sur cette terre bénie, berceau de la dévotion à mon Cœur. Oui,
    Je veux être sa Paix, sa Vie, son Roi! Je suis la Sagesse et le
    Bonheur, Je suis l'Amour et la Miséricorde, Je suis la Paix Je
    régnerai!
    « Pour effacer son ingratitude, Je répandrai un torrent de
    Miséricorde. Pour réparer ses offenses, Je prendrai des
    victimes qui obtiendront le pardon.... Oui, il y a dans le monde
    beaucoup d'âmes qui désirent Me plaire.... Il y a encore des
    âmes généreuses qui Me donneront tout ce qu'elles ont, afin que
    Je Me serve d'elles selon mes Désirs et ma Volonté.
    « Pour régner, Je commencerai par faire Miséricorde, car
    mon Règne est de Paix et d'Amour: Voilà la fin que Je veux
    réaliser, voilà mon OEUVRE d'Amour! »


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Lun 25 Jan - 7:45

    LES HOMMES SAVENT-ILS?...
    10 - 14 juin 1923

    Voilà tout mon Désir: embraser les âmes! Embraser le monde!...
    (Notre-Seigneur à Josefa, 12 juin 1923.)









    Le moment est venu où, de par la volonté divine, Josefa doit transmettre à l'évêque de Poitiers les Désirs du Sacré Coeur.

    Une grande semaine s'ouvre en effet. Dès l'aube du lundi 11 juin, le Seigneur lui rappelle l'ampleur de ses Desseins. Il se montre à elle dans le recueillement de son Action de grâces:
    « - Pourquoi crains-tu ? - lui dit-Il. - Ne sais-tu pas que Je t'aime et que Je veille sur toi ? C'est pour les âmes !... Il faut qu'elles Me connaissent !... qu'elles M'aiment davantage !...

    C'est aux fils qu'il appartient de faire connaître leur Père. Vous êtes mes filles très aimées. C'est pourquoi Je vous ai choisies, afin de Me révéler par vous et que mon Coeur soit glorifié… Ne craignez rien. Je suis la Force et Je vous la communiquerai, Je suis l'Amour et Je vous soutiendrai... Je ne vous laisserai pas
    seules !»

    Quelques instants après, Notre-Seigneur la rejoint dans sa Cellule.

    « - Ce que Je vais te dire, Josefa, c'est la première chose que tu devras montrer à ton évêque. Baise la terre.»

    Elle renouvelle ses Voeux et se prosterne aux Pieds de son Maître. Alors, Jésus prend la parole et elle écrit:

    « - Je suis l'Amour! Mon Coeur ne peut plus contenir la Flamme qui Le dévore.
    J'aime à tel point les âmes, que J'ai donné ma vie pour elles. Pour leur amour, J'ai voulu rester emprisonné dans le tabernacle. Depuis vingt siècles, Je demeure là, nuit et jour voilés sous les apparences du pain et caché dans l'Hostie, supportant, par amour, l'oubli, la solitude, les mépris, les blasphèmes, les outrages, les sacrilèges....
    « Pour l'amour des âmes, J'ai voulu leur laisser le Sacrement de Pénitence, afin de leur pardonner, non pas une fois ou deux, mais aussi souvent qu'elles auront besoin de recouvrer la grâce.
    Là, Je les attends... là. Je désire qu'elles viennent se laver de leurs fautes, non avec de l'eau, mais dans mon propre Sang. »

    « Au cours des siècles, J'ai révélé, de différentes manières, mon Amour pour les hommes: Je leur ai montré combien le désir de leur salut Me consume. Je leur ai fait connaître mon Coeur. Cette dévotion a été comme une lumière répandue sur
    le monde. Elle est aujourd'hui le moyen dont se servent, pour toucher les cœurs, la plupart de ceux qui travaillent à étendre mon Règne. »

    « Je veux maintenant quelque chose de plus, car si Je demande l'amour pour répondre à celui qui Me consume, ce n'est pas le seul retour que Je désire des âmes: Je désire qu'elles croient en ma Miséricorde, qu'elles attendent tout de ma Bonté, qu'elles ne doutent jamais de mon Pardon.

    « Je suis Dieu, mais Dieu d'Amour! Je suis Père, mais un Père qui aime avec tendresse et non avec sévérité. Mon Coeur est infiniment saint, mais aussi infiniment sage et, connaissant la misère et la fragilité humaines, Il s'incline vers les pauvres pécheurs avec une Miséricorde infinie.

    « J'aime les âmes après qu'elles ont commis leur premier péché, si elles viennent Me demander humblement pardon.… Je les aime encore, quand elles ont pleuré leur second péché et, si cela se répète, Je ne dis pas un milliard de fois, mais des
    millions de milliards, Je les aime et leur pardonne toujours, et Je lave, dans le même sang, le dernier comme le premier péché! »

    « Je ne Me lasse pas des âmes et mon Coeur attend sans cesse qu'elles viennent se réfugier en Lui, et cela d'autant plus, qu'elles sont plus misérables! Un père n'a-t-il pas plus de soin de l'enfant malade que de ceux qui se portent bien? Pour lui, sa
    sollicitude et ses délicatesses ne sont-elles pas plus grandes?

    Ainsi, mon Coeur répand-Il sur les pécheurs, avec plus de largesse encore que sur les justes, sa Compassion et sa Tendresse.

