Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Sam 29 Oct - 2:06

    6 octobre 2016


    Des super-héros aux funérailles d'un garçon de 6 ans tué par balles

    Dans la ville de Townville, aux États-Unis, le jeune Jacob Hall a eu droit à des funérailles dignes d'un super-héros. Victime d'une fusillade dans la cour de son école, ses parents ont demandé aux personnes présentes à la cérémonie de se déguiser, pour lui rendre hommage.

    Ils sont trois à avoir été touchés, lors de la fusillade orchestrée par un adolescent à l’école primaire Townville, en Caroline du Sud, le 28 septembre dernier. Jacob Hall, 6 ans, en fait partie. Contrairement à l'institutrice et à un autre enfant de son âge, le petit garçon américain ne s'en est pas sorti. Il est décédé samedi 1er octobre des suites de ses blessures. Une balle était venue perforer l'artère principale de sa jambe, lui faisant perdre beaucoup de sang.

    Une batmobile dans le cortège funèbre



    Les funérailles, qui ont eu lieu mercredi, ont rassemblé les proches de Jacob Hall à l'église d'Oakdale. Tous étaient habillés en super-héros. Une manière de rendre hommage au combat du garçon qui, pendant trois jours, s'était battu pour continuer à vivre. De nombreux invités ont joué le jeu, déguisés en Power Rangers, Wonder Woman, Super Man, rendant l'assistance très colorée.

    Le cercueil du garçon avait lui aussi été décoré avec des stickers de Tortues Ninja et autres figures de Captain America. À l’intérieur, Jacob, fan de super-héros, était quant à lui vêtu de la tenue de Batman.

    Pour l'occasion, une Batmobile a d'ailleurs été réquisitionnée.

    « Il aimait tout ce qui a trait à la bonté »

    La mère de Jacob, Renae Hall, justifiait cet hommage, expliquant que Jacob « aimait tout ce qui a trait à la bonté. Il aimait tout ce qui était susceptible d'aider les gens. C'est pour cette raison que Jacob voulait faire la différence, et aujourd'hui, il fera encore la différence ».

    Lundi, des policiers de Mauldin, une autre petite ville de Caroline du Sud, avaient rendu leur propre hommage à Jacob Hall en publiant sur Twitter une photo d'eux portant des t-shirts de super-héros sous leur uniforme.



    Pour le moment, les autorités locales n'ont interpellé qu'un seul suspect : un garçon de 14 ans, accusé de trois tentatives de meurtre et d'avoir assassiné son père, dont le corps a été retrouvé près de l'école. Jugé en tant que mineur ce vendredi, il pourrait, au vu de la gravité des faits, comparaître en tant qu'adulte.
    Vidéo :








    ********************************************
    28 octobre 2016



    Atteinte d'un cancer en phase terminale, ils organisent Noël en avance pour elle

    En Caroline du Nord, une femme malade ne pourrait peut-être pas vivre assez longtemps pour voir Noël, son voisinage lui organise un Noël avant l'heure.

    Vidéo :
    Atteinte d'un cancer en phase terminale, ils organisent Noël en ...

    Une dame très courageuse et remplie de foi, mais c'est triste quand même. Sad    Seigneur prends piti


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Lun 31 Oct - 15:33



    Courte biographie de la Bienheureuse Chiara Luce Badano morte à 18 ans d’un cancer des os. Elle répétera souvent : « Si tu le veux, Jésus, je le veux moi aussi »

    Contrairement à l’usage courant, le jour de la mémoire n’est pas celui de la naissance au ciel (dies natalis : 07 octobre) mais celui de sa naissance sur terre.
    Chiara Badano
    Elle porte un prénom – Chiara, Claire  –  qui  la  décrit  parfaitement,  avec  ses  grands  yeux  limpides  et  son  sourire  doux  et communicatif ; elle est intelligente et volontaire, pleine de vie, joyeuse et sportive. Sa maman lui apprend – à travers les paraboles de l’Évangile – à parler avec Jésus et à lui dire « toujours oui ». Elle respire la santé, aime la nature et les jeux, mais elle se caractérise dès l’enfance par son amour envers les « derniers », qu’elle couvre d’attentions et de services, en renonçant bien souvent à des moments de détente. Dès le jardin d‘enfants, elle met ses économies dans une petite boîte, pour les « petits Africains » ; plus tard, elle rêvera qu’elle part en Afrique en tant que médecin, pour soigner ces enfants.
     
