Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Division de mon "moi" en société :

    Partagez
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Division de mon "moi" en société :

    Message par Stéphane le Mer 3 Fév - 22:25

    Hier soir, une réflexion m'est venue...stupide ou pas ? Je ne sais pas.

    C'est une raison pour laquelle je vais essayer de la partager et d'avoir
    des avis, pour me faire une idée.
    En vous remerciant d'avance pour votre aide....

    Nous vivons des divisions dans cette société, pour divers sujets, diverses choses.

    Aussi, et par rapport à ce que je suis au quotidien,
    la question de me diviser, non pas en deux personnes différentes,
    mais en deux comportements distincts m'est venue à l'esprit (l'idée).

    J'explique :

    Nous vivons depuis un certain temps, en fonction de nos âges, 
    dans cette société en constante évolution (qui dit évolution dit soit positive, soit négative).
    Nous prenons part à la vie en société dans un premier temps parce que nous y sommes "forcés".
    J'entends par là que tels des enfants, nous sommes dans le moule de l'instant sociétal.

    Nous ingurgitons les infos d'où qu'elles viennent.
    Nous surfons sur ces dernières pour vivre des moments intenses ou se faire des idées instantanées.
    Notre cerveau a une telle masse d'informations qu'au premier abord, il réagit souvent comme un animal, instinctivement.

    Aussi, il nous faut prendre du recul et ce afin de digérer lentement ces infos pour en sortir une expression 
    de notre pensée.

    C'est là que la division du "moi" intervient.

    Est-ce correct de penser que le monde extérieur, qui est très rude, volatil, excentrique, 
    puisse être d'abord vu comme une observation ?
    J'entends par là que je me borne à être observateur de tout ce que je vois.
    Cela prend du temps, de la patience, de la compréhension, un apprentissage, et des questions....^^

    Je me fonds dans ce décor, je vis comme tout le monde, et j'observe.
    Je partage des avis, j'écoute, je prends conseil, je me forme à cette société.

    Mais au fonds de moi, avec le temps et l'observation, je constate que des dysfonctionnements se font sentir.
    Alors vient le temps de la réflexion en soi.
    Le temps où dehors, j'observe et le temps où je réfléchis dedans. L'âge adulte en somme.

    Cette réflexion intérieure me divise en deux moi, l'un du monde qui relate à l'autre intérieur, les faits.
    Ces faits posent des questions, engendrent des problèmes, cherchent des solutions et invitent l'imcompréhension au menu également.

    Des idées naissent, d'autres meurent.
    Mais le dehors ne s'arrête pas pour autant et le temps là-bas semble s'accélérer au détriment du temps d'assimilation et de compréhension.
    Les divisions extérieures sèment de plus en plus le trouble.
    Les textes d'ici où là, quasi parfaits, sans failles apparentes, donnent l'illusion d'une maîtrise de la société.

    Et pourtant, le mal-être n'est que plus grand chaque jour.
    Alors que tout paraît construit, stable, c'est ici qu'apparaît l'imcompréhension de l'humain entre l'humain.

    La quête du plus pour plus semble revenir et s'affirmer. Mais à quel prix ?

    Le "moi" intérieur se pose alors la question de savoir comment agir ?

    Faut-il arrêter l'observation pour acter et agir ?
    Faut-il continuer l'observation et converser dans le même temps ?
    Faut-il continuer l'observation et réfléchir encore ?
    Faut-il lâcher prise et se laisser bercer par le tout ?

    Il faudra bien une décision afin d'unifier le "moi" et trouver la paix. La vie est cependant une pierre vivante sur laquelle je dois surfer.
    Et prendre position peut m'être difficile dans le sens où souvent il est facile d'y rester lorsqu'un certain confort se fait sentir.

    D'un côté, l'intérieur, je donne mon amour pour la Création, Dieu, Jésus-Christ, Marie.
    De l'autre côté, extérieurement, j'observe et je me sens impuissant en société.

    Comment trouver l'équilibre entre l'intérieur et l'éxtérieur sans créer de tensions ?

    Comment faites-vous pour crier votre amour ?
    Perso, je me sens bridé. Je ne me sens pas la capacité aux vues des nombreuses infos, à crier tout haut ce que je sens tout bas !

    Sentez-vous aussi cette différence du quotidien entre nos sentiments profonds et notre vie en société ?
    Avez-vous ce décalage ? Ou arrivez-vous à unifier cette sensation que j'essaie de décrire ?

    Je vous remercie pour l'écoute....Smile 

    Bonne soirée.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 16:52