    « Voilà ce que Je désire expliquer aux âmes: J'enseignerai aux pécheurs que la Miséricorde de mon Coeur est inépuisable;
    aux âmes froides et indifférentes, que mon Coeur est un Feu qui veut les embraser, parce qu'Il les aime; aux âmes pieuses et bonnes, que mon Coeur est le Chemin pour avancer vers la perfection et arriver en sécurité au terme bienheureux. Enfin, aux âmes qui Me sont consacrés, aux prêtres, aux religieux, à mes Ames choisies et préférées, Je demanderai, une fois de plus, qu'elles Me donnent leur amour et ne doutent pas du Mien, mais surtout qu'elles Me donnent leur confiance et ne doutent pas de ma Miséricorde! Il est si facile d'attendre tout de mon Coeur.»

    Jésus s'est arrêté. Il donne à Josefa quelques précisions sur la manière dont son Père Directeur devra mettre l'évêque de Poitiers au courant de tout et, comme Il lit en son âme les anxiétés qui l'assaillent:
    « - Pourquoi - insiste-t-Il avec bonté? - Ne sais-tu pas que Je l'aime?... Ne sais-tu pas que c'est pour les âmes et pour ma Gloire?... Ne te préoccupe de rien. Fais simplement tout ce que Je te dis et donne-Moi tout le temps que Je te demande.»


    Dernière édition par Betty le Mer 24 Fév - 13:49, édité 1 fois


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Lun 25 Jan - 8:31

    Dès le lendemain, mardi 12 juin en entrant dans sa cellule, vers huit heures du matin, elle y trouve son Maître qui l'attend.
    Après quelques instants d'adoration, elle renouvelle ses Voeux et s'offre à sa Volonté. Jésus poursuit alors l'entretien de la veille:
    « Je veux pardonner. Je veux régner. Je veux pardonner aux âmes et aux nations. Je veux régner sur les âmes, sur les nations et sur le monde entier. Je veux répandre ma Paix
    jusqu'aux extrémités du monde, mais, d'une manière spéciale, sur cette terre bénie, berceau de la dévotion à mon Coeur. 
    Oui,Je veux être sa Paix, sa Vie, son Roi! Je suis la Sagesse et le Bonheur, Je suis l'Amour et la Miséricorde, Je suis la Paix Je régnerai! Pour effacer son ingratitude, Je répandrai un torrent de
    Miséricorde. Pour réparer ses offenses, Je prendrai des victimes qui obtiendront le pardon.... 
    Oui, il y a dans le monde beaucoup d'âmes qui désirent Me plaire.... Il y a encore des âmes généreuses qui Me donneront tout ce qu'elles ont, afin que Je Me serve d'elles selon mes Désirs et ma Volonté.
    Pour régner, Je commencerai par faire Miséricorde, car mon Règne est de Paix et d'Amour: Voilà la fin que Je veux réaliser, voilà mon OEUVRE d'Amour! »
    Alors, avec une condescendance toute divine, Notre-Seigneur explique, afin que Josefa transmette à son évêque, pourquoi Il a daigné abaisser son Regard sur la Société du Sacré-Coeur et la choisir comme intermédiaire de ses désirs:
    « - Fondée sur l'Amour, sa fin est l'Amour. Sa vie est l'Amour... et l'Amour c'est mon Coeur! », dit-Il, marquant ainsi le lien étroit qui devra vouer la Société à cette OEUVRE pour laquelle Il l'a voulue.
     À tous, Je viens dire: si vous voulez le bonheur, Je le suis. Si 
    vous cherchez la richesse Je suis la Richesse infinie. Si vous 

    désirez la paix, Je suis la Paix. Je suis la Miséricorde et 

    l'Amour! Je veux être le Roi! »


    C'est le mercredi 13 juin, que Notre-Seigneur, comme Il l'a annoncé, s'adresse directement à la foule des âmes dont Il a compassion... 

    la foule de ceux qui ont faim et soif, qui peinent et luttent, qui souffrent et pleurent sans espérance et sans amour... la foule qui cherche, désire, attend et ne trouve pas ici-bas la réponse de sécurité et de bonheur dont elle est avide.
    À ceux-là, Jésus ouvre son Coeur.
    « - Je veux que le monde Le connaisse - dit-Il. - Je veux que l'on sache mon Amour. 

