Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Lun 10 Déc - 17:03

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Nutritonic_meme_gaspillage

    Noël sans (trop de) gaspillage

    À quelques semaines du début officiel des célébrations de Noël , je veux t’aider à penser à quoi faire avec les « restants » des fêtes, que ce soit au niveau de la bouffe, des cadeaux, ou autres.

    Restants de bouffe (ou comment réduire le gaspillage alimentaire)


    J’espère que je ne suis pas seule à adorer les restants de nourriture! C’est tellement un grand plaisir de ne pas avoir à cuisiner parce qu’on a plein d’aliments qui peuvent être réchauffés en quelques minutes à peine.

    Après un gros party des fêtes , il est normal qu’il reste de la bouffe, SVP, ne la jette pas !

    S’il te reste des chips, bretzels, noix, etc. :

    • Rangée correctement, ça sera bon quelques mois, donc il n’y a vraiment aucune raison de s’en débarrasser.
    • Si tu n’en manges pas normalement, donnes-en aux invités, ou apporte les sacs au bureau en janvier. Tes collègues seront contents !

    Si tu as des restants du traditionnel festin des fêtes – dinde, patates pilées, betteraves, tourtière, atocas, farce, etc., il y a 1001 choses à faire pour éviter le gaspillage !

    • Ajoute de la dinde et des atocas à du brie pour créer le wrap parfait
    • Congèle la dinde ou la tourtière en portions individuelles pour les lunchs
    • Fais des croquettes avec les patates et du fromage
    • Prépare une délicieuse salade de betteraves
    • Fais une soupe « poulet et nouilles » avec la dinde (utilise les os de la dinde pour faire un délicieux bouillon)
    • Ou un sandwich ouvert dinde-bacon-cheddar-oeuf miroir
    • Ou des pâtes au beurre brun, sauge frite & dinde
    • Ou un « hot chicken » à la dinde, avec plein de petits pois sul’top !

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Hot-chicken-dinde-1-768x576

    • Recrée le souper traditionnel quelques jours plus tard en pyjama avec un bon film, réconfort x1000!
    • Essaie de faire un MOIST MAKER
    • Si tu es une de ces personnes weird qui détestent les restants, force tes invités à partir avec un doggy bag ou appelle tes repas de restants un « Touski Royal . »

    Bref, il n’y a aucune raison de jeter de la bouffe.

    Pis si c’est trop compliqué, fais du compost.  Laughing

    Noël sans (trop de) gaspillage | Béatrice https://bloguedebeatrice.com › Blogue › Au quotidien › Truc de pro

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Beatrice_logo_pink
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Giphy


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 8 Jan - 16:38

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 2186

    Reportage sur la lutte contre le gaspillage alimentaire
    (Être déchétarien à Québec)

    Jésus a dit qu'au Jugement Dernier, ce que nous faisons avec la nourriture serait un élément capital de ce Jugement.

    Vidéo : https://www.facebook.com/miseajour.tv/videos/479826062507020/


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 8 Jan - 20:09

    @Gilles a écrit:
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 2186

    Reportage sur la lutte contre le gaspillage alimentaire
    (Être déchétarien à Québec)

    Jésus a dit qu'au Jugement Dernier, ce que nous faisons avec la nourriture serait un élément capital de ce Jugement.


    Vidéo : https://www.facebook.com/miseajour.tv/videos/479826062507020/
    Le dumpster diving dans la ville de Québec

    Le dumpster diving est un phénomène récent au Québec. Les québécois, souvent jeunes et engagés, n'hésitent plus à lutter contre le gaspillage alimentaire en allant chercher la nourriture jetée par les grandes surfaces. Un acte citoyen pour contrer la société de consommation.



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Ven 18 Jan - 21:16

    Jeudi, 17 janvier 2019 17:46
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 C5897618-2522-48c8-8a1e-c55169b8c109_JDX-NO-RATIO_WEB

    Environ 60 % de la nourriture produite au Canada est jetée et gaspillée

    TORONTO | La majorité des aliments produits au pays sont perdus et gaspillés chaque année, indique une nouvelle étude dévoilée jeudi.

    L’organisation Second Harvest qui lutte contre le gaspillage alimentaire estime que ce sont 35,5 millions de tonnes métriques de nourritures qui sont jetées ou gaspillées, soit près de 60 % de la nourriture produite au Canada.

    De ce chiffre, près de 32 % ou 11,2 millions de tonnes métriques de nourriture sont pourtant récupérables, estime-t-on.

    L’étude, réalisée pendant un an par Value Chain Management International, évalue la valeur financière totale de cette nourriture perdue et gaspillée et potentiellement récupérable à 49,46 milliards $.

    «Il y a plus qu'assez de nourriture produite au Canada et dans le monde pour que personne n'ait besoin d'avoir faim», a fait savoir dans un communiqué Lori Nikkel, directrice générale de Second Harvest.

    Le rapport de 122 pages financé par la Fondation Walmart donne quelques causes de ce gaspillage alimentaire.

    «La date de péremption amène l'industrie et les consommateurs à jeter des aliments toujours sains et comestibles», illustre-t-on dans l'étude.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 9k=


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 3097dc87
    Seigneur prends piti
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Jeu 21 Mar - 16:55

    Jeudi, 21 mars
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 B9b19db9-4408-4345-9c87-5e8d7e2f2e1f_JDX-2x1_WEB
    Simon Farsa, de la cabane à sucre Farsa de Saint-Eustache, devant une poubelle remplie dimanche alors que la saison des sucres n’est même pas encore commencée.

    Trop de gaspillage dans nos cabanes à sucre

    Les propriétaires aux poubelles débordantes cherchent des solutions

    SAINT-EUSTACHE | Des cabanes à sucre veulent s’attaquer au gaspillage alimentaire, déplorant que leurs poubelles débordent de nourriture.

    « C’est dégueulasse [tout ce qu’on met aux vidanges], on peut tout récupérer. C’est du gaspillage inutile. Ça n’a aucun sens », déplore Simon Farsa, copropriétaire de la cabane à sucre Farsa à Saint-Eustache.

    Chez lui, comme chez les autres propriétaires interrogés par Le Journal, le gaspillage alimentaire fait partie du quotidien pendant la saison des sucres, qui battra son plein sous peu.

