Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Tendresse

    Partagez
    avatar
    Françoise

    Féminin Messages : 461
    Date d'inscription : 17/02/2017
    Age : 46
    Localisation : Bourgogne

    Tendresse

    Message par Françoise le Mer 14 Juin - 21:46

    J'ai vu la main d'un prêtre se poser sur l'épaule d'un homme
    qui baissait la tête pour cacher ses larmes.
    Mais je n'ai vu qu'une seule chose !
    J'ai vu les larmes d'un homme
    qui coulaient dans le coeur d'un prêtre
    Mais je n'ai vu qu'une seule chose !
    Un troisième était là !
    Et qui posait sa main sur l'épaule de l'homme
    et qui baissait sa tête dans le coeur du prêtre
    Je n'ai vu qu'une seule chose !
    Un troisième était là,
    plus grand, plus aimant. Lui pleurait.
    Lui consolait.
    Lui, le Mystère qui ordonne le Tout
    en vivant de chacun
    Il est dur de poser sa main sur l'épaule de l'homme qui souffre, sans que cette dernière le brûle, exaspère sa blessure.
    Il est dur de poser sa main sur l'épaule de l'homme qui souffre, sans qu'elle soit pour lui lourde du poids de tant de mains qui ne savent pas, qui restent extérieures, et qui par ce fait enferment, isolent, poussent un peu plus profond l'homme dans sa souffrance.
    Il est des mains tendues, des regards qui sonnent aussi désastreusement que pourraient le faire le klaxon dans une symphonie pathétique.
    Trop souvent le geste joue faux !
    C'est comme si la main agissait en étant coupée du coeur, poussée par autre chose que l'amour.
    Mais il y a aussi des gestes qui apaisent, qui disent "nous"
    Ce même geste en apparence, ce geste simple, peut blesser ou guérir, faire mourir ou vivre.
    De quelle mystérieuse harmonique naît la tendresse, qui donne au coeur de s'ouvrir comme le soleil ouvre la fleur ?
    Je le redis, un troisième était là. Il avait investi le coeur de l'un et souffrait dans le coeur de l'autre.
    Le geste de tendresse ne se fabrique pas, il se manifeste comme une spontanéité inspirée...
    ...La tendresse est la main de Dieu qui essuie une larme d'homme.
    Elle est comme le silencieux véhicule du dialogue des coeurs...
    extrait de "Instants de grâce" de Frédéric Eymery ,
    une invitation à l'amour, une autre façon de voir l'humanitaire
    ( un "Ami des enfants"... http://www.pointscoeur.org/index.htm)

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 5:45