    Elle est une petite fille normale, mais avec un quelque chose en plus : elle est docile à la grâce et au dessein de Dieu sur elle, qui se dévoilera peu à peu. Le jour de sa première communion, elle reçoit en cadeau les Évangiles. Ce sera pour elle un « magnifique livre » et « un extraordinaire message ». Elle dira : « De même qu’il est facile pour moi d’apprendre l’alphabet, je dois aussi apprendre à vivre l’Évangile ! »
    À 9 ans, elle devient une Gen (abréviation de Nouvelle Génération), au sein du Mouvement des Focolari. Elle fait sien cet idéal et peu à peu  y  entraîne  aussi  ses  parents.  Dès  ce  moment,  sa vie  sera  une  ascension  constante,  dans  sa tension à « mettre Dieu à la première place ».
    Elle poursuit ses études au Lycée classique, offrant à Jésus chaque difficulté et souffrance.
    Mais à 17 ans, à l’improviste, une douleur lancinante à l’épaule gauche révèle, après des examens et des interventions inutiles, un ostéosarcome (la plus courante des tumeurs malignes osseuses primaires) ; un calvaire d’environ deux ans commence. En apprenant le diagnostic, Chiara ne pleure pas, elle ne se rebelle pas : elle reste en silence, et après 25 minutes affleure sur ses lèvres le « oui » à la volonté de  Dieu. Elle répétera souvent : « Si tu le veux, Jésus, je le veux moi aussi ».
    Elle ne perd pas son sourire lumineux. Elle subit des cures très douloureuses et entraîne ceux qui la côtoient dans ce même Amour. Elle refuse la morphine, car celle-ci lui enlève sa lucidité ; elle offre tout  pour l’Église,  pour  les  jeunes, les  non-croyants, le Mouvement, les missions…, en  restant sereine et forte. Elle répète : « Je n’ai plus rien, mais j’ai encore le cœur et avec lui je peux toujours aimer ».
    Sa petite chambre, à l’hôpital de Turin et chez elle, est un lieu de rencontre, d’apostolat, d’unité : c’est son église.  Les médecins aussi, certains non pratiquants, sont bouleversés  qui émane d’elle, et plusieurs  redécouvrent  Dieu.  Ils  se  sentaient « attirés comme par un aimant »  et s’en souviennent encore aujourd’hui ; ils parlent d’elle et l’invoquent.
    À sa maman, qui lui demande si elle souffre, elle répond : « Jésus m’enlève, avec du chlore, mes points noirs, et le chlore ça brûle. Ainsi, quand j’arriverai au Paradis, je serai blanche comme la neige ». Elle est convaincue que Dieu l’aime. Elle affirme en effet : « Dieu m’aime immensément »et, après une nuit particulièrement dure, elle arrive à dire :« J’ai beaucoup souffert, mais mon âme chantait… »
     

    Peu avant de  partir pour le Ciel, elle confiera à ses amis qui  viennent lui rendre visite pour la consoler, mais qui repartent consolés eux-mêmes : « … Vous ne pouvez pas imaginer la relation que j’ai maintenant avec Jésus… Je me rends compte que Dieu me demande quelque chose de plus, de plus grand.  Peut-être pourrai-je rester sur ce  lit pendant des années, je n’en sais rien. La seule chose qui m’intéresse, c’est la volonté de Dieu, bien faire  celle de l’instant présent :  jouer la partition de Dieu. Si on me demandait si je veux marcher (l’avancement de la maladie lui paralyse les jambes, avec des contractions très douloureuses), je dirais que je ne le veux pas, car ainsi je suis plus proche de Jésus ».
     
    Sur l’insistance de beaucoup, Chiara écrit ce billet à la Sainte Vierge : « Maman du Ciel, je te demande le miracle de ma guérison. Mais si cela n’est pas la volonté de Dieu, je te demande la force de ne jamais céder ! » Elle restera fidèle à cet engagement.
    Depuis toute petite, elle souhaite « ne pas donner Jésus [à ses amis] avec des mots, mais avec [son] comportement ».
    Ce n’est pas toujours facile ; en effet, elle répétera à plusieurs reprises : « Comme c’est dur d’aller à contre-courant ! » Et pour parvenir à surmonter chaque obstacle, elle répète : « C’est pour toi, Jésus ! » Pour bien vivre le christianisme, Chiara participe le plus souvent possible à la messe quotidienne : elle y reçoit Jésus qu’elle aime tant. Elle lit la Parole de Dieu et la médite. Elle réfléchit souvent à l’affirmation de Chiara Lubich : « Je serai sainte si je suis sainte tout de suite ».
     
