Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Mer 4 Oct - 16:15

    3 octobre 2017
    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Web3-cat-woman-pullover-harms-robert-kamanovshutterstock

    Chien, chat, cheval… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    À l’occasion de la journée mondiale des animaux de compagnie, il est intéressant de nous retourner vers notre tradition catholique et voir ce qu’elle dit de la nature spirituelle des animaux. D’autant qu’en ce début de XXIe siècle, l’on assiste à une offensive massive des idéologies de type « vegan » et pire encore dans l’absurde, l’« anti-spécisme ».

    Suite du texte en entier : Chien, chat, cheval… retrouverons-nous nos animaux de compagnie ...



    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Logo-aleteia-frChien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Sebastien-morgan par Sébastien Morgan

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Gilles


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Anayel
    Anayel
    Modératrice

    Féminin Messages : 1452
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Anayel le Mer 4 Oct - 22:31

    Bonjour Gilles,
    Je lirai ton article avec plaisir demain ; en attendant, je donne vite fait mon avis, car ton sujet me semble intéressant ^^

    Pour moi, si on veut, il y a une différence majeure entre l'homme, qui a une âme immortelle, et l'animal, qui quel qu'il soit est sensible, a des sentiments, a faim, soif, etc. comme tout le monde. Mais pour moi, il n'a pas de vie après la mort. Pas comme nous. Son existence s'arrête après avoir donné son dernier souffle à mes yeux. L'homme, à l'inverse, rencontre Jésus à sa mort, et est voué soit au Paradis, soit à l'Enfer (sans compter le Purgatoire, qui laisse place par la suite à la Vie).

    Mais l'homme a des devoirs à respecter. Il est le sommet de la Création à mes yeux, si on ne compte pas la Chute. Et parce qu'il a été fait à l'image de Dieu, il se doit non seulement d'être le plus parfait possible, mais aussi le plus juste avec les autres créatures que Dieu a créées.

    Les animaux, quels qu'ils soient (et même les végétaux, les arbres, les plantes médicinales, tout ^^), sont là pour servir l'homme, et ils ont été placés à cette place par la miséricorde de Dieu, si je peux dire ça ainsi. Par sa Providence serait peut-être un terme plus juste. Ils sont là pour nous, mais ils ne sont fondamentalement pas mauvais, je pense : c'est juste une mauvaise éducation qui peut par exemple rendre un chien pourri-gâté je dirais.

    Ils ne sont pas mauvais, et nous, par notre intelligence, par nos moyens, par nos vies propres à chacun, on se doit de respecter les animaux et de les aimer dans une juste mesure. Les aimer comme des compagnons par exemple. Mais sans jamais faire de l'idôlatrie, ou par exemple, faire de l'animal un chat-roi, un chien-roi, où il y aurait alors quelque chose de déréglé. C'est l'homme qui doit se faire respecter des animaux et pas l'inverse. Parce que nous appartenons à Dieu et que nous sommes ses enfants, mais aussi parce que c'est bien plus sain de vivre "indépendamment" de nos animaux. On peut s'en faire une joie, un réconfort, un appui. Mais toujours en faisant attention de ne pas tomber dans une attitude gagatisante.

    Un peu à l'exemple de François d'Assise, sachons faire des animaux nos amis, tout en restant libres vis-à-vis d'eux. C'est ça que je veux dire. Il les respectait et les aimait, je pense, mais toujours dans un sain équilibre.

    Voilà un peu ce que j'avais envie d'écrire.

    Je me permets de copier-coller un passage de Maria Valtorta qui m'avait beaucoup marquée, où Jésus explique très bien les choses. Je pense que c'est un passage vraiment éclairant, ça l'a beaucoup été pour moi en tout cas ^^

    Il dit ceci, quand Manaën lui demande s'il a bien fait de s'occuper de son cheval :

    "Quand le Créateur eut créé la Création, et lui eut donné pour roi l'homme créé à son image et à sa ressemblance, Il montra à l'homme toutes les créatures créées et Il voulut que l'homme leur donnât un nom pour les distinguer les unes des autres, et on lit dans la Genèse "que tout nom qu'Adam donna aux animaux était bon, c'était le vrai nom" [2]. Et on lit encore dans la Genèse que Dieu, ayant créé l'Homme et la Femme, dit : "Faisons l'Homme à notre image et à notre ressemblance pour qu'il soit le maître des poissons de la mer, des volatiles du ciel, des bêtes, et de toute la Terre et des reptiles qui rampent sur elle" [3].

