Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Sam 30 Sep - 16:17

    Bonjour chers (es) amis (es) du forum !

    J'aimerais partager avec vous une interrogation qui me passe par la tête ces derniers jours lors de mes moments de prière...

    Quand nous serons au Ciel, Dieu effacera-t-Il de notre mémoire le souvenir de nos parents et amis qui seront condamnés à la damnation éternelle ? Ou encore nous donnera-t-Il la grâce nécessaire pour supporter cette pénible réalité ?

    Peut-être certains membres du forum sauront-ils "éclairer mes lanternes" car la réponse m'intrigue vraiment.

    Bien sûr la Parole de Dieu nous donne une réponse générale à ce sujet...

    «Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.» (Apocalypse 21:4)

    Merci pour vos commentaires !

    Fraternellement...


    Gilles. Salue


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Jean De Roquefort

    Masculin Messages : 74
    Date d'inscription : 24/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Jean De Roquefort le Sam 30 Sep - 17:19

    Oui cher Gilles, au Ciel Dieu efface de notre mémoire ceux qui se sont damnés et que nous avons connu.

    Que Dieu vous garde toutes et tous, vous protège et vous bénisse.

    Selon une amie mystique les 144 000 (chiffre symbolique 12 x 12  x 1000) de l'Apocalypse sont presque réunis. Soyons prêts.

    Bien amicalement en Jésus et Marie, avec un salut fraternel tout spécial à Emmanuel.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Sam 30 Sep - 18:32

    pour votre aimable réponse Jean De Roquefort ! Very Happy


    Soyez béni ! Évêque


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Véronique1

    Féminin Messages : 2248
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 72
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Véronique1 le Sam 30 Sep - 21:29

    Merci d'avoir posé cette question Gilles, car je me la pose aussi très souvent.
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 1036
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Jean le Sam 30 Sep - 22:28

    C'est une évidence pour moi que oui, nous gardons notre identité, notre mémoire, nous reconnaissons nos parents, enfants, amis, etc...
    Nous saurons pourquoi et comment nous sommes arrivés là..., sinon pourquoi un jugement?
    Nous sommes d'ailleurs accueillis par certains de nos amis, parents, aïeuls, etc... qui nous étaient chers et (ou) pour qui nous avons prié (voir témoignages de personnels de gériatrie par exemple).
    Si envoyés, ils viennent parfois nous chercher pour le passage, c'est qu'ils se souviennent bien de nous (logique).
    Nous ne nous diluons pas dans le Grand Tout (philosophies orientales).
    Au Ciel, nous sommes plutôt réunis par niveau de sainteté et affinité d'âme mais sans que cela nuise à nos relations tissées ici bas.
    Tout est tellement démultiplié, il faut oublier nos bridages humains de cette terre.
    Je suis convaincu aussi qu'au Ciel, nous pouvons continuer à évoluer, nous affiner, nous parfaire, pour toujours nous rapprocher de Dieu et aimer plus parfaitement.
    Amicalement
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 1395
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Emmanuel le Dim 1 Oct - 0:33

    Bonjour,

    (Heureux de vous lire, @Jean De Roquefort. Smile )

    Je partage l'avis de @Jean, à savoir que l'on conserve notre mémoire au Ciel.

    Seulement, je crois que la vision béatifique transforme tellement notre être, qu'elle effacera toute possibilité de souffrance à la connaissance de la damnation de certaines personnes qui nous étaient proches.

    Si mon souvenir est bon, Jésus parlait dans ce sens à la maman de Judas dans l'Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta.

    Si je retrouve le passage, je vous le partagerai. Smile

    Amicalement,

    Emmanuel
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1582
    Date d'inscription : 25/01/2016
    Age : 53
    Localisation : France : Diocèse de Rouen
    Saint intercesseur : Padre Pio - Ste Thérèse de l'Enfant Jésus - St Paul - Marcel Van

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Thierry le Dim 1 Oct - 18:46

    Marie de Simon, mère de Judas :
    Jésus ressuscité viendra en personne la consoler. Il lui demandera d'associer sa grande douleur à celle de sa Passion, jusqu'à sa mort prochaine (Tome 10;18-2)


    Lien ► http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2010/10-018.htm


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 1395
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Emmanuel le Lun 2 Oct - 1:19

    Bonjour,

    J'ai finalement retrouvé le passage dont je parlais hier.

