Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Le travail bien fait Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le travail bien fait

    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Le travail bien fait

    Message par A5372 le Jeu 12 Mar - 19:11

    Bonsoir,

    est-ce que se plaindre par rapport à une employée qui fait chroniquement mal son travail es un péché ?
    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par A5372 le Ven 13 Mar - 8:31

    Excusez-moi, je vais vous expliquer ce cas :

    habitant mon immeuble  XIXème siècle depuis 12 ans, je n'ai jamais rien eu à reprendre côté travaux de ménage des dames chargées par le gérant ( via une entreprise) de nettoyer les parties communes( cour, escaliers, palier, paliers donnant sur la cour et la rue). Au contraire, je m'étais liée d'amitié avec Jeanne Marie, qui a pris sa retraite au printemps 2019. On a alors envoyé de jeunes femmes maghrébines très très soigneuses. Rien à signaler.

    Puis l'entreprise a envoyé une paresseuse à partir d'octobre et la qualité de notre immeuble a commencé à se dégrader peu à peu. Elle venait une demi heure en tout une fois tous les 15 jours ( contre trois heures pour les jeunes femmes et Jeanne Marie)  pour passer vaguement un balai sur les escaliers du bas et les paliers, ne secouant pas les paillassons ( qui, dressés à la verticale, remettaient des miettes partout), ne lavant pas à l'eau, ne balayant pas la cour...à part la poussière déplacée, il n'y avait aucune différence avant et après son passage. Comme locataire du RC, j'avais à en pâtir plus que ceux des étages supérieurs. J'ai donc commencé début janvier à prendre balais, aspirateur et serpillières pour compenser ce qu'elle ne faisait pas.

    Puis j'ai appelé le propriétaire qui me renvoie au gérant, j'envoie des mails au gérant. Le gérant et la gérante m'encouragent à signaler les manquements.
    L'entreprise installe une fiche de passage que la dame signe quand elle vient mais ça reste très mal fait de sorte que je suis obligée de faire quasi 75 pour cent de son travail. Du coup les autres locataires ne remarquent rien. J'observe et je ne vois pas de changements ou presque, donc je rédige une notice demandant à Madame X de balayer la  cour, de secouer les paillassons, de balayer avant de laver à l'eau ( sinon ça encrasse les dalles d'époque, de l'époque de l'empereur Guillaume), de ne pas oublier les deux paliers les plus crasseux , ceux qui sont de plain pied avec cour ou rue, et entre-temps  je signale ces négligences au gérant. Une fois,  le gérant venu réparer la chaudière me dit "on va prendre une autre entreprise, ce n'est pas normal que ce soit vous qui nettoyiez".
    Surtout qu'en janvier on nous a augmenté le loyer brutalement !

    Hier au soir le patron de l'entreprise nettoyage sonne à six heures chez nous, mon mari dinait tôt avant son sport du jeudi. La dame, visiblement venue mener l'enquête auprès des locataires m'apostrophe "c'est vous ?" oui, dis,-je, mais je ne veux pas de ce type de confrontation, bonsoir, excusez-moi, et je ferme ma porte. J'ai eu peur  car j'ai vu en face de moi une "grande gueule "soutenue par son chef dont le rôle aurait été de lui adresser des avertissements. J'ai vu à quelle sorte de dispute cela aboutirait et je  n'ai pas voulu me mettre en colère en plein  Carême. Si ils ont demandé aux autres locataires si ils  étaient satisfaits, il est probable qu'ils aient dit OK ! Forcément, ils sont aux étages supérieurs moins sales car ce ne sont pas des lieux de  passage avec la rue, les poubelles, vélos etc et surtout  C'EST MA POMME QUI FAIT LE MENAGE DU RC.

    Depuis  je me sens mal car je vois que dans ces entreprises ( j'avais jadis fait appel à deux d'entre elles, ménage et baby sitting), les employées obéissent non à la personne  chez qui ils travaillent mais à leur propre fantaisie et aux normes établies par le patron qui les emploie. Style vous ne pouvez pas demander à une dame de ménage de passer rapidos l'aspi dans les rainures des fenêtres ( où s'accumule la poussière de la rue délicieuse aux asthmatiques), le patron ne veut pas parce qu'il y a une fois eu un cas de bronchite. Etc.
    Donc cette négligence va être attribuée sans doute à la "maniaquerie" de la locataire du RC et la dame continuera à nos frais de se payer notre tête pendant que, mon loyer augmenté, je ferai une à deux heures de ménage gratuit mensuel pour maintenir un état de propreté correct et surtout digne de ce très bel immeuble historique.