    Ils témoignent tous de la quantité phénoménale de nourriture qui passe directement de la table aux déchets. Chaque année, Simon Farsa dit gaspiller une tonne de nourriture. S’il ne peut en chiffrer la quantité exacte, les photos prises par Le Journal lors d’une visite ces jours-ci parlent d’elles-mêmes.

    Le gaspillage prend de telles proportions que certains propriétaires de cabanes à sucre tentent d’y remédier, par respect pour l’environnement et les gens dans le besoin. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

    « On veut réduire les portions, mais les gens ne sont pas contents [si on le fait] », explique M. Farsa.

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 5508cfca-99fb-4e6e-a5eb-844e42e504fb_ORIGINAL
    Ce que le représentant du Journal n’a pu manger dans sa portion.

    Plus de petits services

    Du côté du Chalet des Érables, dans les Laurentides, « on a réduit les portions, mais on en sert plus souvent et plusieurs se plaignent de voir moins de nourriture sur les tables au début du repas », ajoute la propriétaire, Stéphanie Laurin.

    « On est soumis à la pression des clients qui en veulent plein la table avant d’avoir commencé à manger », regrette-t-elle.

    Claude Charbonneau, de la cabane à sucre Lalande, à Mirabel, appelle lui aussi les clients à les aider en changeant leur attitude.

    D’ici là, plusieurs voudraient faire don de la nourriture en trop qu’ils ont sur les bras.

    « On a offert de donner les restants à des organismes de charité, mais ils croient que ce n’est pas légal en raison des règlements du ministère des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec [le MAPAQ] », regrette M. Farsa.

    Dons

    Or, vérifications faites, c’est légal de donner ces restes.

    « Il faut que toutes les précautions aient été prises pour s’assurer qu’elle est comestible », explique Yohan Dallaire-Boily, porte-parole au MAPAQ.

    La nourriture non consommée n’est pas considérée comme des restants de table puisque les cabanes servent d’ordinaire la nourriture sous forme de buffet.

    Contactées hier, la Mission Old Brewery et la Maison du Père à Montréal se sont montrées ouvertes à l’idée de redistribuer la nourriture non consommée dans des cabanes à sucre. À condition, bien sûr, que la qualité et la propreté des aliments soient assurées.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 9k=


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Ven 26 Avr - 21:48



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Jeu 8 Aoû - 17:13

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 3259222262_1_3_rG9FfTkA

    Particuliers, cantines scolaires, hypermarchés… Nos poubelles débordent de produits alimentaires comestibles. Chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an : 7 kg de nourriture encore emballée atterrissent directement à la poubelle. Les 13 kg restants se composent de restes de repas, mais aussi de fruits et légumes simplement abîmés et non consommés. A tous les échelons de la chaîne de production, de vente et de consommation, cette pratique est généralisée, et elle atteint des sommets : un quart de la nourriture mondiale finit à la benne alors qu’elle pourrait encore être consommée. Quel est l’impact financier et écologique de ce gaspillage ?

    Avec les producteurs de fruits et légumes, dans les coulisses de la grande distribution, chez les particuliers, Guillaume Barthélémy a mené l’enquête, pour comprendre pourquoi nos poubelles regorgent de nourriture. Surconsommation, exigences de plus en pointues de la grande distribution ou des clients des supermarchés… Les raisons de ce gaspillage sont nombreuses. Existe-t-il des solutions pour moins gaspiller ?

    Certains ont tout misé sur l’éducation, et tentent de faire passer leur message dans les établissements scolaires. Nous avons aussi accompagné ceux qui ont fait du glanage leur mode de consommation principal, et se nourrissent des déchets trouvés dans les poubelles des boulangeries, des hypermarchés. « Faites les poubelles, pas les courses » pourrait être la devise de ceux qui se sont baptisés les déchétariens, ou déchétivores.



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Lun 12 Aoû - 17:20

    12 août 2019
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Image

    Nourrir la lutte contre le gaspillage alimentaire

    Nul n’étant contre la vertu, personne n’est favorable au gaspillage alimentaire. Or, il s’agit d’un fléau de notre ère d’abondance. En guise d’offensive pour remettre sur la table des denrées qui échouent trop facilement au rebut, une pétition sera mise en ligne le lundi 19 août, avec l’intention de recueillir 15 000 signatures pour motiver l’administration municipale montréalaise à tenir une consultation publique sur le sujet.

    « Notre objectif est de recueillir 15 000 signatures en 90 jours, afin d’arriver à une consultation publique avec la Ville de Montréal. Nous voulons faire appel à l’intelligence collective, réfléchir ensemble et récolter de bonnes idées, dans l’optique de faire des recommandations », indique Guillaume Cantin, de l’organisme La Transformerie, co-instigateur avec Atlantide Des Rochers du projet de pétition.

    D’après la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé. Au Canada, c’est jusqu’à 40 % de la nourriture produite qui est gaspillée.

    40% : C’est le pourcentage d’aliments perdus ou gaspillés chaque année au Canada.

    Évaluer des solutions possibles, favoriser la réduction à la source dans une perspective collaborative : telle est l’optique dans laquelle les instigateurs de la pétition entendent travailler. « La plupart du temps, le gaspillage est traité négativement. C’est un sujet tabou. À La Transformerie, nous préférons travailler dans une perspective d’ouverture, sans tomber dans le côté moralisateur. »

    Cesser de nourrir les poubelles

    Avant même son lancement le 19 août à minuit une, la pétition contre le gaspillage alimentaire a rallié l’appui de Greenpeace, de Laure Waridel, du chef Martin Juneau et du comédien Émile Proulx-Cloutier. « On a ratissé large en ne se limitant pas aux organismes environnementaux, mais en allant aussi chercher diverses strates de la société. Pour nous, cela est une façon de mobiliser le politique en sensibilisant non seulement les citoyens, mais aussi les fonctionnaires et les élus », poursuit Guillaume Cantin.