    Le voici. Smile

    Amicalement,

    Emmanuel

    La mère de Judas, qui vit dans une angoisse continuelle, demande : "Et si quelqu'une ne réussit pas malgré son désir ? Quel sera son sort ?"

    "Celui que son âme mérite par sa bonté."

    "Le Ciel ? Mais, ô Seigneur, une femme, une sœur ou une mère qui... qui ne réussit pas à sauver ceux qu'elle aime et qui les voit damnés, pourrait-elle posséder le Paradis, tout en étant au Paradis ? Ne crois-tu pas qu'elle n'aura jamais de joie puisque... la chair de sa chair, le sang de son sang auront mérité la condamnation éternelle ? Moi, je pense qu'elle ne pourra pas jouir en voyant celui qu'elle aime en proie à une peine atroce..."

    "Tu es dans l'erreur, Marie.  La vue de Dieu, la possession de Dieu, sont les sources d'une béatitude tellement infinie qu'il ne subsiste pas de peine pour les bienheureux. Actifs et attentifs pour aider ceux qui peuvent encore être sauvés, ils ne souffrent plus pour ceux qui sont séparés de Dieu, et séparés d'eux-mêmes, qui sont en Dieu. La Communion des saints existe pour les saints."
    http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2005/05-066.htm

    BENEDICTE

    Féminin Messages : 118
    Date d'inscription : 24/01/2016
    Localisation : ALSACE FRANCE
    Saint intercesseur : SAINT CHARBEL et SAINT JOSEPH

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par BENEDICTE le Lun 2 Oct - 1:55

    @Jean De Roquefort a écrit:Oui cher Gilles, au Ciel Dieu efface de notre mémoire ceux qui se sont damnés et que nous avons connu.

    Que Dieu vous garde toutes et tous, vous protège et vous bénisse.

    Selon une amie mystique les 144 000 (chiffre symbolique 12 x 12  x 1000) de l'Apocalypse sont presque réunis. Soyons prêts.

    Bien amicalement en Jésus et Marie, avec un salut fraternel tout spécial à Emmanuel.

    si les 144 000  sont un chiffre symbolique ,que veut dire ""ils sont presque réunis ""?
    OUI , nous devons toujours ètre prèts ,j'en ai fait l'expérience ,suite un problème de santé grave ,arrivé subitement,et de façon totalement imprévu .

    Bénédicte
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Lun 2 Oct - 17:14

    Merci à vous toutes et tous pour vos réponses ! Merci!



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Jean De Roquefort

    Masculin Messages : 74
    Date d'inscription : 24/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Jean De Roquefort le Mer 4 Oct - 14:28

    A toutes et tous sur le sujet,

    je viens de relire à la page 100 du volume 2 des catéchèses de Luz Amparo de l'Escorial ceci, qui correspond bien à ce que j'écrivais dans mon premier post  :

    "Si l'âme d'un être cher se damne, celui qui est au Ciel ne se souvient même pas que cet être cher a existé".

    Voilà cher Gilles surtout, c'est une phrase très claire qui ne porte pas à équivoque.

    Bien amicalement en Jésus et Marie.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Mer 4 Oct - 15:36

    @Jean De Roquefort a écrit:A toutes et tous sur le sujet,

    je viens de relire à la page 100 du volume 2 des catéchèses de Luz Amparo de l'Escorial ceci, qui correspond bien à ce que j'écrivais dans mon premier post  :

    "Si l'âme d'un être cher se damne, celui qui est au Ciel ne se souvient même pas que cet être cher a existé".

    Voilà cher Gilles surtout, c'est une phrase très claire qui ne porte pas à équivoque.

    Bien amicalement en Jésus et Marie.
    Encore une fois MERCI cher Jean De Roquefort ! Merci!

    Comme elles sont rassurantes ces paroles ! cheers Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Jean De Roquefort

    Masculin Messages : 74
    Date d'inscription : 24/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Jean De Roquefort le Mer 4 Oct - 15:48

    Pourquoi vous rassurent-elles cher Gilles, vous pensez qu'il puisse y avoir des personnes que vous connaissez en Enfer ?

