Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Combien heureux les miséricordieux ! Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Combien heureux les miséricordieux !

    avatar
    etienne lorant

    Masculin Messages : 517
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Combien heureux les miséricordieux ! Empty Combien heureux les miséricordieux !

    Message par etienne lorant le Mer 2 Jan - 10:03

    Lecture de la première lettre de saint Jean
    Bien-aimés, le menteur n’est-il pas celui qui refuse que Jésus soit le Christ ? Celui-là est l’anti-Christ : il refuse à la fois le Père et le Fils; quiconque refuse le Fils n’a pas non plus le Père; celui qui reconnaît le Fils a aussi le Père.  Quant à vous, que demeure en vous ce que vous avez entendu depuis le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi, vous demeurerez dans le Fils et dans le Père. Et telle est la promesse que lui-même nous a faite : la vie éternelle. Je vous ai écrit cela à propos de ceux qui vous égarent. Quant à vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin d’enseignement. Cette onction vous enseigne toutes choses, elle qui est vérité et non pas mensonge; et, selon ce qu’elle vous a enseigné, vous demeurez en lui. Et maintenant, petits enfants,  demeurez en lui ; ainsi, quand il se manifestera, nous aurons de l’assurance, et non pas la honte d’être loin de lui à son avènement.

    PSAUME
    (97(98), 1, 2-3ab, 3cd-4)
    R/ La terre tout entière a vu
    le salut de notre Dieu. (cf. 97, 3)
    Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    car il a fait des merveilles ;
    par son bras très saint, par sa main puissante,
    il s’est assuré la victoire.

    Le Seigneur a fait connaître sa victoire
    et révélé sa justice aux nations ;
    il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
    en faveur de la maison d’Israël.

    La terre tout entière a vu
    la victoire de notre Dieu.
    Acclamez le Seigneur, terre entière,
    sonnez, chantez, jouez !


    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
    Voici le témoignage de Jean le Baptiste, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi,et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. » Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.  

         Cy  Aelf, Paris

    Quel bonheur c'est, pour nous tous !  Bonheur et assurance de bonheur.  En effet, par l'onction du baptême, nous avons été rendus capable d'aimer comme Dieu nous aime ! Nous étions méfiants et nous sommes devenus des semeurs de confiance, des messagers de l'amour de Dieu -  cet amour qui ne passe jamais. 
    S'il fallait démontrer cela,  c'est par le don dotal que Jésus fit de lui-même que sur la croix, en allant jusqu'à prier le Père en faveur de ceux qui le clouèrent sur la croix : "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font !"

    Si nous avons écouté,  si nous avons recherché le bien qui surpasse tous les biens de ce monde, notre joie nous permettra de passer au-delà des conventions mondaines et nous manifesterons que la miséricorde peut aller plus loin que la justice afin que nos signes et nos gestes de miséricorde soient manifestés au "tribunal de l'amour de Dieu". Nous sommes pécheurs et nous méritons d'être châtiés - et d'autant plus que sanctionnés d'avoir connu le Sauveur qui nous a offert cet argument incomparable. "Chaque fois que vous avez fait ces choses envers le plus petit d'entre mes frères, c'est à moi que avez faites !"  

    Mais il y aura des larmes de de grands cris de lamentation pour ceux qui ne ce seront contentés de juger sur les apparences !   Et la clé de la connaissance de Dieu ne réside pas dans les livres, mais bien dans les gestes gratuits qui ont ce pouvoir de nous conférer l'amour même dont nous sommes aimés !


    .

      La date/heure actuelle est Mar 18 Juin - 22:03