    La Transformerie fait partie d’un nombre croissant d’organismes montréalais qui oeuvrent dans une optique de réduction du gaspillage alimentaire. Avec le soutien d’une trentaine de bénévoles, La Transformerie effectue la collecte, la transformation, la revente et la redistribution de denrées invendues. « Personne ne se lève le matin avec le but de jeter de la nourriture. Nous ne sommes pas là pour déresponsabiliser, mais bien pour travailler ensemble à changer les choses. De cette façon, tout le monde peut gagner.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 8dGaaNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaPIfVIh558h80f4AAAAASUVORK5CYII=


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Ven 13 Sep - 20:14

    12 septembre 2019
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Fikri-10

    Un «happy hour» dans un supermarché pour réduire le gaspillage alimentaire

    En Finlande, les aliments qui approchent de leur date d'expiration deviennent une bonne affaire.

    La clientèle du S-market ne vient pas profiter de l'«happy hour» du supermarché pour y boire un verre ou y passer du bon temps. Elle s’y rend pour profiter des rabais pratiqués sur les tranches de porc ou de poulet qui sont à quelques heures de leur date limite d’expiration. Dans les 900 magasins disséminés en Finlande, des aliments en passe de devenir invendables s'écoulent déjà à prix réduits de 30%. Une ristourne qui atteint 60% à partir de 21 heures.

    Le concept s'inspire d’une campagne finlandaise de deux ans destinée à lutter contre la gabegie alimentaire. Les personnes qui dirigent l'entreprise ont choisi le terme «happy hour» dans l’espoir d'attirer la clientèle.

    Méfaits du méthane


    Ce gaspillage participe de la catastrophe environnementale mondiale. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO ), environ 1,3 milliard de tonnes d'aliments emballés chaque année sont perdus ou jetés, ce qui représente une valeur de près de 680 milliards de dollars (un peu plus de 616 milliards d'euros). Selon un rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (ICPP ), ce type de gâchis pollue. Les décharges de nourriture périmée émettent du méthane , un gaz vingt-cinq fois plus nocif que le dioxyde de carbone.

    Les commerçant·es sont obsédé·es par l'idée de vendre autant que possible. Les persuader de promouvoir et de tirer profit du sauvetage alimentaire ne va pas de soi. «Les consommateurs paient pour la nourriture. Qui veut y mettre un frein?, a déclaré au New York Times Toine Timmermans, directrice de la fondation United Against Food Waste, une organisation à but non lucratif basée aux Pays-Bas. Qui profite de la réduction du gaspillage alimentaire?»

    Des applications à la rescousse


    Too Good to Go est l’une des applications les plus populaires pour éviter de jeter de la nourriture. Elle relie les points de vente aux personnes qui souhaitent acheter des denrées avant qu'elle finissent à la poubelle. Basée à Copenhague, la société peut se targuer d'être utilisée par 13 millions de personnes. Elle a signé des contrats dans onze pays avec 25.000 restaurants et boulangeries, qui écoulent leurs articles au tiers du prix affiché et reversent un petit pourcentage à l'application.

    D'autres commerces en Europe ont pris des mesures similaires: REMA 1000 , la plus grande chaîne de supermarchés au Danemark, a cessé de faire des remises en magasin pour décourager la clientèle d'acheter plus que nécessaire.

    Les responsables de S-market en Finlande ont déclaré ne pas faire de bénéfices avec leur «happy hour». Mika Lyytikainen , vice-présidente de l'entreprise, a expliqué que le programme réduisait simplement ses pertes. «Lorsque nous vendons à 60% de réduction, nous ne gagnons pas d'argent, mais nous gagnons plus que si la nourriture était donnée à une organisation caritative.»

    À lire aussi : Au Danemark, un supermarché s’est spécialisé dans les produits périmés

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 9k=


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Ven 27 Sep - 2:19

    26 septembre 2019
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 10

    Une étude quantifie le gaspillage alimentaire des ménages

    Au terme de plusieurs semaines de fouilles dans les rebuts de dizaines de ménages, des chercheurs affirment avoir brossé le portrait le plus fidèle à ce jour du gaspillage alimentaire des Canadiens.

    Michael Von Massow, de l'Université de Guelph, a reconnu que la tâche a parfois été salissante.

    Il ajoute toutefois que c'était la seule façon de savoir quelle portion des aliments qui auraient pu être mangés s'est retrouvée à la poubelle.

    Son équipe a calculé que les familles ont gaspillé suffisamment de fruits, de légumes, de pain et de viande pour ajouter un invité chaque soir, cinq jours par semaine.

    Cela correspond à environ deux kilos et demi de nourriture par semaine, d'une valeur de 18 $.

    M. Von Massow a dit que la production et l'élimination de ces aliments gaspillés ont produit environ 23 kilos de gaz à effet de serre (GES) chaque semaine.

    Il a étudié 94 familles de Guelph, en Ontario, pendant des périodes de trois ou quatre semaines en 2017 et 2018.

    Note aux lecteurs: Version corrigée. Le poids de la nourriture gaspillée par les ménages chaque semaine était de deux kilos et demi, et non de six kilos, tel qu'écrit par erreur dans une version précédente.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 $     28


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Lun 30 Sep - 23:56

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 13015410
    43


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 1 Oct - 17:28

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 01_stock-photo-fruits-and-vegetables-in-packing-257202376_top

    La cuisine zéro déchet : Une alimentation sans gaspillage est-elle possible ?

    Tour d’horizon des techniques d’ci et d’ailleurs permettant d’éliminer les emballages, de manger les épluchures et de recycler les restes...

