Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Partagez
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1619
    Date d'inscription : 25/01/2016

    Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par Thierry le Mer 31 Jan - 17:57

    J'ai beau essayer de lire entre les lignes, de prier pour comprendre, je n'y parviens pas !

    Pourquoi le fait que David ait recensé les tribus d’Israël, et celle de Juda a t'il été un péché ?


    Et pourquoi juste un simple recensement est-il un si grand péché, au point qu'il faille un fléau comme conséquence à ce "grand péché" ?


    J'ai pensé que ce recensement voulu par David avait comme fondement la guerre, de vouloir connaitre l'effectif réel de ses troupes potentielles, cavaliers, fantassins, chars ... pour pouvoir engager une potentielle conquête militaire, mais je me suis dit que toute l'histoire du peuple d’Israël avait été faite ainsi.

    pourquoi serait ce ainsi de cette manière, pourquoi ce serait d'un seul coup une si grande abomination au point qu'il faille apaiser la colère du Très Haut par des fléaux impliquant la mort de tant d'innocents, alors que ce n'est que le fait d'un seul, David, et que cet unique fait est juste un inventaire d'effectif et rien de plus !


    Qu'est ce que le Seigneur veut nous révéler là dedans ?


    L'intention véritable du coeur de l'homme au départ de toute chose ?
    Mais ça, on le sait déjà que sans Dieu l'homme n'est capable que de mal.


    Pouvez vous vraiment m'aider à comprendre ?


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .
    avatar
    Fleur

    Féminin Messages : 696
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Saint intercesseur : N.D Guadalupe , St Joseph , Sts Anne&Jochim,Sts Louis & Jehane d'Arc , St Maurice Duault

    Lecture

    Message par Fleur le Mer 31 Jan - 18:36

    Ce matin j'étais à la messe et lorsque le prêtre prosaïquement a dit qu'il ne comprenait 
    pas pourquoi il avait péché , une lumière m'a traversé l'esprit ...
    David comptabilisait ses hommes , pour se défendre , au lieu de faire confiance à Dieu.
    Péché d'orgueil , se dépasser de Dieu etc...Sa pensée était toute humaine!
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1619
    Date d'inscription : 25/01/2016

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par Thierry le Mer 31 Jan - 18:48

    Merci Fleur.


    se défendre , au lieu de faire confiance à Dieu.
    Péché d'orgueil , se dépasser de Dieu etc...Sa pensée était toute humaine!



    Je n'avais pas saisi cela ... et je te prie de croire que ta réponse me parle au plus haut point.

    Merci Seigneur de m'avoir fait osé posé la question ! Béni sois Tu Toi le bien aime de mon âme.


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 1055
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par Jean le Mer 31 Jan - 18:55

    J'en viens à la même réflexion, je ne pense pas à de l'orgueil dans le pire sens du terme, mais à un manque de confiance en Dieu, on compte sur soi et pas sur Dieu (on était encore au temps de la colère, du Dieu jaloux qui devait corriger son peuple "à la nuque raide", Dieu inspirait la crainte plus que les élans filiaux que Jésus est venu nous autoriser...).
    Par contre dans le choix du châtiment, David s'en remit à Dieu et à sa Justice.
    En effet, c'est Dieu qui a fait de David ce qu'il est et David commence à compter sur des principes très (trop) humains par rapport à la grâce reçue. 


    J'ai un problème avec l'A.T. je ne parviens pas vraiment à tirer ce qui est symbolique, ou pédagogique en tant que leçon pour le peuple, de ce qui est absolument  et rigoureusement factuel.
    Le tout s'entremêle, de la nos étonnements au niveau du décalage par rapport à la Bonne Nouvelle du Christ.
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1619
    Date d'inscription : 25/01/2016

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par Thierry le Mer 31 Jan - 19:10

    Oui Jean, idem pour moi sur certains livres ou chapitres.
    Par contre, je me suis rendu compte qu'un verset pouvait parler énormément au coeur de quelqu'un sans qu'il ait le même effet dans tous ceux des autres.
    J'ai souvent expérimenté cela dans ma famille, et c'est ce qui fait que la Parole est Vivante et agit dans les cœurs selon la vie intérieure de chacun. Et cela même jusqu'à dans les neuf premiers chapitres du premier Livre des Chroniques, qui pourtant ...


