Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Empty Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Message par Gilles le Dim 11 Nov - 16:49

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Umcj-1009-10-nov

    Le senti… ment !

    Parfois, il nous arrive de douter de la présence de l’Esprit Saint en nous. Nous pensons qu’il nous a quittés quand :

    *nous sommes éprouvés ou fatigués,
    *nous avons des craintes et des angoisses,
    *nous sommes incertains quant aux choix, aux décisions qui se présentent,
    *nous l’avons attristé ou déçu.

    Pensez-vous alors, que Dieu peut disparaître et réapparaître tout à coup…?

    Je vous rassure de suite : pas du tout…! Ce n’est pas parce que vous ne "sentez" pas la présence de Dieu qu’il n’est pas là. En effet, un sentiment n’est pas un fait. Il ne correspond pas toujours à la réalité ni à la vérité. Quelqu'un a dit : le senti… ment. Bref, ce que nous ressentons n'est parfois qu'une vue faussée de la réalité.

    D’ailleurs, Smith Wigglesworth avait cette devise : "Je ne suis pas influencé par ce que je ressens. Je ne suis pas influencé par ce que je vois. Je suis seulement influencé par ce que je crois." Et voici ce que croyait l’apôtre Paul lorsqu’il attestait : "Vous êtes le temple de Dieu, et l’Esprit de Dieu habite en vous. Vous ne savez donc pas cela...?" (Lire 1 Corinthiens 3.16.)

    Cela signifie qu’il est toujours en vous. Chaque instant de chaque jour, l'Esprit de Dieu est en vous. Il est déjà là, dès votre réveil. Il ne vous quitte pas quand vous vous endormez. Sa présence est avec vous, en vous. Elle ne s’échappe pas. Elle demeure ancrée en vous 24h/24 et 7j/7…!

    Je vous invite à croire, par la foi, que l’Esprit de Dieu habite en permanence en vous. Il a fait de vous sa maison, son temple. Il ne vous abandonnera jamais.

    Prions ensemble, maintenant. "Père, je te remercie de m’avoir rappelé que tu vis en moi par ton Esprit et que tu as fait de moi le temple du Saint-Esprit. Par la foi, je crois que tu es toujours là, de mon lever à mon coucher. Par la foi, je crois que tu me connais et que tu m’assistes dans mon quotidien. Dans le nom de Jésus, amen."

    Merci d'exister,


    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! 2Q== Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! D70a1030-f78f-4834-939e-01f389f00ac0

    Amen


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Empty Re: Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Message par Gilles le Lun 12 Nov - 16:35

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Ne13ma10

    C’est la foi qui est agréable à Dieu, non les sentiments

    Quand vous êtes un chrétien de fraîche date, Dieu vous fait éprouver beaucoup d’émotions qui confirment votre foi et il répond souvent à des prières parfaitement immatures voire égoïstes – pour que vous sachiez qu’il existe. Mais au fur et à mesure que vous grandirez dans la foi, il vous apprendra à vous passer de ces signes
    .

    L’omniprésence de Dieu et la manifestation de sa présence sont deux choses différentes. L’une est un fait, tandis que l’autre est souvent un sentiment. Dieu est toujours présent, même lorsque vous n’en avez pas conscience et sa présence est trop profonde pour être mesurée par une simple émotion.

    Oui, il veut que vous sentiez sa présence, mais il est plus important pour lui que vous lui fassiez confiance que de sentir quelque chose. C’est la foi qui est agréable à Dieu, non les sentiments.

    C’est surtout pendant les moments où votre vie semble s’effondrer et où Dieu vous paraît absent que votre foi est mise à l’épreuve. C’est ce qui est arrivé à Job. En l’espace d’un seul jour, il a tout perdu : ses enfants, son gagne-pain, sa santé et tous ses biens. Et, comble de l’affliction – pendant trente-sept chapitres, Dieu n’a pas dit un seul mot !

    Comment pouvez-vous louer Dieu quand vous ne comprenez pas ce qui se passe dans votre vie et qu’il reste silencieux ? Comment maintenez-vous le contact avec lui dans une situation de crise en l’absence de communication ? Comment gardez-vous les yeux fixés sur Jésus quand ils sont pleins de larmes ? En faisant ce qu’a fait Job : "[…] se jetant par terre, il se prosterna et dit : Nu je suis sorti du sein de ma mère, et nu, j’y retournerai. L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni !" (Job 1.20-21).

    Dites à Dieu ce que vous ressentez exactement. Videz votre cœur devant lui. Déchargez-vous de toutes vos émotions. C’est ce qu’a fait Job lorsqu’il a dit : "Alors je ne veux plus me taire davantage ; j’ai l’esprit en détresse, il faut donc que je parle. Mon cœur est trop amer, j’exprimerai ma plainte" (Job 7.11).