    Quiconque aime passer du temps en cuisine connaît bien le souci : les poubelles se remplissent à vitesse grand V. Une délicieuse tarte aux pommes maison génère plein d’épluchures, en préparant un curry on ne sait pas trop quoi faire de la barquette qui contenait les légumes thaïs et, après avoir dégusté un simple artichaut vapeur, il nous reste une quantité impressionnante de feuilles sur les bras. Pour ne pas parler du pain rassis qui, le plus souvent, ne trouve pas preneur et se mue en déchet. Or, il semblerait que jeter à outrance – que ce soit dans le sac poubelle ou au compost – ne soit pas la seule solution…

    L’approche de Béa Johnson : réduire les emballages

    Lassée du mode de vie dominant aux États-Unis, qui entretient une vision consumériste et très ‘usage unique’, Béa Johnson a choisi de dire stop et troqué le modèle américain contre un style extrêmement sobre, voire austère. Elle est ainsi passée d’une poubelle hebdomadaire de 240 litres à une poubelle annuelle d’un litre seulement, réalisant au passage 40% d’économies dans le budget familial. Avec son livre Zéro déchet fourmillant d’astuces, elle a donné le la et le concept l’a rendue célèbre dans le monde entier. Son idée de base pour éviter de faire déborder la poubelle de la cuisine est simple : traquer les emballages superflus. Équipée de bocaux en verre (elle en a plus d’une centaine !) et de sacs en tissu réutilisables – qu’elle a cousus elle-même à partir de vieux draps –, Béa n’achète que des denrées en vrac. Riz, pâtes, farines ou lentilles, tout va directement dans le contenant prévu à cet effet, ce qui permet de contourner barquettes, sachets et films plastiques entourant les aliments. Ne tolérant aucun papier d’emballage, la jeune femme apporte ses bocaux également chez le boucher afin de les remplir de viande à la coupe ou de tranches de jambon ! Les bocaux hermétiques serviront aussi à stocker une fournée de biscuits, conserver de la sauce tomate, de la moutarde…


    Lire la suite : Magazine La cuisine zéro déchet Une alimentation sans ... https://www.alimentarium.org

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQb-VnrhnR0jhoEf7KXuMATS12m08qfLd84osXqpTuyRQvw8ysJYQ


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mer 16 Oct - 16:34

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Web3-c10

    Gaspillage alimentaire : cinq idées toutes simples pour l’éviter

    En France, la journée du 16 octobre est dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Comment prendre de bonnes résolutions depuis chez soi et faire attention de façon pragmatique et décomplexée à notre « maison commune », selon une expression chère au pape François ?

    Halte au gaspillage ! En France, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), on met à la poubelle chaque année 10 millions de tonnes d’aliments sur l’ensemble de la chaîne de production. Chaque Français jette en moyenne 50 kg de nourriture par an, dont 29 kg rien qu’à la maison, qui reste un temple du gaspillage. Alors arrêter de gaspiller, facile à dire, mais parfois difficile à mettre en pratique. Comment faire dans nos chaumières pour éviter au maximum de jeter des denrées sans se mettre martel en tête ? Le pape François lui-même s’est exprimé sur le sujet , exhortant à un véritable « examen de conscience » face à ce réflexe trop bien ancré de gaspiller la nourriture. « Lorsque l’on jette de la nourriture, c’est comme si l’on volait la nourriture à la table du pauvre, à celui qui a faim », lançait-il en 2015 au cours d’une audience générale. Aleteia vous propose cinq astuces toutes simples à mettre en pratique quotidiennement et simplement.

    1- Rangez bien votre frigo

    Lorsque vous faites vos courses, pensez à ranger vos denrées alimentaires de telle façon que l’air circule bien. Quand les produits sont entamés, pensez bien à les mettre au frais dans une boîte ou une pochette qui préviendra leur dégradation et vous évitera de surcroît une odeur gênante. Organisez également votre frigidaire de façon intelligente, au lieu de tout poser en vrac. À l’intérieur, la température n’est pas homogène. Privilégiez le haut pour la volaille ou le poisson cru, la partie centrale pour les produits laitiers et la zone inférieure pour les légumes. Enfin, nettoyez-le régulièrement afin d’éviter la prolifération des bactéries.

    Lire la suite : Gaspillage alimentaire : cinq idées toutes simples pour l’éviter

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Logo

    43


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Ven 18 Oct - 2:28

    17 octobre 2019
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 13

    Montréal (Province de Québec) interdira aux magasins de jeter les aliments et vêtements invendus

    MONTRÉAL — La Ville de Montréal a l'intention d'interdire aux supermarchés et à d'autres magasins de jeter des aliments comestibles et des vêtements encore utiles dans le cadre de son plan pour réduire le gaspillage.

    Les mesures annoncées jeudi visent à réduire la quantité de déchets à la source et par conséquent la quantité de ceux qui aboutissent dans les dépotoirs.

    C'est «une aberration» que des aliments comestibles se retrouvent aux poubelles quand des enfants et d’autres personnes ont faim, a lancé la conseillère municipale Laurence Lavigne Lalonde lors d'une conférence de presse.

    Mme Lavigne Lalonde, qui est responsable de la transition écologique et de la résilience au comité exécutif, a indiqué que la Ville veut travailler avec les producteurs et les chaînes d’épiceries pour que les aliments soient donnés ou, à tout le moins, compostés.

    Une consultation publique aura lieu sur le Plan directeur de gestion des matières résiduelles, mais la Ville s'est donné l'objectif de détourner 70 pour cent des déchets résiduels des sites d'enfouissement d'ici 2025 et 85 pour cent d'ici 2030.

    La Ville compte ainsi «tendre» vers le zéro déchet sur la même période. Il s'agit de «cibles ambitieuses» de réduction des gaz à effet de serre et de gestion des matières résiduelles, a déclaré Mme Lavigne Lalonde.

    Selon une étude sur le gaspillage alimentaire commandée plus tôt cette année par l'organisation Second Harvest, établie à Toronto, un tiers des déchets alimentaires canadiens pourraient être récupérés.

    Montréal s'emploiera également à interdire aux entreprises de confection de vêtements et de textiles de jeter leurs invendus et les encouragera plutôt à donner ces produits à des organismes communautaires ou à les introduire dans l'économie circulaire afin qu'ils puissent être réutilisés.

    Le responsable de l'environnement et des services aux citoyens au comité exécutif, Jean-François Parenteau, a estimé qu'il est «odieux» que des conteneurs à déchets de grandes chaînes soient remplis de vêtements tailladés. «On peut faire mieux, surtout sur l'aspect environnemental», a-t-il lancé.

    M. Parenteau a ajouté que la Ville espérait également encourager le gouvernement du Québec à permettre l'utilisation de textiles usagés pour le rembourrage. Le Québec est la seule province qui continue à interdire cette pratique.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 $
    Bravo


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 29 Oct - 16:29

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Gaspil10
    Après avoir travaillé des années comme chef dans de grands restaurants, Guillaume Cantin a choisi de s’attaquer au fléau du gaspillage alimentaire.

