Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Sam 23 Jan - 14:48



    Un bon ami de notre bon pape François et un bel exemple d’œcuménisme en cette semaine de l'Unité des chrétiens ...

    Par Céline Hoyeau, Envoyée Spéciale à Lake Forest (californie), le 15/01/2016 à 16h29


    Saddleback, l’église où le fidèle est roi

    La megachurch évangélique du pasteur Rick Warren est un modèle d’évangélisation pour de nombreuses paroisses, y compris catholiques, qui participent dès lundi 18 janvier à la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

    Depuis près de quarante ans, le pasteur a construit sa megachurch sur cette conviction : c’est à l’Église de se mettre à la portée de ceux qui sont loin d’elle, et non l’inverse. Un credo que le pape François ne renierait pas, lui que Warren cite souvent, quand il ne sort pas de sa poche l’exhortation de Paul VI sur l’évangélisation, noircie d’annotations.

    Dans un entretien diffusé après la conférence sur la chaîne EWTN, Rick Warren a appelé les adeptes des diverses confessions au sein du christianisme à s’unir aux catholiques romains et à François afin de travailler ensemble sur trois objectifs communs : défendre la sainteté de la vie, la sainteté du sexe, et la sainteté du mariage : « Il existe à la fois une grande communauté, et aucune division sur ces trois points », a-t-il affirmé. Rick Warren a également pris la défense du catholicisme, clarifiant certaines des idées fausses les plus courantes sur l’enseignement catholique, concernant les dogmes mariaux et la prière aux saints.


    Suite :Saddleback, l'église où le fidèle est roi - La Croix


      


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Lun 25 Jan - 18:32

    2016-01-25 Radio Vatican


    500 ans de la Réforme : le Pape François se rendra en Suède le 31 octobre

    (RV) Le Pape François, l’évêque Munin A. Younan, et le Révérend Martin Junge, respectivement président et secrétaire général de la fédération luthérienne mondiale, présideront une célébration œcuménique conjointe le 31 octobre 2016 à Lund, en Suède, en collaboration avec l’Église luthérienne de Suède et le diocèse catholique de Stockholm.

    Cette commémoration oecuménique aura lieu en prévision du 500e anniversaire de la Réforme, et donnera un écho aux progrès œcuméniques entre catholiques et luthériens et aux dons réciproques dérivant du dialogue. L’évènement comprendra une célébration commune fondée sur la "Prière Commune", récemment publiée, qui sert de trame liturgique aux célébrations catholico-luthériennes.

    Les réactions des responsables d'Églises

    «La Fédération luthérienne mondiale s’apprête à commémorer l’anniversaire de la Réforme dans un esprit de responsabilité oecuménique», affirme le Secrétaire général de la Fédération luthérienne mondial, le Révérend Dr Martin Junge. «Je suis profondément convaincu qu’en mettant tout en œuvre pour la réconciliation entre luthériens et catholiques, nous œuvrons pour la justice, la paix et la réconciliation dans un monde lacéré par les conflits et la violences.»

    Le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des chrétiens, explique par ailleurs : «en se concentrant ensemble sur la centralité de la question de Dieu et sur une approche christocentrique, les luthériens et les catholiques auront la possibilité de célébrer une commémoration œcuménique de la Réforme, pas simplement dans un mode pragmatique, mais avec un sens profond de la foi dans le Christ crucifié et ressuscité.»

    «C’est avec joie et espérance que l’Église de Suède accueille la Fédération luthérienne mondiale et l’Église catholique qui tiendront une commémoration conjointe de la Réforme à Lund», affirme l’archevêque Antje Jackelén de l’Église de Suède. «Nous prierons ensemble avec toute la famille œcuménique de Suède, afin qu’un telle commémoration contribue à l’unité des chrétiens dans notre pays et dans le monde entier.»

    «La situation œcuménique dans notre partie du monde est unique et intéressante. J'espère qu’une telle rencontre nous aidera à regarder le futur de façon à être témoins de Jésus-Christ et de son Évangile dans notre monde sécularisé», affirme Mgr Anders Arborelius, évêque catholique de Stockholm.

    Un étape dans un long processus

    L’évènement prévu à Lund se situe dans le processus de réception du document d’étude "Du Conflit à la Communion", publié en 2013, qui depuis lors a été largement diffusé entre les communautés luthériennes et catholiques. Le document est la première tentative des deux parties d’écrire ensemble, au niveau international, l’Histoire de la Réforme et de ses intentions.