    Quand Dieu lui paraissait lointain, il s’est écrié : "Ah, combien j’aimerais retrouver le passé […]. Je me trouvais alors au temps de l’âge mûr, et l’amitié de Dieu veillait sur ma maison" (Job 29.1-4).

    Un encouragement pour aujourd'hui


    Dieu est capable de gérer vos doutes, votre colère, votre peur, votre chagrin, votre trouble et vos questionnements.


    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Images?q=tbn:ANd9GcTKajQSzSgVW9HmiDutuT7pcFSTexwczOveHPqO-3-2X90BxIrb Rick Warren
    Amen


    Dernière édition par Gilles le Sam 28 Sep - 1:39, édité 1 fois


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Empty Re: Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Message par Gilles le Mar 13 Nov - 20:18

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Pensive-teenager-bars-window-thoughtful-young-man-portrait-sad-kid_exfjismahl__F0000

    Dieu est présent, quoi que vous ressentiez

    Il est facile d’adorer Dieu quand tout va bien dans votre vie – quand il vous donne la nourriture, des amis, une famille, la santé et des circonstances heureuses. Mais tout ne va pas toujours pour le mieux. Comment adorez-vous Dieu dans ces cas ? Que faites-vous quand il vous paraît à des millions de kilomètres ?

    Le niveau le plus profond de l’adoration consiste à louer Dieu en dépit de la douleur, à le remercier dans l’épreuve, lui faire confiance dans la tentation, s’abandonner à lui dans la souffrance et l’aimer lorsqu’il paraît lointain. La séparation et le silence sont souvent un test pour une amitié ; la distance physique vous éloigne l’un de l’autre et vous vous retrouvez dans l’impossibilité de communiquer. Dans votre amitié avec Dieu, vous ne vous sentirez pas toujours proche de lui.

    Philip Yancey a fait remarquer très judicieusement : "Toute relation implique des temps de proximité et des temps d’éloignement, et dans une relation avec Dieu, quel que soit son degré d’intimité, le balancier oscillera également d’un côté à l’autre" (Atteindre le Dieu invisible, Nîmes, Vida).

    C’est là où l’adoration devient difficile. Pour faire mûrir votre amitié, Dieu la mettra à l’épreuve par des temps de séparation apparente, où vous aurez l’impression qu’il vous a abandonné ou oublié, où il vous semblera qu’il est à un million de kilomètres. Saint Jean de la Croix a appelé ces périodes de sécheresse spirituelle "la nuit obscure de l’âme". Henri Nouwen a parlé du "ministère de l’absence" et A. W. Tozer du "ministère de la nuit". D’autres évoquent "l’hiver du cœur".

    Après Jésus, David était probablement celui qui entretenait la relation la plus intime avec Dieu, qui l’a même appelé "un homme selon son cœur" (Actes 13.22).

    Pourtant David s’est souvent plaint de l’absence apparente de Dieu :
    - "Pourquoi, Éternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu dans les temps de détresse ?" (Psaumes 10.1).
    - "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Pourquoi restes-tu si loin, sans me secourir, sans écouter ma plainte ?" (Psaumes 22.2).

    Bien entendu, Dieu n’avait pas abandonné David, pas plus qu’il ne vous abandonnera. Il l’a promis à maintes reprises (Hébreux 13.5).

    Un pas de foi pour aujourd’hui

    Croyez que Dieu est présent même si vous ne ressentez pas sa présence. Il a promis d’être avec vous tous les jours... (Matthieu 28.20).


    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! 9k=

    Rick Warren
    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Gilles


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Empty Re: Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Message par Gilles le Sam 28 Sep - 1:33

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! 115

    Est-ce que c’est normal de ne pas sentir l’amour de Dieu ?

    N’ayez aucune inquiétude, vous êtes tout à fait normal si habituellement vous ne ressentez pas l’amour de Dieu. Un jour ou l’autre, vous avez probablement expérimenté un clin d’œil venant de Dieu, si bien que notre sensibilité en a été touchée. Mais de manière habituelle, Dieu se donne à nous, à chaque instant, sans que nous le sentions du tout, sans que nous le comprenions totalement.

    Malheureusement beaucoup vivent énormément au niveau des émotions, et comme la foi est souvent nue, alors ils abandonnent la foi ou décrètent que Dieu n’existe pas. Mais si nous voulons entrer en amour avec Dieu, il faut nous disposer à l’expérience contraire d’un tomber amoureux entre deux êtres, par exemple.