    De la poubelle à l’assiette: contrer le gaspillage alimentaire

    Tout est parti d’un défi

    Par une journée fraîche d’octobre 2016, Guillaume Cantin et quelques comparses sont en pleine chasse au trésor dans les ruelles du quartier Rosemont–La Petite-Patrie. Certains examinent le contenu de sacs poubelles, d’autres ont le corps plongé dans des bennes à ordures. Tous s’extasient devant leurs trouvailles: tomates cerises et poires mûres à la perfection, sacs de quinoa jamais ouverts… Autant de victuailles destinées à l’enfouissement. À la perte totale!

    Si le chef Guillaume Cantin a décidé ce jour-là de «faire les poubelles», c’est parce que son ami, Thibault Renouf, l’a mis au défi de préparer un repas gastronomique à partir de déchets. Le cuisinier ne doutait pas qu’il trouverait suffisamment de nourriture, mais il s’attendait à trouver des produits moisis et abîmés difficiles à transformer. «C’est vraiment la qualité qui nous a profondément marqués», raconte-t-il. À part une égratignure par-ci ou une tache par-là, les aliments étaient, la plupart du temps, entièrement récupérables.


    Le gaspillage de nourriture est un gros problème, c’est d’ailleurs l’un des 23 secrets que les restaurateurs aimeraient vous confier.
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Gaspil11

    Près de 60% de la nourriture produite au Canada finit à la poubelle

    Avant ce pari un peu particulier, Guillaume Cantin, qui avait rendu son tablier de chef au feu restaurant Les 400 coups début 2016, et son ami Thibault avaient longuement réfléchi à un enjeu qui les préoccupe grandement: trouver un moyen de changer le système alimentaire dans une optique de préservation environnementale et de transformation sociale. Un enjeu tout à fait d’actualité quand on sait que près de 60% de la nourriture produite au Canada finit à la poubelle et que 32% de ces aliments sont encore tout à fait comestibles !

    Dans la foulée de cette expédition dans les poubelles du quartier, une idée germe dans leur esprit: revaloriser les invendus alimentaires en les transformant en produits que les gens aimeront. Ils partent alors à la rencontre des épiciers du quartier et cherchent à savoir ce dont ils ont besoin – ils seront les clients de leur future entreprise. En leur donnant leurs invendus afin qu’ils les transforment en produits qui seront revendus par leurs commerces, leur explique-t-il, ils ressortiront gagnants à la fois sur le plan moral et financier. Écologie rime avec économie! Testez ces trucs pour réduire votre gaspillage alimentaire et économiser jusqu’à 1700$ par année!

    Lire la suite : De la poubelle à l'assiette: contrer le gaspillage alimentaire https://www.selection.ca

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 ZIcoLpP8HaxDpMcOLFYcAAAAASUVORK5CYII=         31


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Jeu 7 Nov - 22:00



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 26 Nov - 2:40

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 French10

    L’Armée du Salut combat le gaspillage et permet d’améliorer l’accès à des aliments frais

    Au Canada, le gaspillage alimentaire a atteint un niveau record. Voilà pourquoi le Centre of Hope de l’Armée du Salut de London, en Ontario, est membre d’un regroupement qui récupère des aliments frais et de bonne qualité et les distribue aux plus défavorisés de la ville.

    « Selon le London Poverty Research Centre, 26 000 résidents de London n’ont pas les moyens de manger régulièrement des repas sains et équilibrés, précise Nancy Kerr de l’Armée du Salut. Des organismes communautaires locaux tentent de sensibiliser la population aux enjeux du gaspillage et de la récupération alimentaires. »

    Ce regroupement, qui compte plus de 30 organismes, a officiellement vu le jour à la mi-octobre. Les bénévoles récupèrent, dans un tout nouveau camion réfrigéré, les rejets alimentaires des magasins d’alimentation et les distribuent aux membres du regroupement. Bien entendu, ces denrées sont toujours propres à la consommation.

    « Le Centre of Hope de l’Armée du Salut a été choisi comme centre de distribution », indique Nancy.

    Des organismes communautaires de différents quartiers s’approvisionnent au centre de distribution. Ils répartissent ensuite les aliments frais au sein de leurs réseaux. Ce programme favorise l’épanouissement des familles et des collectivités de nombreuses façons.

    « Notre but est de permettre à tous les citoyens de la ville de se procurer des aliments frais et de faire en sorte que manger sainement soit un choix facile. Nos clients sont ravis quand ils reçoivent des produits frais, ajoute Nancy. Récemment, un petit garçon de 5 ans observait avec intérêt la pomme que nous venions de lui donner, car il n’en avait jamais mangé auparavant. »

    La banque alimentaire du Centre of Hope de l’Armée du Salut répond aux besoins de 1500 ménages tous les mois. L’année dernière, 40 000 personnes ont reçu des vivres dans le cadre de ce programme. À elle seule, la récupération alimentaire n’éradiquera pas la faim ou le gaspillage alimentaire. Toutefois, elle constitue un pas dans la bonne direction pour attirer l’attention sur cet enjeu majeur.



    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Logo_n11Bravo


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 28 Jan - 2:32

    27 janvier 2020
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 $

    Gaspillage alimentaire: ce que cachent vos poubelles

    Dans les pays industrialisés, 40 % du gaspillage alimentaire survient dans les commerces et les foyers, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Mais difficile de savoir quelle quantité de nourriture jettent les Canadiens à la maison, puisque les chiffres manquent ou ne représentent que des estimations.

    Qu’à cela ne tienne : pour documenter le phénomène, des chercheurs ontariens de l’Université de Guelph sont allés jusqu’à fouiller dans les poubelles de résidents !

    Plus précisément, dans leur étude parue dans Frontiers in Nutrition en septembre 2019, ils ont analysé en détail les achats alimentaires et les rebuts (poubelle, recyclage et compost) de 94 familles avec jeunes enfants de la ville de Guelph, et ce, durant quatre semaines.

    Pour quantifier le gaspillage, les chercheurs ont classé les déchets récoltés en deux catégories : ceux qui auraient encore pu être consommés, et ceux qui n’auraient pas pu l’être, comme une pelure de banane.

