Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Petits poèmes - Page 2 Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Petits poèmes

    Maud
    Maud

    Féminin Messages : 9356
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Localisation : France
    Saint intercesseur : Sainte Vierge Marie , Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face , Sainte Thérèse d' Avila

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par Maud le Sam 14 Sep - 11:35

    OK ! mais tes poèmes sont beaux et dévoilent quoique que tu penses le fond de ton être , de ton âme


    _________________
    Petits poèmes - Page 2 Signat12

    * "J'ai compris que " Marie " veillait sur moi  , que j'étais Son enfant  .
    Aussi , je ne pouvais que lui donner le nom de " Maman " , car il me semblait  encore plus tendre que celui de "  Mère "
     *

    Ste Thérèse de l' Enfant Jésus et de la Sainte Face
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Sam 14 Sep - 16:22

    Tout défile devant ses yeux
    Il descend de plusieurs lieux
    La pluie tombe à l’envers
    Bien vite se rapproche la mer
    Il ne va plus revoir son paternel
    Même s’il est éternel
    Privé de ses frères 
    Banni par son père
    Il n’est plus que peine
    Bientôt devenue haine
    Si dorénavant les humains 
    Il doit vénérer 
    Alors il n’en restera rien
    Dire qu’on l’a condamné
    Contre son frère combattre
    Ce sera rapide
    Il se laissera abattre
    Ainsi aucun liquide
    De son cadet ne sortira
    Lui seul périra

    Père pourquoi ?


    Plus explicite celui-ci mais toujours du point de vue opposé.
    J’aurais peut-être dû demander à faire réexaminer ma copie de bac français.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Sam 14 Sep - 20:06

    Un moine hein ?
    On va bien voir
    Tu vas en manger du noir
    Et si on jouait avec ton engin ?
    Bien que tu sois fertile 
    Tu ne peux pas avoir d’enfant par
    Amour à cause des règles futiles
    Que tu t’es imposé à l’instar 
    De nombre de tes ancêtres. 
    Tu peux céder à tes pulsions 
    Avec lui tu pourrais être
    La Terre est lieu d’excitation 
    De vie de douleur de joie
    De jeu de vengeance 
    De succès et de chance
    Mais certainement pas de loi
    À quoi bon être ici
    Si c’est pour que ta liberté
    Tout comme ta puberté 
    Soit bridé comme au paradis ?
    Narcissique il veut des fans
    Ton prophète, et bête comme un âne
    Tu le vénères pour ne l’énerver
    Déterminé ? Je m’en vais
    Mais bientôt reviendrai 

    Et te briserai
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Sam 14 Sep - 23:18

    Un rouleau est sorti
    L’enseignante s’assit
    Devant elle un petit


    Comme en ses souvenirs 
    Elle ouvre le manuscrit 
    Et laisse le petit venir
    Poser son doigt sous les écrits


    Avant de commencer 
    Les deux se regardent avec affection 
    Ils peuvent se lancer 
    En toute application 


    Elle lui apprend doucement 
    Il retient patiemment 
    Ensemble ils se délecte
    De l’amour qu’ils détectent 


    Il accroît son savoir
    Et elle son pouvoir
    D’elle il est sorti
    Mais toujours unis


    Rien qu’une leçon
    Mais même la totalité 
    De toutes les rançons
    Ne pourrais la payer


    Amoureusement leur
    Regard, à fin de l’heure
    En exprime le prix
    Elle chatouille, il rit


    Cette complicité 

    Faut plus qu’on ne pourrait donner.




    Retour sur du plus classique.
    P.S : pourquoi mon dernier vers est toujours séparé du reste ?
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Dim 15 Sep - 8:57

    Dans ses bras il se réveille
    Dans ses bras ils se regardent
    Dans ses bras elle le garde
    Dans ses bras sur lui elle veille


    Aucun danger dans ses bras
    Que lumière dans ses bras
    Que de chaleur dans ses bras 
    Ô délicieux met dans ses bras


    Elle sait déjà il les quittera
    Elle sait déjà sa forte douleur
    Elle sait déjà ce qu’il subira
    Elle sait déjà son futur malheur


    Illisible est le chemin
    Mais bien trop claire est la fin


    Dans ses bras rien ne craint
    Dans ses bras elle berce 
    Dans ses bras cet écrin
    Dans ses bras une averse 


    Chut il s’est endormi
    Un petit baisé bien placé
    Cette maman attristée

    Et ce bébé contre elle blotti


    Pourquoi donc cette destinée ?
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Dim 15 Sep - 21:53

    C’est le jour.
    Tout lui semble poisseux.
    Tout sur la table est moisi, avarié.
    Tout sur les murs montre des signes de faiblesse.


