Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée !

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9927
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! Empty Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée !

    Message par Gilles le Jeu 8 Aoû - 16:36

    7 août 2019
    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! File_main_image_510_1_enfant_difficile_table_510_01_1500X1000_cache_640x360

    À table, mieux vaut éviter de contraindre sa progéniture à ne pas en laisser une miette. Le risque, c'est de lui faire méconnaître sa faim et même détester les légumes.

    «Ah non, pas de dessert pour toi, tu n'as pas fini ton plat.» Cette injonction a une visée éducative; au fond, le but est que ses rejetons ne s'alimentent pas qu'avec du sucré mais plutôt qu'ils mangent de tout, en quantité suffisante. Fini, les caprices. Hors de question que nos bambins regardent avec dédain (et parfois même avec un air faussement innocent) leurs haricots verts , leur préférant le riz ou, évidemment, les frites, aussi salées que grasses .

    Sauf que, même si cela part d'un bon sentiment, «ce n'est pas recommandé d'un point de vue comportemental ni nutritionnel», abonde Sophie Nicklaus , directrice de recherches au Centre des sciences du goût et de l'alimentation (CSGA ). Cette sommation à finir son assiette est même contre-productive. Parce que cela contribue à brouiller in fine la sensation de faim et la régulation de ses prises alimentaires. Mais aussi parce que cela vient jeter un voile de négativité sur les aliments que l'on pousse ainsi à ingérer.

    Suite de ce texte des plus intéressants : Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée | Slate.fr www.slate.fr › Boire & manger


    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! 9H2tO+NIp0pzsAAAAAElFTkSuQmCC par Daphnée Leportois
    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! Pasteque


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9927
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! Empty Re: Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée !

    Message par Gilles le Mer 27 Mai - 18:51

    26 mai 2020
    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! Providence-doucet-5za6nih4qpw-unsplash
    Impliquer les enfants dans la cuisine permet de leur donner le goût de certains plats et facilite les repas

    Forcer les enfants difficiles à manger est contre-productif

    Mieux vaut les laisser découvrir leurs goûts et éviter le chantage

    Les enfants qui ne mangent rien sont le casse-tête de nombreux parents. Entre les stratagèmes pour déguiser la nourriture, les punitions et le chantage, difficile de faire avaler aux petit·es des légumes et autres aliments détestés. Pourtant, selon une étude révélée par CNN , forcer les enfants à manger ne sert à rien.

    Pour remédier aux comportements alimentaires difficiles, il faudrait au contraire laisser l'enfant faire ses propres choix. «Manger est l'un des seuls domaines sur lequel les enfants peuvent exercer un certain contrôle», explique le Dr Megan Pesch, pédiatre. Selon l'étude, on retrouve une moindre part d'enfants difficiles et mangeant peu dans les foyers où les parents ne mettent pas de pression autour de la nourriture.

    Pour parvenir à ces conclusions, 300 familles ont été sélectionnées et observées. Elles ont rempli un questionnaire lorsque les enfants étaient âgés de 4, 5, 8 et 9 ans. Les enfants ont été répartis dans des catégories allant du moins au plus difficile. Environ 15% des enfants ont été classés comme très difficiles et selon Nancy Zucker, psychiatre, ces enfants «conservent sans doute des dizaines de souvenirs malheureux avec la nourriture». Ce qui expliquerait leurs difficultés à se nourrir de façon «normale».

    Agir dès le plus jeune âge

    «Ne forcez pas vos enfants à finir leur assiette», conseille le Dr Pesch. Ne les empêchez pas de sortir de table jusqu'à ce qu'une certaine quantité de nourriture soit mangée. Et évitez de faire du chantage.» Puisque l'étude démontre que les goûts des enfants ne changent pas entre leurs 4 et 9 ans, il faut agir dès le plus jeune âge.
    À six mois, lorsque les bébés commencent à ingérer de la nourriture solide, les expert·es considèrent que c'est le moment idéal pour leur faire découvrir de nouveaux aliments. «Parfois, vous devez proposer certains plats plusieurs fois avant que les enfants tolèrent l'avoir dans leur assiette. Mais il faut persévérer», suggère le Megan Pesch. Une étude démontre qu'un enfant peut avoir besoin de jusqu'à douze expositions à un aliment avant de pouvoir l'apprécier.

    Faire des repas un moment privilégié

    D'autres petits conseils. Les enfants apprécient davantage un plat auquel ils auront contribué. Les inclure en cuisine est donc souvent bénéfique. Rendre les repas ludiques permet aussi de plaire aux plus jeunes. À l'aide d'aliments colorés et surtout de convivialité, vous redonnerez à votre enfant le goût des repas. Il faut veiller à proposer des menus variés, sans tomber dans le piège d'un plat à part pour l'enfant qui n'aime pas le repas proposé. Cela évite de donner la sensation que manger est monotone, sans pour autant habituer à un traitement différencié.


    Une fois le combat autour de la nourriture mis sur pause, il est fort probable que vos bambins réalisent qu'après tout, manger n'est pas une épreuve si insurmontable.

    Forcer les enfants à finir leur assiette n'est pas une bonne idée ! 9H2tO+NIp0pzsAAAAAElFTkSuQmCC


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Dim 9 Aoû - 2:29