    Résultat : chaque semaine, un ménage jette en moyenne 2,98 kg de nourriture qui, avec une meilleure planification et organisation, aurait pu être mangée. Les chercheurs estiment que cette quantité équivaut à une perte financière de 18 $, nutritionnelle de 3 366 calories et environnementale de 23,3 kg de CO2. Les aliments les plus gaspillés ? Les fruits et légumes, suivis des produits céréaliers.

    Pour limiter ce gaspillage, les auteurs de l’étude recommandent de mieux planifier les repas et de ranger les denrées aux bons endroits, afin de prolonger leur durée de vie (éviter par exemple de mettre le lait dans la porte du réfrigérateur, où la température est plus élevée).


    Ils suggèrent aussi de vous tourner vers des recettes anti-gaspillage, qui maximisent l’utilisation des ingrédients. Des sites comme Sauve ta bouffe en proposent plusieurs.
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 $

    Pour plus de trucs anti-gaspillage, consultez notre article  Comment éviter le gaspillage alimentaire .

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 $ Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 9k= Mathilde Roy

    31


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 18 Fév - 17:43

    17 février 2020
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 000_1d10f4
    En moyenne, chaque personne gaspillerait 527 kilocalories de nourriture par jour

    Le gaspillage alimentaire mondial serait deux fois plus important qu'on ne le pense

    Une récente étude néerlandaise montre qu'une partie des chiffres communément utilisés sont sous-estimés.

    En 2011, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publiait un rapport crucial , qui a permis de mesurer l'ampleur du gaspillage alimentaire à l'échelle planétaire.

    Le document indiquait alors qu'environ un tiers de la nourriture mondiale était perdue ou gaspillée chaque année, soit 1,3 milliard de tonnes de denrées consommables jetées à la poubelle.

    Ce rapport sert encore de référence aujourd'hui, mais il se pourrait bien que ses chiffres soient sous-estimés. Selon une nouvelle étude néerlandaise , la quantité de nourriture gaspillée à domicile serait en réalité deux fois plus importante.

    Méthode de calcul différente

    «Le problème est bien pire que nous ne le pensons», a déclaré à New Scientist Monika van den Bos Verma, de l'université de Wageningue aux Pays-Bas, à l'origine de l'étude.

    La chercheuse et son équipe ont mesuré la quantité de kilocalories gaspillées quotidiennement par chaque personne sur Terre, en suivant une méthode de calcul différente de la FAO.


    Les scientifiques ont comparé la quantité de nourriture produite dans le monde, en s'appuyant sur les données de l'ONU, avec la quantité de nourriture consommée, mesurée en fonction des besoins en kilocalories et de la masse corporelle des habitant·es de soixante-trois pays.

    Les résultats montrent qu'en moyenne, un être humain gaspille 527 kilocalories de nourriture par jour, soit plus du double de l'estimation précédente de la FAO, qui les évalue à 214 kilocalories .

    Il existe pourtant des limites à cette étude, souligne New Scientist, qui remarque qu'elle ne couvre que 67% de la population mondiale –sans prendre par exemple en compte les données des États-Unis.

    Nouvelles données de la FAO

    Pour la FAO, l'étude de l'université de Wageningue ouvre de nouvelles perspectives, mais elle doit être utilisée au regard d'autres analyses. Il s'agit simplement d'une estimation supplémentaire qui permet de mieux comprendre le gaspillage alimentaire mondial, tout en alertant sur ses dérives.
    En 2019, l'institution onusienne a dévoilé de nouvelles données , dans lesquelles elle distingue la perte alimentaire –ce qui est perdu entre la récolte et la vente au détail– du gaspillage alimentaire –qui intervient lors de la consommation.

    D'après ses calculs, 14% de la nourriture mondiale est perdue avant même d'atteindre les étals de distribution . Le coût de ces pertes est estimé par la FAO à 400 milliards de dollars [360 milliards d'euros].

    La lutte contre le gaspillage alimentaire figure parmi les objectifs de développement durable fixés par les Nations unies pour 2030. En fonction des pays, elle poursuit deux buts distincts : la sécurité alimentaire de la population pour les uns, et la réduction de l'empreinte environnementale de la chaîne alimentaire pour les autres.

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 9k=

    Seigneur prends piti


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Dim 8 Mar - 20:46

    05 mars 2020
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 AdobeStock_96317725-1024x730

    Quelques astuces pour éviter le gaspillage alimentaire

    Si à première vue jeter un peu de nourriture semble inoffensif, il en est tout autre. En fait, il s’agit d’un enjeu planétaire important. En effet, tous les aliments jetés ont demandé l’utilisation de ressources et d’énergies pour leur production. Ce qui engendre un impact sur l’environnement. Mais lorsque la nourriture se retrouve aux poubelles, l’énergie utilisée est malheureusement gaspillée.

    De plus, des millions d’êtres humains éprouvent de la difficulté à se nourrir convenablement. L’insécurité alimentaire est un fléau qui ne cesse d’augmenter… tout comme le gaspillage! L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture souligne d’ailleurs que le tiers des aliments produits annuellement dans le monde est jeté. De plus, près de 60 % des résidus alimentaires jetés au Canada auraient pu être consommés. Alors pour ne pas contribuer aux statistiques, évitons le gaspillage alimentaire. Parce que oui, il est possible de le contrer !

    Achetez local

    On ne le dira jamais assez, mais il est préférable d’acheter les produits locaux, puisqu’ils nécessitent moins de transports, ils sont plus frais et par conséquent, ils se conserveront plus longtemps !

    Dans le frigo

    Assurez-vous de faire la rotation de vos aliments en plaçant les aliments moins frais à l’avant afin de les consommer plus rapidement. Ça vous évitera aussi de les oublier tout au fond de votre réfrigérateur. N’achetez pas non plus en trop grande quantité. Allez-y avec ce qu’il vous faut pour vos repas et recettes. Sinon, trop d’aliments finiront aux poubelles.


    Pour vous aider à bien conserver vos aliments, consultez la section «Conservez » du site Internet J’aime manger pas gaspiller Canada . Vous y trouverez une foule d’astuce pour entreposer vos aliments de façon adéquate et ainsi les conserver plus longtemps ! 

