Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Qu’est-ce que l’amour ? Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Qu’est-ce que l’amour ?

    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par J15753 le Mar 16 Juil - 13:30

    Avant de commencer je préviens :
    Il n’est pas question ici de prétendre une vérité absolue mais d’exprimer notre subjectivité et d’essayer de voir si l’on peut faire quelque chose de cohérent avec un maximum de « témoignages ». Ainsi même si nos vision d’une même chose sont radicalement opposés ce n’est pas à prendre comme une erreur mais comme un nouveau terrain à explorer (vive la curiosité !). Je vous invite à donner votre vision personnelle de l’amour et pourquoi pas d’utiliser quelques exemples tirés de votre vécu.

    Bien que biologiquement il y ait des similarités je commencerai par séparer l’amour de la satisfaction. La satisfaction étant généralement un outil nous récompensant lorsque l’on fait quelque chose faisant du bien à notre corps (poser une pêche, manger etc) ou à notre mental (notre égo flatté, une sensation de puissance etc) ou tout simplement lorsque que l’on obtient le sujet de notre envie. Bien que la satisfaction soit souvent présente dans le phénomène « amoureux » elle ne le caractérise pas particulièrement et appartient aussi à la haine.

    Je distinguerais aussi l’amour de la joie, la joie intervenant elle aussi mais étant une chose éphémère à l’instar de la colère.

    L’amour est en général  une attirance envers un individu, la plupart du temps un individu autre que soit et de la même espèce (bien qu’il arrive de s’aimer soit ou d’aimer un individu d’une autre espèce dans le style un hêtre ou un hérisson en particulier). 

    Très utile d’un point de vu biologique car permettant la reproduction chez les espèces ne pratiquant pas le clonage (contrairement aux procaryotes -bactéries, virus et un bon paquet d’autres-) et donc de perpétrer l’espèce, soit un trait fatalement « choisi » par la sélection naturelle, je préfère ne pas me focaliser sur cet aspect là.

    L’attirance envers un individu peut varier selon le type d’amour et certaines particularités comportementales seront plus ou moins développées selon le type d’amour exprimé. Attention, quand je dis développées c’est bien par rapport aux autres particularités comportementales car en plus du type d’amour il y a le niveau « d’appréciation ».
    Je fais ici la liste des particularités comportementales me venant en tête (il se peut qu’elle ne soit  pas exhaustive et que j’en oublie certaines -à noter qu’elles sont toutes volontaires-) :

    - l’empathie, souffrir à la place de l’autre (non pas s’infliger quoi que ce soit), éprouver de la pitié 1

    - l’envie de se blottir contre la personne aimée 2

    - l’instinct de gardien, surveiller l’entourage de la personne aimée afin de pouvoir se dresser en bouclier si nécessaire 3

    - éprouver de la joie lorsque la personne aimée vit quelque chose de mélioratif 4

    - être satisfait de la présence de la personne aimée à ses côtés 5

    - se sacrifier, se faire du mal (mentalement ou physiquement) pour faire du bien à la personne aimée 6

    - faire des choses considérées comme méliorative/gentilles pour la personne aimée 7

    - apprécier la personne aimée 8

    - culpabiliser si l’on fait quelque chose portant atteinte de manière péjorative à la personne aimée qu’elle en soit consciente ou non 9

    - pardonner la personne aimée 10

    - être patient avec la personne aimée 11

    - s’intéresser à la personne aimée 12

    - admirer la personne aimée 13

    - pratiquer des activités avec la personne aimée 14

    - aider la personne aimée 15

    - être malheureux en cas d’éloignement physique de la personne aimée 16

    - accepter d’être vu en publique avec la personne aimée quelque soit ses particularités (j’entends par là délires et stupidités) 17

    - partager les particularités (stupidités et délires) de la personne aimée 18

    - désirer ne former qu’un seul être avec la personne aimée 19

    - embêter la personne aimée 20

    - subvenir à tous les besoins de la personne aimée 21

    - soumission à la personne aimée, lui faire dont de soit 22

    J’ai fait une numérotation : elle ne signifie pas un ordre de priorité ou d’importance, c’est juste un raccourci.
    J’ai dit à chaque fois « personne » mais j’aurais pu dire individu.

    Maintenant il y a différents types d’amours et comme une liste descriptive est plus fluide qu’un gros pavé on est reparti (si la forme vous gêne faites le savoir, les prochaines lectures vous en seront plus confortables).

    L’amour envers des inconnus : c’est un amour que je qualifierais de neutre presque uniquement caractérisé par le point n°1 (bien qu’on y associera parfois le n°15 voir 13), après ça dépend surtout de notre rapport aux autres mais je n’hésiterai pas à dire que c’est le plus faible des amour.