    Au début de cette année, la Fédération luthérienne mondiale et le Conseil pontifical pour l’Unité des chrétiens ont envoyé aux Églises membres de la Fédération luthérienne mondiale et aux conférences épiscopales catholique une "Prière commune", préparée ensemble, qui est un guide liturgique pour aider les Églises à commémorer ensemble l’anniversaire de la Réforme. Elle se fonde sur le document d’étude "Du conflit à la communion : commémoration commune luthérano-catholique de la Réforme en 2017" et présente les thèmes de l’action de grâce, du repentir et de l’engagement au témoignage commun, afin d’exprimer les dons de la Réforme, et de demander pardon pour les divisions qui ont fait suite aux disputes théologiques.

    L’année 2017 coïncidera aussi avec le 50e anniversaire du dialogue international luthérano-catholique, dont sont issus d’importants résultats œcuméniques, parmi lesquels le plus significatif est la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification. Ce texte a été signé par la Fédération luthérienne mondiale et par l’Église catholique en 1999, auxquelles s’est ajoutée en 2006 le Conseil méthodiste mondial. La Déclaration a annulé des disputes anciennes de plusieurs siècles entre catholiques et luthériens sur les vérités fondamentales de la doctrine de la justification, qui était au centre de la Réforme du XVIe siècle.

    (CV- communiqué conjoint de la Fédération luthérienne mondiale et du Conseil pontifical pour l'Unité des chrétiens)



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Lun 25 Jan - 22:39



    Le pape François rend hommage à Tony Palmer, son ami anglican décédé

    Dans un message spécial pour les funérailles de Tony Palmer, le Pape a salué le combat de ce dernier en faveur de l’unité des chrétiens.

    Le pape François, dans sa démarche d’ouverture et dans sa quête profonde d’unité des chrétiens, n’a jamais oublié ses amitiés dans le milieu protestant et évangélique, en particulier avec Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, et Tony Palmer, « évêque anglican » de la Communion of Evangelical Episcopal Churches (Communion des Eglises épiscopales évangéliques), disparu le 20 juillet dernier (cf. Aleteia).

    Celui-ci incarnait un nouveau mouvement chrétien se réclamant plus ou moins du protestantisme, baptisé « convergence church», une église « parallèle », à la fois évangélique, charismatique et catholique, qui a su s’attirer la sympathie du pape François (cf. Aleteia) par ses acteurs zélés, profondément désireux de prêcher et de vivre un christianisme pur et radical, lavé de tout élément superflu.

    «Nous étions de grands amis. Son amitié fraternelle et filiale m’a fait beaucoup de bien,écrit le Saint-Père, dans un message spécial pour la Messe de Requiem en l’honneur du prédicateur mercredi dernier. Un hommage lu par sa veuve, une catholique d’origine italienne. J’ai en mémoire un homme libre qui a vécu dans la liberté de l’esprit. Impatient, il a recherché sans relâche l’unité du corps du Christ, qui a été lacéré et brisé par nos péchés».

    Les deux hommes se sont effectivement connus il y a plusieurs années, alors que Mgr Bergoglio était encore archevêque de Buenos Aires. Tony Palmer l’a depuis toujours considéré comme son père spirituel. Ces derniers se sont revus deux fois depuis le début du pontificat de François, la dernière fois remontant à quelques semaines seulement avant la mort de Palmer, le 24 juin dernier, où celui-ci avait déjeuné au Vatican en compagnie de plusieurs pasteurs du mouvement évangélique, qu’il tenait à présenter au Pape. 

    Mais c’est leur rencontre du 14 janvier dernier qui aura le plus marqué les esprits. En effet, le prédicateur évangélique a eu la riche idée de suggérer à François de réaliser une vidéo sur smartphone, afin d’émettre un appel vibrant en faveur du rassemblement des chrétiens (cf. Aleteia).

    C’est précisément cette quête continue de l’oecuménisme que le Pape a salué dans l’hommage qu’il a tenu à rendre à son ami: «L’oeuvre qu’il a laissée est précieuse pour tout le monde. C’est un patrimoine qui incarne la volonté de Jésus, exprimée au chapitre 17 de l’évangile de Jean. Ceux d’entre nous qui l’aiment se sentent fascinés par son zèle à suivre ses pas, à marcher sans arrêt pour préparer la future mariée, chaque future mariée, pour le marié qui va venir», a-t-il conclu.


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Mar 26 Jan - 22:00



    Pape François : « Chrétiens, pardon pour les offenses subies »

    Le Souverain Pontife a clôturé la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens à la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs en appelant les chrétiens à faire en sorte que les fautes commises dans le passé ne soient plus un poids dans leurs relations.

