Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Bannie11Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    florence_yvonne
    florence_yvonne

    Féminin Messages : 1242
    Date d'inscription : 06/09/2018
    Age : 60
    Localisation : Languedoc (France)
    Idéal : Je ne sais plus
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue, Marie

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par florence_yvonne le Mer 14 Aoû - 10:53

    Excuse-moi, je voulais parler d'un cimetière virtuel que l'on peut trouver sur internet.

    Mais, je n'ai pas le lien, je chercherais.


    _________________
    Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C'est là que je te rencontrerai. -
    Djalâl ad-Dîn Rûmi.
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Lun 26 Aoû - 16:07

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Canva-Family-Moving-House

    Le déménagement et les urnes abandonnées

    Chaque année, lors du grand déménagement du 1er juillet, des choses sont laissées derrière. Parfois, la chose abandonnée est un sofa, d’autres fois ce sont de vieux pots non utilisés, certains laissent derrière une bibliothèque ou même un ancien ensemble de tables à manger. Retrouver certains de ces objets en emménageant peut représenter un ajout intéressant à votre nouveau chez vous ou peut vous ajouter du travail pour vous en débarrasser. Si c’est un vieux lave-vaisselle brisé, vous pouvez l’apporter à l’écocentre. Si c’est une bibliothèque, vous pouvez la donner à votre neveu. Que faites-vous si vous trouvez une urne contenant les cendres d’un inconnu ?

    Tous les ans, il y a une campagne de sensibilisation sur l’abandon des animaux lors du déménagement du 1er juillet, ce qui est excellent. Cependant, c’est bien dommage de voir que peu de sensibilisation est faite au sujet de ne pas laisser l’urne d’un être cher derrière. Les urnes sont retrouvées dans des garde-robes d’appartement, dans le sous-sol des maisons, dans un garage, enterré dans le jardin et même au centre de tri des ordures. Je sais ce que vous vous demandez, pourquoi ces urnes sont-elles abandonnées ?


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Canva-Brown-Garbage


    Le problème et la solution

    La réponse à cette question est bien simple ; une urne devrait être au cimetière, au columbarium ou au mausolée. Une raison qui explique ce problème est que les cendres ne sont pas reconnues comme des restes humains, contrairement aux corps, par notre gouvernement. N’ayant pas de statut légal, les gens peuvent partir avec l’urne de leur proche et en disposer à leur guise. La difficulté est qu’une bibliothèque n’est pas un cimetière. Il faut réfléchir au futur. Avoir l’urne de sa mère à la maison, c’est une chose, mais si vos enfants font la même chose, et leur enfant la même chose, avoir 5 générations dans une bibliothèque est improbable. Ces urnes seront abandonnées d’une façon ou d’une autre.

    Avoir les cendres d’une personne à la maison lève un autre problème : la propriété du défunt. La personne décédée avait peut-être plusieurs membres dans sa famille, elle avait peut-être beaucoup d’amis, elle avait peut-être marqué grandement la carrière de différents collègues, elle était peut-être le grand amour d’une vie pour un ancien conjoint, et peut-être bien d’autres choses. Une des personnes qu’elle a marquée au courant de sa vie pourrait avoir besoin de se recueillir… Si l’urne est dans le salon d’une maison privée, cela devient difficile, voire impossible, de visiter le défunt.

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Canva-Woman-with-Cremation-Urn-

    La dignité

    Pourquoi trouvons-nous normal de laisser une urne au-dessus d’un foyer ? Laisser le cercueil au milieu de la pièce serait pourtant scandaleux ! Pourtant, les deux sont une personne, les deux méritent un endroit où leurs proches pourront les visiter et les deux ne méritent pas d’être laissés derrière dans un déménagement. Tout le monde mérite d’être dans un emplacement qui respecte sa dignité. Le coût d’un emplacement de cimetière varie énormément, vous pouvez regarder dans votre ville et trouver l’emplacement qui vous convient.
    Si vous avez trouvé une urne, ne la jetez pas. Contactez une maison funéraire, ils pourront vous aider. Vous pouvez aussi nous contacter , nous vous mettrons en contact avec les bonnes personnes. Souvenez-vous, garder l’urne d’une personne à la maison est une chose qui devra vous suivre et suivre vos descendants toute leur vie, pensez-y bien !