    À sa maman, qui est préoccupée à l’idée qu’elle la perdra bi entôt, elle répète sans cesse :  « Aie confiance en Dieu, ainsi tout est fait ». Et : « Quand je ne serai plus là, suis Dieu et tu trouveras la force d’aller de l’avant ».
    Elle accueille avec gentillesse ceux qui viennent lui rendre visite. Elle écoute et offre sa propre douleur, car, dit-elle,  « j’ai de quoi faire ! » Durant ses dernières rencontres avec son évêque, elle démontre un grand amour pour l’Église. Entre-temps, le mal progresse et les douleurs augmentent.
    Pas une plainte ; sur ses lèvres : « Avec toi, Jésus ; pour toi, Jésus ! » Chiara se prépare à la rencontre : « C’est l’Époux qui vient me trouver », et elle choisit son habit de noces, les chants et les prières pour « sa » Messe ; la liturgie devra être une « fête », et « personne ne devra pleurer ».
    En recevant pour la dernière fois Jésus Eucharistie, elle paraît immergée en Lui et supplie qu’on lui récite « la prière : Viens, Esprit Saint, envoie-nous, du Ciel, un rayon de ta lumière ».
    Le nom de « Lumière » (Luce) lui sera donné par Chiara Lubich, avec qui elle a une relation épistolaire intense et filiale depuis son enfance.
    Elle n’a pas peur de mourir. Elle dit à sa maman :  « Je ne demande plus à Jésus de venir me chercher pour m’emmener au Paradis, parce que je veux encore lui offrir ma douleur, partager encore un peu  la croix avec lui ». Et une pensée spéciale pour les jeunes : « … Les jeunes sont l’avenir. Moi, je ne peux plus courir, mais j’aimerais leur transmettre le flambeau, comme aux Jeux olympiques. Les jeunes ont une seule vie, et il vaut la peine de bien la vivre ! »
     
    Et l’« Époux » vient la chercher à l’aube du 7octobre 1990, après une nuit de grande souffrance. C’est le jour de la Vierge du Rosaire. Ses derniers mots sont : « Maman, sois heureuse, car je le suis. Ciao ». Encore un cadeau: ses cornées.
     
    À la messe d’enterrement, célébrée par l’Évêque, accourent des centaines de jeunes et de nombreux prêtres. Les membres du Gen Rosso et du Gen Verde font s’élever les chants qu’elle a choisis. L’exemple lumineux de Chiara  touche de nombreux cœurs de jeunes et de moins jeunes, il les transforme et les oriente vers Dieu. Sa « réputation de sainteté » se répand tout de suite dans le monde entier, produisant de nombreux « fruits ».
    Chiara Luce Badano a été béatifiée à Rome – Sanctuaire Madone du Divin Amour – le 25 septembre 2010, en présence d’environ 25.000 personnes, surtout des jeunes venus de 57 pays différents. La cérémonie, joyeuse et toute en profondeur, était présidée par le Card. Angelo Amato s.d.b., Préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, qui représentait le pape Benoît XVI.



    Son éminence, dans son homélie, a défini Chiara Luce « Une jeune fille au cœur cristallin » et « Une jeune fille moderne, sportive, positive, qui, dans un monde plein de bien-être, mais aussi souvent malade de tristesse et d’absence de bonheur, nous transmet un message d’optimisme et d’espérance »

    Cliquez sur la photo
    Pour voir le documentaire de Chiara Luce


    Provenant du site :

    Myriamir


    Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Lun 31 Oct - 19:21

    Témoignage des parents et de la meilleure amie de la bienheureuse Chiara Luce Badano. (voir le post précédent)





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Lun 7 Nov - 22:02

    lundi 7 novembre 2016


    Ce chat refuse de quitter la tombe de sa défunte maîtresse

    Ce chat passe le plus clair de son temps sur la tombe de son ancienne maîtresse.

    Le cœur brisé, l'âme en deuil, ce chat passe tout son temps sur la tombe de son ancienne maîtresse défunte, Ibu Kundari, en Indonésie. Le félin se roule dans la terre, dort, regarde les alentours. Comme s'il était chez lui, ce chat sans nom a pris ses habitudes et ne compte pas quitter l'emplacement de la sépulture de son ancienne amie. Keli Keningau Prayitno, un passant de 28 ans, raconte avoir voulu accueillir l'animal chez lui: «J'ai pensé qu'elle était sans-abris et j'ai essayé de l'aider mais à chaque fois elle revenait au même endroit», a-t-il confié au «Daily Mail».

    L'homme a décidé de l'aider comme il le pouvait en le laissant auprès de celle qu'il ne veut pas quitter: «On lui apporte de la nourriture et de l'eau». Keli Keningau Prayitno avoue ne pas savoir quoi faire face à la situation de cet animal qui ne se sent chez lui qu'auprès de son ancienne maîtresse: «C’est vraiment triste à voir. Ça montre à quel point les animaux peuvent être proches de leurs maîtres», a-t-il expliqué.