    Que Dieu vous bénisse, toutes et tous, vous garde et vous protège.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Mer 4 Oct - 16:06

    @Jean De Roquefort a écrit:Pourquoi vous rassurent t'elles cher Gilles, vous pensez qu'il puisse y avoir des personnes que vous connaissez en Enfer ?
    Et bien, disons que nous n'en sommes jamais certains. Shocked Mais ces paroles me rassurent dans le sens que nous n'aurons pas à supporter pour l'Éternité le souvenir de nos êtres chers damnés. Approuve


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Anayel
    Modératrice

    Féminin Messages : 430
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Anayel le Mer 4 Oct - 21:56

    Bonjour à tous ^^

    Personnellement, je rejoins plus l'avis de Jean et d'Emmanuel. Je ne vois pas Dieu supprimer les personnes damnées de nos mémoires ; je trouve que ce serait un manque d'amour vis-à-vis d'elles (même si elles auront choisi la haine plutôt que l'amour infini de Dieu). Et puis, ce serait aussi un manque d'amour et de respect vis-à-vis de nous-mêmes. En effet, nous les faire oublier, ce serait aussi nous faire oublier des actions qu'on aurait pu faire pour elles ici bas. Ce serait nous priver, si on veut, de la source de notre amour : si on ne sait plus pour qui on a agi ou fait telle action, comment pourrions-nous savoir pourquoi on a agi et être complets en nous-mêmes ? Je ne sais pas si je m'exprime bien...

    Imaginez par exemple que vous faites plein d'actions par amour pour votre frère, disons, ou quelqu'un qui vous est très proche. Si Dieu nous le faisait oublier au Ciel parce que damné, ce  serait comme ne plus voir son visage, ce serait oublier la raison pour laquelle on a fait toutes sortes des choses faites ici bas, simplement parce qu'on aimait la personne damnée. Même si on se souvient qu'on a fait telles choses pour x personne, ne plus savoir qui c'est en notre for intérieur, cela donnerait un manque. On ne saurait plus pourquoi on a fait cela. Et ce serait dommage, on ne saurait pas totalement s'ouvrir à l'amour, je pense, même de Dieu, si cela se produisait au Paradis.

    Je pense plutôt qu'on se souvient de tout, et de toutes les personnes qu'on a rencontrées. Judas, par exemple, doit être toujours présent dans l'esprit des Apôtres : ils savent qu'ils l'ont connu et qu'ils ont vécu avec lui pour moi. Et ils se remémorent tous leurs souvenirs. Par contre, on ne souffrira pas de la séparation, à mon sens, car on sera dans la plénitude de Dieu, et parce qu'on sera aussi dans une réalité toute autre que celle ici bas. Si on veut, je pense que Dieu nous comblera tellement, Lui et ses merveilles, qu'on ne souffrira pas de ne pas avoir notre être aimé avec nous, principalement aussi parce que l'âme aura choisi délibérément sa voie et qu'on ne peut pas forcer quelqu'un à aller au Paradis.

    En un sens, je rejoins totalement le passage qu'a mis Emmanuel :

    La mère de Judas, qui vit dans une angoisse continuelle, demande : "Et si quelqu'une ne réussit pas malgré son désir ? Quel sera son sort ?"

    "Celui que son âme mérite par sa bonté."

    "Le Ciel ? Mais, ô Seigneur, une femme, une sœur ou une mère qui... qui ne réussit pas à sauver ceux qu'elle aime et qui les voit damnés, pourrait-elle posséder le Paradis, tout en étant au Paradis ? Ne crois-tu pas qu'elle n'aura jamais de joie puisque... la chair de sa chair, le sang de son sang auront mérité la condamnation éternelle ? Moi, je pense qu'elle ne pourra pas jouir en voyant celui qu'elle aime en proie à une peine atroce..."

