Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le renoncement

    Partagez
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Le renoncement

    Message par Stéphane le Lun 25 Avr - 0:26

    Bonsoir,

    Ce soir, j'ai une réflexion sur le renoncement en général.

    Je vais essayer d'éclaircir mes idées du mieux que je le peux.

    Tout d'abord, une définition Larousse de ce terme :

    [*]"Action de renoncer à quelque chose, de cesser de rechercher ce à quoi on tenait, de s'en détacher : Renoncement aux honneurs.

    [*]Action de se priver de toute satisfaction personnelle ou égoïste, de s'oublier soi-même : Mener une vie de renoncement."

    Suivi d'un lien que je viens de trouver qui explique le renoncement de soi :

    http://www.topchretien.com/topmessages/view/1954/le-renoncement-soi-nest-pas-laffaire-dun-seul-jour.html


    Mon questionnement face à ce terme:

    Suis-je en mesure de renoncer au nom de Dieu pour le Salut du monde ?

    Comprenez par là que pour que la fraternité de l'Homme puisse être une conception effective sur cette Terre, suis-je capable de ne pas employer ce nom, et ce afin d'harmoniser un temps les peuples pour qu'ils puissent vivre correctement, sans idéaux fondamentaux, qui divisent au  fil des siècles ?

    Cela n'enlève pas mon amour pour Notre Seigneur, pour toute Son Œuvre, Sa Création.
    Cela n'enlève pas mon amour pour tout.

    Mais cela amène un certain reniement en quelque sorte pour le bien de tous, une harmonie.
    Suis-je capable de m'effacer, d'effacer un temps mon Saint Nom encré en moi, pour que l'entraide et l'amour fleurissent dans chaque peuplades ici ?

    Puisque tout est sujet à discorde, que nous ne pouvons trouver de solutions terrestres sans nous dépasser par nous-même, que par le nom de Dieu, alors Serait-il suffisamment indulgent pour laisser un temps de concorde où nous remettrions chaque chose à plat, et ce afin de donner à chacun ce qu'il est nécessaire pour vivre décemment ?


    Serions-nous suffisamment apte à vouloir cela pour le bien de la continuité de la Vie ?

    Serions-nous suffisamment intelligent et sages pour éviter toute querelle et partager avec justesse et amour les biens, les ressources, les terres ?

    Serions-nous humbles en acceptant de n'avoir que ce qu'il nous est nécessaire pour vivre et en octroyant le temps restant à s'occuper de l'amélioration de notre futur pour le bien des suivants ?

    Serait-ce charitable de voir les autres autrement que par la distinction du nom de Dieu ?
    Utiliser le mot Amour comme moteur de nos actes. Tout en conservant en son for intérieur cet Amour divin qui ne serait pas nommé ?

    Voilà ma question de ce soir.....Après hésitation, je la poste....Je vais y songer en me reposant encore.
    Bonne nuit à vous.
    Fraternellement.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 955
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: Le renoncement

    Message par Emmanuel le Lun 25 Avr - 4:52

    Bonsoir @Stéphane,

    Tu dis:

    @Stéphane a écrit:Suis-je en mesure de renoncer au nom de Dieu pour le Salut du monde ?

    Comprenez par là que pour que la fraternité de l'Homme puisse être une conception effective sur cette Terre, suis-je capable de ne pas employer ce nom, et ce afin d'harmoniser un temps les peuples pour qu'ils puissent vivre correctement, sans idéaux fondamentaux, qui divisent au  fil des siècles ?
    Je crois que tu as cette perception répandue, de nos jours, comme quoi Dieu est une source de discorde et de divisions.

    C'est une bien triste conception.

    Car ton idéal est noble, il s'agit d'apprendre le renoncement, l'amour du prochain, l'oubli de son bien personnel pour partager et ainsi faire disparaître la souffrance, la faim dans le monde, etc.

    Ce que tu souhaiterais éliminer, c'est l'égoïsme des hommes qui est à la source de tous les maux de ce monde.

    Et justement, sans l'aide de Dieu, nous ne pouvons pas arriver à cela. L'égoïsme est comme "imprégné" dans tout notre être, même chez les mieux intentionnés.

    Notre-Seigneur est venu et s'est incarné à cause de cela, pour nous libérer de notre "moi", pour nous libérer du péché, c'est-à-dire de nos tendances à faire le mal, à blesser notre prochain, et pour nous donner quelque chose de merveilleux, la Grâce, qui est l'Amour pur venu de Dieu, un amour sans attente de retour, un amour venant du Ciel.

    Avec la Grâce, tout est possible. À travers l'histoire, nous avons vu tant d'âmes mener grâce à elle des vies exceptionnelles, si belles, totalement données à Dieu et à leur prochain. Ce sont ces âmes que nous appelons généralement les "saints". Ces saints ont compris qui était vraiment Dieu, et combien était grand le Don qu'il nous faisait, combien il était beau et grand de vivre une vie totalement donnée, une vie d'amour sans compromis.

    Ce qu'il faut éliminer, je le crois profondément, ce n'est pas Dieu, mais plutôt, notre si pauvre connaissance de Lui, qui fait que la plupart du temps, nous lui attribuons nos propres pensées mauvaises pour s'en créer une image déformée.

    Plus que jamais, nous avons besoin de connaître vraiment qui est Dieu, le but de notre vie sur terre, et le don merveilleux de la Grâce, qui seule nous permet de transformer ce monde en "paradis terrestre".

    Tout amour a sa source en Dieu. Se débarrasser de Lui ne mènerait pas à l'amour sur terre, non.