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .
    avatar
    sofoyal

    Masculin Messages : 933
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Localisation : gironde
    Idéal : Chrétien
    Saint intercesseur : Jésus

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par sofoyal le Jeu 1 Fév - 7:40

    @Thierry a écrit:Merci Fleur.


    se défendre , au lieu de faire confiance à Dieu.
    Péché d'orgueil , se dépasser de Dieu etc...Sa pensée était toute humaine!



    Je n'avais pas saisi cela ... et je te prie de croire que ta réponse me parle au plus haut point.

    Merci Seigneur de m'avoir fait osé posé la question ! Béni sois Tu Toi le bien aime de mon âme.
    C''est en effet, le péché de David.
    Mais il est moins anodin qu'il ne parait. (Dieu nous en préserve!)

    Pensez au niveau d'élévation Spirituelle de David, si percutant que des dizaine de siècles après Lui, nous Prions encore avec ses mots.
    D'un niveau de fusion d'amour et de confiance avec son Dieu, il est descendu dramatiquement
    à la pensée des hommes, en comptant petits soldats et petits chevaux.

    Pensons à la condamnation de Satan dont Jésus dit: Retire toi car tes pensées ne sont pas celles de Dieu mais celles des hommes.  (Pas si anodin, n'est-ce pas que d'avoir cette pensée sans foi!)

    De sa part ce fut une grande faute.
    Tout comme son adultère.
    Car tous les enfants nés d'adultère ne meurent pas pour punition de leur parent.
    Mais l'homme de Dieu, le prophète, qui parcouru un si long chemin de la foi ardente, à la convoitise , a encouru la disgrâce Divine et le refus de La divine protection.

    Heureusement, dans son cas à cause de sa repentance, ce fut une punition sévère et utile, mais ponctuelle et passagère.

    Seigneur, Fais de ta pensée, Notre pensée!
    avatar
    Thierry

    Masculin Messages : 1619
    Date d'inscription : 25/01/2016

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par Thierry le Jeu 1 Fév - 11:28

    Merci Sofoyal.

    Ton commentaire m'invite à prier encore plus pour nos prêtres par ta phrase "Mais l'homme de Dieu, le prophète, qui parcouru un si long chemin de la foi ardente".

    Sachons réellement nous unir en prière pour eux tous, à commencer par notre saint Père François, puis ceux de nos paroisses respectives.
    En priant la méditation sur les textes du jour posté par Maud, peut être pour certain d'entre nous, sommes nous appelés à oser partir en mission afin de fonder un groupe de prière pour les vocations et pour les prêtres dans nos propres paroisses s'il cela n'existe pas encore ... quant au modalité du ou ?, du quand ? ... de la fréquence, etc, laissons le Seigneur s'en occuper lui même.


    _________________
    .
    La mort n'est pas un point final mais une mince virgule dans la narration de nos existences.
    Et dans cette vie qui n'aura jamais de fin, s'il fallait oser dès ici bas la dépeindre par écrit,
    un seul autre signe de ponctuation serait incontournable; le point de rédemption.

    .
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1634
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Quelqu'un peut-il m'expliquer la première lecture du jour que je ne saisi ?

    Message par tous artisans de paix le Jeu 1 Fév - 13:02

    Bonjour @Thierry, bonjour à tous,


    @Thierry a écrit:Pourquoi le fait que David ait recensé les tribus d’Israël, et celle de Juda a t'il été un péché ?


    Effectivement, comme cela a été dit, ce n'est pas le recensement en soi, qui pose problème, mais plutôt l'intention qui se cache derrière ce recensement.


    @Thierry a écrit:Qu'est ce que le Seigneur veut nous révéler là dedans ?