    Les hommes savent-ils ce que J'ai fait pour eux? »
    C'est ce qu'Il va leur expliquer.
    Il semble que nous revenions au temps des paraboles, lorsqu'assis au milieu de la foule, dans le décor paisible des campagnes de Galilée, le Seigneur Jésus la tenait sous le charme de sa Parole et, plus encore, sous la lumineuse emprise de sa Vérité. Alors, petits et grands, justes et pécheurs, sages et ignorants, tous L'écoutaient: les uns troublés jusqu'au plus intime d'une âme angoissée, les autres rebelles aux secrètes
    invitations de son Amour... ceux-ci ravis par la simplicité de ses Récits... ceux-là subjugués par la clarté de ses Leçons: « Le Semeur est sorti pour semer », disait-Il, et la divine Semence, jetée à profusion, tombait.... Son Regard la suivait comme Il peut le faire et son Cœur discernait en chaque âme la réponse qu'attendait l'Amour!
    Aujourd'hui, Jésus reprend sa grande méthode éducatrice et c'est à travers une parabole qu'Il va découvrir,une fois de plus au monde, l'immensité de son Amour.
    « - Écris donc, Josefa:
    « Un père avait un fils unique.
    « Puissants, riches, entourés de nombreux serviteurs et de tout ce qui fait l'honneur, le bien-être et l'agrément de la vie,rien, ni personne, ne manquait à leur félicité. Le fils suffisait à son père, le père à son fils, tous deux trouvaient l'un dans l'autre le parfait bonheur, tandis que leurs cœurs, nobles et généreux,
    s'inclinaient, pleins de charité, vers la moindre misère d'autrui.
    « Or, il arriva qu'un jour, un des serviteurs de ce maître très bon, tomba malade. Sa maladie devint bientôt si grave que, pour l'arracher à la mort, il n'y eut plus d'espoir que dans les soins les plus assidus et les remèdes les plus énergiques.
    « Mais ce serviteur était chez lui, pauvre et seul. « Que faire pour lui?... L'abandonner et le laisser mourir?... La bonté de son maître ne peut s'y résoudre. Envoyer à l'infortuné l'un de ses autres serviteurs ?... Mais son coeur pourra-t-il se reposer en paix sur des soins donnés par intérêt plus que par affection.
    « Ému de compassion, il appelle son fils et lui confie son inquiétude. Il lui expose l'état de ce pauvre homme, sur le point de mourir. Il ajoute que des soins attentifs et de tous les instants, pourraient encore le guérir et lui assurer une longue vie.
    « Le fils, dont le coeur bat à l'unisson de celui de son père, s'offre, si telle est sa volonté, à le soigner avec toute sa vigilance, sans épargner ni peines, ni fatigues, ni veilles, jusqu'à ce qu'il lui ait rendu la santé.
    « Le père y consent. Il fait le sacrifice de la douce compagnie de ce fils qui, s'arrachant à la tendresse paternelle, se constitue serviteur et descend chez celui qui est, en réalité, son propre serviteur.
    « Il passe ainsi plusieurs mois au chevet du malade, le veillant avec une délicatesse attentive, lui prodiguant mille soins, pourvoyant, non seulement à tout ce que nécessite sa guérison, mais aussi son bien-être, jusqu'à ce qu'il arrive enfin à le rendre à la vie.
    « Alors, le serviteur, rempli d'admiration à la vue de ce que son maître a fait pour lui, lui demande comment il pourra jamais lui témoigner sa reconnaissance et répondre à une si merveilleuse et insigne charité.
    « Le fils lui conseille d'aller à son père et, puisqu'il est guéri,de s'offrir à lui, en retour de sa grande libéralité, pour être désormais l'un de ses plus fidèles serviteurs.« Cet homme se présente donc à son maître. Dans le
    sentiment de ce qu'il lui doit, il exalte sa charité et, ce qui estmieux encore, il s'offre à le servir désormais sans aucun intérêt,car il sait bien qu'au service d'un tel maître, il n'a pas besoin d'être payé comme un serviteur,puisqu'il a été traité et aimé comme un fils!
    « Cette parabole n'est qu'une faible image de mon Amour pour les hommes et de la réponse que J'attends d'eux. Je l'expliquerai peu à peu, afin que tous connaissent enfin mon Coeur! »


    Dernière édition par Betty le Mer 24 Fév - 13:58, édité 1 fois


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Lun 25 Jan - 8:35

    Ce jeudi 14 juin, vers huit heures du matin, elle L'attend
    dans sa cellule où Il se montre - dit-elle - « enveloppé d'une
    grande Majesté ».


    « - Josefa, humilie-toi jusqu'à terre Adore ton Dieu pour
    réparer les offenses et les mépris qu'Il reçoit de la plupart des
    hommes.... Aime-Le pour suppléer à l'ingratitude des âmes!

    « Et maintenant, continue à écrire.»
    Reprenant alors la parabole du serviteur, Jésus va
    l'expliquer au monde:

    « - Dieu créa l'homme par amour. Il le plaça sur la terre en
    de telles conditions, que rien ne pût, ici-bas, manquer à son
    bonheur, en attendant l'éternelle félicité. Mais pour y avoir
    droit, il devait garder la loi douce et sage imposée par son
    Créateur.
    « L'homme infidèle à cette loi, tomba gravement malade: Il
    commit le premier péché. « L'homme », c'est-à-dire le père et
    la mère, la souche du genre humain. Toute sa postérité fut
    donc souillée de sa souillure. En lui, l'humanité tout entière
    perdit le droit au parfait bonheur que Dieu lui avait promis et
    dut, désormais, peiner, souffrir et mourir.
    1062
    « Or, Dieu, dans sa Béatitude, n'a besoin ni de l'homme ni
    de ses services. Il se suffit à Lui-même. Sa gloire est infinie et
    rien ne peut la diminuer.
    « Cependant, infiniment Puissant, Il est aussi infiniment
    Bon. Laissera-t-Il souffrir, puis mourir, l'homme créé par
    amour? Bien au contraire, Il lui donnera une nouvelle preuve de
    cet Amour et, en face d'un mal d'une telle gravité, Il mettra un
    remède d'un prix infini: une des Trois Personnes de la Très
    Sainte Trinité prendra la nature humaine et réparera divinement
    le mal causé par le péché.
    « Le Père donne son Fils, Le Fils sacrifie sa Gloire. Il
    descend sur la terre, non en qualité de Seigneur, de Riche ou de
    Puissant, mais dans la condition de Serviteur, de Pauvre et
    d'Enfant.
    « La vie qu'Il mena ici-bas, tous vous la connaissez.

