Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Etre et paix de l'âme ? Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Etre et paix de l'âme ?

    Stéphane
    Stéphane

    Masculin Messages : 711
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous
    Saint intercesseur : Saint-Etienne

    Etre et paix de l'âme ? Empty Etre et paix de l'âme ?

    Message par Stéphane le Mer 4 Déc - 21:47

    Bonsoir,

    Une petite réflexion ce soir sur moi-même et sur ce que je ressens en ce moment concernant le sujet :

    " Il y a dans notre âme bien plus mystérieux que ce que nous y voyons,
    Tellement mystérieux que nous esquissons toutes sortes de théories,
    Au point de ne plus faire attention au monde qui nous entoure,
    Et de se rendre invisible et individualiste.

    Bien sûr qu'il est simple d'aimer et de l'écrire, de le dire.
    Mais au fond de notre âme, parfois nous ne sommes pas crédible.
    Creusons encore alors pour une sincérité profonde,
    Un amour de soi et des autres inconditionnel.

    Le crier haut et fort peut être une solution.
    Mais qui de nous se retournera vraiment sans penser à un fou !
    L'écrire est une autre forme mais qui ne se vit pas au jour le jour.
    L'équilibre serait de l'expérimenter simplement au quotidien.

    Nombreuses sont les embûches de chaque jour,
    Où les épreuves contre l'amour nous sont données.
    Pléthores d'exemples sont là pour déjouer ce noble sentiment.
    Attentionnés et vigilants nous devons être pour ne pas entrer en tentation.

    Le combat de notre être, de l'âme, est quotidien.
    Intérieurement, nous devons nous forger à ne pas haïr notre prochain,
    Sous prétexte qu'il est ou possède, ou agit différemment.

    Extérieurement, nous devons agir humblement et simplement,
    Avec un minimum d'amour pour commencer afin de ne pas brusquer,
    Puis en augmentant en intensité si les personnes sont réceptives.
    Ainsi, une confiance s'installe et des relations saines se vivent.

    Mais cet équilibre est toujours instable,
    Car au moindre relâchement, c'est de nouveau la critique négative,
    Et tout est à refaire, ce qui physiquement est stressant.

    Cela dit, pour l'âme, si elle est disposée à approfondir ce sentiment d'amour,
    Je pense qu'alors ce n'est plus un fardeau mais comme un jeu qui se répète,
    Et où l'objectif est de construire encore et encore cette fondation,
    Pour obtenir par la suite une cohésion efficace et solide.

    Bien sûr également ne faut-il pas exagérer cet amour,
    Et entrer alors dans l'orgueil qui nous polluerait l'âme,
    Et entraînerait in fine un retour physique négatif et destructeur.

    Savoir et juger bon rester à sa place,
    Tout en progressant petit à petit,
    Sans se fermer les portes,
    Mais sans non plus les forcer et les manipuler.

    Je pense qu'il vaut mieux être un bon second qu'un mauvais premier.
    Nous sommes toujours l'élève de quelqu'un et la concertation prévaut,
    Face à notre envie de pouvoir individuel.

    Il y a donc plusieurs facettes à explorer, à apprendre et à travailler.
    C'est parfois déroutant, éprouvant et fatigant.
    Mais avec l'amour, et l'envie d'aimer, de plaire à Notre Seigneur du mieux possible,
    Je trouve que ce cheminement est porteur pour l'instant en ce qui me concerne."


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

      La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 0:54