    Elle s’était ouverte sur un double appel – « surmonter les vieux désaccords » et « marcher ensemble » pour plus de crédibilité – elle se referme sur un double pardon – pardon à Dieu pour les « divisions » entre chrétiens et pardon des catholiques pour « les comportements non évangéliques » envers les autres chrétiens.

    La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens a été clôturée par le pape François lundi après-midi, 25 janvier – en la fête de la conversion de saint Paul – à la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. Présents à la célébration des Vêpres : des représentants orthodoxes, anglicans et d’autres communautés chrétiennes. Dans un geste inédit, le Pape, à la fin de la célébration, a invité le métropolite Gennadios – représentant le patriarche œcuménique Bartholomée Ier – et le Rév. David Moxon – représentant l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby – à venir le rejoindre pour donner ensemble la bénédiction finale.

    Se pardonner mutuellement

    Le thème de la Semaine de cette année : « Appelés à proclamer les hauts faits du Seigneur », invitait les chrétiens à revisiter leur mission commune de baptisé (Aleteia) centrée sur « le don de soi, le partage », des qualités indispensables pour surmonter « divisions et désaccords » et apporter des réponses crédibles aux grands défis du temps, réitère le Pape dès qu’il en a l’occasion.

    L’unité est un don de la Miséricorde de Dieu, et la Miséricorde de Dieu l’instrument pour « changer nos relations », rappelle le Pape dans son homélie.

    En ouvrant officiellement la Semaine, le 18 janvier dernier, le Pape avait encouragé tous les chrétiens à persévérer dans « leur volonté de marcher et dialoguer ensemble ». Au dernier jour, il les invite à tourner concrètement une nouvelle page en se pardonnant mutuellement « d’offenses passées » : « Nous avons franchi ensemble le seuil de la Porte sainte pour rappeler que Jésus-Christ, le visage miséricordieux du Père, est la seule et unique porte qui conduit au Salut », explique le Saint-Père dans son homélie.

    Comme évêque de Rome et pasteur de l’Église catholique, le pape a invoqué « miséricorde et pardon pour les comportements non évangéliques de la part de catholiques à l’égard de chrétiens d’autres Églises », mais également invité les catholiques « à pardonner si, aujourd’hui ou dans le passé, ils ont subi des offenses de la part d’autres chrétiens ». Il rappelle dans la foulée : »L’unité se fait en marchant (…) Nous ne pouvons effacer le passé, mais faisons en sorte que les fautes commises dans le passé ne soient plus un poids et faussent nos relations ».

    Laisser le Seigneur agir

    L’expérience de la conversion de saint Paul sur la route de Damas, est un bel exemple de conversion en ce sens. Le Saint-Père rappelle que celle-ci, « avant d’être un changement moral, constituait à la fois une expérience de transformation, œuvre de la grâce de Dieu, et l’appel à une nouvelle mission : annoncer à tous ce Jésus qu’il persécutait en persécutant ses disciples ». Mission donc fondée « sur la bonté de Dieu » et non sur ses mérites, qui rappelle qu’au-delà des différences qui séparent encore les chrétiens « à l’origine de la vie chrétienne, il y a toujours un appel dont l’auteur est Dieu Lui-même ». Se convertir, insiste-t-il, signifie « laisser le Seigneur vivre et agir en nous », Ainsi, quand les chrétiens de différentes Églises écoutent ensemble la Parole de Dieu et cherchent à l’appliquer, ils accomplissent de « grands pas vers l’unité ».

    L’œcuménisme du sang

    En cette année jubilaire, le Pape propose à tous les chrétiens de poursuivre cette marche en développant de « nouvelles formes de collaboration » qui favorisent la diffusion de l’Évangile, et en recherchant « soutien et réconfort » dans tous les martyrs chrétiens d’hier et d’aujourd’hui, qui « ont répondu avec générosité à l’appel du Seigneur » et vivent aujourd’hui « l’expérience de la pleine communion » en Sa présence. Car leur exemple manifeste »l’œcuménisme du sang », a rappelé le Pape pour reprendre une expression qu’il utilise régulièrement.

    Encore récemment, dans un entretien accordé à Vatican Insider, avant Noël dernier, il confiait au vaticaniste italien Andrea Tornielli : « Dans certains pays, on tue des chrétiens parce qu’ils portent une croix ou ont une Bible, et avant de les tuer on ne leur demande pas s’ils sont anglicans, luthériens, catholiques ou orthodoxes (…) Pour ceux qui tuent, nous sommes des chrétiens. Nous sommes unis dans le sang (…) l’œcuménisme du sang existe encore aujourd’hui, il suffit de lire les journaux (…) Voilà une réalité que nous devons prendre en compte ».

    par Isabelle Cousturié


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Ven 5 Fév - 19:16



    La fraternité retrouvée. Hommage à Tony Palmer

    Belle qualité. Tony Palmer est décédé le 20 juillet dernier. Net for God a souhaité rendre hommage à cet homme qui a été un « bâtisseur de ponts » entre les Églises catholiques et évangéliques ou pentecôtistes, en cherchant à comprendre les enjeux actuels pour l’unité.