    Parlez-moi franchement mes bien chers frères : ai-je eu tort d'écrire au gérant ? Est-ce de l'orgueil ?
    Est-ce que j'ai le droit d'agir ainsi en tant que catholique ?
    Et on est en plein Carême, j'avais fait pénitence et confession en prenant la résolution de ne pas me mettre en colère alors que maintenant je suis bouillante de colère toute seule chez moi.
    Qu'aurait fait Sainte Monique si des servantes de sa maison avaient à ce point négligé leur travail ?
    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par A5372 le Ven 13 Mar - 11:12

    Du coup j'ai péché en pensées de colère . J'ai manqué de longanimité.
    Avec la propreté, je ne supporte pas le travail mal fait.
    Je ressasse cet épisode et ça prend la place que devait prendre mon chapelet.
    Il faut que je me resaisise.
    avatar
    M8735

    Féminin Messages : 4043
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par M8735 le Ven 13 Mar - 13:16

    Chère @Angela : mais pourquoi as- tu fermé la porte au nez de cette dame qui s’est déplacée?
    Je ne comprends pas bien: c’était la femme de ménage ou une dame qui faisait l’enquête ???
    Pour le coup, c’est ça qui me choque ....
    Sinon, si le nettoyage est mal fait , tu as bien le droit de te plaindre car tu payes certainement les charges de copropriété même en habitant au rdc ?!!!Wink
    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par A5372 le Ven 13 Mar - 13:51

    J'ai pas compris, en faits, cela fait des mois que l'on se plaignait au gérant et qu'on nous donnait des demi mesures, des promesses, donc j'ai pensé que ce n'était pas une "discussion" qui arrangerait les choses. Ils savent déjà tout par les gérants et j'ai mis tout sur la notice, il n'y a pas à discuter, c'est leur travail qui n'est pas fait !.
    J'ai su que rien ne sortirait de bon de cette prétendue discussion, ils voulaient juste discuter sur ce qui ne se discute as, je ne voulais pas voir en plus cette dame se justifier !  C'est comme les élèves qui viennent avec leurs parents discutailler une punition jugée injuste avec un prof. On nous a déjà fait le coup avec d'autres entreprises ( baby sitting pas sérieux), tout ça pour calmer le jeu et obtenir de continuer à ne pas travailler à nos frais, non, il y a des limites ! Depuis 6 mois on vit dans la crasse par sa faute , on écrit des mails aux gérants, on explique, ils font de soi-disant changements qui ne changent rien du tout et je suis obligée de nettoyer, je n'avais pas la force de soutenir  en plus un débat  avec une "grande gueule" qui se posait en accusatrice. C'est au gérant et au propriétaire de trancher et d'arbitrer car c'est leur immeuble.
    On nous a augmenté les charges au mois de janvier, donc tout ça c'est à nos frais.
    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par A5372 le Sam 14 Mar - 10:13

    Finalement la gérante m'a informée qu'elle est en train de chercher une autre entreprise de nettoyage avec des coûts équivalents, ce qui va prendre un peu de temps.
    Ouf !!!
    Hier j'ai constaté encore une fois que la cour n'était toujours pas balayée, pas plus que les escaliers et plains-pieds menant à la rue et à la cour qui sont en dallage d'époque et en marbre, j'ai donc balayé et lessivé et aujourd'hui je ferai un bout de la cour.