    Et quand Il eut créé une compagne pour Adam, la femme, faite comme lui à l'image et à la ressemblance de Dieu, comme il ne convenait pas que la Tentation aux aguets tentât et corrompît encore plus hideusement le mâle créé à l'image de Dieu, Dieu dit à l'homme et à la femme : "Croissez, multipliez-vous, et remplissez la Terre et faites en sorte qu'elle vous soit soumise, et soyez les maîtres des poissons de la mer, des volatiles du ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la Terre" [4]. Et Il dit encore : "Voilà que Je vous ai donné toutes les plantes qui font une semence sur la Terre et tous les arbres qui ont en eux la semence de leur espèce pour qu'ils servent de nourriture à vous et à tous les animaux de la Terre et aux oiseaux du ciel et à ce qui se meut sur la terre et a en soi une âme vivante, pour qu'ils aient la vie" [5].

    Les animaux et les plantes et tout ce que le Créateur a créé pour l'utilité de l'homme représentent donc un don d'amour et un patrimoine donné en garde par le Père à ses fils, afin qu'ils en usent dans leur intérêt et avec gratitude envers Celui qui a donné toute providence. Il faut donc les aimer et les traiter avec un soin convenable.

    Que diriez-vous d'un fils auquel le père a donné des vêtements, des meubles, de l'argent, des champs, des maisons, en lui disant : "Je te les donne pour toi et pour tes descendants pour que vous ayez de quoi être heureux. Usez de tout cela avec amour en souvenir de mon amour qui vous le donne", et si ensuite ils laissaient tout tomber en ruines ou dilapidaient tous ses biens ? Vous diriez qu'ils n'ont pas fait honneur à leur père et qu'ils n'ont pas aimé leur père et ses dons. Pareillement l'homme doit avoir soin de ce que Dieu, avec un soin providentiel, a mis à sa disposition.

    Soin ne veut pas dire idolâtrie, ni affection déréglée pour les bêtes ou les plantes, ou quelque autre chose. Soin veut dire sentiment de pitié et de reconnaissance pour les choses de moindre importance qui nous servent et qui ont leur vie, c'est-à-dire leur sensibilité.

    L'âme vivante des créatures inférieures dont parle la Genèse n'est pas une âme telle que celle de l'homme. C'est la vie, simplement la vie, c'est-à-dire d'être sensible aux choses actuelles tant matérielles qu'affectives. Quand un animal est mort, il est insensible car avec la mort, pour lui, c'est la vraie fin. Il n'y a pas d'avenir pour lui, mais tant qu'il est vivant, il souffre de la faim, du froid, de la lassitude et il est sensible aux blessures, à la souffrance, à la jouissance, à l'amour, à la haine, à la maladie et à la mort. Et l'homme, en souvenir de Dieu qui lui a donné ce moyen pour rendre moins dur son exil sur la Terre, doit être humain envers les serviteurs inférieurs que sont pour lui les animaux. Dans le livre de Moïse, n'est-il pas prescrit peut-être d'avoir des sentiments d'humanité même pour les animaux, que ce soit volatiles ou quadrupèdes ?

    En vérité je vous dis qu'il faut savoir regarder avec justice les œuvres du Créateur. Si on les regarde avec justice, on voit qu'elles sont "bonnes". Et une chose bonne doit toujours être aimée. On voit que ce sont des choses données à bonne fin et par une impulsion d'amour, et que comme telles nous pouvons, nous devons les aimer en voyant, au-delà de l'être fini, l'Être Infini qui les a créées pour nous. On voit que ce sont des choses utiles et qui, comme telles, doivent être aimées.  Rien, rappelez-vous-le bien, n'a été fait sans but dans l'Univers. Dieu ne perd pas sa parfaite Puissance en des choses inutiles. Ce brin d'herbe n'est pas moins utile que le tronc puissant auquel s'appuie notre asile temporaire. La goutte de rosée, la petite perle de givre, ne sont pas moins utiles que l'immense mer. Le moucheron n'est pas moins utile que l'éléphant, et le ver qui vit dans la boue n'est pas moins utile que la baleine. Il n'y a rien d'inutile dans la Création. Dieu a tout fait à bonne fin, par amour pour l'homme. L'homme doit user de tout avec une intention droite et avec amour pour Dieu qui lui a donné tout ce qui existe sur la Terre, pour que ce soit soumis au roi de la Création.