    L’amour amical: peut-être bien l’un des seuls amours que l’on choisit réellement on lui associera les points 14-3-4 et 5 en priorité bien que cet ordre peut rapidement changer si le lien évolue.

    L’amour fraternel particulier : première évolution de l’amour amical il se rapproche néanmoins pour moi plus de l’amour fusionnel/classique que de l’amour amical. On le repèrera souvent via les points 17 et 18 bien que ceux de l’amour amical soient toujours valides et qu’on y ajoutera le point n°6 et n°20.

    L’amour fraternel classique : presque uniquement défini par les points 3-6-11-15 et 20 il est probablement celui que l’on avoue le moins il est souvent présent lors de bagarres entres ceux l’exprimant. Bon, encore une fois ça dépend de l’expérience de chacun mais il y a peu de moments où je le sens plus que lorsqu’on essaie de se mettre l’un l’autre à terre ou de se faire mal (physiquement) à intensité modérée.

    L’amour fusionnel/classique : c’est simple, il comprend tous les points que j’ai cité sans exception mais certains lui sont plus attribués que d’autres dont le 19 lui étant presque exclusif. Les points
    2-4-6-8-9-10-12-14 et 16 sont les plus caractéristiques de cet amour. Oui j’en ai pris 9 sur 22, tu vas faire quoi ?!

    L’amour parental : attention, contrairement à ce qu’on pourrait se dire il ne découle pas nécessairement de l’amour fusionnel/classique. Hormis les points 19-18 et 13 pour moi cet amour regroupe à peu près tous les points que j’ai cité, notamment le n°21 avec les 3-5-6-8 et 16 très proches derrière. C’est en même temps un peu normal car il s’applique généralement envers une personne considérée plus que vulnérable et totalement dépendante, oui même quand celle-ci a vingt-cinq ans passés.

    L’amour de l’enfant : premier amour que l’on éprouve, les points 17 et 3 sont les seuls manquants au début, venant ensuite avec l’âge. Je crois pouvoir dire que c’est dans ce type d’amour que les points 13 et 22 sont les plus exprimés à moins que je n’ai simplement des délires chelou.

    Vous aurez remarqué je n’ai pas mis l’adoration. C’est simplement parce que pour moi l’adoration est presque opposée à l’amour. Je trouve qu’elle relève plus du conditionnement et du dogme que du sentiment réel.

    Dernier point. Bien qu’il soit possible de manipuler une personne mentalement ou chimiquement pour lui faire éprouver de l’amour ce ne sera à mon sens pas de l’amour.
    L’amour n’est pas un ordre, pas une condition, il est naturel et automatique, on ne peut pas l’imposer. Je suis peut-être trop utopiste sur ce point mais j’ai envie de croire à cela.

    Bon, c’était ma vision de l’amour. J’ai sans doute oublier tout un tas de trucs notamment dans les descriptions des amours. N’hésitez pas à donner votre propre version, qu’elle concorde ou non avec celle des autres.
    sofoyal
    sofoyal

    Masculin Messages : 1590
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : gironde
    Idéal : Chrétien
    Saint intercesseur : Jésus

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Re: Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par sofoyal le Mar 16 Juil - 17:16

    L'Amour a ses raisons...
    ...Que la Raison ignore.
    C'est vrai et profond.
    Vous pouvez rayer entièrement votre liste et biffer votre thèse.
    Il ne reste plus qu'à sortir à l'extérieur, pour le vivre
    et aussi entrer en soi...
    Là se trouve l'Amour, qui si on ne l'a pas chassé est aussi l'Interlocuteur Premier et Parfait.
    En espérant vous avoir aidé.
    Bon, allez!  trêve de bavardage:  Mon Amie et ses amis (nos amis) m'attendent. Wink
    Autrement dit, l'Amour m'appelle.
    Bonne journée! sunny


    _________________
    Sofoyal Colombe
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Re: Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par J15753 le Mar 16 Juil - 17:19

    S’il te plaît, relis le paragraphe du début.
    Stéphane
    Stéphane

    Masculin Messages : 711
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous
    Saint intercesseur : Saint-Etienne

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Re: Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par Stéphane le Mer 17 Juil - 0:07

    Jean Michel a écrit:...
    - l’empathie, souffrir à la place de l’autre (non pas s’infliger quoi que ce soit), éprouver de la pitié 1

    Je dirais souffrir avec autrui pour apprendre et parcourir un bout de chemin ensemble, afin d'acquérir cette expérience et ensuite de ne plus avoir à revivre cela, et transmettre les bonnes œuvres pour éviter cette souffrance.