    Comme ce chat, dont on ne connaît pas le nom, de nombreux animaux à travers le monde démontrent une grande fidélité envers leurs maîtres. C'est le cas du chien Negão, au Brésil, qui a décidé de ne pas quitter le porche de l'hôpital où son maître s'est éteint. 

    par Clémence Forsans


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mar 14 Fév - 21:31

    14 février 2017


    Ce californien a changé la vie de ce sans-abri

    Adam August aime particulièrement prendre son café au coin de la rue. Très souvent, en y allant, il passe près d’un sans-abri qui vit dans une tente.

    Il pense souvent qu’il pourrait l’inviter à déjeuner, puis trouve une excuse pour ne pas le faire. Et puis un jour où il se sent seul, il met sa main sur son épaule et lui propose de venir déjeuner avec lui. Ce moment fut spécial pour les deux hommes. Cela fait dix ans que Tarek Atkinson est arrivé aux Etats-Unis depuis la Jamaïque. Sans amis, sans famille, parfois sans nourriture, il vit finalement au bord de la route.

    Suite de l'article :
    Ce californien a changé la vie de ce sans-abri - Info Chrétienne


      



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mar 7 Mar - 18:21



    Le dernier voyage en taxi...

    Un chauffeur de taxi new yorkais raconte :

    Je suis arrivé à l’adresse et j’ai klaxonné. Après avoir attendu quelques minutes, je klaxonne à nouveau. Comme il s’agissait de ma dernière course de la journée, je pensais partir, mais finalement je me suis stationné et puis je me suis dirigé vers la porte et j’ai toqué.

    « Juste une minute », a répondu une voix de personne âgée. Je pouvais entendre quelque chose qui traînait sur le plancher.

    Après une longue pause, la porte s’ouvrit. Une petite femme de 90 ans se tenait devant moi. Elle portait une robe imprimée et un chapeau à voilette, ressemblant à un personnage de film des années 1940.

    À côté d’elle il y avait une petite valise en nylon. L’appartement semblait comme si personne n’avait vécu dedans depuis des années. Tout le mobilier était recouvert de draps.

    Il n’y avait pas d’horloge sur les murs, pas de bibelot ni aucun ustensile sur les comptoirs. Dans un coin il y avait une boîte en carton remplie de photos et de verrerie.

    « Pourriez-vous porter mon bagage jusqu’à la voiture? » dit-elle. J’ai porté la valise jusqu’à mon véhicule, puis suis retourné aider la femme.

    Elle prit mon bras et nous avons marché lentement vers le bord du trottoir.

    Elle n’arrêtait pas de me remercier pour ma gentillesse. « Ce n’est rien », je lui ai dit « J’essaie simplement de traiter mes passagers de la façon dont je voudrais que ma mère soit traitée. »

    « Oh, tu es un bon garçon », dit-elle. Quand nous sommes arrivés dans la voiture, elle m’a donné une adresse, puis demanda: « Pouvez-vous passer par le centre-ville? »,
    « Ce n’est pas le plus court chemin », répondis-je.
    « Oh, cela ne me dérange pas », dit-elle. « Je ne suis pas pressé. Je me rends au centre de soins palliatifs. »

    J’ai regardé dans le rétroviseur. Ses yeux scintillaient. « Je n’ai pas de famille » reprit-elle d’une voix douce. « Le docteur dit que je n’en ai plus pour très longtemps. » J’ai discrètement arrêté le compteur.

    « Quelle route voudriez-vous que je prenne? » Demandai-je.

    Pendant les deux heures qui ont suivi, nous avons roulé à travers la ville. Elle m’a montré le bâtiment où elle avait travaillé comme opérateur d’ascenseur.

    Nous avons traversé le quartier où elle et son mari avaient vécu quand ils étaient jeunes mariés. Elle m’a fait arrêter devant d’un entrepôt de meubles qui était à l’époque une salle de bal où elle était allée danser lorsqu’elle était jeune fille.

    Parfois, elle me demandait de ralentir en face d’un bâtiment particulier ou dans un coin et s’asseyait le regard perdu dans l’obscurité, sans rien dire.

    Lorsque le soleil commença à rejoindre l’horizon, elle dit soudain: « Je suis fatiguée j’aimerai que nous y allions maintenant ».

    Nous avons roulé en silence à l’adresse qu’elle m’avait donnée. C’était un petit édifice, comme une petite maison de convalescence, avec un portique pour rentrer dans une allée.

    Deux infirmiers sont sortis et se sont dirigés vers le taxi. Ils étaient très attentionnés et surveillaient tous les mouvements de la vieille dame. Visiblement ils attendaient son arrivée.

    J’ai ouvert le coffre et porté la petite valise jusqu’à la porte. La femme était déjà assise dans un fauteuil roulant.

