Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Gisèle Halimi Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Gisèle Halimi

    florence_yvonne
    florence_yvonne

    Féminin Messages : 1147
    Date d'inscription : 06/09/2018
    Age : 59
    Localisation : Languedoc (France)
    Idéal : Je ne sais plus
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue, Marie

    Gisèle Halimi Empty Gisèle Halimi

    Message par florence_yvonne le Ven 31 Juil - 15:58

    Gisèle Halimi, défenseuse passionnée de la cause des femmes, est morte

    La célèbre avocate, qui a défendu des militants FLN pendant la guerre d’Algérie et s’est battue pour la libéralisation de l’avortement et la criminalisation du viol, est morte à l’âge de 93 ans.

    Pour parler de Gisèle Halimi, qui est morte le 28 juillet, au lendemain de son anniversaire, deux mots s’imposent d’emblée : battante, insoumise.

    Le 27 juillet 1927, dans le quartier de la Goulette, à Tunis, lorsque naît Zeiza Gisèle Elise Taïeb, personne ne fait la fête. Comme elle le raconte dans La Cause des femmes (Grasset, 1974), son père, Edouard, est si désolé d’avoir une fille qu’il met plusieurs semaines à avouer sa naissance à ses amis. Ce père qui n’aime pas les filles aimera pourtant passionnément « sa » fille. Tandis qu’entre Gisèle et sa mère les relations ont toujours été difficiles, comme on peut le lire tant dans Le Lait de l’oranger (Gallimard, 1988), émouvant récit autobiographique, que dans Fritna (Plon, 2000).

    Mme Taïeb aurait sans doute voulu une fille plus docile. La jeune Gisèle résiste à tout, allant jusqu’à faire, à 10 ans, une grève de la faim pour appuyer son droit à la lecture. Elle défie les sentiments religieux de sa famille juive en refusant d’embrasser la mézouza avant d’aller en classe.

    A 16 ans, elle refuse un mariage arrangé, obtient de faire ses études de droit en France, revient à Tunis et s’inscrit au barreau en 1949. La rebelle qu’elle a toujours été devient militante. D’abord pour l’indépendance de son pays dont, tout en étant Française, elle n’a jamais abandonné la nationalité. Elle a toujours aimé la Tunisie, y est régulièrement retournée et, à Paris, elle aimait cuisiner, pour ses amis, des plats tunisiens.

    Lire aussi Gisèle Halimi : "On jouit d'une sorte d'irresponsabilité"

    https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/07/28/l-avocate-gisele-halimi-defenseuse-passionnee-de-la-cause-des-femmes-est-morte_6047506_3382.html


    _________________
    Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C'est là que je te rencontrerai. -
    Djalâl ad-Dîn Rûmi.
    florence_yvonne
    florence_yvonne

    Féminin Messages : 1147
    Date d'inscription : 06/09/2018
    Age : 59
    Localisation : Languedoc (France)
    Idéal : Je ne sais plus
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue, Marie

    Gisèle Halimi Empty Re: Gisèle Halimi

    Message par florence_yvonne le Sam 1 Aoû - 16:16



    _________________
    Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C'est là que je te rencontrerai. -
    Djalâl ad-Dîn Rûmi.

      La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 1:27