Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    La plaie à l’épaule droite du Seigneur... À lire !

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3753
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    La plaie à l’épaule droite du Seigneur... À lire !

    Message par Gilles le Sam 28 Oct - 15:29



    Le vendredi est une journée où nous sommes invités à penser aux souffrances physiques et morales qu’a endurées Jésus pour nous durant sa Passion. Je désire vous partager aujourd’hui une découverte que je n’ai faite que récemment concernant la Passion de notre divin Maître.

    Lors du Carême de cette année, un de mes amis paroissiens s’est procuré une reproduction grandeur nature du Linceul de Turin sur toile de lin. Cette reproduction, que l’on peut faire venir des États-Unis, est très impressionnante (1). Mon ami, dont le prénom est Mathieu, m’a prêté la reproduction du Linceul de Turin pour que je l’expose dans une de nos églises durant les semaines précédant le Triduum Pascal.

    J’ai alors fait des recherches sur le Saint Suaire. Les images que nous contemplons le plus souvent du Saint Suaire, nous présentent Jésus couché sur le dos. On peut ainsi voir son visage tuméfié mais rempli de douceur et de majesté. Mais lors du dernier Carême, j’ai fait une découverte qui m’a beaucoup impressionné en contemplant le corps de Jésus vu de dos. Car le Saint Suaire nous permet aussi de voir Jésus de dos (du moins, je crois personnellement qu’il s’agit bel et bien du corps de Jésus). J’ai été étonné de voir la large plaie que Jésus a sur l’épaule droite, plaie causée par la poutre transversale de la croix que Jésus a dû porter lui-même jusqu’au Calvaire. Cette plaie est un signe supplémentaire du fait que le linceul de Turin est vraiment le linge sacré qui a enveloppé le corps inanimé de notre Sauveur. Les marques de la flagellation sont visibles sous cette plaie, ce qui confirme que la plaie a été produite après la flagellation; ce qui est conforme aux données relatées par les évangiles. 

    Suite de ce magnifique texte en entier : Dieu ma joie

    Père Guy Simard - Oblat de la Vierge Marie

    Site web :Dieu ma joie


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 792
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: La plaie à l’épaule droite du Seigneur... À lire !

    Message par Jean le Dim 29 Oct - 22:08

    Ce chemin de croix a été une autre torture et non des moindres : le portement de la croix sur une épaule et un dos déjà martyrisés par la flagellation, ce frottement, cisaillement incessant, pesant, pénétrant, sur cette laine qui entre dans les plaies, les jambes et les bras lacérés, le corps tuméfié, le manteau de laine qui frotte sur toutes les plaies ouvertes, la chaleur, la poussière, cette couronne d'épines qui vous perce la tête et sur laquelle viennent frapper les coups des lâches et la croix elle même à chaque chute, la soif, l'abandon ...
    Ensuite la crucifixion et la lente agonie avec les crampes, l'asphyxie, les chairs qui se déchirent, et cette fichue couronne qui cogne le bois et tourmente la tête jusqu'à la fin...

    Même en film, vu et revu, il m'en vient chaque fois des larmes et la gorge me fait mal
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 792
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: La plaie à l’épaule droite du Seigneur... À lire !

    Message par Jean le Lun 30 Oct - 7:55

    Je pense d'ailleurs souvent lorsque je médite la Passion que pour avoir voulu faire des croix trop "belles", trop "propres", on gomme toute une partie des Souffrances de Notre Seigneur.
    On a sacrifié le pédagogique à l'esthétique.
    On va même parler des 5 Plaies, comme si il n'y avait que celles-là ... et notre cerveau prend le raccourci....
    L'orgueil triomphant, irresponsable et la sensualité débridée voire perverse sont la cause d'un nombre incalculable de maux de notre époque.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3753
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: La plaie à l’épaule droite du Seigneur... À lire !

    Message par Gilles le Lun 30 Oct - 15:30

    Merci cher @Jean pour tes deux commentaires que je partage entièrement. Approuve


    On ne peut s'imaginer à quel point notre Seigneur a souffert tant physiquement que moralement. Sad


    Je te partage un texte qui en dit long sur le sujet...



    LA MORT PHYSIQUE DE JÉSUS

    UNE ÉTUDE SCIENTIFIQUE MÉDICALE
    par William D. Edwards, M.D.
    Wesley J. Gabel, M.Div.
    Floyd E. Hosmer, M.S., A.M.I.
    Edition technique par le Rév. George F. Sharp, m.d.
    Traduit de l’Anglais par Rév. Sœur Irène Plaisance, S.P.
    Adaptation et autorisation de faire paraître,
    Jean-Claude Bleau, directeur de la revue
    « Magistère Information des Chevaliers de Notre-Dame. »


    Au début de ces pages offertes à votre méditation, et qui apportent des renseignements précis, sur l'incommensurable douleur de la Passion de Notre Seigneur, d'après cette étude scientifique médicale publiée dans le journal médical le plus sérieux au monde, je me suis posé ces questions: Chaque jour, il nous est accordé 1440 minutes de vie. Combien de ces minutes me servent à louer mon Créateur? Est-ce que je pense à Celui qui est venu me sauver, ses souffrances auxquelles aucun être humain ne pourra jamais subir, en raison de la nature divine qu'Il incarnait. Vous pourrez lire en deuxième partie, comment la seule vue d'un crucifix a opéré une très grande conversion, celle du grand rabbin de Rome.



    Nous sommes dans cette. époque où les grands cerveaux de notre planète se tournent vers la Lumière qui émane de l'arbre de la Croix. Ravivons notre foi, redonnons du souffle à notre jeunesse afin que notre vie devienne une véritable montée vers la Pâque éternelle, et qu'elle se prolonge en adoration et en actions de grâces tous les jours de notre vie.


    Article en entier de 5 pages : La mort physique de Jésus



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 3:42