    « Combien vous dois-je? » M’a-t-elle demandé, en ouvrant son sac.
    « Rien » lui dis-je.
    « Vous devez gagner votre vie », répondit-elle.
    « Il y aura d’autres passagers, » ai-je répondu.
    Presque sans y penser, je me suis penché et lui ai donné une accolade. Elle me serra fort.
    « Vous avez donné un petit moment de joie à une vieille dame », dit-elle. « Je vous remercie. »
    Je lui serrai la main, et me retournai. Derrière moi, une porte a claqué, c’était le bruit d’une vie qui se termine.

    Je n’ai pris aucun passager le reste de ma course. J’ai conduit sans but perdu dans mes pensées.

    Je n’ai pratiquement pas parlé le reste de la soirée. Que se serait-il passé si cette femme avait eu à faire à un chauffeur en colère, ou à quelqu’un d’impatient et pressé ? Et si j’avais refusé de prendre la course, ou avais klaxonné plusieurs fois, puis parti sans attendre ?

    Après réflexion, je ne pense pas avoir fait quelque chose de plus important dans ma vie.
    Nous sommes conditionnés à penser que nos vies tournent autour de grands moments. Mais les grands moments sont souvent des jolis petits instants auxquels nous ne prêtons pas assez attention.»

    Source :  Kent Nerburn


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Carmila

    Féminin Messages : 1152
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Carmila le Mar 7 Mar - 18:28

    Émouvant cette histoire
    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 1606
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 30
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Yohann le Mer 8 Mar - 5:59

    Très belle histoire, merci Gilles  Smile


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 


    Pour accéder à la chaîne spiritualité Catholique  https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw
    avatar
    NANCYLEE

    Féminin Messages : 47
    Date d'inscription : 28/01/2017
    Age : 46
    Localisation : Hennuyères (Hainaut, Belgique)

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par NANCYLEE le Mer 8 Mar - 7:14

    Gilles a écrit:
    Nous sommes conditionnés à penser que nos vies tournent autour de grands moments. Mais les grands moments sont souvent des jolis petits instants auxquels nous ne prêtons pas assez attention.»
     Le monde est conditionné à penser que tout lui est dû, acquis, que si les choses ou les événements ne sont pas grandioses ils ne sont rien Sad alors donner ou recevoir, un souri, un bonjour, un merci sont tellement de choses Smile des petit instants de bonheur.
    Merci @Gilles magnifique histoire Smile


    _________________
    Colombe Que l’Éternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce Jésus
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 9 Mar - 1:53



    Merci sincèrement à vous mes chers(es) amis(es) de votre intérêt et de votre appréciation pour ce fil de discussion ! Amen

    Dès que je trouverai d'autres belles histoires vécues, je les posterai ici. En voici une autre d'une grande intensité...



    Témoignage accablant de tristesse : une maman accompagne son petit garçon malade jusqu’à son dernier souffle

    Derek, un petit garçon de 10 ans, est atteint d’une forme grave de cancer du cerveau. Une journaliste a décidé d’accompagner ce petit bonhomme avec sa maman, Cyndie, dans leur douloureux combat contre la maladie… Son incroyable oeuvre « A Mother’s Journey » a été récompensée par le prix. Un reportage photo bouleversant empli d’émotions et de courage qui retrace les moments insoutenables traversés par cette famille…



    Note de la rédaction : nous avons conscience que cette histoire a eu lieu il y a quelques années mais nous n’en n’avions pas connaissance, une lectrice nous a fait découvrir ce reportage photographique et il nous a véritablement bouleversés… Un témoignage poignant de la vie et de l’amour d’une mère envers son enfant qu’il fallait absolument partager avec vous. Découvrez leur combat contre cette terrible maladie...


    Le 19 mai 2006, Cyndie porte le cercueil de son fils lors de l’enterrement avec l’aide de ses autres fils, Anthony, Micah et Vincent.
      Avertissement : Les photos du jeune garçon malade sont très tristes.
    http://dailygeekshow.com/2014/09/03/maman-cancer-fils-amour-courage/


     


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 9 Mar - 17:34

    Quelqu'un a-t-il lu le dernier récit ?   Lecture   C'est tellement émouvant ! Sad


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Françoise

    Féminin Messages : 461
    Date d'inscription : 17/02/2017
    Age : 46
    Localisation : Bourgogne

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Françoise le Jeu 9 Mar - 21:16

    J'ai déjà lu le dernier témoignage de ce petit garçon ,il y a quelques semaines sur internet et j'ai vraiment trouvé cette histoire très émouvante,très triste...Merci Gilles pour ses témoignages.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Ven 10 Mar - 19:26

    Françoise a écrit:J'ai déjà lu le dernier témoignage de ce petit garçon ,il y a quelques semaines sur internet et j'ai vraiment trouvé cette histoire très émouvante,très triste...Merci Gilles pour ses témoignages.
    Merci pour votre appréciation chère @Françoise ! Approuve

    Voici une autre histoire très émouvante...