    - l’envie de se blottir contre la personne aimée 2

    Physiquement, c'est une sensation d'amour mais c'est aussi moralement une envie de serrer dans ses bras la foule par amour de notre prochain car si nous voyons en chacun de nous des frères, alors cet amour devient si intense.


    - l’instinct de gardien, surveiller l’entourage de la personne aimée afin de pouvoir se dresser en bouclier si nécessaire 3

    Point de bouclier si nous avons foi en l'amour car à mes yeux, qui dit bouclier, dit guerrier.

    - éprouver de la joie lorsque la personne aimée vit quelque chose de mélioratif 4

    La joie doit se faire sentir à chaque instant car elle est source d'amour et même dans les moments difficiles, nous devrions être joyeux de vivre ces instants car ils nous donnent l'expérience d'être meilleurs par la suite.

    - être satisfait de la présence de la personne aimée à ses côtés 5

    Réjouissons-nous de chacun comme des frères.


    - se sacrifier, se faire du mal (mentalement ou physiquement) pour faire du bien à la personne aimée 6

    Difficile de voir en cela une preuve d'amour, car cela présume un sacrifice unique et non pour tous. Seul Notre Seigneur peut choisir un tel sacrifice. A notre niveau, cela resterait égoïste que de choisir pour qui, hormis alors pour tous.

    - faire des choses considérées comme méliorative/gentilles pour la personne aimée 7

    Le faire au quotidien pour quiconque est sans doute encore plus noble. Rester le plus possible gentil même dans les cas les plus extrêmes qui nous sont connus.

    - apprécier la personne aimée 8

    Ne pas être sélectif est un gage d'amour plus grand à mon sens.

    - culpabiliser si l’on fait quelque chose portant atteinte de manière péjorative à la personne aimée qu’elle en soit consciente ou non 9

    Nous apprenons chaque jour. Culpabiliser je pense nous détruis alors que communiquer et être en désaccord peut porter des fruits à moyen ou long terme. Le pardon est là pour éviter la culpabilité si nous savons nous en servir et si nous savons écouter et nous remettre en cause lorsque l'on s'aperçoit de nos torts.

    - pardonner la personne aimée 10

    Pardonner tout court. Cela évite bien des maux.

    - être patient avec la personne aimée 11

    La patience, même avec autrui, notre ennemi est bonne également car si nous essayons de ne pas faillir dans l'amour, alors nous aurons toujours en nous cette flamme.

    - s’intéresser à la personne aimée 12

    Pas que….toute personne est intéressante. 


    - admirer la personne aimée 13

    Admirer pourrait amener à avoir une image dégradante de soi et donc de se sentir inférieur. Admirer la création, la nature, ce qui nous entoure mais aimer toute personne comme soi-même.

    - pratiquer des activités avec la personne aimée 14

    L'exclusion est une bien mauvaise chose. Si tu aimes ton prochain, tu apprends à faire des activités avec tout le monde et par conséquent tu apprends de tous comme tous apprennent de toi.

    - aider la personne aimée 15

    Point de différence à faire dans le meilleur des cas. Pourquoi l'un est pas l'autre ?

    - être malheureux en cas d’éloignement physique de la personne aimée 16

    Qui est le plus loin à ce jour ?

    - accepter d’être vu en publique avec la personne aimée quelque soit ses particularités (j’entends par là délires et stupidités) 17

    Peux-tu concevoir alors qu'un fou soit aimé par tous si il se dit accompagné de Jésus? Autrement, physiquement, le regard ne devrait porter aucun jugement hâtif.


    - partager les particularités (stupidités et délires) de la personne aimée 18

    S'accommoder avec chacun pour créer des liens entre tous serait une belle preuve d'amour.


    - désirer ne former qu’un seul être avec la personne aimée 19

    Je ne vois que physiquement cette phrase et donc je ne sens que partiellement l'amour. Ne faire qu'un ensemble, tous, avec l'amour de notre prochain serait le plus grand.

    - embêter la personne aimée 20

    Qui aime bien châtie bien !

    - subvenir à tous les besoins de la personne aimée 21

    Nul besoin de tout cela pour preuve d'amour.

    - soumission à la personne aimée, lui faire dont de soit 22

    A Dieu Amour je ne puis que me soumettre et Lui faire dont du peu que je suis. Nous sommes tous égaux à Ses yeux.

    … Dernier point. Bien qu’il soit possible de manipuler une personne mentalement ou chimiquement pour lui faire éprouver de l’amour ce ne sera à mon sens pas de l’amour.
    L’amour n’est pas un ordre, pas une condition, il est naturel et automatique, on ne peut pas l’imposer. Je suis peut-être trop utopiste sur ce point mais j’ai envie de croire à cela.