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Cropped-vdv_ecc81cran-1-4



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    florence_yvonne
    florence_yvonne

    Féminin Messages : 1242
    Date d'inscription : 06/09/2018
    Age : 60
    Localisation : Languedoc (France)
    Idéal : Je ne sais plus
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue, Marie

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par florence_yvonne le Mar 27 Aoû - 12:14

    C'est finit, on n'a plus le droit de garder une urne à son domicile, soit on le met dans un caveau, soit on le vide dans un espace prévu a cet effet dans le cimetière.

    La seule urne que j'ai chez moi contient les cendres de mon petit chien.


    _________________
    Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C'est là que je te rencontrerai. -
    Djalâl ad-Dîn Rûmi.
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Jeu 12 Sep - 21:58

    12 septembre 2019
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Morgue-camion-cadavres
    Un employé d'une entreprise de pompes funèbres décharge un corps humain d'un camion frigorifique qui a servi de morgue au Bureau du médecin légiste de l’Alberta.

    Des cadavres conservés dans un camion de location

    Faute de place, le Bureau de la médecin légiste de l’Alberta (OCME) a loué un camion frigorifique pour entreposer des corps à proximité de ses locaux, à Edmonton. La chambre froide atypique soulève des questions sur le respect de la dignité de ces cadavres.

    Le semi-remorque stationné en arrière des locaux de l’OCME aurait pu passer inaperçu lundi. À l’intérieur, un homme vêtu de noir disparaît dans l’obscurité du camion. Il tâtonne entre les sacs blancs qui sont étendus sur le sol du camion. Il en saisit un par une de ses extrémités et le fait basculer sur son dos.

    Cet homme est un employé d’une entreprise de pompes funèbres. Il vient de trouver le corps qu’il cherchait, parmi les 16 autres qui étaient entreposés à même le sol du camion frigorifique.

    La scène a été captée en plein jour par un journaliste de CBC qui regarde l’homme faire glisser, tant bien que mal, le cadavre sur le brancard qui l’attendait à la sortie du semi-remorque.

    Un employé de l’OCME est avec lui. Il recouvre alors le sac blanc longiligne d’un drap qui tombe par terre avant d’être replacé sur la dépouille.

    Indignation

    Saturé, l’OCME a pris cette décision vendredi, pour répondre à un afflux soudain de corps qu’il n’avait plus la capacité d’entreposer dans sa morgue, a-t-il indiqué à CBC.

    La veille, des collègues de la médecin légiste en chef de l'Alberta, Elizabeth Brooks-Lim, lui ont fait part de leur malaise en voyant des corps sans vie traités de la sorte.

    "Je pense que les familles ne trouveraient pas cela correct, lui écrit un d’entre eux par courriel. Comment en parler aux familles ?"

    Pour répondre à ce genre d’interrogations, la Dre Brooks-Lim envoie le message suivant à toute l’équipe : "Le sol est propre, les dépouilles seront conservées dans des sacs mortuaires, et les familles n’ont pas besoin de connaître nos procédures d’entreposage des corps."

    Spécialiste de la sociologie de la mort, le professeur Herb Northcott ne se satisferait pas de cette réponse pragmatique. Après avoir visionné des images de la scène, il parle d’une situation "déraisonnable" qui aurait pu être évitée.

    Non seulement "les familles ont le droit de savoir comment leurs proches décédés sont traités," mais cette mesure "laisse croire que l’OCME est sous-financé et que le Bureau manque d'effectifs", déplore-t-il.