    Nous le voyons d'ailleurs de nos jours, où plus que jamais, il est méconnu ou renié. Et le monde, plus que jamais, sombre dans la haine, la corruption, la guerre...

    Amicalement,

    Emmanuel
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Re: Le renoncement

    Message par Stéphane le Lun 25 Avr - 19:44

    Bonsoir @emmanuel ,

    Merci pour ta réponse qui est très juste.

    Le petit bémol serait sur ma personne Smile
    Ce n'est pas ma perception mais un constat que je fais et je me pose alors la question.

    Car si nous regardons objectivement la société d'hier et d'aujourd'hui, nous pouvons constater sans effort que l'Homme s'éloigne de Dieu. (malheureusement mais c'est un fait).
    Que bien des choses font que cet éloignement voulu ou pas, creuse de plus en plus un fossé entre le bien et le mal, ce dernier gagnant du terrain !

    Note au passage que j'ai dit "au nom de Dieu" et non " Dieu". C'est une différence dans mon raisonnement que je voulais nuancer.

    Car la discorde et la division ne viennent pas de Dieu, mais de l'Homme et de son utilisation pour des fins plus ou moins louables.
    De ce fait, j'ai donc raisonné sur le principe de ne pas utiliser au nom de Dieu des idées diverses et variées pour le quotidien de chacun.

    Ce, temporairement, le temps de retrouver un équilibre comme dit dans le développement.
    Car qui peut le plus peut le moins, comme dit le proverbe.

    Cependant, il faudrait alors que de bonnes volontés œuvrent dans ce sens objectif du bien commun pour tous, sans exception, et ce afin de ne pas créer de troubles.
    Mais il faudrait aussi et surtout que cette initiative trouve des âmes ouvertes et prêtes à cheminer vers un mieux, une prise de hauteur de la conscience, et du mieux vivre ensemble, sans toutes ces expertises capitalistiques à outrance !!

    Si cela pouvait être ainsi, alors peut être qu'au final, dans cette étape, des gens reconnaîtraient alors le bénéfice de la portée de cette idée et se verraient peut être plus proche de  Dieu ?


    Dieu permettrait-il ce renoncement de Son nom pour l'établissement éventuel d'un meilleur vivre ?
    Le tout bien sûr en conservant Son Amour pleinement en soi, en n'y renonçant pas.
    Mais juste extérieurement.... genre discret en somme, sans pubs !! pour faire court ^^


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

    systemd

    Masculin Messages : 90
    Date d'inscription : 17/02/2016

    Ne pas invoquer en vain le nom du seigneur

    Message par systemd le Lun 25 Avr - 20:19

    Bonsoir stéphane,

    je pense que tu voulais dire qu'il ne faut pas invoquer à tous propos le nom de Dieu  et ne pas le mêler à chaque chose car on risque d'errer et de lui déplaire.
    le summum du blasphème étant comme tu le sais d'accomplir des crimes en son nom comme la "guerre sainte " islamique ce doit être une des pires injures faites à Dieu. Les plus grands péchés sont contre l'esprit saint ou quand on nie Dieu ou que l'on détourne des personnes de lui.
    Pour parvenir à un renoncement complet c'est très long il faut faire face à ses vérités intérieures, se désemplir des résidus violents et égoistes que nous avons cultivé depuis l'origine et s'abandonner à Dieu. Alors quand on n'a plus rien à ce moment là on peut tout donner à Dieu, se laisser envahir par l'esprit saint (progressivement) qui ne demande que cela; cependant c'est donné à peu et il faut passer parfois par des moments de souffrance pour être admis à franchir un autre pallier; par rapprochement avec des souffrances plus saintes que les nôtres on est mieux en mesure de comprendre ensuite le besoin des autres et de les aimer.

    c'est pour cela que le premier commandement est d'aimer Dieu de toute son âmecar quand on comprend ce qu'il nous a donné(tout y compris son fils) et ce qu'il veut de nous on est mieux armé pour le deuxième commandement: aimer son prochain comme soi-même.

    "Si le grain de blé ne meurt, il ne produit rien";
    Ce qui est contenu dans la parole de jésus, ce n'est ni plus ni moins qu'une mutation de l'hommeen donnant un prisme de vision du monde complètement nouveau et portant en germe la ré-accession de l'humanité à la grâce.

    Amicalement, systemd.
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Re: Le renoncement

    Message par Stéphane le Lun 25 Avr - 21:15

    Bonsoir @systemd,

    En quelque sorte oui, agir en Son Nom intérieurement sans Le dire extérieurement et ce afin de respecter dira t-on la multitudes de différences que nous avons créé....dans ce monde aux similitudes si nombreuses !!

    Continuer à l'Aimer intérieurement oui et aimer notre prochain du mieux que nous le pouvons, sans Le mentionner, renoncer à Son Nom le temps qu'il faut pour nous réconcilier avec l'ensemble des populations, etc...


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.

    systemd

    Masculin Messages : 90
    Date d'inscription : 17/02/2016

    Humilité chrétienne

    Message par systemd le Lun 25 Avr - 23:12

    Cher Stéphane, désolé j'ai eu un coup de fil important d'où le décalage horaire !

    je comprends tout à fait c'est une forme d'humilité très élevée, cela me fait penser à ce passage de l'évangile dans lequel Jésus fait remarquer à ses disciples la vieille femme qui donne anonymement une aumône qui est énorme pour elle Il précise que cela vaut bien plus que tous les deniers des pharisiens qui eux se font voir de tous.

    A plus, systemd

      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû - 3:00