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3362
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Notre bon Pape François et l'Unité des chrétiens...

    Message par Gilles le Dim 7 Fév - 21:47



    Le Pape rencontre la délégation évangélique   

    Deux pasteurs chrétiens de premier plan ont mené une délégation de chefs chrétiens évangéliques à Rome pour rencontrer en privé le pape François.

    James et Betty Robison, co-présentateurs du programme télévisé Life Today, et Kenneth Copeland, co-présentateur de Believer’s Voice of Victory, ont rencontré le pontife romain au Vatican mardi 24 juin.  La réunion a duré presque trois heures incluant un déjeuner privé avec le pape François.

    M. Robison a déclaré au Fort Worth Star Telegram, « cette réunion était un miracle…. C'est que quelque chose que Dieu a accompli. Dieu désire mettre ses bras autour du monde. Et il veut que les chrétiens mettent leurs bras autour du monde en travaillant ensemble. »

    M. Robison a dit qu'il a été impressionné par l’humilité et la courtoisie du pape envers la délégation des chefs chrétiens protestants évangéliques.

    Dans une déclaration écrite, M. Robison a dit qu'il croit « les prières des chrétiens honnêtes ont aidées à mener au choix du pape François. »  Il a décrit Jorge Mario Bergoglio, archevêque argentin choisi comme pape, comme un « homme humble… rempli avec tant d'amour pour le pauvre, l’opprimé… »

    En plus de Mme Betty Robison, la délégation protestante incluait Kenneth Copeland, le co-fondateur des ministères de Kenneth Copeland à Newark, TX ; Révérend Geoff Tunnicliff, PRÉSIDENT de l'alliance évangélique mondiale ; Rev. Brian Stiller et Rev. Thomas Schirrmacher, également de l'alliance évangélique mondiale ; et Rev. John Arnott et son épouse, Carol, co-foundateurs du ministère Partners for Harvest à Toronto, Canada.  Gloria Copeland n'a pas voyagé à Rome en raison d'un engagement programmé.

    La rencontre œcuménique à Rome a été organisée par l’évêque épiscopal Tony Palmer.  Le Rev. Palmer est un évêque consacré dans la communion des églises épiscopales évangéliques (CEEC), une alliance détachée des églises anglicanes-Épiscopales charismatiques.  L’Évêque Palmer est également le directeur de la Communauté de l'arche, une communauté internationale et inter-dénominationnelle, et est un membre de la délégation œcuménique catholique romaine pour l'unité et la réconciliation chrétiennes.

    L’Évêque Palmer a développé une amitié avec le pape François quand le futur pontife romain était un officiel catholique en Argentine.  Avant de devenir un évêque des CEEC, le Rev. Palmer était le directeur de l’organisation de Kenneth Copeland en Afrique du Sud.  Il est marié à une catholique italienne.  Il se déplaça plus tard en Italie et commença à travailler pour la réconciliation des catholiques romains et des protestants.  Les ministères de Kenneth Copeland furent l'un des premiers soutiens financiers de M. Palmer depuis 10 ans à l'appui de son travail œcuménique en Italie.

    Plus tôt cette année, le pape François a appelé l’évêque Palmer pour l'inviter à la Cité du Vatican.  Au cours de la réunion, l’évêque Palmer a suggéré que le pape enregistre une salutation personnelle sur son l’iPhone de M. Palmer' à l’attention de Kenneth Copeland.  M. Copeland a montré ce message du pape lors de la conférence des ministres protestants qui se réunissaient à l'église internationale d'Eagle Mountain de M. Copeland près de Fort Worth, TX.  Dans la vidéo, le pape François a exprimé son désir pour l'unité chrétienne avec les protestants.



    Plus tard, James Robison a télédiffusé la vidéo sur son programme quotidien Life Today.  « Le pape, dans la vidéo, a exprimé un désir pour que les protestants et les catholiques deviennent ce que Jésus a prié - que les chrétiens deviendraient une famille et ne seraient pas divisés, » M. Robison affirma que la réponse à la vidéo fut très positive, et que le pape François a demandé à l’évêque Palmer si une réunion pourrait être organisée avec les protestants évangéliques en vue de rechercher l'unité chrétienne dans le monde.