    Le porte-parole de l’opposition en matière de santé, David Shepherd, a réagi en appelant le gouvernement à doter l’OCME de davantage de moyens si nécessaire.

    Le porte-parole de l’opposition en matière de santé, David Shepherd, a réagi en appelant le gouvernement à doter l’OCME de davantage de moyens si nécessaire.

    Des employés du Bureau de la médecin légiste de l’Alberta avaient également suggéré l’achat de tables mortuaires supplémentaires, un investissement qu’ils avaient estimé potentiellement moindre à la location d'un camion frigorifique.


    Toutefois, pour Elizabeth Brooks-Lim, cette solution n’aurait pas résolu le manque d’espace auquel l’OCME fait face maintenant.
    On ne peut pas refuser de corps.
    Elizabeth Brooks-Lim, médecin légiste en chef
    Choqué à son tour à la vue des images de CBC, le ministre de la Justice, Doug Schwitzer, a adressé, par voie de communiqué, ses excuses aux familles des défunts.

    L’amour que vous portez à vos proches justifie l’importance que nous accordons à leur respect et à leur dignité quand ils décèdent et que nous nous occupons de leur dépouille , a-t-il affirmé.

    Le ministère de la Justice a ouvert une enquête pour déterminer comment la décision de mettre des corps dans un camion stationné dans la rue a pu être prise.
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Camion-morgue-location-frigorifique
    Stationné à côté de l'OCME, dans le sud d'Edmonton, le camion de location est verrouillé et surveillé par des caméras et un garde de sécurité 24 heures sur 24.

    On s’attend que les morts soient traités en tout temps avec dignité et il semblerait que les lignes directrices de l’OCME n’aient pas été suivies, affirme le ministère.

    L’idée de transformer des camions frigorifiques en morgue temporaire a déjà été utilisée ailleurs, en France, notamment, quand l’Hôpital de Montpellier a manqué d’espace dans sa chambre froide, ou à Gatineau , durant la rénovation de la morgue de l’Hôpital de Hull.

    Voir la courte vidéo : Des cadavres conservés dans un camion de location | ICI ... https://ici.radio-canada.ca › dignite-morgue-alberta-medecin-legiste-corps

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 9k=


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    florence_yvonne
    florence_yvonne

    Féminin Messages : 1242
    Date d'inscription : 06/09/2018
    Age : 60
    Localisation : Languedoc (France)
    Idéal : Je ne sais plus
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue, Marie

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par florence_yvonne le Ven 13 Sep - 16:20

    Une fois la personne décédée et l'âme partie, le corps n'est rien, rien que de la chair morte.


    _________________
    Au delà du bien faire et du mal faire existe un espace. C'est là que je te rencontrerai. -
    Djalâl ad-Dîn Rûmi.
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Ven 13 Sep - 17:02

    @florence_yvonne a écrit:Une fois la personne décédée et l'âme partie, le corps n'est rien, rien que de la chair morte.
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Cestfa10
    Pour nous qui sommes chrétiens et catholiques, notre corps terrestre a une grande importance. Nous devons respecter ce corps.

    C'est ce corps qui sera ramené à la Vie lors de la Résurrection. Le squelette ou les cendres du chrétien seront réunis à nouveau avec l'âme pour l'Éternité. Gloire à toi Seigneu

    Telle est notre croyance ! Amen


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Jeu 31 Oct - 18:17

    Cognac : une centaine de tombes vandalisées au cimetière du Breuil


    Le Père Pierre-Marie Robert, curé - doyen de Cognac, réagit aux profanations du cimetière du Breuil à Cognac, en octobre 2019.


    Seigneur prends piti


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Lun 9 Déc - 19:44

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 6755040-inline

    Crémation ou inhumation ?

    Comment choisir entre crémation (autrement dit, incinération), ou l’inhumation (autrement dit, la simple mise en terre, dans un cercueil) ? La réponse d’Hervé-Marie Catta(*).

