Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Les fléaux du modernisme

    Partagez

    saint-michel

    Masculin Messages : 381
    Date d'inscription : 14/02/2016

    Les fléaux du modernisme

    Message par saint-michel le Sam 16 Avr - 14:44

    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 1509
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 30
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Yohann le Sam 16 Avr - 18:25

    Beau schéma St-Michel. Merci de nous le partager. Cela porte toujours a garder notre conscience éclairer sur tout les points rassembler tout en réfléchissant sur chacun des points mentionner.  Colombe


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 


    Pour accéder à la chaîne spiritualité Catholique  https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw

    saint-michel

    Masculin Messages : 381
    Date d'inscription : 14/02/2016

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par saint-michel le Sam 16 Avr - 22:36

    @Yohann a écrit:
    Beau schéma St-Michel. Merci de nous le partager. Cela porte toujours a garder notre conscience éclairer sur tout les points rassembler tout en réfléchissant sur chacun des points mentionner.  Colombe

    Merci Yohann. Oui, nous avons besoin de méditer sur tous ces sujets qui nous impactent tous lors de notre vie. Dieu vous bénisse !
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Stéphane le Sam 16 Avr - 23:08

    Bonsoir Saint-Michel,

    Afin d'avoir une définition explicite de ce mot, je me suis rendu sur Larousse.
    Voici ce que j'ai trouvé pour "modernisme" concernant la religion.

    De mon point de vue, je serais plutôt pour la seconde définition, "progressisme".
    Que pensez-vous de ce deuxième terme ?

    Définition Larousse de "modernisme":

    Religion
    Ensemble des doctrines et des tendances ayant pour objet commun de renouveler la théologie, l'exégèse, la doctrine sociale et le gouvernement de l'Église, pour les mettre en accord avec ce qu'on croit être les nécessités de l'époque où l'on vit.
    Crise religieuse qui a marqué la fin du XIXe s. et le début du XX, et plus particulièrement le pontificat de Pie X.

    Définition Larousse de "progressisme":

    •Comportement de ceux qui estiment qu'une profonde transformation des structures politiques et sociales permettra une amélioration des conditions de vie et une plus grande justice sociale.
    •Tendance de ceux qui cherchent à faire bénéficier le plus grand nombre de personnes des progrès scientifiques et techniques.
    •Doctrine de ceux qui croient au progrès moral de l'humanité.

    Bien à vous.

    Fraternellement.

    Stéphane.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.
    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 1509
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 30
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Yohann le Dim 17 Avr - 0:32

    Peut importe le nom Stéphane, je crois que ce qui est important c'est que toute est néfaste dans cette affaire. Qu'en penses-tu ?  Wink


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 


    Pour accéder à la chaîne spiritualité Catholique  https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw
    avatar
    neb

    Masculin Messages : 205
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 28
    Localisation : Paris
    Idéal : sainteté, chevalerie

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par neb le Dim 17 Avr - 10:12

    Yohann en effet peu importe le nom cela est néfaste. Mais afin de se comprendre il est bon d'utiliser le même vocabulaire et Stephane a raison, je pense, que le bon mot est bien progressisme. Après en général les deux terme sont plutôt très liés.
    Un moderniste sera généralement un progressiste.

    A noter que le modernisme est condamné par St Pie X :
    http://w2.vatican.va/content/pius-x/fr/encyclicals/documents/hf_p-x_enc_19070908_pascendi-dominici-gregis.html

    "Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au coeur de l'Eglise, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l'Eglise, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l'Eglise; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l'oeuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité."
    avatar
    Stéphane

    Masculin Messages : 265
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : Lorraine
    Idéal : Le bonheur pour tous

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Stéphane le Mar 19 Avr - 21:29

    @Yohann a écrit:
    Peut importe le nom Stéphane, je crois que ce qui est important c'est que toute est néfaste dans cette affaire. Qu'en penses-tu ?  Wink


    Bonsoir Yohann,



    Ce schéma représente des choses mauvaises, oui.