    C’est le jour.
    Adieux souvenirs heureux.
    Adieux observations sublimes et variées.
    Adieux, tous les objets semblent d’une grande vieillesse.


    C’est le jour.
    L’enfant jamais morveux.
    L’enfant toujours existe dans son regard inquiet.
    L’enfant qui jamais ne finit de lui rendre sa maternelle tendresse.


    C’est le jour.
     Douleur, intense creux
      Douleur déchirante vif le cœur se voit sacrifié, supplicié
       Douleur nécessaire mais ô combien dure chez la porteuse de la divine grossesse.


    C’est le jour, il faut le laisser partir
    La maman scrute abondamment l’enfant.
    Avec autorité il la calme prenant
    Par le bras la maîtresse, douce enseignante 
    Divinement élue, l’humble servante
    Doit cette fois-ci au monde donner 

    Son enfant qu’il ne lui rendra jamais.


    Je ne vais plus en poster pendant une petite semaine minimum.
    À la place je donnerai les titre et apporterai quelques corrections.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Lun 16 Sep - 12:24

    Titre des poèmes


    Tu possèdes tant


    (Quand t’as des tourments t’as une Maman

      Quand tu tombe au plus bas t’as un Papa)


    Sauvé !


    (Une douce chaleur puis la lumière

     Tout n’est plus que blanc)


    Moyen


    (Sublimes ils sont

     Tout petit je suis)


    7


     (Il leur montre affection mais 

    Ils se retrouvent plus tard)


    Chut chut


    (Chut chut suis moi,

    chut chut tiens ma main)


    Tendresse


    (Non, ne me fuis pas

    Peu m’importent tes taches)





    (Elle est là.

    Il ne sait pas si elle se sait découverte.)


    Le souffle


    (Tous sont attristés sauf elle

    Son éclat déteint petit à petit)


    Rage


    (Non ! Pourquoi ?!

    Laisse moi !)


    La chute 


    (Tout défile devant ses yeux

    Il descend de plusieurs lieux)


    La tentation 


    (Un moine hein ?

    On va bien voir)


    Le cours


    (Un rouleau est sorti

    L’enseignante s’assit)


    Vision du futur


    (Dans ses bras il se réveille

    Dans ses bras ils se regardent)


    Inri 


    (C’est le jour.

    Tout lui semble poisseux.)
    avatar
    Invité
    Invité

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par Invité le Lun 16 Sep - 12:41

    Bonjour Jean-Michel,

    Vos poèmes sont énigmatiques.
    Mon impression est que vous cherchez à travers eux à vous dévoiler partiellement.

    Le lecteur doit deviner.
    Je crois peut-être y deviner certaines choses.

    En tout cas, je ressens beaucoup de souffrance dans votre écriture.
    Je vois une disharmonie en vous et dans votre recherche spirituelle, 
    si seulement vous écoutiez Jésus qui vous dit : "Veux tu guérir ?".

    Oh oui, s'il vous plait, écoutez le !

    M+
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Lun 16 Sep - 22:16

    Bonsoir Michel Garicoïts.

    Vos poèmes sont énigmatiques.

    Pas tant que ça, je les trouve plutôt accessibles. Il n’y a pas de « vrai » implicite.


    Mon impression est que vous cherchez à travers eux à vous dévoiler partiellement.

    Non, il n’y a que dans « 7 » que je m’identifie et encore ça pourrait être un tas d’autres personnes donc...


    Je crois peut-être y deviner certaines choses.

    Dites toujours.


    En tout cas, je ressens beaucoup de souffrance dans votre écriture.
    Je vois une disharmonie en vous et dans votre recherche spirituelle,

    En quoi ?


    si seulement vous écoutiez Jésus qui vous dit : "Veux tu guérir ?".

    Oh oui, s'il vous plait, écoutez le !

    Vous avez des talents de télépathe ?



