Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    tristesse...

    Partagez

    Francesco

    Masculin Messages : 95
    Date d'inscription : 18/02/2017

    tristesse...

    Message par Francesco le Dim 18 Juin - 15:07

    On ne devrait pas s'abandonner à la tristesse. Il y a même du Beau dans l'Univers dont on fait partie. Et il y a toujours de l'espoir pour le future.
    Je ressens seulement le besoin de la crier fort, dans l'espoir de changer ça.

    J'étais sur un site qui montre les derniers films. Et j'ai vu l'affiche de 'La théorie du tout', où il y avait l'image de cette femme qui embrasse affectueusement Stephen Hawking sur sa fauteuil roulante.
    Si quelqu'un ne s'informe trop sur la science, peut-être qu'il ne sait pas qui est Stephen Hawking. On pourrait dire en bref qu'il ne peut plus ni se bouger ni parler, mais on a trouvé un système pour lui faire transmettre ses pensées, et par ça on pourrait dire qu'il est devenu le plus grand scientifique du monde.
    Et cette femme-là, je savais qu'elle était sa femme. Et ça a été toujours une chose qui m'a rempli de l'espoir.
    Après, dans un article, j'ai lu "et son ex-femme". Je pense que je suis devenu blanc. J'ai cliqué sur le lien, et j'ai lu que la vie avec lui était devenue dure, que elle est devenue amoureuse d'un autre homme et elle l'a quitté. ...Je l'avais déjà entendue parler du fait que quelques fois il était loin pour travailler. Mais il semble qu'elle l'a quitté parce qu'il ne peut pas lui donner ce que l'autre homme normale peut (et ça devient encore plus triste en lisant que elle a connu l'autre homme dans la chorale de l'église... il me rappelle le premier voisin que j'ai eu en France, dont la femme l'avait quitté pour le prêtre...).
    Je suis resté pendant des moments à penser à ça. Et je n'ai pas pu éviter que les larmes sortaient de mes yeux.
    Je ne regarderai pas le film, car je me ferais seulement du mal.

    Qu'y a-t-il de plus beau que le serrer et l'embrasser?
    C'est sûr que c'est bien l'embrasser, il est un homme bon et serieux, sinon elle ne l'avait pas marié (et il n'y avait pas une autre femme qui le mariait après - qui puis l'a quitté aussi...). Et il aurait exprimé son amour pour elle de la même façon s'il pouvait. ...Il est là, dans son cerveau, et même physiquement, tu peux parler avec lui, le serrer et l'embrasser, il n'est pas mort qu'il faut s'en détacher. Quel est le problème? Que tu dois le laver et qu'il a besoin de tes mains pour te caresser? Pour ça on doit le quitter et préférer une autre personne?...

    Pourquoi on ne trouve pas de vrai amour dans ce monde? Pourquoi les personnes ne se sentent pas bien en donnant? Et pourquoi la pudeur est considérée comme une chose qui n'a pas de sens?

    Le problème n'est pas dans peu de cas. Je vois le même partout. Le problème est dans la plupart des personnes. Je le vis similairement dans ma vie. Je ne suis même pas un petit-doigt de Stephen Hawking, mais ce n'est pas possible que en croyant depuis toujours à ces valeurs je suis une personne si mauvaise que jeudi, à part mes parents, ma tante et ma grand-mère en Italie, personne ne m'a même pas dit 'joyeux anniversaire'.
    C'est vrai que je ne me suis pas encore inscrit sur ce site-là pour trouver des personnes avec mes mêmes valeurs, comme on avait dit. Mais parce que je sens de ne pas être un bien dans ce moment, je ne me sens pas de chercher voire des amitiés, et je ne cherche plus les autres. Comment peut-être que il n'y a pas une seule personne une fois dans un an qui alors pense elle de me chercher?...
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 954
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: tristesse...

    Message par Emmanuel le Dim 18 Juin - 22:34

    Bonjour @Francesco,

    Oui, nous vivons dans un monde où il y a beaucoup de tristesse, car ce monde rejette Dieu, et Lui seul donne la force de persévérer dans l'amour même quand cela devient difficile.

