Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Axe de réflexion : la Vie et la Vérité dans la Nouvelle France

    Partagez

    saint-michel

    Masculin Messages : 473
    Date d'inscription : 14/02/2016

    Axe de réflexion : la Vie et la Vérité dans la Nouvelle France

    Message par saint-michel le Lun 5 Juin - 9:27



    La Vie est un phénomène complexe, sacré et divin. Elle engendre gratuitement le peuplement de la planète. Dans Sa grande bonté, Dieu nous a offert la possibilité de vivre sur une terre parfaite constituée de mers, de montagnes, de plaines, de vallons, de forêts, de déserts, de steppes. L’homme ennemi de Dieu, dans son ingratitude, tente de minimiser la perfection de la Vie afin de la réduire à un vulgaire acte mercantile. Il enseigne à ses frères une vision erronée et noircie de l’acte d’amour divin : il assombrit le regard émerveillé de l’enfant pour en faire un adulte railleur, désabusé, ingrat, angoissé, malheureux et donc incapable d’observer la splendeur du monde. Si l’humanité savait contempler l’œuvre de Dieu, les hommes mauvais seraient stoppés dans leur course à la destruction de la planète. C’est pourquoi ceux-ci réfléchissent, dans des cercles fermés, aux hérésies qui permettent de réduire le champ de conscience des hommes. Le tableau idyllique, tel qu’il est réellement, se transforme en une abomination à cause de la promotion de l’esprit de mort, de guerre et de chaos.


    La Vérité est une grande vertu d’intelligence. L’homme qui se tient du côté de la Vérité dompte ses mauvais penchants afin de se rendre semblable, dans la mesure du possible, à Notre Seigneur Jésus-Christ. Le menteur, quant à lui, se laisse dominer par des pulsions qui le poussent un peu plus profondément sur la voie de la perdition. Des petits mensonges successifs se rajoutent aux précédents jusqu’au point de déformer complètement la réalité de la situation initiale. Par exemple, le voleur se mentira à lui-même au point d’affirmer qu’il ne dérobe jamais. L’homme adultère inventera des situations ubuesques pour nier la tromperie et finira peut-être par y croire lui-même. Bien sûr, il peut arriver de mentir par omission pour ne pas blesser quelqu’un. Il faut éviter, dans la mesure du possible, de se servir de ce type de subterfuge puisque le mensonge entraîne la réduction du champ de la conscience et une déformation de la perception du monde réel.



    Questions générales


    Pourquoi est-ce que le bien, le vrai et le beau sont si méconnus ?
    L’âme de l’homme qui sait porter un regard d’enfant sur la beauté du monde s’élève. Or, la plus grande peur des promoteurs du crédit à la consommation, c’est-à-dire l’usure, est de ne plus pouvoir vendre ce que Dieu a généreusement offert. Le marchand est, dans l’absolu, animé par un esprit d’avidité qui le pousse à pervertir son client afin de pouvoir s’accaparer, en toute tranquillité, ce qu’il souhaite. Il utilise sa malice pour transmettre sa funeste vision du monde à ses frères afin de les entraîner avec lui dans sa chute. On comprend alors que Lucifer anime ces esprits troublés. Le lecteur qui prend conscience de ceci commence dès lors à être ennemi du diable puisqu’il devient capable de contempler la beauté du monde. Des individus émerveillés par le vrai, le bien et le beau refuseraient de céder la terre à des êtres malveillants qui s’acharnent à la dégrader puisqu’ils ne pourraient supporter le fait de perdre la possibilité d’admirer cette splendeur si parfaite. Tandis que les individus désabusés se contentent de se morfondre sur leur sort en ressassant égoïstement leurs propres petits malheurs. C’est pourquoi le Christ a dit : « malheur à celui qui scandalise un enfant » puisque nous sommes ces enfants-là ! Imaginez l’être malveillant au moment de trépasser : il voit défiler devant lui une vie remplie de pensées noires et d’actes dégradants pour prendre conscience qu’il va finir en enfer. L’esprit Charlie ressemble à cela.


    Qu’est-ce que l’esprit Charlie ?
    C’est l’esprit d’orgueil par excellence : la raillerie constante de Dieu, la négation de l’enfer ou la transformation de celui-ci en une sorte de paradis diabolique, le refus du Salut et de la Grâce, la tromperie de la population. Derrière cet esprit se cache, bien évidemment, le diable.


    L’homme contemporain serait donc la proie du mal ?
    Oui. Nous sommes les enfants de Dieu destinés à recevoir Son Saint-Esprit, notre corps et notre esprit forment donc Son Temple. Dès que nous basculons du côté infernal, nous perdons toute capacité de lutte, à cause de nos faiblesses inhérentes au péché originel.


    Questions pragmatiques


    Comment rétablir l’amour de la Vie ?
    Le gouvernement très-chrétien de la Nouvelle France fera en sorte d’enseigner les dangers du culte de la mort. Il faut expliquer le fonctionnement des archétypes sous-jacents qui ne sont perceptibles qu’à l’analyse des concepts intellectuels. Vous remarquerez que l’analyse de texte ne se fait pratiquement plus sur les bancs scolaires, ceci afin d’altérer le sens du jugement individuel. Il faut que la population s’approprie les concepts du Christianisme pour être en mesure de lutte contre l’esprit satanique, sans cela, c’est peine perdue. Posséder la simplicité de la colombe est un bienfait mais il faut être prudent comme le serpent afin de détecter le mal là où il se trouve. L’enseignement chrétien devra donc être au cœur de la Nouvelle France.



    Comment rétablir l’amour de la Vérité ?
    La morale chrétienne enseigne les dangers du mensonge et du péché en général. L’analyse des textes de saint Augustin sur ce sujet est également une nécessité. Concrètement, le Christianisme permet d’édifier les âmes grâce à ses enseignements si riches et si sages. L’apprentissage scolaire de ces écrits est, par conséquent, indispensable tout comme la diffusion de ce savoir au sein de la Nouvelle France : des individus avertis sont capables d’expliquer à leurs frères le danger de mauvais comportements. Or, au XXIe siècle, il est strictement interdit de critiquer ou de dénoncer le mal, sous toutes ces formes. Par contre, la lutte contre les commandements du Christ est permanente. Le mal s’est octroyé le pouvoir, mais, comme nous le savons, là où le péché abonde, la grâce surabonde inévitablement. Le mal finira par s’autodétruire pour céder la place au Christ-Roi.


    Spoiler:

      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 1:09