    Souvenez-vous de 2001, lorsqu’un terrible tremblement de terre avait secoué l’Inde, faisant des milliers de morts : la préoccupation principale des survivants, dans les jours qui suivirent, fut de pouvoir enterrer les morts selon les rites traditionnels.

    Le corps, temple de l’Esprit

    Quand on visite les catacombes de Rome, on est frappé par le soin avec lequel les premiers chrétiens ont enseveli leurs défunts, en attendant la Résurrection. La forme que prend la sépulture est une des façons d’honorer les défunts. Le corps privé de vie n’est pas mis au rang de simple objet. Il est le corps de telle personne. Un corps qui a manifesté l’amour, la tendresse, l’amitié. Un corps marqué par le labeur, la maladie, le handicap, par toute l’histoire de la personne. Un corps dont les blessures sont appelées à la transfiguration dans la Résurrection (lire aussi : résurrection ou réincarnation ? ). Le corps du défunt baptisé n’est-il pas devenu Temple de l’Esprit ?
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Resurrection-os-580x580

    La préférence de l’Église catholique

    Les premiers crématoires sont apparus en France à la fin du XIXe siècle, dans une volonté de rompre avec les funérailles chrétiennes. Les tenants de ce courant pensaient que le fait de brûler les corps prouvait bien l’inutilité de la croyance en la résurrection. On comprend alors les réticences de l’Église. Depuis 1963, l’Église Catholique autorise l’incinération, pourvu que le défunt n’ait pas fait ce choix pour des motifs contraires à la foi chrétienne. Le rite funéraire chrétien reste inchangé : la cérémonie religieuse – centrée sur la résurrection des corps – a lieu à l’église, toujours en présence du corps du défunt. Ce rituel, en effet, n’aurait plus de sens en présence des cendres du défunt. Lorsque le corps est incinéré, un temps de prière est proposé au crématorium. Et l’Église demande que l’urne soit déposée dans un lieu d’accueil définitif. L’incinération est beaucoup pratiquée, mais pas exclusivement, par les Chrétiens dans des pays comme le Japon, en raison des traditions locales.

    Si elle accepte l’incinération, l’Église catholique garde cependant une préférence pour l’inhumation, en raison de ses résonances bibliques et de sa symbolique particulièrement riche pour l’homme
    . L’inhumation fait mémoire de la sépulture de Jésus et de sa sortie du tombeau. Il ne s’agit pas d’imiter le Christ par dévotion, mais d’entrer dans la symbolique de la mise en terre et du passage à une vie nouvelle. Façonné par Dieu à partir de la glaise, l’homme retourne à la terre. Comme le grain de blé semé en terre et appelé à la germination, il est déposé en terre, en attente de la résurrection.

    (*) Hervé-Marie Catta
    est avocat de formation. Pionner du témoignage de l’espérance chrétienne par Internet


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 LgBPfBr4r6p3A6PW3d5AcffPDBBx+8Av8DtlAKO83BlRYAAAAASUVORK5CYII=


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Evelyne
    Evelyne

    Féminin Messages : 73
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Idéal : Aller au Ciel sans passer par le purgatoire
    Saint intercesseur : Saint Antoine de Padoue

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Evelyne le Dim 15 Déc - 17:43

    @Gilles a écrit:

    Le déménagement et les urnes abandonnées

    Chaque année, lors du grand déménagement du 1er juillet, des choses sont laissées derrière.











    Gilles bonsoir,  suite à la phrase que j'ai copié ci-dessus j'aimerais avoir une réponse.

    Chaque année, lors du grand déménagement du 1er juillet .?   Je vis en Belgique et je ne connais pas le Québec, alors je me demande,.... est-ce une tradition de déménager chaque année au 1er juillet ?  ou alors parlez vous plutôt des départs en vacances ?