    Je crois que l'amour au sens noble du terme vient avec nos expériences et notre ouverture d'esprit, lorsque nous avons connu la perversion.
    L'innocence est la source la plus pure sur terre pour cet amour. C'est peut être pour cela que nous la perdons de plus en plus jeune.


    Bon, c’était ma vision de l’amour. J’ai sans doute oublier tout un tas de trucs notamment dans les descriptions des amours. N’hésitez pas à donner votre propre version, qu’elle concorde ou non avec celle des autres.
    Bonsoir @"Jean-Michel" ,

    Voici ce que m'inspire sur l'instant votre réflexion. 

    Bien sûr, tout ceci n'est qu'utopique car nous ne sommes pas parfaits et que tout peut encore être amélioré. Seul Notre Seigneur possède le remède et si nous nous ouvrons à minima à l'amour autre que purement physique, je crois que nous pouvons grandir et avoir une vision bien plus large de cet amour.

    En ce qui me concerne, cela est plus intérieur qu'extérieur. Il est difficile d'exprimer cet amour autrement que par quelques gestes simples et peu expressifs, sans doute mon caractère introverti…..et la méfiance du genre humain qui sait aimer mais aussi abuser de cet amour aussi à des fins autres que bienveillantes. Là c'est un peu le côté parano !! Smile

    P.S. : nous sommes souillés par ce monde dès la naissance et à travers le temps parce que nous n'avons pas la parfaite connaissance de tout cet amour, parce que nous perdons notre innocence. Notre curiosité de cet amour et la patience peuvent œuvrer je pense à nous redonner un peu de lumière le temps qu'il nous reste. Certains plus aisément que d'autres sans doute, mais c'est notre calvaire à tous dès l'instant que nous entretenons le germe de l'amour porté en notre seing.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.
    avatar
    J15753

    Masculin Messages : 437
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Re: Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par J15753 le Mer 17 Juil - 0:39

    @Stéphane vos annotations sont justes si l’on prend le dogme chrétien, sauf que j’ai juste essayé de décrire comment je percevais l’amour.
    Après, et j’approuve @Sofoyal là-dessus, le ressenti en lui-même ne pourra jamais être totalement retranscrit avec des mots. Tout au plus ils peuvent donner une vague idée montrant la limite entre la théorie et la pratique.

    J’avoue que dans la pratique c’est plutôt égocentrique. Si je ne t’aime pas (tu au sens général) mes  efforts déployés pour t’aimer tu peux les attendre longtemps. 
    Surtout qu’il est plus prudent d’être méfiant et de toujours se préparer à attraper le bâton quitte à ce que des personnes non-aimée en souffrent (bon, à quantité raisonnable quand même, il faut pas non plus trop jouer au sadique).

    Après je ne suis pas certain d’avoir compris votre vision, à moins que ce soit celle notée en rouge et que le noir résume votre pratique habituelle. C’est cela ?
    Stéphane
    Stéphane

    Masculin Messages : 711
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous
    Saint intercesseur : Saint-Etienne

    Qu’est-ce que l’amour ? Empty Re: Qu’est-ce que l’amour ?

    Message par Stéphane le Mer 17 Juil - 21:49

    Jean Michel a écrit:@Stéphane vos annotations sont justes si l’on prend le dogme chrétien, sauf que j’ai juste essayé de décrire comment je percevais l’amour.
    Après, et j’approuve @Sofoyal là-dessus, le ressenti en lui-même ne pourra jamais être totalement retranscrit avec des mots. Tout au plus ils peuvent donner une vague idée montrant la limite entre la théorie et la pratique.

    J’avoue que dans la pratique c’est plutôt égocentrique. Si je ne t’aime pas (tu au sens général) mes  efforts déployés pour t’aimer tu peux les attendre longtemps. 
    Surtout qu’il est plus prudent d’être méfiant et de toujours se préparer à attraper le bâton quitte à ce que des personnes non-aimée en souffrent (bon, à quantité raisonnable quand même, il faut pas non plus trop jouer au sadique).

    Après je ne suis pas certain d’avoir compris votre vision, à moins que ce soit celle notée en rouge et que le noir résume votre pratique habituelle. C’est cela ?
    Bonsoir @Jean Michel ,

    Je ne suis pas sûr de suivre un dogme. C'est mon ressenti de ce qui est écrit en rouge. Suis peut être proche alors du dogme aussi…
    Mes annotations sont ce que je ressens au fond de moi quant à vos numérotations.

    Et je suis d'accord pour dire que les mots ne sont pas assez forts pour décrire l'amour, lorsque nous le vivons plus que la normale.

    Pour mes dires, en rouge sont les réponses que je pense à vos questions, et après, le noir est ce que je suis au quotidien, oui.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

      La date/heure actuelle est Sam 15 Aoû - 1:02