    D’autres membres ici sont aussi en tort mais vous n’êtes pas mon psy.
    Oui ce que j’écris n’est pas toujours jojo, et alors ? Je préfère le drame au reste, chacun ses goûts littéraires.
    sofoyal
    sofoyal

    Masculin Messages : 1590
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : gironde
    Idéal : Chrétien
    Saint intercesseur : Jésus

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par sofoyal le Mar 17 Sep - 6:20

    ...Tention le hérisson @Michel Garicoïts! Salue


    _________________
    Sofoyal Colombe
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Mar 17 Sep - 7:41

    Corrections :
    « Vient mon enfant » dans « tendresse » 
    « Sauve-moi ! » dans « Rage » 
    « Et te briserai » dans « La tentation » 
    « Et ce bébé contre elle blotti » dans «Vision du futur » 
    « Son enfant qu’il ne lui rendra jamais. » dans « Inri »
    sont tous des vers normalement rattaché à la strophe les précédent.
    « Cette complicité 

    Faut plus qu’on ne pourrait donner. » 

    sont collés l’un à l’autre. C’est Vaut d’ailleurs et non Faut.
    Je ne sais pas pourquoi quand je les ai mis en ligne la mise en page a changé.


    J’en profite pour rajouter que « La chute » est bien séparé en 5 quatrains.
    « Et sont souffle continue » dans « Le souffle » c’est évidemment son et non sont.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Mar 17 Sep - 16:51

    La guide


    Ô que c’est bon !
    Cette sensation 
    Maman de ton
    Enfant passion
    Je suis proche.
    Que de plaisir
    À découvrir
    Une poche
    De son amour,
    À découvrir 
    Tout son parcours. 
    Mère mienne,
    Mère de tous.
    Frère sans haine,
    Frère de tous.
    Avec toi, toi à
    Moi, tu es là.
    Et moi pour toi
    En toute foi
    Je te prends la
    Main, tu me conduis
    Au paradis.




    Le premier avec un continuité totale au niveau des syllabes.
    J’espère qu’il plaira plus que le précédent.
    (Je préviens tout de suite au cas où, il est d’un bloc.)
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Mer 18 Sep - 8:22

    Le manteau




    Il fait tout chaud
    Il ne distingue la draperie
    Venant de tout là-haut 
    Ça n’a rien d’une fumisteries


    Bien portant elle le rend
    Dans le ciel bien réel
    C’est un cadeau D’Elle
    Le prenant dans ses rang


    Caché des mauvais son
    Protégé des démons
    Sur Terre tout spirituel 
    Mais bien matériel dans le Ciel


    Couvert de lui, rapproché D’Elle
    Lui serviteur mais Elle fidèle 
    Qui le réchauffe et le rassure
    Dans cette cachette bien sûre


    Il veut la remercier
    Comme tous les autres
    Réfugiés ici être

    Par don Elle l’a gracié




    Au cas où « Par don Elle l’a gracié » et bien dans la dernière strophe.
    Petite note : j’utilise systématiquement le masculin mais pour les personnages non précis rien n’empêche qu’ils soient féminins, simplement les mots « enfant » « humains » etc ont une consonance majoritairement masculine.
    Dsl, si le neutre existait en français je l’aurais utilisé.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Jeu 19 Sep - 16:55

    Il est timide à la porte d’entrée
    Seul son regard par sa tête dépasse
    Une petite main le seuil surpasse
    De loin il regarde son bien aimé


    Tout de blanc vêtu 
    Il part du visu
    Maintenant le cœur 
    S’affole par douleur


    Soulagement il réapparaît 
    Il attend les derniers s’en aller
    Pour discrètement s’en approcher
    La porte fermée est guettée


    Il est à lui
    C’est le moment
    Il lui dit oui
    Pour un instant


    Des bras forts le prennent 
    Ce prêtre là a
    Pour lui un petit
    Que fortement il
        [étreint]


    Les deux s’aiment
    En un seul cœur 
    L’un à ses trente
    L’autre ses quatre


    Sur les doux genoux
    Vit ce mystère 
    Mystère d’amour

    Le mystère toujours


    « Le mystère toujours » est collé à la dernière strophe.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par J15753 le Mar 24 Sep - 11:23

    Les intéressés se reconnaîtront. Évidemment le dernier verset est collé au précédent vous connaissez la chanson.


    Des réponses il voulait 
    Car des questions il avait 


    Par une image venu
    Il aura suffit de cette vue


    Des désaccords parfois
    Un peu couillon des fois


    Se heurtent les consciences 
    Ah ! Que d’impatiences !