    Merci de m'expliquer.
    Evelyne

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 QfIIAAAAAElFTkSuQmCC
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Dim 15 Déc - 19:07

    @Evelyne a écrit:
    @Gilles a écrit:

    Le déménagement et les urnes abandonnées
    Chaque année, lors du grand déménagement du 1er juillet, des choses sont laissées derrière.
    Gilles bonsoir,  suite à la phrase que j'ai copié ci-dessus j'aimerais avoir une réponse.

    Chaque année, lors du grand déménagement du 1er juillet .?   Je vis en Belgique et je ne connais pas le Québec, alors je me demande,.... est-ce une tradition de déménager chaque année au 1er juillet ?  ou alors parlez vous plutôt des départs en vacances ?

    Merci de m'expliquer.
    Evelyne
    Oui @Evelyne. Approuve  La majorité des gens au Québec déménagent le 1er juillet. Very Happy


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Lun 16 Déc - 16:05

    15 décembre 2019
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Photo-cendres-friperie

    Une femme de Moncton trouve des cendres dans un cadre acheté au Village des Valeurs*

    Une résidente de Moncton croit avoir fait une découverte inusitée dans un objet pour 4 $ acheté l’an dernier dans un magasin d’occasions du Nouveau-Brunswick : les cendres d’une personne décédée.

    Emily Allain est maintenant déterminée à retrouver les membres de la famille de cette personne.

    L’objet recelant ce mystère avait été acheté au Village des Valeurs, à Moncton. Il s’agit d’un cadre ovale en bois, posé sur un socle, contenant la photo ancienne de couleur sépia d’une femme d’un certain âge.

    Estimant qu’il aurait été irrespectueux de jeter la photo de l’inconnue aux poubelles, Mme Allain a décidé de la laisser à l’intérieur. L’image encadrée fait donc depuis un an partie de la décoration de son salon.

    Samedi dernier, en redécorant pour Noël, Emily Allain a malencontreusement fait tomber l’objet. Une partie du cadre s’est brisée, révélant un sachet de plastique contenant des cendres.

    "J’espère au moins apprendre qui était cette dame, quel était son nom", dit Emily Allain.


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Cendres-cadre
    Un sac de plastique contenant des cendres était inséré à l'intérieur du cadre.

    Emily Allain aimerait que la famille de la défunte puisse récupérer les cendres.

    Il n’y a aucune information inscrite derrière la photo. Mme Allain estime que la photo pourrait avoir été prise dans les années 1940.

    L'inconnue est devenue célèbre à sa façon dans le cercle d'amis de Mme Allain. "Tout le monde me demande, tout le temps : qui est-ce?", dit la résidente de Moncton. "Je me demande vraiment quelle était la vie de cette dame."

    Si personne ne finit par se manifester et que le mystère demeure, elle envisage d’organiser la dispersion des cendres de façon respectueuse.


    *Magasin où l'on peut trouver des achats à bas prix.

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Images?q=tbn%3AANd9GcQzqs3x3KxOjIz-JKjoGlpBLmB9hWsWGxcgn6zY384n__3EkjZsICI Nouveau-Brunswick


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Lun 13 Avr - 17:24

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 D09ac748-7b72-11ea-b33c-02fe89184577

    Des victimes non réclamées de la COVID-19 enterrées sur une île à New York

    (New York) Des dizaines de corps de victimes du coronavirus non réclamés par des proches sont enterrés sur une île de New York, surnommée depuis longtemps « l’île des morts », selon plusieurs médias locaux vendredi.

    Située au nord-est du Bronx, Hart Island est utilisée comme fosse commune de New York depuis 1869.

    Plus d’un million de personnes non identifiées, non réclamées ou pour qui des proches n’ont pu payer des funérailles sont déjà enterrées sur l’île.

    « Nous allons continuer à utiliser l’île à cette fin durant la crise et il est probable que des gens morts des suites de la COVID-19 qui relèvent de l’un de ces cas seront enterrés là dans les jours à venir », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la ville de New York.

