Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Tristesse de l’âme

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Tristesse de l’âme

    Message par Gilles le Mar 13 Fév - 18:43



    « Il leur dit alors : Mon âme est triste jusqu’à la mort ; restez ici, et veillez avec moi. » (Matthieu 26.38)

    Ce texte de l’Ecriture nous rassure quant à la possibilité pour chacun d’entre nous de connaître des moments de profonde tristesse. Jésus a connu une tristesse tellement forte, qu’elle lui faisait considérer la mort, à ce moment-là, comme une issue. La tentation d’une mort sans la croix a effleuré un instant son esprit.

    Peut-être avez-vous connu, ou connaissez-vous, de tels moments de profonde tristesse, vous laissant croire que la mort serait une issue ! Ne culpabilisez pas d’avoir ressenti cela. Tout comme Christ a connu ce temps, il est normal que vous aussi vous puissiez passer par de tels moments. Prenez courage en regardant à lui. Considérez que cette tristesse n’est pas un manque de foi, ou même un péché.

    Malheureusement, pour de nombreux croyants, la tristesse et la dépression ne correspondent pas à l’image qu’ils se font d’une marche dans la foi. Ils pensent qu’un chrétien doit être toujours joyeux, qu’il doit rester positif et fort face aux épreuves, qu’il doit toujours accomplir avec joie tout ce qui est à faire, qu’il doit être toujours rayonnant et rester en paix en toutes circonstances. D’ailleurs le slogan : « Un chrétien triste, est un triste chrétien » est souvent relayé, à tort, par des prédicateurs maladroits. Dans mes jeunes années, j’ai été de leur nombre, et je regrette d’avoir blessé ceux qui passaient par la souffrance. Ah ! Si j’avais su méditer sur l’exemple que nous a laissé Christ ! Il a connu la tristesse !

    On considère, avec raison, qu’un chrétien peut avoir une crise cardiaque suite au surmenage, au stress, à la fatigue… mais, qu’il soit triste et dépressif, cela est considéré comme anormal ! Eh bien non ! Vous pouvez connaître, suite au surmenage, au stress, à la fatigue, au rejet… une profonde tristesse.

    Admettre que la tristesse puisse vous atteindre, c’est déjà un pas vers la possibilité d’en sortir. Être dans le déni ne pourra jamais vous aider à sortir de la tristesse. Le déni vous enfonce encore plus dans l’angoisse, surtout s’il est accompagné de la culpabilité générée par ceux qui vous disent qu’il n’est pas normal d’être triste.

    Remarquez que, non seulement Jésus ne nie pas sa tristesse, mais il la partage avec trois de ses disciples les plus proches (Matthieu 26.28). Ne niez pas votre tristesse, faites-la connaître à des personnes de confiance, prêtes à vous écouter, et à vous accompagner dans la prière.

    D’autre part, parce qu’il ne nie pas sa tristesse, Jésus peut en trouver la cause. Il est triste à cause de toute l’iniquité du monde entier qu’il doit prendre sur lui. Lorsque vous pouvez identifier la cause de votre tristesse, alors vous pouvez commencer à la traiter efficacement.

    Ma prière en ce jour :

    Merci Seigneur pour ton exemple, aide-moi à traiter ma tristesse comme toi tu as traité la tienne. Amen !

    par Paul Calzada

    Lueurs du Matin

    Amen


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Dim 27 Mai - 19:48