    Tu as dit, ô Manaën, que l'animal sert souvent mieux les hommes que les hommes. Je dis que les animaux, les plantes, les minéraux, les éléments sont tous supérieurs à l'homme pour l'obéissance, en suivant, passivement, les lois de la Création, ou en suivant activement l'instinct qu'a mis en eux le Créateur, ou en se prêtant à la domestication dans le but pour lequel ils ont été créés. L'homme, qui devrait être la perle de la Création, en est trop souvent la laideur. Il devrait être la note qui répond davantage au chœur des êtres célestes pour louer Dieu, et trop souvent il est la note discordante qui lance des imprécations ou des blasphèmes, ou se révolte, ou dédie son chant à la louange de la créature au lieu de l'adresser au Créateur. L'idolâtrie, par conséquent. Donc l'offense, donc la souillure. Et cela c'est le péché.

    Sois donc en paix, Manaën. Ta pitié pour un cheval qui est trempé de sueur pour t'avoir servi, n'est pas un péché. Le péché, ce sont les larmes que l'on fait verser à ses semblables et les amours effrénés qui sont une offense envers Dieu, qui est digne de tout l'amour de l'homme".
    Véronique1
    Véronique1

    Féminin Messages : 3808
    Date d'inscription : 04/04/2016
    Age : 73
    Localisation : France
    Saint intercesseur : La Vierge Marie

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Véronique1 le Jeu 5 Oct - 11:02

    Et pourtant : Isaie 11-6

    Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira.
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Jeu 5 Oct - 16:37

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Y-place-paradis-pour-animaux_0_730_400

    Y a-t-il une place au paradis pour les animaux ?

    L’enfant qui pleure la mort de son chien le retrouvera-t-il dans l’au-delà ? Le P. Jean-Michel Maldamé, théologien dominicain, propose un début de réponse à un sujet qui a beaucoup agité les réseaux sociaux le 15 décembre, suite à des propos attribués au pape sur la question.

    La représentation de notre relation aux animaux a changé


    La première question est de savoir quelles représentations nous pouvons en avoir. Si ces représentations passent par les images, elles ne seront pas comme des images scientifiques ou sur un mode platement descriptif. Elles ont une dimension symbolique, liée à notre existence et à nos engagements vécus. Pour cela, la représentation de notre relation aux animaux a changé. Dans la culture rurale qui a précédé la nôtre, le berger et le chasseur aimaient leur chien sur un mode différent de celui que l’on observe aujourd’hui avec les animaux de compagnie. L’enfant qui pleure la mort de son chien est dans un rapport différent, puisqu’il grandit affectivement grâce à l’animal. De même, l’homme qui promène son chien et lui impose des règles ou la personne seule que son chat vient “caresser” peuvent trouver dans ce rapport des compensations à des manques.

    Ce changement dans le rapport de l’homme d’Occident à l’animal est aussi lié aux études et aux observations des scientifiques, les éthologues, qui étudient le comportement animal. Tantôt ils lisent le monde animal à travers des catégories anthropologiques, tantôt ils tendent à réduire l’humain à son animalité. Aussi est-il utile d’avoir conscience de la mobilité de nos représentations.

    comment la résurrection  de la chair assume la part animale de la Nature


    La deuxième question est de savoir comment la résurrection de la chair assume la part animale de la Nature. Les textes bibliques montrent clairement que la résurrection n’est pas le prolongement de la vie habituelle. Notre imaginaire a tendance à dire : “Ce sera comme ici-bas, moins tout ce qui nous dérange.”Saint Paul  parle en effet de transformation. Il utilise l’image de la graine et de la plante pour exprimer à la fois une continuité – c’est le même être – et une discontinuité – l’arbre n’a plus la forme de la graine. De même la forme de vie nouvelle qui adviendra à la résurrection sera celle du même être, mais la vie sera différente.