    « Vous savez comment, dès le premier moment de mon
    Incarnation, Je Me soumis à toutes les misères de la nature
    humaine.
    « Enfant, Je souffris déjà du froid, de la faim, de la pauvreté
    et des persécutions. Dans ma vie d'ouvrier, Je fus bien souvent
    humilié et dédaigné comme le fils d'un pauvre charpentier.
    Que de fois, mon Père adoptif et Moi, après avoir porté le poids
    d'une longue journée de travail, nous trouvions-nous le soir,
    avoir à peine gagné de quoi subvenir aux besoins de la
    famille!... ainsi ai-Je vécu trente ans.
    « Alors, abandonnant la douce compagnie de ma Mère, Je
    Me consacrai à faire connaître mon Père Céleste et à tous
    J'enseignai que Dieu est Charité.
    « Je passai en faisant le bien aux corps et aux âmes: aux
    malades, Je donnai la santé ; aux morts, la vie ; aux âmes?...

    ah! les âmes!... Je leur rendis la liberté perdue par le péché, et
    leur ouvris les portes de la vraie et éternelle Patrie.
    « Car l'heure vint où, pour acheter leur salut, le Fils de Dieu
    voulut donner jusqu'à sa propre Vie.
    « Et comment mourut-Il?... entouré d'amis?... acclamé
    comme un Bienfaiteur?... âmes chéries, vous savez bien que le
    Fils de Dieu n'a pas voulu mourir ainsi: Lui qui n'avait répandu
    que l'Amour, Il fut victime de la haine.... Lui qui apportait la
    Paix au monde, Il fut l'objet de la cruauté la plus acharnée....
    Lui qui venait rendre la Liberté aux hommes, Il fut emprisonné,
    lié, maltraité, calomnié et mourut enfin sur une croix, entre
    deux voleurs, méprisé et délaissé, pauvre et dépouillé de tout!
    « Ainsi se livra-t-Il pour le salut de l'homme. Ainsi
    accomplit-Il l'OEUVRE pour laquelle Il avait quitté la Gloire
    de son Père: l'homme était malade et le Fils de Dieu descendit
    vers lui. Non seulement Il lui rendit la vie, mais Il lui mérita
    les forces et les moyens nécessaires pour acquérir ici-bas le
    trésor d'une éternelle félicité.
    « Comment l'homme a-t-il répondu à une semblable faveur?
    À l'exemple du serviteur, s'est-il offert au service de son
    Maître, sans autre intérêt que les siens?...
    « Ici, il faut distinguer les différentes réponses de l'homme à
    son Dieu.


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Jeu 28 Jan - 17:39

    LA RÉPONSE DES HOMMES 15 - 19 juin 1923 


    Mes Paroles auront une telle force et ma Grâce les accompagnera de telle manière, 
    que les âmes les plus obstinées seront vaincues par l'Amour! (Notre-Seigneur à Josefa, 19 juin 1923.)





     Toute la journée du Vendredi 15 juin s'écoule sans que Jésus paraisse. Josefa L'a attendu comme chaque matin et « Il n'est pas venu » - écrit-elle. - Elle s'interroge, car elle craint toujours sa faiblesse et elle s'accuse d'une petite résistance en face de ce chemin qui coûtera toujours à son âme.
     « Jésus m'a fait comprendre bien clairement que c'est, non seulement une peine pour son Cœur, mais aussi la cause que des âmes qui attendent la grâce de ces petits actes, ne sont pas aidées à s'approcher de Lui comme Il le voudrait.
     Aussi, quand Il est venu le soir, Lui ai-je demandé pardon de mon peu de générosité. « Avec beaucoup de bonté, Il m'a répondu: « - Oui, Josefa, laisse entrer la lumière dans ton coeur. Rien n'est petit de ce qui se fait par amour. Non, pour mon Amour il n'y a pas de petites choses, car la force même de l'Amour leur donne leur grandeur.»
     C'est bien toujours la même leçon que son Cœur ne se lasse pas de répéter, afin que les âmes ne se lassent jamais de Lui consentir les plus petits efforts. Depuis son retour de Marmoutier, Josefa ne connaît guère le repos de la nuit.
     Quand Notre-Seigneur la quitte après le don de la Flamme jaillie de son Cœur, elle reste longtemps sous l'action de ce feu qui la consume. Puis, les douleurs qui l'envahissent alors, corps et âme, ne cessent de lui rappeler,durant de longues heures, qu'elle est bien la victime choisie pour l'OEUVRE de son Maître. 
    Cependant, dès le matin, elle arrive exactement à l'oraison, elle est à la sainte messe avec toutes ses Sœurs et reprend son travail aussitôt après, sans que rien ne trahisse le mystère de la nuit. Son énergie reste indomptable et son sourire essaie de voiler l'épuisement qui se lit parfois sur sa physionomie. 
    « Aujourd'hui - écrit-elle le samedi 16 juin - Notre-Seigneur est venu à huit heures et, me montrant son Coeur, Il m'a dit:
     « - Regarde ce Cœur de Père qui se consume d'Amour pour tous ses fils. Ah! comme Je voudrais qu'ils Me connaissent! »
     Et le Seigneur va Lui-même définir leurs différentes réponses aux avances et à l'Amour de leur Dieu:
    « - Les uns M'ont vraiment connu et, pressés par l'Amour, ils ont senti s'allumer en eux le vif désir de se livrer complètement et sans intérêt à mon Service, qui est celui de mon Père. 
    « Ils Lui ont demandé ce qu'ils pourraient faire de plus grand pour Lui et mon Père leur a répondu: « Quittez votre demeure, abandonnez vos biens, laissez-vous vous-mêmes, puis venez à ma suite et faites tout ce que Je vous dirai.»
     « D'autres ont senti leur cœur s'émouvoir à la vue de ce que le Fils de Dieu a fait pour leur salut. Pleins de bonne volonté, ils se sont présentés à Lui, cherchant comment ils pourraient reconnaître sa Bonté et travailler à ses Intérêts, sans toutefois abandonner les leurs. «À ceux-là, mon Père a dit: « Gardez la loi que le Seigneur votre Dieu vous a donnée. Gardez mes Commandements et,sans vous égarer ni à droite ni à gauche, vivez dans la paix des serviteurs fidèles.»
     « D'autres ont peu compris combien Dieu les aime! Ils ne manquent pas cependant de bonne volonté et vivent sous sa Loi, mais sans amour. « Ceux-ci ne sont pas des serviteurs volontaires, puisqu'ils ne se sont pas offerts aux ordres de leur Dieu....
     Mais comme il n'y a pas en eux de mauvaise volonté, une indication leur suffit, en bien des cas, pour se prêter à son service. « D'autres, enfin, se soumettent à Dieu, bien plus par intérêt que par amour et dans la stricte mesure qu'exige la récompense finale promise à l'accomplissement de la loi.