    Mais ceci a soulevé en moi bien des réflexions sur la manière dont l'Occident moderne, la France en particulier, traite les questions de saleté, de vie domestique, de tâches ménagères.
    D'autant que le très gay-friendly Martin Provost ( "Séraphine", "Violette"...) spécialisé dans les films idéologiquement féministes vient de récidiver avec "la bonne épouse" qui tire à boulets rouges en les ridiculisant une fois de plus sur les écoles ménagères et les femmes classiquement dévouées à leur mari, leur famille, leur intérieur, leur maison, ( à tous les sens du terme, pas seulement la relation avec les membres de la famille mais aussi les règles domestiques, la façon de tenir propre, de cuisiner, de se vêtir, de se laver, etc) .
    Aujourd'hui on  est censé ne pas accorder d'importance à la propreté domestique. Sinon on est bon pour Sainte-Anne, on est obsessionnel ou maniaque. Ce qui explique aussi le comportement désinviolte de ces employées habituées à des normes de propreté plutôt laxistes et à des patrons qui imposent en fait ces normes à la clientèle faisant appel à leurs "services".
    C'était pareil avec les baby sitters, incapables aux 3/4 de respecter mes consignes. Même topo, j'appelais la centrale, on me promettait de "discuter" avec les baby sitters ou de m'envoyer une perle, et cette perle désobéissait comme toutes les autres parce que les jeunes aujourd'hui sont éduqués dans l'esprit de révolte contre l'autorité. Et ne parlons pas de nos "amis" allemands dont les enfants en bas age à  qui on ne posait aucune limite saccageaient notre appartement sous l'oeil énamouré des parents imbibé d'Alice Miller...

    Toutes ces braves personnes ont inversé les valeurs, conformément à ce que veut la révolution moderne. Ils croient en toute bonne foi que le mal est bien et le bien mal. Que la saleté, le laisser aller sont mieux que les contraintes domestiques et la propreté. Ils travaillent pour leur épanouissement personnel, s'offusquant de ce qu'on les rappelle à l'ordre quant ils font mal le travail. Ils n'obéissent pas à la personne pour qui ils travaillent mais discutent à l'infini de la pluralité des normes à ce sujet et pire encore ils vous culpabilisent. Ce n'est pas eux les fainéants ou les démissionnaires, non, c'est bibi la maniaque  et les mieux intentionnés montrent une certaine compassion et même une vélléité de m'apprendre à être "plus cool" pour mon bien,  ça va de soi...même  dans les milieux chrétiens !
    En attendant c'est moi qui subis, qui répare, nettoie, recouds, qui paie le salaire. La gamine mal éduqué d'un couple que nous fréquentions en Allemagne s'essuyait ses doigts pleins de nutella à trois ans passés dans nos rideaux cousus main  sans que sa mère l'en empêche... c'était à moi disait -elle, de modifier mon intérieur pour l'adapter aux enfants !
    avatar
    A5372

    Féminin Messages : 526
    Date d'inscription : 10/01/2018

    Le travail bien fait Empty Re: Le travail bien fait

    Message par A5372 le Dim 15 Mar - 14:48

    Dans l'ordre de choses on a l'obéissance comme vertu ; obéissance des enfants aux parents, des ouvriers aux patrons, de la créature au Créateur.
    Mais aujourd'hui on est quasi "éduqués à la désobéissance" dès l'école. C'est inversé. Le rebelle est le "bon".
    chacun vient défendre ses "droits".
    L'idée même qu'on puisse exiger obéissance des enfants sans justification ( expliquer pourquoi,  pour qu'il "comprenne", etc) nous paraitrait abusive aujourd'hui ( merci madame Dolto), cela explique aussi que chacun a sa "propre" conception individuelle de ce qu'est le travail "bien" fait et que tout va se jouer non sur un respect de l'autorité, de valeurs reconnue par tous( ce qui se fait, ce qui ne se fait pas, ce qui est bien, ce qui est mal, où commence la négligence, où commence l'adultère...chacun met le "curseur" là ioù il,veut ! Je ne discute pas ces choses-là !!!!!!!)), mais sur un bras de fer  à celui qui saura, en"discutant", imposer son point de vue.
    C'est pourquoi je n'ai jamais pu faire confiance à aucun de  ces services de "service à la personne" et n'ai jamais  voulu confier ma maison ni mes enfants sauf exceptions à des mains étrangères et inconnues. Toutes les experiences que j'en ai faites ont été négatives à de très rares exceptions près ( mettons que le service a été correct dans 20 pour cent des cas)N'importe qui venant faire du n'importe quoi chez moi contre un salaire avec charges sociales.... Bouche bée
    Là pour l'immeuble, ça tient le coup depuis deux mois et demi parce que c'est moi qui fais  le ménage. Excusez mon ton  véhément, mais cette inconnue qui se fait payer pour nous imposer la crasse c'est comme un viol.
    J'aimerais mieux proposer au gérant de faire des économies en laissant les habitants faire  le ménage de leur propre étage et escalier.

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 2:32