    Mais la façon dont j'ai amené les définitions sous entendait que je serais plutôt progressiste personnellement et non moderniste, comme stipulé dans ce schéma !

    Après, peut-être y voyez vous des similitudes ? Je fais une certaine différence en ce qui me concerne.
    Bonne soirée.

    Fraternellement.


    _________________
    Dans la vie, il y a du bon et du mauvais. Je garde le bon pour améliorer le mauvais et le mauvais pour le transformer en bon.
    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 1509
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 30
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Yohann le Jeu 21 Avr - 21:20

    C'est vrai que cela peut avoir son utilité en mettant des termes spécifiques. cela aide a approfondir le sujetet a y voir plus clair. Merci pour vos messages chers frères.

    Paix  Colombe


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 


    Pour accéder à la chaîne spiritualité Catholique  https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 524
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Ptit'sirène le Lun 25 Avr - 11:02

    L'un des fléaux du modernisme est la séparation de la fécondité et de la sexualité ( pilule, ivg).
    C'est cela qui entraine la dislocation du lien familial et du lien social.
    L'individu moderne ne vit que pour soi, il ne veut pas d'enfants ( ni de femme "à charge", au foyer...) et donc pas d'engament définitif. Il n'investit plus l'éducation et se fiche de l'avenir des générations futures. Il utilise l'altruisme des autres quand il en trouve, à ses propres fins ( perversion narcissique).
    Il ne vit ni pour d'autres ( sa descendance, son pays) ni pour Dieu car il n'est plus croyant, majoritairement. Il vit dans une recherche égotique de gratifications, de plaisirs variés, tant qu'il est assez jeune et quand la mort approche, il ne veut pas la voir et demande une sédation pour ne pas se sentir mourir.
    D'où toutes ces lois sur la fin de vie, le mariage gay, les divorces faciles, d'où les réformes de l'éducation visant à toujours moins d'efforts, moins d'intelligence, moins de maitrise de soi...
    La loi du moindre effort se reporte sur les relations humaines ( baisse de la politesse, du civisme) et sexuelles ( règne du porno, complaisances avec les lobbies gays, hommes refusant l'engagement, dom juanisme banalisé...)

    saint-michel

    Masculin Messages : 381
    Date d'inscription : 14/02/2016

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par saint-michel le Lun 25 Avr - 13:51

    Philon a écrit:L'un des fléaux du modernisme est la séparation de la fécondité et de la sexualité ( pilule, ivg).
    C'est cela qui entraine la dislocation du lien familial et du lien social.
    L'individu moderne ne vit que pour soi, il ne veut pas d'enfants ( ni de femme "à charge", au foyer...) et donc pas d'engament définitif. Il n'investit plus l'éducation et se fiche de l'avenir des générations futures. Il utilise l'altruisme des autres quand il en trouve, à ses propres fins ( perversion narcissique).
    Il ne vit ni pour d'autres ( sa descendance, son pays) ni pour Dieu car il n'est plus croyant, majoritairement. Il vit dans une recherche égotique de gratifications, de plaisirs variés, tant qu'il est assez jeune et quand la mort approche, il ne veut pas la voir et demande une sédation pour ne pas se sentir mourir.
    D'où toutes ces lois sur la fin de vie, le mariage gay, les divorces faciles, d'où les réformes de l'éducation visant à toujours moins d'efforts, moins d'intelligence, moins de maitrise de soi...
    La loi du moindre effort se reporte sur les relations humaines ( baisse de la politesse, du civisme) et sexuelles ( règne du porno, complaisances avec les lobbies gays, hommes refusant l'engagement, dom juanisme banalisé...)

    Bonjour Philon,

    Ce que vous dites est TRÈS JUSTE.
    Dieu vous bénisse !

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 524
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Les fléaux du modernisme

    Message par Ptit'sirène le Lun 25 Avr - 15:23

    Merci Saint-Michel, Dieu vous bénisse !
    J'aime beaucoup ce que vous postez.

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 16:59