    "Tu es dans l'erreur, Marie.  La vue de Dieu, la possession de Dieu, sont les sources d'une béatitude tellement infinie qu'il ne subsiste pas de peine pour les bienheureux. Actifs et attentifs pour aider ceux qui peuvent encore être sauvés, ils ne souffrent plus pour ceux qui sont séparés de Dieu, et séparés d'eux-mêmes, qui sont en Dieu. La Communion des saints existe pour les saints."
    http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2005/05-066.htm[/quote]

    Edit : et nous faire oublier la personne damnée, ce serait également nous priver de notre liberté d'aimer, je pense ^^ Ce serait s'infiltrer dans nos existences et remettre de l'ordre selon le goût de Dieu. Or non. Il respecte tous nos choix, encore plus la volonté de servir l'autre, d'aimer l'autre, d'être là pour lui, même s'il est damné ^^ A mon sens, il nous permet donc de nous souvenir de tout, mais de ne pas souffrir pour ces âmes séparées de Dieu et de la Communion des Saints ^^
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 1395
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Emmanuel le Lun 9 Oct - 9:43

    Bonjour,

    Je suis un peu surpris, Jean, que vous opposiez des catéchèses non révélées à la parole du Christ dans l'oeuvre de Maria Valtorta.

    D'une certaine manière, on pourrait dire que la vision béatifique est si merveilleuse et comblante pour l'âme qu'elle lui fait presqu'oublier le reste. Ainsi, les deux affirmations peuvent concorder si on les comprend de cette manière.

    Mais en ce qui regarde un effacement des souvenirs de style "lavage de cerveau", je partage tes réflexions, @Anayel. Cela ne correspond pas à la dignité donnée à chaque être créé par Dieu.

    Amicalement,

    Emmanuel
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Lun 9 Oct - 16:14

    @Emmanuel a écrit:Bonjour,

    Je suis un peu surpris, Jean, que vous opposiez des catéchèses non révélées à la parole du Christ dans l'oeuvre de Maria Valtorta.

    D'une certaine manière, on pourrait dire que la vision béatifique est si merveilleuse et comblante pour l'âme qu'elle lui fait presqu'oublier le reste. Ainsi, les deux affirmations peuvent concorder si on les comprend de cette manière.

    Mais en ce qui regarde un effacement des souvenirs de style "lavage de cerveau", je partage tes réflexions, @Anayel. Cela ne correspond pas à la dignité donnée à chaque être créé par Dieu.

    Amicalement,

    Emmanuel
    En priant qu'il en sera ainsi ! Prie    Jésus, j'ai confianc Amen


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Mer 8 Aoû - 19:41



    Nous souviendrons-nous de nos vies terrestres quand nous serons au ciel ?

    Ésaïe 65.17 dit : « En effet, je crée un nouveau ciel et une nouvelle terre. On ne se souviendra plus des premiers événements, ils ne viendront plus à l’esprit. » Certains interprètent ce passage dans le sens que nous ne nous souviendrons pas de notre vie terrestre au ciel. Le verset précédent dit cependant : « Les détresses passées seront oubliées, elles seront cachées à mes yeux. » (Ésaïe 65.16) Il est probable que seuls nos « détresses passées » seront oubliées, pas tous nos souvenirs. Nos souvenirs seront purifiés, rachetés, guéris et restaurés, mais pas effacés. Il n’y a aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas nous souvenir de beaucoup de choses de notre vie terrestre. Les souvenirs qui seront purifiés sont ceux du péché, de la douleur et de la tristesse. Apocalypse 21.4 dit : « Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu. »

    D’autres citent l’histoire de Lazare et de l’homme riche (Luc 16.19-31) comme une preuve que les morts se souviennent de leur vie terrestre. L’homme riche a demandé à Abraham de renvoyer Lazare sur terre pour avertir ses frères afin qu’ils ne viennent pas aussi en enfer. Il se souvenait donc de sa famille. Il se souvenait certainement aussi de sa vie de péché, puisqu’il n’a jamais exigé d’être libéré de l’enfer ni demandé pourquoi il était là ou affirmé qu’il y avait erreur. Il se souvenait assez bien de sa vie terrestre pour savoir qu’il méritait l’enfer. Ce passage ne prouve cependant pas que ceux qui sont au ciel se souviennent de leur vie terrestre : les souvenirs du riche faisaient partie de sa misère, tandis que les souvenirs que nous aurons au ciel, si nous devons en avoir, ne seront que des souvenirs heureux.



    Commentaire personnel : Peut-être n'aurons la réponse qu'en arrivant au Ciel ? scratch


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 5549
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 63
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Re: Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ?

    Message par Gilles le Jeu 9 Aoû - 21:34



    Au Ciel, aurons-nous le souvenir de nos parents ou de nos amis(es) damnés ? scratch Question scratch


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Mer 17 Oct - 7:24