Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Empty Re: Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...

    Message par Gilles le Mer 7 Aoû - 19:39

    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Luckyraccoon110700005

    Guérir de la dépression !

    De nombreuses personnes, de tout âge, tout sexe, et toutes cultures, souffrent de dépression, et Dieu veut les en guérir. Le terme dépression n’existe pas dans la Bible, car ce mot n’existait pas à l’époque, mais ce sujet y est largement abordé sous d’autres formes.

    Voyez ce que Jésus dit, selon cette version contemporaine :

    « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos. Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez-vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble. Ainsi, votre vie trouvera son épanouissement dans le repos » Matthieu 11.28-29 (Parole vivante)

    Jésus évoque probablement ici le joug religieux – despotique et contraignant – et de ses conséquences désastreuses sur l’âme humaine, qu’Il oppose à Sa gouvernance humble, basée sur l’amour, la grâce, et l’action du Saint Esprit. Néanmoins, ce passage contient une vérité applicable à la dépression.

    Or, la 1e clé que Jésus nous donne est déjà de venir à Lui. L’homme n’a pas été créé pour vivre seul mais avec Dieu, au moyen de Christ. En acceptant Christ, l’homme rentre dans sa destinée véritable et sa vie commence à rentrer dans l’ordre. La dépression, en définitive, provient d’abord du désordre spirituel.

    La 2e clé est de se laisser diriger par Lui et de se mettre à Son école. Comment ? En écoutant les instructions que le Saint Esprit murmure à notre cœur, et en mettant en pratique Sa Parole.

    Or, la Parole dit notamment, concernant nos problèmes, que nous devons apprendre à nous reposer sur Lui, à rechercher Son royaume premièrement de sorte que tout le reste nous soit donné par-dessus (Matthieu 6.33), et de nous décharger sur Lui de tous nos soucis (1 Pierre 5.7).

    Bien des braves personnes ont accepté Christ mais souffrent toujours de dépression car elles ne sont jamais parvenues à lâcher-prise. Les instructions de la Bible sont inspirées par Dieu et ne sont pas là pour faire joli, mais pour être mises en pratique.

    Un rocker américain, Brian Welch, du groupe Korn, souffrait encore de dépression nerveuse, bien qu’il ait donné sa vie à Christ quelques mois auparavant, et qu’Il l’ait délivré des drogues. Parfois, lorsqu’un mal de vivre l’envahissait, il s’en prenait à Dieu et L’insultait d’ignobles jurons.

    Finalement, il se sentit conduit à louer Dieu lorsqu’une crise se manifesterait. Dès lors, lorsque Brian se sentait mal, il se calmait et Le louait. Il fut alors totalement guéri dans les semaines ou les mois qui suivirent.

    Voyez-vous, connaître la Bible ne va pas nécessairement vous aider, mais c’est de la mettre en pratique (Jacques 1.22).

    Une autre clé est d’avoir la maîtrise de nos émotions. Certains sont des chrétiens psychiques, émotifs et sensibles. Ils acceptent sans résistance toutes les mauvaises émotions qui leur tombent dessus.

    Pardonnez-moi d’être un peu dur, mais ce sont des pantins sans consistance dont se jouent les circonstances. Ils n’ont aucune force intérieure et acceptent sans résister toutes les émotions qui viennent à eux.

    Vous êtes le boss. C’est à vous de dominer. Vous êtes aux commandes de votre véhicule et vous n’êtes pas obligé de subir toutes les mauvaises émotions que vous ressentez. Il vous faut leur résister et ne pas leur permettre de rentrer en vous.

    Je comprends bien que personne n’est un super héros invulnérable, et nous avons tous une fragilité face aux adversités de la vie, mais certains souffrent d’une vulnérabilité chronique et anormale dans le domaine émotionnel.

    Enfin, la dépression peut provenir d’un esprit démoniaque, contracté à la suite d’une désobéissance prolongée. J’ai connu autrefois une jeune femme qui passait son temps à prier, lire la Bible, et évangéliser, mais elle traitait les gens comme des chiens. Finalement, elle a sombré dans la dépression, bien que Dieu l’ai guéri autrefois. Elle dût consulter un psychologue et suivre un traitement.

    Nous sommes tous à l’école du Seigneur, et nous avons tous des traits de caractère à traiter. Le problème de cette jeune convertie n’était pas son sale caractère et ses problèmes relationnels, car Dieu est patient, mais son refus de traiter son péché sur du long terme.

    Enfin, une dernière clé pour être guéri est tout simplement d’aimer cette vie que Dieu nous a donnée, et de prendre du bon temps. Même passer son temps à écouter des sermons ou étudier la Bible peut être déprimant. Ces choses sont des outils mais pas une fin en soi.