    L'amour... Ce mot prend un sens bien différent, aujourd'hui, alors que les conjoints deviennent vite dispensables s'ils ne remplissent plus nos besoins égoïstes.

    Dieu, lui, nous donne la force, dans le mariage, d'aimer l'autre au-delà de ses faiblesses, de la maladie, de ses péchés... Pour les couples qui vivent vraiment le sacrement du mariage dans toute sa beauté, Dieu fait partie du mariage, il l'élève, le rend beau et merveilleux.

    C'est l'amour inconditionnel, gratuit, sans égoïsme. L'amour qui vient de Dieu.

    Je souhaite de tout coeur que cet amour grandisse dans le monde, et aussi dans ta vie, Francesco. Tu souffres tant, et je le comprends. Tu as une grande sensibilité, et l'égoïsme que tu rencontres un peu partout te blesse.

    Courage.

    Fraternellement,

    Emmanuel

    Francesco

    Masculin Messages : 95
    Date d'inscription : 18/02/2017

    Re: tristesse...

    Message par Francesco le Lun 19 Juin - 14:14

    Ciao Emmanuel.

    C'est beau entendre quelqu'un parler d'Amour.
    Pour moi ça ne compte pas que nous avons deux idées différentes de Dieu, ce qui compte c'est que pour tous les deux Il est ce qui est Beau, un idéal d'Amour que nous avons comme référence dans notre vie. Mais je sais que pour toi et pour tous ça compte même partager les mêmes dogmes sur Dieu.

    Le monde est comme ça... Et heureusement j'ai une sensibilité pour m'en apercevoir, j'ai gardé une sensibilité, que tous ont dans leur-mêmes. Tu me dis qu'elle est grande? Alors elle est grande.
    Je suis fier que tu pense ça de moi et que tu te mets là à me l'écrire. Souvent on considère une personne sensible comme une personne faible, le monde est dur et on doit être durs. Mais je pense que je prouve ma dureté en résistant au monde qui veut me faire perdre ma sensibilité.

    Peut-être que alors je suis presque complètement seul parce que je suis considéré malveillant et pas gentile. Les personnes pensent de moi que je parle d'amour mais après, quand elles font certaines choses, je ne donne pas d'amour. Mais comment devrais-je faire? Je ne peux pas aimer le mal. Je les aime encore (dans ce cas par une sorte de force, comme tu le dis), mais je ne peux pas les aimer comme qui fait du bien, jusqu'à ce que je ne suis pas sûr qu'ils le font.
    Ne dépend pas ça d'eux?

    ...Fraternellement de ma part aussi Emmanuel.

    Francesco
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 954
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: tristesse...

    Message par Emmanuel le Mar 20 Juin - 1:40

    Bonsoir Francesco,

    Oui, l'amour est une force, comme la sensibilité que tu as, je le crois vraiment.

    Cela veut dire que parfois, oui, le monde dur et cruel nous traite mal ou nous rejette. Mais cette sensibilité et cet amour sont précieux, le monde en a tant besoin, mais le réalise si rarement ou souvent trop tard.

    Je te remercie pour ton partage et je te souhaite courage dans toutes les épreuves que tu vis.

    Fraternellement,

    Emmanuel
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 730
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: tristesse...

    Message par Jean le Mar 20 Juin - 7:54

    Pas facile en effet d'aimer comme "les gens du monde" voudraient  qu'on les aime. Je me tiens un peu à l'écart de certains comportements d'amis et collègues dont les seules valeurs sont les leurs et qu'ils adaptent en fonction de leurs propres évolutions personnelles (ils sont donc leur référence au gré de leurs humeurs, c'est complètement dans l'esprit du temps : le relativisme) et avec qui par expérience les excès de table, de boisson ou de langage sont pratiquement inévitables. Forcément on est un peu mis de côté (pas assez excessif pour amuser la galerie), mais je ne le subit pas, c'est par choix pour le Seigneur.

