Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    La présance de Jésus en nous.

    Partagez
    avatar
    Marie-Josée

    Féminin Messages : 211
    Date d'inscription : 16/06/2018
    Age : 65
    Localisation : BOULANGE
    Idéal : FRANCE
    Saint intercesseur : Saint Joseph

    La présance de Jésus en nous.

    Message par Marie-Josée le Jeu 21 Juin - 14:03






       « Qui que vous soyez et quelle que soit votre situation dans le monde, permettez-moi, âme chrétienne, de vous dire :

    - Gardez Jésus en vous. N'oubliez jamais que le plus grand malheur qui puisse vous arriver, c'est d'obliger Notre-Seigneur à quitter votre âme.

    - Veillez sur Jésus en vous. Le défendre contre ses ennemis qui Le poursuivent jusque dans votre âme ; faire tout ce qui dépend de vous pour Lui assurer un séjour agréable dans votre cœur, c'est le grand devoir de l'hospitalité que vous devez à Notre-Seigneur.

    - Restez avec Jésus en vous. Tenir compagnie à Celui qui habite en vous, vivre constamment dans le rayonnement de sa présence et de son amour, jouir à tout instant de son intimité divine, c'est le plus grand bonheur que vous puissiez avoir sur la terre.

    Jésus, vous suffisez à mon bonheur. Vous remplissez mon esprit, mon cœur, toute mon âme. En moi, autour de moi, partout je trouve votre présence paternelle, et filialement, amoureusement je vis avec Vous. Aussi, j'aime ma solitude apparente, et je ne connais pas le déprimant ennui de l'isolement.

    Il faut, cependant, âme chrétienne, que vous sachiez que la présence de Jésus dans votre âme ne vous met pas à l'abri des misères et des épreuves de la vie. c'est le cas de vous rappeler les paroles de Bossuet : « On n'a pas Jésus pour rien. - Quand Jésus entre quelque part, il y entre avec sa croix, il y porte avec lui toutes ses épines, et il en fait part à tous ceux qu'il aime. »

    Il faut aussi ne pas oublier cette vérité d'expérience : Quand nous trouvons autour de nous un plaisir, une joie, une consolation, il arrive souvent que Jésus nous ménage un sacrifice, une peine, une déception. Cette souffrance est une grâce qui purifie ce qu'il peut y avoir de trop naturel, de trop humain dans cette jouissance.

    Ah ! si nous comprenions bien cette manière de faire de Jésus avec ses amis, nous souffririons moins, et, au lieu de gémir et de nous plaindre, nous dirions au Bon-Maître : Merci ! »

    Chanoine F. Astruc, Allons à la Vie (chap. III), Œuvre de Propagande du Sacré-Cœur, Lyon, 1940.  

       Comme Jésus a porté Sa Croix ,nous devons ,comme Lui ,aussi porter la notre.Alors a quoi sert de vouloir Jésus en nous me diriez-vous:

    Sur le moment ,on peut se le demander,j'avoue,mais l"Amour qu'on Lui porte doit nous faire comprendre ceci:

    Jésus était un homme comme nous ,Il a vécu joies,peines,déceptions comme nous et pire encore. Et tout cela pour nous sauver de nos péchés;donc même dans notre cœur ,ce que nous ressentons quand les nuages arrivent dans nos vies, nous devons ,par Amour et reconnaissance envers Lui, les supporter ,toutefois ,en les Lui offrant ,ce qui nous donne du courage face a l"épreuve,nous booste en quelque sorte! Sans LUI nous ne pouvons rien!! Jésus porte la Croix

                   Qui nous fera aimer Jésus ?
    Qui à présent nous donnera cette verticalité qui enrichit notre horizontalité ?

    Doux et humble, juste et bon, reste avec nous car loin de Toi, nous suffoquons !
    Alors mes frères et sœurs ,qu'en on me dise si ton Dieu existait,il n'y aurait pas toute cette misère",je souffre terriblement qu'on le flagelle une seconde fois,et la,j'avoue ma colère(mauvais sentiment ,je sais) me rends mauvaise et je réponds "c'est toi,c'est moi,c'est nous qui provoquons tout cela et non Celui qui a donné Sa vie pour nous", bien-entendu il se moque,mais moi je le laisse seul face a sa joie de m'avoir répondu cela,et je demande a L"Esprit Saint de descendre sur lui,et je prie pour lui ainsi que pour tous ceux qui ne veulent pas connaitre Jésus.
                  Prions pour que l'on cesse d'accuser Notre Seigneur et aidons-les a les faire voir le Soleil de DIEU!EN UNION DE PRIERES   !
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1582
    Date d'inscription : 25/01/2016
    Age : 53
    Localisation : France : Diocèse de Rouen
    Saint intercesseur : Padre Pio - Ste Thérèse de l'Enfant Jésus - St Paul - Marcel Van

    Re: La présance de Jésus en nous.

    Message par Thierry le Jeu 21 Juin - 16:53

    Pouce haut

    Oui, ...qui nous fera aimer Jésus ?


    Cette question, non pas à nous même, qui l'aimons déjà, mais en nous plongeant spirituellement dans les âmes de ceux qui jusqu'à présent, soit ne le connaissent pas encore, soit l'ignorent complètement délibérément ou non, soit le rejettent.

    Car toute âme à eu la pleine connaissance de l'Amour trinitaire dès sa création, et a donc cette douleur nostalgique effroyable quand le reste de la chair et de l'esprit qui constitue avec elle un être humain, Le rejette. Alors, l'âme crie ! Et sa déchirante plainte est justement cette phrase :
    "Qui me fera aimer Jésus ... qui rendra l'harmonie à tout mon être, corps ... âme et esprit, pour que l'enfant chéri du Père dans l'entièreté de sa création Lui rende amour pour amour, pour vivre éternellement de Lui, par Lui et pour Lui ?!" - "oui, qui me secourra pour que je ne me perde pas pour l'éternité, pour ne pas blesser atrocement le Cœur de Dieu de la perte à jamais de son enfant que je suis ?!

    Et la réponse, c'est moi, c'est toi , ... c'est nous. 
    Nous tous qui l'aimons, en union de prière pour ces âmes, en sachant offrir, nos joies et nos peines, nos souffrances et nos réjouissances. En imitant la petite Thérèse, en accomplissant tous les gestes et actions de la vie quotidienne avec au coeur, le don gratuit de l'acte . .. pour ces âmes, comme de simplement ramasser une aiguille tombée à terre.

    Pas trop dur n'est ce pas ! Et si nous ressentons qu'il nous faut en faire davantage, et bien, il y a les chapelets, les messes, les Eucharisties, et les œuvres d'Amour et de Miséricorde déjà établies en l'Eglise, ... ou d'autres à venir ...


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .

      La date/heure actuelle est Ven 19 Oct - 11:43