    Allez hop ! Au congélateur

    Développez le réflexe de congeler vos restes, soupes, ragoûts, plats mijotés et lasagnes. Cela vous facilitera la vie pour les moments où vous aurez moins le temps de cuisiner. Et puis, c’est aussi pratique pour les lunchs! Petit truc : congelez vos recettes selon la quantité que vous voudrez utiliser par la suite. Cela vous simplifiera la vie !

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 AdobeStock_247804641-1024x341

    Réinventez avec les essentiels de la cuisine

    Procurez-vous quelques féculents (pâtes, riz, patates), des épices de bases  et celles que vous aimez et des sauces du marché pour les soirs plus pressés. Ce sont des produits qui vous aideront à modifier vos recettes, vous sauveront parfois la vie et vous permettront de transformer vos restants.

    Moches, mais si bons

    C’est prouvé, les fruits et légumes qui ne répondent pas à certains critères esthétiques de l’industrie (oui, oui!) ont du mal à trouver preneur. Pourtant, ils n’en sont pas moins goûteux! Plutôt que de les délaisser, pourquoi ne pas les utiliser lorsque vous cuisinez? Vos plats seront tous aussi délicieux avec ces fruits et légumes.

    Ne boudez pas les aliments congelés

    Les aliments surgelés contiennent autant de nutriments que les frais et évidemment, ils se conversent plus longtemps. De plus, ils peuvent aisément vous dépanner si vous manquez de temps.  

    Rangez rapidement après le repas

    Pour éviter de jeter de la nourriture qui serait restée sur le comptoir plusieurs heures après le repas, il suffit de la ranger rapidement dès que vous avez terminé de manger.

    Et au restaurant

    Ne commandez pas une grosse assiette au restaurant, si vous savez que vous n’arriverez pas à tout manger ou s’il vous est impossible de finir les restes à la maison. Petit truc : mangez lentement et soyez à l’écoute de votre appétit.


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Ebi


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Lun 9 Mar - 17:03

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Sans-titre-11

    Dates de péremption : comment moins gaspiller !

    De nos jours il reste encore un grand nombre de personnes qui ont le réflexe de jeter un aliment dès que la date de péremption est proche ou passée et ce peu importe le produit alimentaire. Pourtant, certains produits alimentaires se conservent plus longtemps qu’on ne pourrait le croire sans aucun risque pour la santé !


    Le plus important dans les délais de conservation des aliments, c’est de faire attention à ne pas rompre la chaîne du froid et à conserver correctement les aliments à la maison.

    La lecture stricte des dates de péremption cause une grande partie du gaspillage alimentaire domestique au Canada ce qui nécessite quelques éclairages sur les produits alimentaires qui peuvent être consommés sans risque même après la fameuse date de péremption !
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 EXPLORA-GaspillageAlimentaire-600px-Infographie-corr

    Alors, peut-on consommer des aliments dont la date de péremption est échue ? La réponse et oui à l’exception des viandes, volailles et poissons/crustacés !

    Les aliments peuvent être achetés et consommés après la date de péremption. Toutefois, lorsque la date de péremption ou la durée de conservation est dépassée, l’aliment peut perdre un peu de sa fraîcheur ou de son goût ou sa texture peut être différente. L’aliment peut également perdre un peu de sa valeur nutritive, par exemple, sa teneur en vitamine C.

    Il ne faut pas oublier que la date de péremption ne garantit pas la salubrité de l’aliment, qu’il s’agisse de la période avant ou après la date. La date de péremption ne s’applique qu’aux aliments qui n’ont pas été ouverts. Une fois qu’ils le sont, leur durée de conservation peut changer et il est conseillé de les manger dans une durée limitée.

    Aliments pouvant être consommés après leurs dates de péremption sans risque :


    • Le miel, qui peut se conserver à vie ;

    • le chocolat, qui peut être consommé jusqu’à deux ans après sa date de péremption ;

    • les produits secs, comme les pâtes, le riz ou les lentilles, qui peuvent être conservés plusieurs années dans un emballage hermétique ;

    • les boîtes de conserve, tant qu’elles n’ont pas d’aspect bombé ou bosselé ;

    • le fromage qui est, de base, composé de moisissures ;

    • les surgelés peuvent être conservés plusieurs mois après leur date de péremption, à condition de n’être jamais décongelés. Plus précisément, les fruits et légumes ont une durée de vie de 30 mois, les plats cuisinés de 24 mois, la volaille 18 mois, la pâtisserie cuite 18 mois, le poisson pané 24 mois, le poisson 24 mois, la viande hachée 9 mois et les crustacés 12 mois ;

    • les yogourts, qui peuvent être mangés jusqu’à trois mois après la date indiquée voir plus pour les yogourts natures ;

    • le jambon cru, à consommer jusqu’à deux semaines après la date de péremption ;

    • les épices, qui ne se périment jamais. Au pire, elles peuvent perdre de leur saveur ;

    • le sucre qui, lui non plus, ne se périme jamais ;

    • la farine, peut se garder des années.     

    • le sel qui est impérissable ;

    • les produits lyophilisés, type café ou soupe en sachet sont impérissables ;

    • les biscuits secs qui n’ont pas été ouverts ou qui ont été conservés dans une boîte en fer hermétique. Cependant, si les biscuits sont mous, pensez à les recycler en base de gâteau au fromage ou pâte à croustade plutôt que de les jeter.

    Le cas particulier des œufs

    • La conservation des œufs dépend de leur forme.
    • Les oeufs crus peuvent se garder environ vingt-et-un jours au réfrigérateur.
    • Un oeuf cru qui à la coquille félée doit être jeté.
    • Une oeuf dur peut être consommé jusqu’à une semaine après la cuisson.
    • Le blanc d’oeuf cru peut être conservé hors de sa coquille pendant une semaine au réfrigérateur.
    • Le jaune d’oeuf ne peut être gardé que quelques heures.

    Et si finalement vous devez tout de même jeter certains aliments, pensez à faire du compost avec si vous le pouvez !

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Logotype-fr


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Mar 31 Mar - 16:30

    31 mars 2020
    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Sans-titre-1-81-1200x600

    Confinés, trois conseils pour éviter le gaspillage alimentaire

    En temps normal, les Français consomment un repas sur six en moyenne hors de leur domicile , une tendance à la hausse ces dernières années. Or, le gaspillage est sensiblement plus important lorsque l’on déjeune ou dîne dehors.

