Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Heureux les miséricordieux !

    Partagez

    etienne lorant

    Masculin Messages : 192
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Heureux les miséricordieux !

    Message par etienne lorant le Ven 18 Mai - 11:41

    Livre des Actes des Apôtres 25,13-21.  
    En ces jours-là, le roi Agrippa et Bérénice vinrent à Césarée saluer le gouverneur Festus. Comme ils passaient là plusieurs jours, Festus exposa au roi la situation de Paul en disant : « Il y a ici un homme que mon prédécesseur Félix a laissé en prison. Quand je me suis trouvé à Jérusalem, les grands prêtres et les anciens des Juifs ont exposé leurs griefs contre lui en réclamant sa condamnation. J’ai répondu que les Romains n’ont pas coutume de faire la faveur de livrer qui que ce soit lorsqu’il est accusé, avant qu’il soit confronté avec ses accusateurs et puisse se défendre du chef d’accusation. Ils se sont donc retrouvés ici, et sans aucun délai, le lendemain même, j’ai siégé au tribunal et j’ai donné l’ordre d’amener cet homme. Quand ils se levèrent, les accusateurs n’ont mis à sa charge aucun des méfaits que, pour ma part, j’aurais supposés. Ils avaient seulement avec lui certains débats au sujet de leur propre religion, et au sujet d’un certain Jésus qui est mort, mais que Paul affirmait être en vie. Quant à moi, embarrassé devant la suite à donner à l’instruction, j’ai demandé à Paul s’il voulait aller à Jérusalem pour y être jugé sur cette affaire. Mais Paul a fait appel pour être gardé en prison jusqu’à la décision impériale. J’ai donc ordonné de le garder en prison jusqu’au renvoi de sa cause devant l’empereur. »

    Psaume 103(102),1-2.11-12.19-20ab.
    Bénis le Seigneur, ô mon âme, 
    bénis son nom très saint, tout mon être ! 
    Bénis le Seigneur, ô mon âme, 
    n'oublie aucun de ses bienfaits ! 

    Comme le ciel domine la terre, 
    fort est son amour pour qui le craint ;
    Aussi loin qu'est l'orient de l'occident, 
    il met loin de nous nos péchés.

    Le Seigneur a son trône dans les cieux : 
    sa royauté s'étend sur l'univers. 
    Messagers du Seigneur, bénissez-le,
    invincibles porteurs de ses ordres


    Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 21,15-19. 
    Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre: «Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ?» Il lui répond: « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit: « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois: « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait: « M’aimes-tu ? » Il lui répond: « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller.  Jésus disait cela pour signifier de quelle genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il  dit : « Suis-moi. »

    Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

    L'élève n'est jamais plus grand que son maître mais, bien formé, il devient comme son maître. Saint Paul et saint Pierre deviendront effectivement comme leur maître, non pas seulement par leur martyre annoncé, mais en témoignant du Seigneur de bout en bout. Le sacrifice de leurs vies, de la part des deux disciples deviendra même le sacrifice de tout un peuple de chrétiens envoyés dans les arènes à la merci des griffes de fauves expressément affamés... car les plus armés des animaux répugnent, pour la plupart à s'attaquer à l'homme.  De même, les loups, lorsqu'ils s'en prennent à d'autres animaux  attaquent en premier lieu aux animaux malades. Maltraités par les hommes, leur férocité est d'autant plus grande qu'ils ont subi des brimades gratuites. 

    De fait, c'est de l'homme qu'il y a le plus à craindre. Encore de nous jours, l'homme n'est-il pas plus dangereux pour l'homme que l'animal ?  Assurément  oui: qui prétend le contraire n'a jamais ouvert un livre d'histoire !

    La précarité de la vie humaine, fondamentalement, repose essentiellement sur le lit des tentations humaines.
    Nous savons bien que nous avons un Adversaire , le diable qui est menteur et assassin depuis le commencement du monde. La manière la plus concrète de s'en prévenir consiste à ne pas lui laisser de prise - en multipliant les bonnes œuvres, en choisissant de pardonner, dans son cœur, à quiconque nous offense d'une façon ou d'une autre.  Ce sont les miséricordieux qui obtiennent miséricorde. Tandis que garder en nous des reproches non formulés, c'est flétrir laisser flétrir en nous des grâces obtenues.  Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !




    .
    .

      La date/heure actuelle est Sam 26 Mai - 14:13