    Je ne parle pas ici de mauvais divertissements, mais comprenez que Dieu nous a créé pour VIVRE. Payez-vous un bon resto de temps en temps, faites-vous une toile, ouvrez les volets et accueillez la lumière, ne restez pas continuellement cloîtrés chez vous, profitez de la vie …


    Et enfin, soyez confiant en Dieu sur la durée. La guérison ne va pas nécessairement venir du jour au lendemain, car elle peut être progressive. La guérison va se préciser au fur et à mesure que vous mettez de l’ordre dans votre vie.


    Olivier Moulin, Pasteur


    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Cropped-logo-magazine2


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Françoise
    Françoise

    Féminin Messages : 674
    Date d'inscription : 17/02/2017
    Age : 48
    Localisation : Bourgogne
    Saint intercesseur : Saint Jean Marie Vianney-Sainte Thérèse de Lisieux et Saint Joseph,

    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Empty Re: Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...

    Message par Françoise le Mer 7 Aoû - 20:11

    Merci Gilles pour cet excellent article qui donne de bonnes clés pour nous aider!


    _________________
    « Si nous savions toujours entretenir le feu  de l'amour de Dieu dans notre cœur par des prières et des bonnes œuvres, il ne s'éteindrait pas. "

    Saint Jean-Marie Vianney
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Empty Re: Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...

    Message par Gilles le Lun 12 Aoû - 18:51

    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Depression-elderly-stock

    Aux chrétiens anxieux et dépressifs, dix conseils de psychiatre...

    Par le Père Jean-Paul Régimbal :

    Des dizaines de gens, sinon des centaines, viennent me prier, gémissants, de leur trouver le psychologue ou le psychiatre qui puisse les aider.

    Un jour, l’un d’eux m’aborde en plein désarroi. Je le sens tendu comme un arc au point de rupture. « Mon père! faites quelque chose pour moi, je vous en supplie ! » L’occasion se présentait de lui donner une consultation, et gratuite de surcroît: Jésus avait déjà payé les honoraires, au prix de son sang, pour que nous fussions libres, pour que ce jeune frère angoissé puisse à son tour s’en aller libre et réconforté.

    Je lui dis d’emblée: « Cesse de te regarder et de te replier sur toi-même. Redresse la tête, regarde à l’Éternel, lève les bras vers Lui: tu ne peux plus ainsi t’égratigner et t’arracher les cheveux. Et ce visage tourmenté ? Sais-tu qu’il lui en coûte la fatigue de trente-sept muscles inutilement crispés alors que huit suffiraient à l’éclairer d’un sourire ? »

    Et mon jeune ami, les mains tendues vers le ciel, a souri. Parce qu’au lieu de tourner en rond sur lui-même et de remâcher vainement sa souffrance, il avait levé le regard vers Jésus, il put retrouver en Lui la paix, la joie, le repos: exemple de simple psychothérapie chrétienne.

    Amis chrétiens que guettent l’anxiété ou la dépression, à l’instar de ce jeune homme, la Parole de Dieu elle- même vous propose dix conseils psychothérapeutiques.

    Premier conseil : le premier se découvre en Matthieu, au verset 6 du ch. 6- « Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre puis ferme ta porte, et prie ton Dieu qui est dans le secret. Et ton père qui demeure dans le secret te récompensera. »

    Une des causes essentielles de la tension nerveuse dont souffrent nos contemporains, c’est le refus du silence et de la réflexion, c’est l’oubli de la prière. Le monde se meurt faute de silence, faute de sagesse. Je suis certain que le frère ou la sœur qui passe chaque jour une heure en prière, dans le calme de sa chambre, vivra détendu, heureux, libre et disposé à l’écoute de la Parole de Dieu.

    Alors, mon frère, ma sœur, qui êtes lassé de tout et de vous-même, prenez le temps de vous retirer dans votre chambre; fermez votre porte à clef, étendez-vous et parlez à votre Père qui vous écoute dans le secret du silence… cela vaudra mieux que le cabinet du psychiatre et son divan inconfortable !


    Lire la suite : Aux chrétiens anxieux et dépressifs, dix conseils de psychiatre ... charismata.free.fr/?p=605


    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Z
    LE PÈRE REGIMBAL, RELIGIEUX CANADIEN, A ÉTÉ MÊLÉ DE TRÈS PRÈS AUX COMMENCEMENTS DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE EN FRANCE, PUISQU’IL FUT L’UN DES TOUT PREMIERS À PRIER POUR L’EFFUSION DE L’ESPRIT LORS D’UN VOYAGE À TRAVERS LA FRANCE EN 1971. IL ÉTAIT À LA FOIS PRÊTRE ET PSYCHIATRE. CET ENSEIGNEMENT PUBLIÉ PAR LE FEUILLET SUISSE « LE LIEN DES CELLULES DE PRIÈRE » N’119 EN 1976. LE PÈRE REGIMBAL EST PARTI VERS LE SEIGNEUR EN 1988 À L’ÂGE DE 57 ANS.                                                             
    Le chrétien n'est pas à l'abri d'une dépression...  - Page 2 Gilles10

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 19:56