    Alexander et Jeanette Toczko

    Mariés depuis 75 ans, ils meurent à quelques heures d'intervalle, dans leurs bras

    SAN DIEGO - Un homme et une femme mariés depuis 1940 sont décédés dans leur bras à quelques heures d'intervalle à la mi-juin, une histoire touchante qui émeut le web depuis quelques jours.

    «C'est ce que tu voulais, tu es mort dans mes bras et je t'aime. Je t'aime. Attends-moi. Je serai là bientôt.»
    Voilà les mots prononcés par Jeanette Toczko lorsque sa fille lui a annoncé que son mari des 75 dernières années, Alexander, avait rendu l'âme, selon ce qu'a rapporté 10 News/KGTV. Leurs cinq enfants ont ensuite quitté la pièce pour que leur mère puisse faire ses adieux à son époux. Moins de 24 heures plus tard, Mme Toczko s'était éteinte.

    Le couple a passé la quasi-totalité de sa vie ensemble. Leur fréquentation serait née alors qu'ils n'avaient que huit ans.



    M. Toczko, 96 ans, a vu sa santé pérécliter il y a quelques semaines à la suite d'une fracture à la hanche. Une résidence pour aînés a alors fourni un lit adapté aux besoins de M. Toczko pour qu'il puisse demeurer chez lui, aux côtés de son épouse. La santé de Mme Toczko, 95 ans, a à ce moment commencé à se détériorer.

    En plus de leur cinq enfants, le couple Toczko a laissé dans le deuil 10 petits-enfants et six arrières-petits-enfants.





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mer 22 Mar - 15:57

    22 mars 2017


    Une fillette de 6 ans transforme sa fête d’anniversaire et offre un repas aux sans-abri

    Les parents d’Armani Crews préparaient la fête d’anniversaire pour ses 6 ans, mais les attentes de leur petite fille ont bouleversé leurs plans.

    Car Armani ne souhaite pas une fête classique, avec des copines, des jeux, des gâteaux et des bonbons. Elle veut nourrir les sans-abri. Depuis qu’elle a vu son grand frère donner un repas à un sans-abri, elle est très concernée par les personnes désoeuvrées. Quand sa maman propose de faire des sandwiches pour l’occasion, Armani refuse. Elle veut que les sans-abri aient le même traitement qu’habituellement ses amis. Et quand son papa lui dit qu’elle n’aura pas de cadeaux en retour si elle fait ça, Armani répond :
    “Ça va. Tant qu’ils peuvent manger, je vais bien.”

    Suite de l'article : Une fillette de 6 ans transforme sa fête d'anniversaire et offre un repas ...




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mar 4 Avr - 18:29

    3 avril 2017


    Le geste émouvant d’un serveur envers une femme handicapée et son mari

    C’est une petite scène toute simple et ô combien touchante à laquelle a assisté une cliente d’un fast food américain.

    Qui dira l’immense dévouement dont font preuve les accompagnants envers les personnes handicapées ? Personnels spécialisés ou membres de la famille — époux, épouse, parents, enfants — dans une discrétion souvent absolue, ils sont bien souvent ceux qui éclairent la vie de ces patients, souffrant de troubles incapacitants, parfois très douloureux.

    C’est le cas de cet homme d’âge mûr, résident dans la région de Springfield dans l’Illinois et client régulier d’un IHOP, une franchise de fast food spécialisée dans les sandwiches, salades, pancakes, donuts et autres cupcakes. Régulièrement, il se rend dans cet établissement, accompagné de sa femme, atteinte de la maladie de Huntington qui la diminue lourdement. Chaque fois, avec une patience infinie, il s’attache à nourrir son épouse avec quelques gourmandises, s’oubliant systématiquement.

    Suite de l'article en entier : Le geste émouvant d'un serveur envers une femme handicapée et son ...



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 27 Avr - 17:51

    La rédaction d'Aleteia 26 avril 2017


    Cette photo d’apparence banale est en fait bouleversante

    Partagée des milliers de fois sur Twitter, cette photo est en fait une magnifique illustration de l'amour conjugal.

    C’est une histoire aussi simple que belle qui fait le tour des réseaux sociaux depuis qu’une jeune californienne de 17 ans l’a confiée sur Twitter par le truchement d’une simple photo. Celle d’un homme — son père — vu de dos, vêtu d’un caleçon et d’un tee-shirt gris, assis devant une porte entrebâillée, face à un petit bureau sur lequel sont disposées des feuilles de papier et un mug isotherme. L’ambiance de l’appartement dans lequel cette photo a été prise semble paisible, et pourtant il s’y joue un épisode d’une bouleversante intensité.