    Comme dit Saint Paul: "Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ; grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien". (2 Timothée 3, 16-17)


    Je vous partage mon opinion sur les enseignements révélés par ce passage, mais je peux me tromper:


    Le péché qui déplaît à Dieu:

    Je pense aussi que David a péché par manque de confiance en Dieu ou par orgueil.


    Manque de confiance: compter davantage sur la force de ses armées, plutôt que sur la puissance de Dieu. Lui qui a vaincu Goliath, le géant, avec une simple fronde, il est pourtant bien placé pour savoir qu'il faut s'appuyer sur Dieu plutôt que sur les hommes.


    Orgueil: peut-être David a-t-il ici cédé à la tentation de se glorifier de ses exploits, de la puissante armée qu'il a à ses ordres? Il n'avait pas de raison particulière de craindre l'ennemi, à ce moment là. Il n'était pas particulièrement menacé. En ordonnant ce recensement, il a peut-être cédé à la tentation de voir à quel point son royaume est devenu grand et puissant? Il a oublié que toutes ses victoires, il les doit à Dieu. Il s'est complu dans la vaine gloire humaine, au lieu de chercher celle de Dieu. Il a peut-être aussi oublié qu'il n'est qu'un serviteur, devenu roi pour servir Dieu et le peuple?


    Cela m'a fait réfléchir. Lorsque je crée un fil, sur ce forum, j'aime bien voir le nombre de vues qu'il occasionne. Quelque part, il y a aussi une recherche de moi-même, alors que, en principe, ce que je partage sur ce forum, je devrais le partager uniquement pour servir, semer et laisser le soin à Dieu de récolter, sans me préoccuper de savoir si mon fil est, ou non, une "belle réussite".  



    Le péché mène à la Mort:

    On a ici un rappel d'un enseignement que nous donne la Bible, depuis le livre de la Genèse: "le salaire du péché, c'est la mort" (Romains 6,23)



    Dieu nous révèle nos fautes et nous corrige, pour nous rendre parfaits:

    Ici, Dieu donne à David de prendre conscience de son péché et il lui donne une leçon. "Moi, tous ceux que j’aime, je leur montre leurs fautes, et je les corrige". (Apocalypse 3,19)



    Plutôt Dieu que les hommes, car Dieu est plein de compassion, de miséricorde:

    David préfère s'abandonner entre les mains de Dieu, plutôt que de tomber entre les mains des hommes: "Eh bien ! tombons plutôt entre les mains du Seigneur, car sa compassion est grande, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes !" 

    Malgré l'apparente sévérité de Dieu, dans ce passage, David sait bien que le Seigneur est juste, qu'Il est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour, David sait que Dieu se laisse toucher. Et, effectivement, Dieu n'ira pas jusqu'au bout de sa punition.



    Confesser son péché, se repentir:


    David ne se prend pas pour un homme juste: il reconnaît humblement son erreur "je me suis vraiment conduit comme un insensé !" et il s'accuse de son péché: "C'est moi qui ai péché". Et Dieu arrêtera finalement la main de l'ange, qui ne frappera pas Jérusalem.



    Dieu se laisse toucher par les actes d'amour, les actes altruistes, désintéressés et aussi par la repentance sincère:

    David a certes péché. Mais il aurait pu se montrer égoïste et se contenter d'espérer réchapper du malheur. Au lieu de cela, il a choisi de s'accuser de son péché et d'offrir sa vie en échange de celles des hommes: "« C’est moi qui ai péché, c’est moi qui suis coupable ; mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ? Que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur la maison de mon père ! » Dieu se laisse toucher par cette prière, de David.