    Dans son communiqué écrit publié après la réunion papale, M. Robison a dit qu'il a été « béni de faire partie de peut-être un moment sans précédent entre les évangéliques et le pape catholique. »  Il a décrit la réunion privée de la délégation protestante avec le chef de l'église catholique romaine comme « un cercle intime de discussion et déjeuner pieuse pour discuter non seulement de voir la réponse à la prière de Jésus, mais que chaque croyant puisse devenir un témoin audacieux rempli de joie pour le Christ. »

    En décrivant le rassemblement œcuménique comme un miracle, M. Robison a déclaré, « c'est quelque chose que Dieu a fait. Dieu veut mettre ses bras autour du monde. Et il veut que les chrétiens mettent leurs bras autour du monde en travaillant ensemble. »

    Pendant le déjeuner mardi, M. Robison a obtenu un top là du pape François après que le pape et les invités protestants aient parlé du besoin de toutes les personnes d'avoir une relation personnelle avec Jésus-Christ.  Selon Life Today, le pontife romain ne savait pas ce qu’était un top là jusqu'à ce que l'évêque Palmer lui ait expliqué en italien.  M. Robison a dit, « le pape est très clair quant à son intention que chaque croyant devienne un témoin rempli de joie et du Saint-Esprit. »

    M. Robison a dit que pape François avait écrit récemment, « trop de catholiques sont comme si ils allaient au Carême à Pâques. C'est une erreur pour eux de faire comme si ils allaient à un enterrement » car il a mis au défi les catholiques de témoigner et de ne jamais essayer de freiner l'action du Saint-Esprit, mais de s’abandonner à lui.

    M. Robison a dit qu'il a reçu un appel divin de Dieu pour chercher l'unité chrétienne tandis qu'il était hospitalisé il y a plusieurs années avec une sérieuse infection par staphylocoque après une chirurgie.  Robison s'est rappelé, « être si faible que je ne pouvais pas soulever un verre d'eau à mes lèvres… Dieu a obtenu toute mon attention… il m'a parlée par Esaïe 58.6-12 et j’ai vu l'importance de vivre dans la liberté, de toucher le souffrant, l'affamé, le pauvre, et l’opprimé. J'ai reconnu la promesse que nos prières seraient répondues rapidement et que nous deviendrions un jet coulant librement et un jardin bien-arrosé, restaurant les fondations sur lesquelles nous devons construire. Pendant ce temps Dieu m'a instruit de concentrer mon attention sur la prière de Jésus et d’encourager les autres à commencer à l'accomplir par nous de nos jours. »

    Pendant ce temps, dit-il, il a été impressionné par une prière de Jésus en Jean 17.21, suppliant que tous les croyants soient un.  « Nous avons essayé de nous concentrer en étant  une réponse à la prière de Jésus, » déclara Robison. « Nous voulons voir la prière de Jésus pour l'unité se réaliser de notre jours. »

    Conscient du fait que la réunion avec le pape sera ardu parmi les protestants dévoués, M. Robison a dit que lui ainsi que les autres dirigeants chrétiens évangéliques présents ont parlé de la diversité et de leur croyance que les catholiques romains et les protestants pourraient travailler ensemble sans compromettre leur croyance.

    « Le monde souffre, » a dit Robison. « En tant que chrétiens avons trop d'amour à partager sans avoir à combattre l’un contre l’autre. »

    M. Robison a dit que lui et d’autres « dirigeants Evangéliques estimés et des catholiques remplis de l’Esprit ont commencé à se réunir ensemble pour prier afin que la volonté de Dieu se fasse et pour réunir les vrais croyants dans une unité surnaturelle….Nous avons reçu ce commandement d'aimer Dieu de tout notre cœur et nos voisins comme nous-mêmes. L'ennemi a empêché que beaucoup de chrétiens partagent cet amour réciproquement comme Christ nous aime et ont échoué à reconnaître l'importance de l'unité surnaturelle même avec toute cette diversité unique. »

    M. Robison, dont le ministère creuse des puits et fournit de la nourriture pour les personnes pauvres dans les pays du Tiers-monde, a raconté qu'il a été baptisé en tant qu’orphelin dans une église épiscopale.  Adulte, il a rejoint l'église baptiste du Sud.  Dans les années 80, il est devenu l'un des premiers ministres baptistes du Sud à proclamer ouvertement qu'il avait reçu le baptême du Saint-Esprit.

    http://canadafreepress.com/index.php/article/64149



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 17:01