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Jeu 28 Jan - 17:43

    « Cependant, tous les hommes se présentent-ils au service de leur Dieu? N'y en a-t-il pas qui ignorent le grand Amour dont ils sont l'objet et qui ne répondront jamais à ce que Jésus-Christ a fait pour eux ?
    « Hélas!... Beaucoup l'ont connu et méprisé... beaucoup ne Le connaissent même pas ! ...
     « À tous, Jésus-Christ Lui-même va dire une parole d'Amour:
     « Je parlerai d'abord à ceux qui ne Me connaissent pas, oui, à vous, fils chéris qui, depuis votre plus tendre enfance, avez vécu loin de votre Père. Venez! Je vous dirai pourquoi vous ne Le connaissez pas et, quand vous saurez qui Il est et quel Coeur aimant et tendre Il a pour vous, vous ne pourrez résister à son Amour. 
    « N'arrive-t-il pas souvent à ceux qui grandissent loin de leurs parents de n'éprouver aucun amour pour eux?... Mais si un jour ils découvrent la douceur et la tendresse de leur père et de leur mère, ne les aiment-ils pas plus encore peut-être que ceux qui n'ont jamais quitté leur foyer?
    « À vous qui, non seulement ne M'aimez pas, mais qui Me haïssez et Me persécutez, Je demanderai seulement:
     « Pourquoi cette haine si grande?... Que vous ai-Je fait pour que vous Me maltraitiez ainsi?...»
     Beaucoup ne se sont jamais posé cette question et, aujourd'hui où Moi-même, Je la leur pose, ils répondront peut-être: « Je ne sais pas! » « C'est Moi qui répondrai pour vous: « Si depuis votre enfance vous ne M'avez pas connu, c'est que personne ne vous a jamais appris à Me connaître. Et tandis que vous grandissiez, les inclinations de la nature, l'amour du plaisir et de la jouissance, le désir de la richesse et de la liberté croissaient aussi en vous.
     « Puis, un jour, vous avez entendu parler de Moi. Vous avez entendu dire que, pour vivre selon ma Volonté, il faut aimer et supporter le prochain, respecter ses droits et ses biens, soumettre et enchaîner sa propre nature: en un mot, vivre sous une loi. Et vous qui, depuis vos premières années, ne viviez que suivant le caprice de votre volonté et peut-être les entraînements de vos passions, vous qui cependant ne saviez pas de quelle loi il s'agissait, vous avez protesté bien haut: « Je ne veux pas d'autre loi que moi-même, je veux jouir, je veux être libre! » « Voilà comment vous avez commencé à Me haïr et à Me persécuter. « Mais Moi qui suis votre Père, Je vous aimais. 
    Et tandis que vous travailliez avec tant d'acharnement contre moi, mon Coeur, plus que jamais, se remplissait de tendresse pour vous. « Ainsi ont passé les années de votre vie... nombreuses peut-être.... « Aujourd'hui, Je ne puis contenir plus longtemps mon Amour pour vous! Et, vous voyant en guerre ouverte avec Celui qui vous aime tant, Je viens vous dire Moi-même qui Je suis.
     « Je suis Jésus et ce Nom signifie Sauveur. C'est pourquoi mes Mains sont blessées par les clous qui M'attachèrent à la croix où Je suis mort pour votre amour. Mes Pieds portent la trace des mêmes plaies et mon Coeur est ouvert par la lance qui Le transperça après sa mort!... « C'est ainsi que Je Me présente à vous pour vous apprendre qui Je suis et quelle est ma Loi. Ne vous effrayez pas! Elle est d'Amour!... Et lorsque vous Me connaîtrez, vous trouverez la paix et le bonheur. Il est triste de vivre orphelins: venez, mes fils, venez à votre Père. 
    « Arrêtons-nous, Josefa; demain nous continuerons. Pour toi, aime ton Père, et vis de cet Amour.»


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    NG
    NG

    Masculin Messages : 79
    Date d'inscription : 23/01/2016
    Age : 70
    Localisation : Le Mans (France)
    Idéal : aller tout droit au Ciel, oraisons de ste Brigitte
    Saint intercesseur : St Michel Archange, Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, Ste Philomène

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Que c'est beau, aimons et donnons tout à Jésus et à Son Père

    Message par NG le Jeu 28 Jan - 18:47

    Que c'est beau @Betty, il faut comme le demande Jésus nous offrir comme serviteurs
    reconnaissants à Jésus et à Dieu Le Père.
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Ven 29 Jan - 20:06

    « - Josefa - lui redit-Il dès le matin du dimanche 17 juin -
    dis-Moi si tu ne ferais pas l'impossible pour rendre la santé à un
    malade qui serait sur le point de mourir?... 