    On peut jeter un oeil au chapitre 21 du premier livre des chroniques, qui raconte la même histoire, mais avec quelques détails supplémentaires:


    1 Chroniques 21

    12 ou bien trois années de famine ; ou bien trois mois de déroute devant tes adversaires, au cours desquels tu seras atteint par l’épée de tes ennemis ; ou bien trois jours pendant lesquels l’épée du Seigneur et la peste seront dans le pays, l’ange du Seigneur ravageant tout le territoire d’Israël ! Maintenant vois ce que je dois répondre à celui qui m’a envoyé. »

    13 David répondit au prophète Gad : « Je suis dans une grande angoisse… Eh bien ! que je tombe entre les mains du Seigneur, car sa compassion est immense, mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes ! »

    14 Le Seigneur envoya donc la peste en Israël, et soixante-dix mille hommes d’Israël tombèrent.

    15 Puis Dieu envoya l’ange vers Jérusalem pour l’exterminer. Mais au moment d’exterminer, le Seigneur regarda, et il renonça à ce mal. Il dit à l’ange exterminateur : « Assez ! Maintenant, retire ta main ! » L’ange du Seigneur se tenait alors près de l’aire à grain d’Ornane le Jébuséen.

    16 Levant les yeux, David vit l’ange du Seigneur qui se tenait entre terre et ciel, l’épée dégainée à la main, tendue contre Jérusalem. Alors David et les anciens, revêtus de toile à sac, tombèrent face contre terre.

    17 David dit à Dieu : « N’est-ce pas moi qui ai ordonné de dénombrer le peuple ? N’est-ce pas moi qui ai péché et fait le mal ? Mais ceux-là, le troupeau, qu’ont-ils fait ? Seigneur mon Dieu, que ta main s’appesantisse donc sur moi et sur la maison de mon père, mais que ton peuple échappe au fléau ! »


    Tout le territoire d'Israël devait être ravagé, mais finalement, Jérusalem sera épargnée. Il y a quelques jours, nous avions eu, pour première lecture, le livre de Jonas: Dieu décidait d'épargner la ville de Ninive, en voyant la repentance des habitants. C'est même pour cela que Dieu avait envoyé Jonas, pour que les habitants reviennent de leurs mauvaises voies et soient sauvés. 



    David, figure prophétique du Christ:

    David, ici, se comporte en bon berger. Il se soucie du troupeau: "Ceux-là, le troupeau, qu'ont-ils fait?"


    Jean 10

    11 Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.

    12 Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse.

    13 Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.

    14 Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent,

    15 comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.


    Par ailleurs, David s'accuse du péché (qu'il a certes commis) et il prend les conséquences sur lui, pour que les vies des autres soient épargnées. Il est prêt à se sacrifier. De même, le Christ (qui, Lui, n'a jamais péché) prendra sur Lui nos fautes et il offrira sa Vie pour notre Salut.


    J'ajoute la fin du chapitre 24:


    Spoiler:
    18 Ce jour-là, Gad alla trouver David et lui dit : « Monte, élève un autel au Seigneur sur l’aire d’Arauna le Jébuséen ! »

    19 David monta donc suivant la parole de Gad, comme le Seigneur l’avait ordonné.

    20 Arauna regarda et aperçut le roi et ses serviteurs qui se dirigeaient vers lui. Il sortit et se prosterna, face contre terre, devant le roi.

    21 Arauna demanda alors : « Pourquoi mon seigneur le roi vient-il chez son serviteur ? » David lui répondit : « Pour acheter ton aire à grain, afin d’y bâtir un autel. Et le fléau s’écartera du peuple. »

    22 Arauna dit à David : « Que mon seigneur le roi prenne et offre en holocauste ce qui lui semblera bon : voici les bœufs pour l’holocauste et, pour le bois du feu, les traîneaux à battre le grain et les pièces de l’attelage.

    23 Ô roi, tout cela, Arauna te le donne. » Puis il ajouta : « Que le Seigneur ton Dieu agrée ton sacrifice ! »

    24 Mais le roi dit à Arauna : « Non ! je veux te l’acheter et t’en payer le prix : je n’offrirai pas au Seigneur mon Dieu des holocaustes qui ne me coûteraient rien ! » David acheta donc l’aire et les bœufs pour cinquante pièces d’argent.

    25 Là, il bâtit un autel pour le Seigneur, puis il offrit des holocaustes et des sacrifices de paix. Le Seigneur redevint favorable au pays, et le fléau s’écarta d’Israël.


    Amitiés Salue


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")


      La date/heure actuelle est Mar 13 Nov - 3:16