    Des images filmées cette semaine par drone pour le New York Post montrent des dizaines de cercueils sommaires en train d’être enterrés sur Hart Island.

    Cité par plusieurs médias, un porte-parole des services pénitentiaires de la ville, qui gèrent le lieu, a indiqué qu’environ 24 personnes étaient enterrées chaque jour actuellement, contre 25 en moyenne par semaine avant la pandémie.  

    Vendredi, le maire de New York a reconnu de manière implicite que des corps de personnes décédés des suites du coronavirus étaient enterrés à Hart Island.

    L’État de New York reste le plus touché aux États-Unis, avec 777 nouveaux décès lors des dernières 24 heures et 7844 morts au total depuis l’arrivée de la pandémie dans la région.

    Ce sont ordinairement des détenus, extraits de la célèbre prison de Rikers Island toute proche, qui assurent les enterrements.

    Mais compte tenu des risques de contamination et des inquiétudes quant à la propagation du virus en détention, la tache est actuellement assurée par des employés d’un sous-traitant, a indiqué un porte-parole de la ville de New York.

    Les services pénitentiaires ont ouvert un registre qui recense toutes les personnes enterrées sur l’île depuis 1977 et dont l’identité est connue.

    La gestion de l’île a été régulièrement critiquée, les services pénitentiaires étant accusés de ne pas entretenir correctement le site.

    Début 2018, plusieurs médias locaux avaient montré des images d’ossements dispersés sur les rivages de l’île, provenant de squelettes découverts par l’érosion.

    Le conseil municipal a voté, fin 2019, le transfert de la gestion de Hart Island au service des parcs et jardins de la ville, prévu en 2021.

    Le changement de gestionnaire vise aussi à rendre le site plus accessible pour les proches de personnes enterrées sur l’île.


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 La-presse-logo-web


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    Gilles
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 10027
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 65
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !
    Saint intercesseur : La Sainte Trinité et mon ange-gardien

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Empty Re: Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde...

    Message par Gilles le Mar 14 Avr - 15:52

    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 C65a8019
    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 Mourning-death-in-hospital

    Je ne vous pardonnerai pas

    « Comment osons-nous pousser des caddies et abandonner nos morts ? »

    Julie a perdu sa mère en quelques jours. Après avoir contracté les premiers symptômes du Covid-19, Danielle a été hospitalisée, et à partir de ce moment, dans une violence inouïe et habillée de droit, son corps ne lui appartenait plus.

    Julie a pris la voiture pour aller voir sa mère, être auprès d’elle dans ce moment décisif. Mais le médecin lui a dit qu’elle ne pourrait pas la voir, qu’elle pourrait seulement voir son corps avant qu’elle ne soit mise sans aucune toilette ni soin dans un sac mortuaire. Elle a donc attendu dans la chambre anonyme d’un hôtel de bord de route. Elle a regardé la télé, confinée dans son deuil impossible à faire. Elle est descendue commander un repas, un verre de vin. Elle a attendu pendant que sa mère attendait elle aussi sur son lit d’hôpital. Et puis elle a reçu un coup de fil. Elle était morte. Elle pouvait venir voir le corps. Ça lui a été présenté comme une fleur, un privilège. Elle est donc allée voir sa mère, le corps de sa mère encore tiède. Elle a dû mettre des gants, un masque. Elle a pu lui dire au revoir, commencer à réaliser ce que notre monde voulait lui voler : aimer sa mère.

    Elle est retournée dans sa chambre d’hôtel, toujours anonyme. Elle a commencé à faire les démarches pour les obsèques : carte d’identité, livret de famille, choix du cercueil, de l’urne. Elle a appelé plusieurs pompes funèbres. Elle les a presque toutes appelées. Elles ont toutes répondu cette même réponse inaudible, impossible, inhumaine. Vous ne pourrez pas revoir le corps de votre mère, vous ne pourrez pas suivre le cercueil au funérarium, vous ne pourrez pas assister à la crémation, vous ne pourrez pas célébrer les obsèques. Vous pourrez venir chercher l’urne dans deux semaines.