    Si nous avons souvent la perception de moins gaspiller à domicile, c’est surtout que ce gâchis est étalé dans le temps. Mais les chiffres parlent d’eux-mêmes : en France, chacun de nous jette en moyenne près de 30 kilos d’aliments par an.

    En cela aussi, le confinement peut venir bousculer nos habitudes, offrant une occasion de prendre le temps de nous organiser afin de gérer plus intelligemment notre frigo.

    Apprendre à cuisiner soi-même

    Au quotidien, le rythme de vie soutenu et le manque d’idées pour cuisiner nous poussent bien souvent à acheter des plats tout prêts. Ces repas industriels, au lourd bilan carbone , sont également trop gras, trop salés, contiennent des conservateurs et nous reviennent finalement plus chers que de cuisiner à partir de produits bruts.

    Et, en cette période de confinement où les restaurants ont fermé leurs portes, la tentation d’avoir recours à la livraison à domicile est encore plus grande. Bien plus coûteuse encore que l’industriel, elle génère surtout une quantité phénoménale de déchets d’emballage .

    Si cette période vous en laisse le temps, la meilleure option reste donc de se mettre aux fourneaux, en privilégiant des produits bruts – notamment des fibres (légumes, légumineuses), recommandées par le nouveau plan national nutrition santé . Pour les fruits et légumes frais, veillons à respecter leur saisonnalité. L’Ademe a élaboré un guide pour aiguiller les consommateurs dans le choix des labels à privilégier pour chaque type de produits.

    La clé contre le gaspillage réside alors dans la gestion des volumes, pour ne pas cuisiner plus que nécessaire.

    Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page

    Lire la suite : Confinés, trois conseils pour éviter le gaspillage alimentaire


    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Logo-Infochretienne-officiel-1000


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Empty Re: Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte !

    Message par Gilles le Lun 27 Juil - 17:30

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Date-de-peremption-une-696x364

    Gaspillage alimentaire : les dates de péremption, une idée dépassée ?

    Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, l’application écolo Too Good To Go propose de revoir le système des dates de péremption. Explications...

    Faut-il en finir avec les dates de péremption ? Souvent abusives ou mal comprises par les consommateurs, elles sont responsables de 10 % du gaspillage alimentaire en Europe. L’application anti-gaspi « Too Good To Go » vient de publier un livre blanc assorti d’une série de mesures à adopter pour réduire leur impact négatif sur la consommation.

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Date-de-peremption-to-good-to-go-2

    Des mesures anti-gaspi

    Dans ce livre blanc intitulé « Les dates de péremptions une idée dépassée ? », Lucie Basch, Fondatrice et Directrice France de Too Good To Go présente ses ambitions et interpelle industriels et politiques :
    « C’est aujourd’hui l’appui des industriels et du gouvernement que nous venons solliciter, pour soutenir et engager des actions d’ampleur qui permettront d’atteindre l’objectif de 2025 : réduire de 50 % le gaspillage alimentaire en France. Suite à nos observations et analyses, ce livre blanc rassemble un ensemble de propositions concrètes, pour lesquelles nous avons besoin de réglementations qui feront de ces propositions, nos habitudes de demain, pour une société responsable et durable. »

    Il faut rappeler que le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an en France, dont 20% est lié à une prise en compte (trop) stricte des dates de péremption. Au final plusieurs recommandations ressortent de ce livre blanc :

    • Harmoniser les dates entre les professions. En effet, aujourd’hui, chaque marque réalise ses propres études qualitatives pour déterminer les dates de péremption de ses produits, entraînant un manque de crédibilité et un principe de précaution parfois abusif.
    • Réviser la mention et la lisibilité des Dates de Durabilité Minimale afin d’assurer leur compréhension par le consommateur.
    • Favoriser l’éducation et la sensibilisation du grand public.
    • Proposer la nouvelle mention « Et aussi après » afin de montrer que malgré une date de durabilité minimale dépassée, les produits ne présentent aucun danger pour le consommateur. En Norvège, elle est apposée depuis 2017 sur les aliments proposés par les quatre plus importantes laiteries du pays.

    DDM ou DLC : la confusion

    DDM ou DLC… Vous y comprenez quelque chose vous ? Non, et vous n’êtes pas les seuls puisque près d’un consommateur sur deux se perd entre ces différentes dénominations. La première : date de durabilité minimale (à consommer de préférence avant le …) est un simple indicateur de qualité puisque, après cette date, le produit perd certaines de ses vertus (goût, aspect) sans pour autant présenter un risque pour la santé. La seconde doit en revanche être appréhendée avec plus de vigilance. Il s’agit de la date limite de consommation (à consommer jusqu’au…), un indicateur sanitaire. Passé cette date, le produit peut présenter des risques pour la santé du consommateur.

    Cet affichage peu clair incite les consommateurs à jeter des produits encore bons. Selon une étude de l’association anti-gaspi WRAP (Waste & Resources Action Programme), 25 % des répondants affirment ne jamais consommer leurs produits une fois la date passée. Pire, 26 % affirment jeter leurs produits un jour avant la date de péremption indiquée !


    Restaurer le bon sens

    En attendant une prise de décision aux échelons supérieurs, c’est aux consommateurs de faire preuve de bon sens. Au sens propre, car déterminer si un aliment est consommable ou non, cela passe par les sens en premier lieu. Lorsqu’on consomme des produits en vrac ou à la coupe chez le boucher ou le fromager par exemple, point de recommandations sur l’emballage… On se sert alors de ses yeux, de son nez et de ses papilles pour jauger la qualité d’un produit. Il ne tient qu’à nous d’agir de la sorte avec l’ensemble des aliments au lieu de se référer à une date butoir apposée de façon péremptoire. Selon le WRAP, les personnes plus âgées feraient d’ailleurs davantage confiance à leurs sens que les plus jeunes. Ces derniers montrant une confiance renforcée dans les dates affichées.

    Chez les distributeurs aussi un assouplissement des dates de péremptions permettrait d’économiser des tonnes de nourriture gaspillée. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

    Le gaspillage alimentaire : Un affront à notre Créateur et une honte ! - Page 2 Positivr-logo-v4-color-200


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 1:35