Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Réflexion sur tradition et mémoire Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Réflexion sur tradition et mémoire

    Stéphane
    Stéphane

    Masculin Messages : 711
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous
    Saint intercesseur : Saint-Etienne

    Réflexion sur tradition et mémoire Empty Réflexion sur tradition et mémoire

    Message par Stéphane le Sam 28 Déc - 23:16

    Regardons tout autour de nous,
    Et contemplons cette Création,
    Que Dieu Vivant nous a donné,
    Pour une vie éternelle,
    A travers nos générations.

    La tradition et la mémoire se perdent,
    Les relations humaines disparaissent,
    Au profit de l'argent et des biens,
    Sous pretexte d'avancées technologiques.

    Cette société de consommation est esclavagiste,
    Toutes ces idées à nous pousser jusqu'aux extrêmes,
    Pour ne devenir que des numéros sans coeur et sans réflexion.

    Nous essayons de nous consoler en priant Dieu,
    En nous donnant bonne conscience,
    En voulant montrer notre bon côté pour nous avant tout,
    Et Lui plaire pour avoir notre place.

    Mais il me semble bien prétentieux que de le vouloir,
    Car nous ne sommes même pas capable de nous plaire,
    Entre nous et avec nous, ensemble sur cette terre.

    Le plus simple, alors que nous cherchons à comprendre le plus compliqué !
    Mais il devient si compliqué de communiquer entre nous,
    Que nous pensons alors que Dieu est le seul capable de nous comprendre !
    Revenir aux fondamentaux, à la base de la vie, de la vie en société,
    Penser simple, partager avec les uns et les autres,
    Sans avoir l'appât des gains, du pouvoir,
    Avancer vers demain main dans la main.

    Sommes-nous encore capable d'avoir cette once d'humanité pour nous ?
    En nous ?

    Les jours passés et à venir semblent démontrer que non !
    Mais il faut garder espoir car un jour oui viendra,
    Où nous gagnerons ce que nous avons semé depuis des générations.

    Il ne s'agit pas de nier la technologie, car elle est à notre service,
    Il s'agit de remettre l'humain, le coeur au centre de toute vie.
    Or, bien chers tous, avouons-le, nous nous éloignons grandement.
    Tout devient chronophage, cher, inaccessible, inaudible, incensé.

    Tous se tournent vers des miracles, vers des choses improbables aussi,
    Qui donnent envie d'espérer et délaissent encore plus les relations humaines.
    Tradition, mémoire, amour, charité, partage, respect, communication,
    Contre uniformisation, informatisation, haine, égoïsme, restriction, incivilités, et censure ou intox.

    Je crois que nous faisons fausse route en voulant atteindre le Père avec nos demandes trop personnelles,
    Dans bien des cas, nous nous aveuglons sur les sujets et nous nous bornons à ceux-ci en occultant le général,
    Le bien commun de tous et l'amour à répandre entre nous avant même de L'atteindre.

    Tant que la cohésion ne sera pas un pas d'ensemble,
    Tant que les divisions seront multiples et incohérentes,
    Alors nous jouerons le profit du malin, de nos faiblesses.

    Il suffira d'une étincelle pour mettre le feu aux poudres, ou aux coeurs !
    Nous arrivons à l'aube d'une ère charnière à mon avis,
    Où le basculement est percepible, sensible, tangible mais invisible, et incompris.

    Car nous sentons bien le malaise mais nous nous enfermons toujours plus malgré tout.
    Je suis enchaîné pieds et poings liés au sein de cette société,
    Car tout en travaillant, il me faut m'épanouir, certes,
    Mais avant tout, il faut payer tout ce qui est des lois et des droits.

    Si je refuse de travailler, je deviens marginal,
    Et les gens me regarderont d'un oeil bizarre et inconnu, voire de mépris.
    Servir Dieu, dans le plus simple apparât et je serai vu comme fou.
    Parler de Lui, et je serai un fanatique.

    Avouons qu'il est difficile de trouver une issue correcte....
    Si ce n'est de se plier aux dictacts de la vie sociétale telle qu'ils nous l'imposent !
    Presque plus rien n'est audible, avec simplicité, sans arrière pensée et sans retour.
    Donnez un avis, il sera contredit ou désavoué pour une autre cause à priori plus noble.
    Critiquez et vous serez mis au pilori pour non conformité !

    Mais dans tout ce capharnaüm, ce qui est triste, c'est que notre humanité s'éteint à petit feu.
    Grand service que tout cela puisque les machines sans tête et sans coeur produisent pour nous,
    Nous qui consommons par plaisir et non par nécessité et efficacité et sans excès.

    Alors oui je consens à comprendre nos cris, nos appels de détresses, nos envies de secours auprès de Dieu,
    Mais je conçois aussi le fait que nous pouvons nous relever avec Son aide si nous y croyons,
    Tout en gardant notre humanité et notre envie de servir le bien commun,
    Sans pour autant passer par l'ultime chemin, sans retour.

    Qui a développé toutes ces idées et ces machines si ce n'est nous-même ?
    Qui a déchaîné la haine et la convoitise des uns envers les autres si ce n'est nous-même ?
    Ne sommes-nous pas capable de défaire ce que nous avons engendré ?
    Sommes-nous suffisamment intelligent pour se prendre pour Dieu mais suffisamment imbécile pour ne pas savoir s'arrêter ?

    De grands enfants alors nous sommes puisque nous voulons être Père,
    Avant même de prendre nos responsabilités sur nos erreurs !

    Quelle honte que de dire à tous et devant tous : oui je me suis trompé !
    Est-ce simplement une honte ou un sentiment que nous développons pour flatter notre égo,
    Au point de ne plus savoir s'arrêter et de continuer coûte que coûte ?
    Il est si simple mais pourtant si peu évident de le dire et de l'affirmer.

    Cela fait chuter l'estime de soi, la valeur de son image, de son respect envers les autres,
    Mais c'est aussi un passage pour se remettre à niveau, de repartir en bas de l'échelle,
    Pour repartir autrement et différemment, tout en suivant l'Amour du Père.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

      La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 1:42