    Pour Stephen Hawking, sa situation est bien pénible, mais je n'adhère pas du tout au personnage.
    Il est désespérant chrétiennement parlant, je ne pense pas qu'il ait un soupçon de Foi chrétienne.
    Il est pour l'homme assisté bioniquement et dont on pourrait prolonger la vie et augmenter les capacités avec l'électronique comme on booste un PC. Il est pour les colonisations d'autres planètes pour aller les surexploiter comme on est passé d'un paradis d'océans, de rivières et forêts en désastre chez nous en moins de 2 siècles. Je trouve qu'il est plus sage de changer notre façon de vivre ici pour tenter de réparer ce qui a été la plus belle planète de l'univers connu plutôt que de vouloir vivre en colonies sous cloches dans d'autres mondes hostiles. Il est effrayant, désespérant, sous bien des aspects ce monsieur dans sa fuite en avant mécanique à l'image de notre monde actuel qui continue d'accélérer alors que le mur est maintenant en vue.
    Je ne voulais pas, au départ, intervenir sur ce sujet, pour ne pas abîmer ta vision un peu poétique du personnage, et finalement je le fais car ça me semble plus juste.

    Pour la sensibilité, je ne veux pas dire sensiblerie, ce qui est invalidant, mais sur-sensibilité, car rend plus sage et clairvoyant mais on est seul car on sent, on voit à des km au milieu d'un monde qui voit ou ne veut voir qu'à des centaines de mètres. On se retrouve à nouveau dans une configuration d'incompréhensions, voire d'hostilités avec bon nombre... alors souvent on préfère se taire vivant dans le monde, mais la tête déjà un peu hors du système, n'en faisant déjà plus complètement partie.
    Amicalement

    Francesco

    Masculin Messages : 95
    Date d'inscription : 18/02/2017

    Re: tristesse...

    Message par Francesco le Mar 20 Juin - 14:36

    Oui, c'est ça qui se passe avec moi aussi... Le cas le plus emblématique a été dans un cours que j'ai suivi récemment. Bien que je ne me sentisse pas supérieur à eux, je n'arrivais pas à participer à certaines choses qu'ils disaient pendant qu'on mangeait. Je voulais rester avec eux, mais pas avec beaucoup de choses qu'ils disaient, en somme la même vieille histoire. Si j'essayais de participer, je pouvais dire seulement ce que moi je pense, je ne peux pas dire ce qu'ils voudraient, oui. Et malgré ma bienveillance, j'étais insulté. C'était eux qui se levaient et s'en allaient en ayant honte d'être associés à moi. Ma seule présence les dérangeait. Alors clairement j'essayais de rester de côté. Et ils sont arrivés à demander tous ensemble par le délégué au directeur de me virer du cours car eux ils n'en pouvaient plus de "la tension" qu'ils m'accusaient de générer. Le directeur ne voulait pas, mais moi je l'ai quitté.

    ...Mais quelques choses de similaires se passent même avec ceux qui en théorie devraient être mes 'frères'. Je contemple la bonne compagnie que je vais avoir, et je me retrouve exactement dans les mêmes choses, avec la seule différence qu'on parle même d'une foi dans le Seigneur, qui selon eux finalement va pardonner tout par la seule foi et les sacrements évidemment automatiques qui donnent leur prêtres. ...Je ne sais pas si moi je serai digne de faire partie du royaume des cieux, mais Jésus a clairement dit: "Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais ceux-là seul qui font la volonté de mon Père".
    À ça s'ajoute que après mes expériences et mes études et par l'esprit que Dieu m'a donné je me retrouve à avoir des points de vue à moi même sur des aspects religieux. Bien que ils me semblent des points de vue de la même chose, pour eux c'est une forme de 'relativisme' contraire à la chrétienté. Et finalement je me tiens de côté même parmi des chrétiens. ...Ils me disent que je me tiens de côté même par rapport au Seigneur, mais si j'ai encore mes valeurs c'est parce que je me tiens serré à lui tous les jours. Un homme dans le désert qui se tient serré à la Bible, à une Lumière en ligne, et à Dieu qui est partout, est-ce lui qui est égaré et un autre homme est dans le troupeau seulement parce qu'il est dans une congrégation? N'est-ce pas qu'on nous a dit de faire attention et de vérifier les fruits?