    Cependant, la vie du corps n'est rien en comparaison de celle de l'âme ! ... et tant
    et tant d'âmes la retrouveront dans les Paroles que Je te confie!... Oui, ne pense plus à toi.»
    Et revenant au sujet interrompu la veille:

    « - Allons à ces pauvres âmes qui Me persécutent parce qu'elles ne Me connaissent pas. Je veux leur dire ce que Je suis et ce qu'elles sont:
    « Je suis votre Dieu et votre Père! votre Créateur et votre Sauveur! Vous, vous êtes mes Créatures, mes Fils, mes Rachetés aussi, car c'est au prix de ma Vie et de mon propre Sang que Je vous ai délivrés de l'esclavage et de la tyrannie du péché.

    « Vous avez une âme grande, immortelle et faite pour un bonheur sans fin, une volonté capable du bien, un coeur qui a besoin d'aimer et d'être aimé....

    « Si vous cherchez dans les biens terrestres et passagers l'apaisement de vos désirs, vous aurez toujours faim et vous ne trouverez jamais l'aliment qui rassasie. Vous vivrez sans cesse en lutte avec vous-mêmes, tristes, inquiets, troublés.

    « Si vous êtes pauvres et que le travail est votre gagne-pain, les misères de la vie vous rempliront d'amertume. Vous sentirez s'élever en vous la haine de ceux qui sont vos maîtres et, peut-être même, irez-vous jusqu'à désirer leur malheur, afin qu'eux aussi soient contraints comme vous à la loi du travail.
    Vous sentirez s'appesantir sur vous la lassitude, la révolte, le désespoir même, car la vie est triste et, à la fin, il faudra mourir! ...
    « Oui, au point de vue humain, tout cela est dur! Mais voici que Je viens vous montrer la vie dans une réalité tout autre que ce que vous voyez:
    « Vous, qui êtes privés des biens de la terre et obligés de travailler sous la dépendance d'un maître pour subvenir à vos besoins, vous n'êtes cependant pas esclaves, mais créés pour être libres....
    « Vous, qui cherchez l'amour et qui n'êtes jamais rassasiés, vous êtes faits pour aimer, non ce qui passe, mais ce qui est éternel.

    « Vous, qui aimez tant votre famille et qui devez assurer, autant qu'il dépend de vous, son bien-être et son bonheur ici-bas, n'oubliez pas que si la mort vous en sépare un jour, ce ne sera que pour un temps....

    « Vous, qui servez un maître et qui avez à travailler pour lui, à l'aimer et à le respecter, à prendre soin de ses intérêts et à les faire valoir par votre labeur et votre fidélité, n'oubliez pas que ce maître n'est votre maître que pour quelques années, car la vie passe rapidement et vous conduit là où vous ne serez plus ouvriers, mais rois pour l'éternité.
    « Votre âme créée par un Père qui vous aime, non d'un amour quelconque, mais d'un amour immense et éternel, trouvera un jour, dans le lieu de bonheur sans fin que ce Père vous prépare, la réponse à tous ses besoins.

    « Là, vous trouverez la récompense du travail dont vous aurez porté le poids ici-bas....
    « Là, vous trouverez la famille que vous aurez tant aimée sur la terre et pour laquelle vous aurez répandu vos sueurs.
    « Là, vous vivrez éternellement, car la terre n'est rien qu'une ombre qui disparaît et le ciel ne passera jamais !
    « Là, vous vous unirez à votre Père qui est votre Dieu !« Si vous saviez quel bonheur vous attend ! ...

    « Mais en M'écoutant, peut-être Me direz-vous: « Pour moi, je n'ai pas la foi! Je ne crois pas à l'autre vie!»
    « Vous n'avez pas la foi?... Alors, si vous ne croyez pas en Moi, pourquoi Me persécutez-vous?... Pourquoi vous révoltez-vous contre mes Lois et faites-vous la guerre à ceux qui M'aiment?... Et, puisque vous voulez la liberté pour vous, pourquoi ne la laissez-vous pas aux autres?
    « Vous ne croyez pas à la vie éternelle?... Dites-Moi si vous vivez heureux ici-bas et si vous-même ne sentez pas le besoin de quelque chose que vous ne pouvez trouver sur la terre?
    « Si vous cherchez le plaisir et que vous arrivez à vous le procurer, vous n'êtes pas rassasié....
    « Si vous poursuivez la richesse et que vous réussissez à l'acquérir, vous n'en avez jamais assez....« Si vous avez besoin d'affection et si vous la rencontrez un jour, bientôt vous en êtes lassé....
    « Non ! Rien de tout cela n'est ce que vous désirez !... Ce que vous désirez, vous ne le trouverez sûrement pas ici-bas! car ce dont vous avez besoin c'est la paix, non la paix du monde, mais celle des enfants de Dieu, et comment pourriez-vous la rencontrer au sein de la révolte?...
    « Voilà pourquoi Je viens vous montrer où est cette paix, où vous trouverez ce bonheur, où vous apaiserez cette soif qui vous dévore depuis si longtemps.
    « Ne vous révoltez pas si vous M'entendez vous dire: tout cela vous le trouverez dans l'accomplissement de ma Loi; non,ne vous effrayez pas de ce mot, ma Loi n'est pas tyrannique,
    c'est une Loi d'Amour!
    « Oui, ma Loi est d'Amour parce que Je suis votre Père.
    « Je viens vous apprendre ce qu'est cette Loi et ce qu'est mon Cœur qui vous la donne, ce Cœur que vous ne connaissez pas et que vous blessez si souvent! Vous Me cherchez pour Me donner la Mort et, Moi, Je vous cherche pour vous donner la Vie! Qui des deux triomphera? Et votre âme restera-t-elle toujours aussi dure en contemplant Celui qui vous a donné sa Vie et tout son Amour?