    Mais de loin un lien
    De l’espace survient


    Pas d’extraterrestre 
    Non, bien plus terrestre


    Elle, puis Lui mais
    Surtout la Dame de Mai


    De certains conflits
    Naissent petit à petit
    De mots gentils                (J’avais pas d’idée pour la rime)


    Bien que de l’autre côté de l’Atlantique
    Tout cela est bien authentique 


    Là où un terrain fertile
    Était dans les plantes une araignée file


    Magnifique araignée 
    Les plantes elle a rapprochées


    Les amitiés tout cela dépasse
    De choses inconnues font face


    Des nouveaux membres poussent
    Des ailes mais pas encore très douces


    Des réponses il voulait 

    Bien plus il a trouvé






    Petite note : les ailes ne sont pas marque d’orgueil mais bien des métaphores. À vous des trouver de quoi.
    avatar
    C3451

    Masculin Messages : 7
    Date d'inscription : 09/12/2019

    Petits poèmes - Page 2 Empty Re: Petits poèmes

    Message par C3451 le Lun 9 Déc - 23:40

    Vous connaissez la chanson concernant les derniers vers de chaque poème.
    Il est possible que certains ne comprennent pas Eros du premier coup, une petite analyse devrait cependant suffire à tout en tirer.


    Estime


    Invisible, mais là
    Silencieux, mais attentif
    Cohérent, mais souffrant
    Malin, mais son instinct...


    La glace n’est pas très 
    Éblouissant reflet
    Mais c’est celui qu’il voit
    Plongeant dans une voie...


    Nuit tous les chats son gris
    Et dans cette ruelle
    Il se vend sans bon prix
    Moins cher qu’une chandelle...


    Lui qui vaut un brasier
    Éteint son propre feu
    Et s’en rend malheureux
    Des gens sont arrivés...


    Ils ont tous des torches
    Tous veulent l’allumer
    Enfin le redorer
    Lui, voyant, se cache...


    Ils veulent son retour
    Dans ses plus beaux atours
    Le faire illuminer
    S’il se laissait attraper




    50%


    Nuit ou jour, jour ou nuit
    Un nouvel astre luit
    Le parcours sinistre 
    Un champion en titre


    Comme un gong d’horloge
    L’objet le sol percute
    Et les bêtes en rut 
    Avec force déloge


    Des guirlandes de feu
    Pour cet anniversaire 
    Dont survivront bien peu
    Il n’y a rien à faire


    Bien vite la nouvelle 
    Par la mort se répand
    La nuit longue s’étant
    S’amoncellent les gravelles










    Matin gris


    Un bruit sourd, la peur au ventre
    C’est l’aube, les soldats se lèvent
    Tandis que leurs proches rêvent
    Qu’ils s’éloignent de l’épicentre


    La première goutte tombant
    Pour la gloire des dirigeants 
    Remplissant leurs verres de vin
    Et un pour tous et tous en vain


    On nous dit les chefs des mythes
    Sortis, aux cerveaux de génies 
    Avec des hommes sans limite
    Aux capacités infinies


    L’ennemi lui est un démon
    Venu tout détruire, immonde
    Pour nous priver de notre monde
    Et nous arracher les poumons


    Sur le sol une ombre grandit
    Une onde secoue la poussière 
    Humidifiée par une pluie
    La goutte est tombée sur la terre 














    Eros 


    Il vient chaque fois à l’autel
    Offrir une bête sans pareil




    Il me regarde en immortel
    Comme un protecteur qui veille




    Divins physique et intellect
    Phare, illuminant mes journées 


    Mignon mais un peu gringalet
    Le voir suffit, je me délecte


    À l’arène vers lui je saute
    Ici entre lui et l’épée 


    Plein de sang le sauteur crispé
    Meurt dans une dernière note


    Regards puis chemins, bras enfin
    Se croisent, le baiser acquis
    La mort vient prendre cet ami
    Achevé, désormais serein










    Philo


    Qu’est-ce que l’objet en lui même ?
    Quelle est l’essence des devoirs ?
    Suis-je œil ou observateur ?
    Créature ou des sensations ?
    Différence action et nature ?
    De la conscience à l’inconscience ?
    Quelle est notre définition ?
    Le pouvoir est capacité ?
    Limite croyance savoir ?
    Sommes-nous vraiment des vivants ?
    Pourquoi cette armée de question ?!
    N’y a t-il pas d’alternative ?!
    Pourquoi sommes-nous tous enchainés ?!
    Cette caverne a-t-elle sortie ?!


    Où commence la vérité ?!

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 20:14