    Quant à Stephen Hawking, moi aussi parfois je ne suis pas d'accord avec lui. Si je découvrisse une chose nouvelle, je pense que ce soit mieux une attitude "harmonisante", ou au moins "conciliante". Beaucoup de scientifiques ont cette attitude. Lui il dit "Dieu n'existe pas", c'est lui contre le Pape, etc. Mais on doit dire que pour "s'harmoniser" il faudrait même l'autre côté. Et en tout cas je ne connais pas beaucoup de choses, et je ne me sens pas de juger. J'imagine seulement l'effet bloquant que sa vie doit avoir sur lui. Et je ne parle pas de sa maladie. Mais de l'expérience qu'il a eu de l'Église. Je veux dire, sa femme la chrétienne l'a quitté pour un des chrétiens de la chorale de leur église. Comment pourrait-lui écouter des leçons de vie de leur partie? Pour lui les chrétiens pourraient sembler bien plus 'effrayants' de comme lui il peut sembler effrayant à un chrétien.

    Quant aux autres choses que t'as touché. Ma mère va avoir un nouveau cristallin artificiel dans son oeuil, et peut-être un genou de titanium. On pourrait bien la définir alors une femme bionique. Faire voir, marcher ou vivre une personne est aberrant? On est soutenis spirituellement de la lumière de Jésus sur ce site grâce à internet et à un ordi, qu'est-ce qu'ils sont si pas une extension des capacités naturelles de notre cerveau? Et quelle différence il y aurait si on porte un smartphone qui ne soit pas dangereux pour la santé directement dans le cerveau? Je pense qu'il dépend beaucoup de l'attitude dans laquelle on fait les choses. Si l'attitude est celle-là que tu dis, en effet ça pourrait faire plus mal que bien.
    On a eu même un fameux échange dans cet aspect entre un scientifique, Ernst Stuhlinger, et Soeur Marie Jucunda. Peut-être qu'on l'a déjà lu, sinon il pourrait être intéressant le lire, je joins un lien au texte en français: Stuhlinger-Soeur Jucunda

    Amicalement, si pas fraternellement

    Francesco
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 730
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: tristesse...

    Message par Jean le Mar 20 Juin - 18:06


    Francesco

    Masculin Messages : 95
    Date d'inscription : 18/02/2017

    Re: tristesse...

    Message par Francesco le Mar 20 Juin - 18:22

    C'est un plaisir
    avatar
    Jean

    Masculin Messages : 730
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: tristesse...

    Message par Jean le Jeu 22 Juin - 21:38

    Je reviens encore pour clarifier ce que je voulais dire à propos de la fuite en avant vers l'homme déshumanisé, robotisé, informatisé.
    Je ne parle pas ici d'une greffe de rétine ou d'une prothèse du genou, mais des prophètes du post-christianisme et même du pos-humanisme : du transhumanisme ... qui sont aussi les chantres de la mondialisation au service des 10% de la population qui possède les 90% des richesses de la planète et qui seront les principaux bénéficiaires de ces technologies.
    Ce n'est pas pour demain, on est déjà dedans et certains "pères" ingénieurs des nouvelles générations d'intelligences artificielles ont déjà peur des performances de leurs progénitures à cause de leurs capacités à apprendre et à ne plus répéter les erreurs et à l'interconnexion du monde où toute information voyage à la vitesse de l'électron, on ne sait pas (ils se posent vraiment la question) si un jour un égo émane de cela on ne sera plus en mesure de lutter.

    Il y a ici une petite video qui effleure le sujet en restant sur un plan plus spirituel :
    https://www.youtube.com/watch?v=ANJao4nUkJQ

    C'est en ce sens que je dis que ce n'est pas bon quand l'homme joue à Dieu.
    Nous ne devenons que les ouvrières de la ruche de ce système au service des nouvelles "reines" de la ruche "monde".

    Francesco

    Masculin Messages : 95
    Date d'inscription : 18/02/2017

    Re: tristesse...

    Message par Francesco le Jeu 22 Juin - 23:00

    Je n'écrirai pas ce que je pense à ce sujet, car il semblerait aussi post-christianiste même si je ne voudrait pas qu'il le soit, et en ce cas je pense qu'il pourrait faire plus de mal que de bien

      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 22:48