    « Adieu, Josefa, aime ce Père qui est ton Sauveur et ton Dieu"


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Ven 5 Fév - 17:14

    Notre-Seigneur achève de lui
    dicter son Appel aux âmes:
    « - Josefa, M'aimes-tu? » - lui demande-t-Il en la retrouvant
    dans sa cellule.
    « Seigneur, c'est mon unique désir! Alors, Il m'a répondu:
    « - Moi aussi Je t'aime parce que ta petitesse est toute à Moi.»
     Puis, Il a dit:
     - Écris:
    - Maintenant, venez apprendre, mes Fils, ce que vous demande votre Père pour preuve de votre amour: vous savez bien qu'une discipline est nécessaire dans une armée et un
    règlement dans une famille bien ordonnée.
    Ainsi, dans la grande famille de Jésus-Christ, une Loi s'impose, mais une Loi pleine de douceur. Dans l'ordre humain, les enfants portent toujours le nom de leur père sans lequel ils ne pourraient être reconnus comme appartenant à sa famille.

    « Ainsi, mes Fils à Moi portent-ils le nom de chrétien que leur confère, à leur naissance, le Sacrement de Baptême. Vous qui avez reçu ce nom, vous êtes mes Fils et vous avez droit à tous les biens de votre Père.
    « Je sais que vous ne Me connaissez pas et que vous ne M'aimez pas, mais qu'au contraire vous Me haïssez et Me persécutez? Cependant, Moi, Je vous aime d'un Amour infini. Je veux vous faire connaître cet héritage auquel vous avez droit et le peu que vous avez à faire pour l'acquérir:
    - Croyez en mon Amour et en Ma Miséricorde.
     Vous M'avez offensé: Je vous pardonne.
     Vous M'avez persécuté: Je vous aime.
     Vous M'avez blessé par vos paroles et par vos œuvres: Je veux vous faire du bien et vous ouvrir mes Trésors!

    « Ne pensez pas que J'ignore comment vous avez vécu jusqu'à présent: Je sais que vous avez méprisé mes Grâces, peut-être même profané mes Sacrements. Mais Je vous pardonne!...

    « Et si vous voulez vivre heureux ici-bas et assurer en même temps votre éternité, faites désormais ce que Je vais vous dire:
     Êtes-vous pauvres? Ce travail qui vous est imposé par la nécessité, accomplissez-le avec soumission et sachez bien que, Moi aussi, J'ai vécu trente ans assujetti à la même loi, car J'étais pauvre et même très pauvre!

    Ne considérez pas vos maîtres comme des tyrans. Ne nourrissez pas contre eux des sentiments de haine.... Ne désirez pas leur malheur, mais faites valoir leurs intérêts et soyez fidèles.
    Êtes-vous riches? Avez-vous à votre charge des ouvriers, des serviteurs?... N'exploitez pas leur travail... rémunérez leur labeur selon la justice et prouvez-leur votre affection avec douceur et bonté. Car si vous avez une âme immortelle, eux aussi; si vous avez reçu les biens que vous possédez, ce n'est pas seulement pour votre jouissance et votre bien-être personnels, mais afin que, Après avoir les uns et les autres, accepté avec soumission cette loi du travail, reconnaissez humblement l'existence d'un Être au-dessus de tout ce qui est créé.

    Cet Être est votre Dieu en même temps que votre Père.

    « Comme Dieu, Il exige que vous accomplissiez sa Loi divine. Comme Père, Il vous demande de vous soumettre en fils à ses Commandements. Ainsi, quand vous avez passé toute une semaine à vos travaux, à vos affaires, à vos délassements aussi... Il vous demande de donner au moins une demi-heure à l'accomplissement de son précepte. Est-ce beaucoup exiger?
    « Allez donc à sa Maison à Lui. Il vous y attend jour et nuit; et chaque dimanche ou jour de fête, réservez-Lui cette demi-heure en assistant au mystère d'Amour et de Miséricorde qu'on appelle la Messe.
    « Là, parlez-Lui de tout: de votre famille, de vos enfants, de vos affaires, de vos désirs.... Exposez-Lui vos difficultés et vos souffrances.... Si vous saviez comme Il vous écoutera et avec quel amour ! ... Vous Me direz peut-être: « Je ne sais pas assister à la messe! Il y a si longtemps que je n'ai pas foulé le seuil d'une église! » 
    Ne vous effrayez pas.... Venez et passez seulement cette demi-heure à mes Pieds. Laissez votre conscience vous dire ce que vous devez faire sans fermer l'oreille à sa voix. Ouvrez votre âme... alors ma Grâce parlera.... Elle vous montrera peu à peu comment vous devez agir en chaque circonstance de votre vie, vous comporter avec votre famille ou dans vos affaires....
     Comment vous devez élever vos enfants, aimer vos inférieurs, respecter vos supérieurs.... Elle vous demandera peut-être d'abandonner cette entreprise, de rompre cette amitié mauvaise, de vous  réunion dangereuse.... Elle vous dira que vous haïssez telle personne sans raison, et que de telle autre que vous fréquentez et aimez, vous devez au contraire fuir les conseils et vous séparer....
    « Essayez seulement et, peu à peu, s'étendra la chaîne de mes grâces. Car il en est du bien comme du mal, il suffit de commencer. Les anneaux de la chaîne s'appellent les uns les autres. Si, aujourd'hui, vous écoutez ma Grâce et si vous la laissez agir en vous, demain vous l'entendrez mieux, plus tard mieux encore et ainsi, de jour en jour, la lumière viendra, la paix grandira et votre bonheur sera éternel!
    « Car l'homme n'est pas créé pour rester toujours ici-bas! Il est fait pour l'éternité. Si donc il est immortel, il doit vivre, non pour ce qui meurt, mais pour ce qui demeurera.