    Comment expliquer cette différence ? Cela tient à ce qu’est Dieu et à ce que je suis : Il est infini alors que la connaissance de mon esprit est limitée ; Il est pur esprit et je ne perçois les réalités que par leur extérieur sensible. Voilà pourquoi, le seul moyen vraiment adapté pour communier à Dieu c’est la foi, par-delà l’intellect et les sens.

    Passons aux travaux pratiques… La prochaine fois que vous allez vous mettre en prière  : ne méprisez pas votre intelligence ni votre sensibilité, mais rejoignez Dieu qui vous attend dans l’intimité de votre sous-sol intérieur, lieu de la confiance et de la volonté d’aimer. Par sa parole, Jésus vous assure qu’Il est là : alors, soyez tout simplement et sereinement présent à sa Présence , sans exiger de câlins sensibles.

    Et soyez bien convaincu que, s’il ne se passe rien en surface – au niveau émotionnel –, au niveau du cœur profond en revanche, Dieu vous chérit infiniment. Et plus votre prière sera détachée et simple, plus Dieu vous transformera en Lui-même. Aimer Dieu ce n’est pas d’abord sentir aimer mais vouloir aimer et se laisser aimer par Lui !
     
    Pour aller plus loin avec le Père Marie-Eugène, cliquez ici et imprimez l’un de ses grands textes sur la foi en Dieu. Affichez-le sur votre frigo pendant le mois qui vient.

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! La_reponse_du_pere_spi_joel_guibert_-c-luc_adrian_article
    Le Père Joël Guibert, auteur d’ouvrages de spiritualité, est prêtre du diocèse de Nantes. Après avoir été curé de paroisse, il est détaché par son évêque pour la prédication de retraites.
    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Giphy10


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Empty Re: Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas !

    Message par Gilles le Sam 28 Sep - 16:28

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! 3994412

    Dieu est présent, quoi que vous ressentiez

    Il est facile d’adorer Dieu quand tout va bien dans votre vie – quand il vous donne la nourriture, des amis, une famille, la santé et des circonstances heureuses. Mais tout ne va pas toujours pour le mieux. Comment adorez-vous Dieu dans ces cas ? Que faites-vous quand il vous paraît à des millions de kilomètres ?

    Pour faire mûrir votre amitié, Dieu la mettra à l’épreuve par des temps de séparation apparente...


    Le niveau le plus profond de l’adoration consiste à louer Dieu en dépit de la douleur, à le remercier dans l’épreuve, lui faire confiance dans la tentation, s’abandonner à lui dans la souffrance et l’aimer lorsqu’il paraît lointain. La séparation et le silence sont souvent un test pour une amitié ; la distance physique vous éloigne l’un de l’autre et vous vous retrouvez dans l’impossibilité de communiquer. Dans votre amitié avec Dieu, vous ne vous sentirez pas toujours proche de lui.

    Philip Yancey a fait remarquer très judicieusement : "Toute relation implique des temps de proximité et des temps d’éloignement, et dans une relation avec Dieu, quel que soit son degré d’intimité, le balancier oscillera également d’un côté à l’autre" (Atteindre le Dieu invisible, Nîmes, Vida).

    C’est là où l’adoration devient difficile. Pour faire mûrir votre amitié, Dieu la mettra à l’épreuve par des temps de séparation apparente, où vous aurez l’impression qu’il vous a abandonné ou oublié, où il vous semblera qu’il est à un million de kilomètres. Saint Jean de la Croix a appelé ces périodes de sécheresse spirituelle "la nuit obscure de l’âme". Henri Nouwen a parlé du "ministère de l’absence" et A. W. Tozer du "ministère de la nuit". D’autres évoquent "l’hiver du cœur".

    Après Jésus, David était probablement celui qui entretenait la relation la plus intime avec Dieu, qui l’a même appelé "un homme selon son cœur" (Actes 13.22).

    Pourtant David s’est souvent plaint de l’absence apparente de Dieu :
    - "Pourquoi, Éternel ! te tiens-tu éloigné ? Pourquoi te caches-tu dans les temps de détresse ?" (Psaumes 10.1).
    - "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Pourquoi restes-tu si loin, sans me secourir, sans écouter ma plainte ?" (Psaumes 22.2).

    Bien entendu, Dieu n’avait pas abandonné David, pas plus qu’il ne vous abandonnera. Il l’a promis à maintes reprises (Hébreux 13.5).

    Un pas de foi pour aujourd’hui


    Croyez que Dieu est présent même si vous ne ressentez pas sa présence. Il a promis d’être avec vous tous les jours... (Matthieu 28.20).


    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! Images?q=tbn:ANd9GcTKajQSzSgVW9HmiDutuT7pcFSTexwczOveHPqO-3-2X90BxIrb Rick Warren

    Si vous ne "ressentez" pas Jésus en priant... Ne vous inquiétez pas ! 1212603254


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 19:32