Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Paroles d'à Dieu

    Partagez

    etienne lorant

    Masculin Messages : 364
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Paroles d'à Dieu

    Message par etienne lorant le Mar 10 Mai - 10:12

    PAROLES D'A DIEU


    Le mardi de la 7e semaine de Pâques

    Livre des Actes des Apôtres 20,17-27.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,1-11a.



    Les deux textes constituent des messages d'adieu. Il nous est arrivé à tous de quitter l'une ou l'autre de nos relations, en sachant pertinemment que nous n'aurions plus l'occasion - du moins avec nos yeux de chair - de les revoir encore. Chacun d'entre nous peut donc librement, à l'appui des lectures de la Liturgie, revenir sur les adieux que nous avons déjà prononcés, à différentes épates de nos vies.

    De nombreux noms d'amies et d'amis me sont revenus à l'esprit ... en remontant jusqu'à la petite enfance.  J'ai vécu de grandes et belles amitié avec des garçons et des filles de mon quartier et comme j'ignorais à cette époque que tant les parents ouvriers que ceux qui étaient fonctionnaires surveillaient que ces amitiés demeurent dans le cadre strict des jeux d'enfants !  Mais dès l'adolescence, le "contrôle social" - comme on l'appelait alors - s'est fait plus rigoureux, car tout le monde craignait des mésalliances !

    Lorsque je fus adulte, cependant, des parents vinrent me trouver pour que j'assiste leur fille Isabelle à convaincre papa, contremaître dans une grosse imprimerie, que sa fille avait ferait une bien meilleure carrière en suivant deux années d'études pour devenir institutrice.  Lors de l'entretien, lui m'a servi un whisky sec, songeant sans doute que je ne goûterais pas une simple bière blonde !  Sa fille est donc devenue institutrice - je crois avoir lu qu'elle est montée en grade au cours de sa carrière.  Mais elle ne m'a plus jamais salué en rue. Ce qui m'a causé un peu de peine.  Philippe,  mon meilleur ami, avec lequel j'ai présenté un mémoire de fin d'études - qui a obtenu une double "Distinction" , s'est tourné vers la chimie à l'université, tandis que j'optais pour la littérature et la philosophie.  Je ne l'ai plus jamais revu depuis qu'il est devenu un grand patron  - évidemment !

    Comme je rapporte tout cela, je le fais comme un étudiant avec sa craie devant le tableau noir : ma main gauche tient le "frotteur": j'ai tout effacé de mon enfance et de mon adolescence.

    Ensuite, le Seigneur m'a révélé Son amour et depuis, toutes ces distinctions entre les personnes n'existent plus. J'imagine bien que ce n'est pas le cas pour tous, mais pour moi, c'est un fait "vivant": autrui est mon prochain et puisque Jésus l'aime comme Il m'aime, je n'ai jamais renié celles et ceux que j'ai connus : ils sont, tout comme moi, aimé du Seigneur, quand bien même ils m'ignorent.

    Bien sûr, ce matin, notre prêtre a parlé de tout autre chose, mais je ne m'en souviens pas !

    ;

      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc - 2:41