    Paul parle aussi de la récapitulation accomplie dans la résurrection. Quel accomplissement ? Ce sera une plénitude réalisée : l’être humain aura le charme de l’enfance, sans l’immaturité, le dynamisme de la jeunesse, la sagesse de la maturité – sans les trous de mémoire. Les mots de “transformation” et de “récapitulation” permettent de répondre à la question de l’enfant : son désir de retrouver son chien sera accompli, mais pas dans la forme de la relation qu’il a connue. Ce sera bien mieux ! »

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Croire-Questions-de-vie-questions-de-foi-Site-catholique
    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 793b6b01


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Jeu 12 Oct - 21:43

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 22405529_1518797778159360_6937240653867338746_n

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 2r73m1w


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Mer 2 Mai - 19:26

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Meyer.perroquet.sys_.004.-800x450
    Le Père Abbé d'Engelberg, Christian Meyer, avec son perroquet Rello

    Abbé Christian Meyer: "J'espère retrouver mes perroquets au paradis"

    Le Père Christian Meyer, Abbé du monastère bénédictin d’Engelberg, dans le canton d’Obwald, a deux couples de perroquets dans son bureau. Ces oiseaux sont dotés d’une grande sensibilité et sont capables de jalousie, a-t-il expliqué à kath.ch. Il ne cache pas qu’il peste parfois contre eux quand ils sont trop bruyants.

    Croyez-vous que les animaux ont une âme ?

    C’est une question difficile. L’Eglise dit certes que les animaux n’ont pas d’âme. Mais j’espère revoir au ciel mes anciens animaux de compagnie.

    Cela veut dire aussi que les animaux ressusciteront ?

    Saint Paul dit que la création toute entière ressuscitera et entrera dans la vie nouvelle. Sur cette question, je suis en recherche et je tâtonne en chemin. Pour moi, il est surtout important d’accompagner les animaux avec attention sur cette terre.

    Texte en entier :
    Abbé Christian Meyer: "J'espère retrouver mes perroquets au paradis ...

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Logo_cathch          Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 06029e53


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Ven 4 Mai - 19:12

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Compagnons_thumb
    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? IMG-ARTICLE-PAINT


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 9932
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Empty Re: Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ?

    Message par Gilles le Mer 15 Aoû - 18:10

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 797aef43adc5ac466f5d534c188f9628--biblical-art-jehovah-s-witnesses

    Y aura-t-il des animaux au paradis ?

    Élie a été emmené au ciel dans un chariot tiré par des chevaux (2 Rois 2.11). Ce verset nous dit qu’il y a des chevaux au Ciel (Apocalypse 6.2-8 ; 19.11). En fait, il y en a même beaucoup, assez pour que les vastes armées célestes puissent les monter (Apocalypse 19.11 ; 2 Rois 6.17).

    D’autres animaux ne sont pas mentionnés dans les passages de l’Apocalypse, vraisemblablement parce qu’ils ne jouent pas de rôle dans la seconde venue du Christ (une armée apportant la délivrance monte des chevaux, et non des dalmatiens ou des hérissons). Mais s’il y a d’innombrables chevaux au Paradis, n’est-il pas envisageable que toutes sortes d’autres animaux y soient aussi ? Pourquoi n’y en aurait-il pas ? Pourquoi s’attendrait-on à des chevaux comme seuls animaux ? Sans autres animaux, il n’y aurait pas de chevaux.


    Dans Ésaïe 65.17, Dieu parle de la création d’un Nouveau Ciel et d’une Nouvelle Terre. Dans les versets suivants, le texte va-et-vient entre le royaume millénaire et la Nouvelle Terre. Dieu précise que des animaux vivront là-bas (soit au millénium, soit dans la Nouvelle Terre, soit dans les deux (Ésaïe 65.25)).