    Suite de l'article en entier : Cette photo d'apparence banale est en fait bouleversante - Aleteia




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 11 Mai - 18:59



    On dit au vieux couple qu’ils n’ont plus que quelques jours à vivre – l’infirmière honore leur dernier souhait...

    Cette histoire d’amour a ému des milliers de personnes dans le monde entier, et on comprend bien pourquoi. Beatrice et Bert se sont mariés en 1950, après le service militaire de Bert.

    En avril dernier, Beatrice, âgée de 87 est tombée gravement malade d’un cancer des os et elle a été admise à l’hôpital, suivie par son mari qui l’y a rejoint plus tard car son état de santé s’est lui aussi dégradé.



    Alors que le couple était placé dans différentes chambres, et avec l’aide d’un membre de leur famille, le personnel a décidé de les réunir dans la même pièce.

    Beatrice était prise en charge par l’équipe en soin palliatif, et son visage s’est illuminé lorsque Bert est entré dans la chambre.

    Selon sa famille, ce fut un moment à la fois déchirant et beau.



    Le couple était fusionnel et ne se séparait que très rarement depuis leur rencontre, alors que Beatrice n’avait que 15 ans. Ils sont tous deux parents de 3 enfants, six petits-enfants et 5 arrières petits-enfants !




    Selon The Bolton News, l’hôpital a ainsi expliqué les raisons pour lesquelles ils avaient autorisé à titre exceptionnel ce couple à être ensemble :

    « Nous essayons toujours de faire tout ce que nous pouvons pour aider les patients et leur famille quand une personne se rapproche de la fin de vie. Nous savons à quel point les petites choses peuvent signifier beaucoup et c’est pourquoi nous essayons de faire ce qui est en notre pouvoir en ces temps-là. Notre personnel a compris combien il était important pour Bert Whitehead d’être à côté de sa femme dans cette période difficile et donc fait une exception dans l’unité, pour les déplacer dans une pièce séparée – où ils pourraient être ensemble. »

    « M. Whitehead a été à côté de sa femme depuis toujours. »



    Nous ne pouvons que saluer la décision prise par l’hôpital afin que ce couple puisse être ensemble jusqu’au bout, cela fait vraiment chaud au cœur.

    Source :


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Dim 18 Juin - 18:47



    L'homme a planté 6000 arbres en mémoire de sa femme. Mais 17 ans plus tard ? Il révèle enfin son énorme secret !

    Janet et Winston formaient un couple très heureux.

    Les deux amoureux vivaient en Angleterre, mais après 33 ans de vie commune, Janet est malheureusement décédée.

    C'était il y a une vingtaine d'années.

    Au cours des années suivantes, Winston a donc décidé de rendre hommage à sa femme disparue en plantant des arbres.

    En tout, Winston aura planté 6000 arbres.

    Mais ce n'est que 17 ans plus tard qu'un homme nommé Andy Collet a enfin découvert le secret de Winston.

    Comme Andy volait à bord d'une montgolfière, l'homme a survolé la plantation de Winston et il a alors compris que les arbres avaient été plantés de façon à former un immense cœur !

    Quel geste touchant !

    Voici la vidéo:





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Lun 19 Juin - 19:44



    Un garçon trisomique n’a pas de partenaire pour le bal de promo – puis la surprise d’une inconnue émeut la maman aux larmes

    Pour de nombreux lycéens, le bal de promo est probablement l’événement le plus excitant qui soit. Les ados l’attendent souvent pendant des mois.

    Pour de nombreux étudiants, choisir la bonne tenue est la partie la plus excitante, alors que d’autres préfèrent toutes les préparations en amont de l’événement.

    Puis, il y a la terrible question qui obsède de nombreux étudiants : « Iras-tu au bal de promo avec moi ? » Avoir un oui de la personne qui vous fait craquer peut faire des merveilles à notre estime de soi.

    Cependant, Daniel, un garçon âgé de 17 ans, n’a pas eu la réponse qu’il espérait.

    En fait, toutes les filles à qui il a demandé ont refusé.

    Pourquoi ? Parce que Daniel est trisomique.

    Daniel était sur le point d’abandonner tout espoir quand un ange est apparu.

    Kylie, une étudiante plus jeune, a demandé à Daniel s’il voulait l’emmener au bal de promo.

    Kylie a toujours vu Daniel pour ce qu’il était – sans prendre en compte son handicap.



    « Je ne pense pas que les enfants qui ont des handicaps soient différents, » explique Kylie en ajoutant, « J’espère que je pourrai rendre cette nuit amusante. »

    L’acte gracieux et courageux de Kylie a fait pleurer la mère de Daniel.