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Ven 5 Fév - 17:32

    Jeunesse, richesse, sagesse, gloire humaine, tout cela n'est rien...

     tout cela passe et finit, Dieu est le Seul qui subsiste pour l'éternité!

     « Si le monde et la société sont remplis de haines et en luttes continuelles, peuples contre peuples, nations contre nations, et individus contre individus, c'est que le grand fondement de la foi a presque entièrement disparu. « Que la foi se ranime, et la paix reviendra et la charité régnera! 
     La foi ne nuit pas à la civilisation et ne s'oppose pas au progrès. Au contraire, plus elle est enracinée dans les individus et dans les peuples, plus grandissent en eux la sagesse et la science, car Dieu est Sagesse et Science infinies.

     Mais là où la foi n'est plus, la paix disparaît et, avec elle, la civilisation, la culture, le vrai progrès... car Dieu n'est pas dans la guerre.... Il n'y a plus alors que division des opinions entre elles, soulèvement des classes les unes contre les autres et, dans l'homme lui-même, rébellion des passions contre le devoir. 

    Alors disparaît tout ce qui fait la noblesse de l'homme: c'est la révolte, l'insubordination, la guerre!... 

    « Ah! laissez-vous convaincre par la foi et vous serez grands. Laissez-vous dominer par la foi et vous serez libres! Vivez selon la foi et vous ne mourrez pas éternellement! » 

    Les derniers mots du Message au monde sont achevés.

     Notre- Seigneur abaisse son Regard sur Josefa: « - Adieu - lui dit-Il - tu sais que J'attends de vous réparation et amour. L'amour se prouve par les actes. Que tout en vous prouve l'amour. Soyez les Messagères de l'Amour dans les plus petites comme dans les plus grandes choses. Faites tout par amour. Vivez d'amour! » Et Il disparaît.


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    NG
    NG

    Masculin Messages : 79
    Date d'inscription : 23/01/2016
    Age : 70
    Localisation : Le Mans (France)
    Idéal : aller tout droit au Ciel, oraisons de ste Brigitte
    Saint intercesseur : St Michel Archange, Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, Ste Philomène

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par NG le Ven 5 Fév - 20:47

    Comme cela est beau et vrai @Betty : notre plus beau trésor c'est la Foi et aussi je pense
    toutes les vertus (Foi, Espérance et charité) et aussi j'ajoute l'humilité que j'aime beaucoup;
    Jésus nous a appris qu'Il est doux et humble de Coeur.
    Merci pour ce beau texte de ce beau livre.
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Jeu 11 Fév - 7:23

    oui ce livre est une merveille Nicolas , c'est tout son sacré cœur que Jésus dévoile dans ces appels aux hommes et il nous dévoile dans ses mots toute l’étendue de sa bonté, j'avoue que rien qu'à copier ces passages, cela me fait du bien !

    tu peux trouver le lien vers le livre entier tout en haut de la page et le télécharger en PDF si la vie de sœur Josefa t’intéresse sa béatification est en cours ... mais pour ma part j'ai déjà reçut de grande grâce par son intermédiaire.


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    NG
    NG

    Masculin Messages : 79
    Date d'inscription : 23/01/2016
    Age : 70
    Localisation : Le Mans (France)
    Idéal : aller tout droit au Ciel, oraisons de ste Brigitte
    Saint intercesseur : St Michel Archange, Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, Ste Philomène

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par NG le Ven 12 Fév - 19:21

    J'ai téléchargé le livre @Betty : je recopie un passage qui résume bien il me semble le message de
    Jésus à soeur Josefa Menéndez,
    ce que Jésus attend de chaque âme:

    'Ce que le Coeur de Jésus veut des siens, c'est donc l'humilité, la confiance et l'amour.'

    Prions pour que le plus grand nombre d'âmes le comprenne.
    NG (Nicolas)
    avatar
    Invité
    Invité

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Invité le Mer 24 Fév - 12:55

    Quel splendeur ce livre.. il faut que je le relise, merci pour ces beaux passages Prie
    Betty
    Betty
    Membre initiatrice du forum

    Féminin Messages : 1706
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 48
    Localisation : Nord 59
    Idéal : La voie d'enfance spirituelle.
    Saint intercesseur : st Michel archange,st François d'assises, Ste Thérèse de l'enfant-Jésus .

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Betty le Mer 24 Fév - 13:08

    mais de rien @Eucharistie !
     Notre seigneur les as livré à sœur Josefa, pour qu'il soit connus d'un grand nombre ! Si ce forum pouvait aider à la diffusion de ces merveilleux messages du cœur amoureux de Jésus, j'en serais heureuse ! 
    ET comme tout le monde ne connais pas ce livre, j'ai entrepris de mettre aux moins ces appels aux âmes. ainsi que d'autres extraits concernant la passion raconté par notre seigneur et qui sont tout aussi beaux.

    https://imitationjesuschrist.forumactif.com/t336-la-passion-de-notre-seigneur-extraits-du-livre-un-appel-a-l-amour#3951


    _________________
    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Signat10 LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) <a href=LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Ogl42010
    avatar
    Invité
    Invité

    LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour) Empty Re: LES HOMMES SAVENT-ILS (extraits du livre un appel à l'amour)

    Message par Invité le Mer 24 Fév - 13:26

    C'est vrai Betty, après tout, de si beaux messages d'Amour de Notre Seigneur, qui rechauffent nos âmes et nous encourage doivent être connus, 

    merci pour ces partages Smile

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 2:14