    Certains pensent aussi que les animaux seront présents au Paradis en se basant sur Ecclésiaste 3.19-21, qui dit que « le sort final de l’homme est le même que celui de la bête… tout va dans un même lieu. » Cependant, dans le contexte plus large d’Ecclésiaste, Salomon parle simplement de l’apparence extérieure de la mort : les hommes et les animaux meurent et nous ne pouvons pas voir où ils vont. Cependant, l’Écriture nous dit ailleurs que l’homme a une âme éternelle. Elle nous dit qu’après la mort, cette âme va quelque part (soit au Paradis, soit en Enfer). Mais elle ne dit pas que les animaux ont des âmes éternelles ; il n’est pas écrit que leur âme se déplace à leur mort. L’hypothèse serait donc qu’en mourant, ils cessent d’exister.

    Cependant, cela ne signifie pas que les animaux qu’on a aimés ne seront pas au Paradis. J’ai lu un jour la réponse de Billy Graham à la question d’une petite fille. Elle avait demandé : «Mon chien qui est mort cette semaine sera-t-il au Paradis ? Graham a répondu : « Si cela te rend plus heureuse, alors oui, il y sera ». Les animaux ne sont pas aussi précieux que les hommes, mais Dieu est leur Créateur et par eux, Il a touché la vie de plusieurs personnes. Recréer un animal de compagnie au Paradis ne représenterait aucune difficulté pour Lui. Si cela amène du bonheur à ses enfants, je ne vois pas pourquoi Il ne le ferait pas.

    Romains 8.18-22 dit que toute la Création était soumise à la souffrance et à la futilité à cause du péché humain. La Création gémit en désirant la libération qui viendra pour les humains et, de fait, pour toute la Création. La Création est sous la domination de l’homme et partagera les récompenses de sa rédemption tout comme elle a partagé le châtiment pour son péché. Les animaux sont une partie centrale de la Création et jouent un rôle important aux côtés de l’homme. Après tout, outre sa femme, Adam a été appelé à donner des noms à une autre partie de la Création : les animaux, et à eux seulement (Genèse 2. 19-20). Adam avait beau avoir travaillé dans le jardin d’Éden, il n’a pas été invité à nommer la végétation. De toute évidence, les animaux avaient certaines qualités qui les plaçaient au-dessus d’autres éléments de la Création. Ils étaient destinés à être spéciaux pour l’homme; et en les nommant, une connexion personnelle s’est créée entre eux et lui.

    Si la Nouvelle Terre rassemble le meilleur de l’ancienne terre et bien plus encore, alors on peut s’attendre à ce qu’elle contienne des animaux. Si ce n’était pas le cas, cela semblerait manifestement être un oubli. Éden a été ruiné par le péché et sera restauré par le règne de justice de Christ. Tout ce qui faisait partie d »Éden a ensuite été corrompu par le péché du premier Adam. Nous nous attendrions à faire partie de la Nouvelle Terre rendue juste par la vertu du second Adam.


    Dieu nous priverait-il au Paradis de ce qu’Il avait autrefois donné à Adam et Ève lorsqu’ils étaient en Éden ? Nous enlèverait-Il le plaisir, la compagnie et l’aide qu’Il leur avait donnés au travers des animaux ? Révoquerait-Il sa décision initiale de mettre les animaux avec l’homme et sous la garde de l’homme ? S’Il refait la Nouvelle Terre avec des hommes renouvelés (qui ressemblent beaucoup aux anciens, à la seule différence qu’eux sont parfaits), ne nous attendrions-nous pas à ce qu’Il fasse aussi de nouveaux animaux (qui ressembleront vraisemblablement aux anciens, mais en plus parfaits) ?

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Randy-alcorn

    Randy Alcorn est le fondateur et directeur de Eternal Perspective Ministries (EPM) , et l'auteur de quarante livres, dont Heaven .

    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? Images?q=tbn:ANd9GcTiQ_wHx84aDLTCc-6bx7fVCgENHgWg6r08rI2Xc75Gyo3OQjJv
    Chien, chat, etc… retrouverons-nous nos animaux de compagnie au Paradis ? 0euzk6ay


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Jeu 13 Aoû - 20:04