    Il n’est plus question ici de contagiosité. Il n’est plus question ici de coronavirus. On peut pousser son caddy au supermarché, mais on ne peut pas accompagner le cercueil de sa mère. On peut prendre sa voiture pour aller travailler, on peut planter des pommes de terre, on peut réparer des voitures, on peut transporter des marchandises, on peut livrer des colis, on peut faire le plein d’essence, on peut prendre l’autoroute, le train, où même l’avion. On peut quitter Paris, faire une location saisonnière, mais on ne peut pas dire adieu à sa mère, on ne peut pas assister à sa crémation, on ne peut pas dire lui dire un dernier poème, devant quelques proches réunis. Ça n’a rien à voir avec le coronavirus. Ça vient de nous, de notre inhumanité naissante.

    Nous sommes dépossédés de nos défunts. L’État et son heuristique de la peur semble avoir conquis le monopole radical de la mort. Et je n’entends aucune voix, aucune rage, aucune fureur monter de la rue. Et je n’entends aucune plainte. J’ai passé le moment d’émerveillement face au retour de la nature. L’homme ne s’est pas retiré du monde, il s’est retiré de lui-même, il a retranché son humanité. Ne pas enterrer ses morts, c’est enterrer sa vie même.

    Julie rentre demain. Elle ira chercher l’urne dans deux semaines. Elle ira chercher son deuil, et elle organisera les obsèques quand l’État lui en donnera le droit. Un corps représente encore une valeur marchande : cercueil, urne, funérarium, prestation des pompes funèbres. Le deuil, les larmes, le rituel, la chaleur humaine, le cœur, l’âme, les déchirements, les déchirures, les cicatrices, les colères, les rages, ça ne rapporte rien, ça ne mérite aucune case dans aucune attestation dérogatoire de déplacement. Mais c’est votre cœur que vous avez déplacé ! C’est votre cœur que vous avez oublié de cocher.

    Julie ira faire les courses, elle ira sortir les poubelles, elle ira faire le plein, elle ira peut-être aider aux champs. Son deuil, elle s’en occupera plus tard. Quand elle n’aura plus le temps de s’en occuper. Quand on aura tous oublié, quand on voudra tous oublier. Elle lira un poème, peut-être au funérarium où sa mère a été incinérée. Peut-être qu’on y verra que du feu, qu’on fera comme si sa mère venait de mourir, comme si on avait pu lui dire au revoir, comme si on avait pu l’accompagner, lui tenir la main, la serrer, embrasser son front, comme si on avait entendu son dernier souffle, comme si on avait pu faire son deuil. Mais sera-t-on capable de faire comme si ? Comment osons-nous pousser des caddies et abandonner nos morts ? Comment osons-nous laisser les gens crever seuls ? Comment osons-nous regarder ailleurs ? Qui a l’autorité de nous dire comment accompagner nos défunts ? Qui a l’autorité de nous interdire un geste, un deuil, un murmure ?

    Je ne vous pardonnerai pas de laisser crever les morts. Je ne vous pardonnerai pas d’avoir blessé ma compagne. Je ne vous pardonnerai pas votre inhumanité habillée d’urgence sanitaire. Vous voulez que j’écoute les oiseaux, que je regarde les rorquals dans les calanques, vous voulez que je visionne des séries, que je lise des livres. Vous voulez que je médite sur le sens de l’existence. La voilà ma méditation métaphysique : vous êtes des chiens aveugles qui piétinez nos âmes sur l’asphalte du progrès. Vous êtes les fantômes d’un monde mortifère détruisant nos songes. Vous avez presque le monopole radical de la mort, je ne vous laisserai pas celui de la vie.


    Le respect dû aux morts se perd au Québec et ailleurs dans le monde... - Page 5 2Q==


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Sam 26 Sep - 2:08