    C’était déjà gentil d’accompagner Daniel au bal de promo, mais Kylie était aussi excitée à propos du bal et elle avait hâte de danser avec son ami.

    « Ça n’avait rien à voir avec le handicap de Daniel. Kylie ne voyait pas de handicap, c’est ce que mon cœur de mère voulait, » a dit Tonya en fondant en larmes.

    Quand les producteurs de FOX5 ont entendu parler de cette histoire, ils ont décidé d’offrir au couple une fabuleuse surprise.



    Alors qu’ils s’apprêtaient à aller au bal, FOX5 est venu avec de nombreuses surprises – et comme vous vous en doutez, il y avait beaucoup de larmes de joie.

    La soirée a commencé avec un tour en Rolls Royce, suivie d’un repas trois services dans un élégant restaurant. Quand ils sont arrivés à la fête, on leur a déroulé le tapis rouge.

    « Je suis tellement content. Je sais que ma mère est fière de moi, » a dit Daniel.



    Peu importe votre âge ou l’endroit où vous vous trouvez dans le monde, un petit acte de gentillesse peut avoir un grand impact.

    Partagez cette histoire si elle a fait fondre votre cœur !



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mar 11 Juil - 16:44

    mardi 11 juillet 2017


    Émotion : Cette infirmière explose de louange quand sa jeune patiente se lève du fauteuil roulant

    Depuis 11 jours, Bailey, 17 ans, était immobilisée dans un fauteuil roulant. Ses médecins ne lui donnaient que 5% de chances de marcher à nouveau.

    Mais la jeune fille chrétienne n’a jamais perdu l’espoir d’être entièrement restaurée par le Seigneur, déclarant avoir toujours été assurée d’être « dans Ses mains, et prête à vivre ce qu’Il choisirait ». Bailey était entourée de plusieurs infirmières, mais l’une d’elle a compté plus que les autres tout au long de son séjour à l’hôpital, et c’est à elle qu’elle a choisi de faire la surprise de sa restauration.

    Avançant vers son infirmière, Bailey a finalement quitté son fauteuil et marché jusqu’à elle !… Explosion d’émotions et de louanges pour les 2 amies…
    « Merci Seigneur, Merci Seigneur ! Je suis si heureuse pour toi. Tu vois, je te l’avais dit. Garde seulement la foi. »
    Ne manquez pas la vidéo. L’anglais n’est pas une barrière pour vivre l’intensité du moment.



    Source :


    Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Sam 15 Juil - 18:51

    14 juillet 2017


    Une petite fille de 8 ans fait prier un groupe de policiers dans un restaurant

    Alors qu'ils prenaient un repas dans un restaurant de San Antonio (Texas), des représentants des forces de l'ordre ont été bouleversés par la démarche de la fillette.

    C’est une histoire très touchante qui s’est déroulée récemment dans un restaurant de la métropole texane. Relayée sur Facebook le mercredi 5 juillet, elle a été partagée des milliers de fois sur le réseau social, avant d’être reprise à son tour par les médias américains. Et on comprend pourquoi.

    Alors qu’elle était attablée ce jour-là avec sa tante Martha, dans un établissement de la chaîne Luby’s, Paige Bosquez, 8 ans, a repéré un groupe de policiers en uniforme prenant un repas à quelques mètres.

    Protection divine


    Toute fluette, vêtues d’un tee-shirt bleu ciel et d’un bermuda de la même couleur, elle s’est alors approchée d’eux et a posé une question qui a stupéfait ces hommes à la carrure impressionnante : « Est-ce que vous voulez bien que je prie pour que vous soyez toujours en sécurité et pour que Dieu vous prenne tous sous Sa protection ? ».

    Bouleversés, les policiers ont immédiatement consenti à cette proposition, et se sont mis à prier avec la petite Paige, pendant que sa tante avait le réflexe de prendre en photo cette scène mémorable. Une fois la prière achevée et le repas terminé, ils sont tous venus à la table de Paige pour la remercier avant de quitter le restaurant.

    Il faut dire que ces membres des forces de l’ordre étaient encore sous le choc après la mort d’un de leurs camarades, Miguel Moreno, abattu le 30 juin alors qu’il enquêtait sur une affaire de vols de voitures. Autant dire que la démarche de la petite fille les a profondément touchés.



    Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Lun 17 Juil - 18:18

    16 juillet 2017


    Né sans bras ni jambes, il a rencontré l’amour et fondé une famille

    Nick Vujicic est né avec le syndrome du Tetra-Amelia, une maladie rare caractérisée par l'absence de bras et de jambes. Malgré les difficultés rencontrées, il témoigne aujourd'hui que la vie est plus forte que tout.

    Prédicateur chrétien célèbre, Nick Vujucic a connu une vie mouvementée et extraordinaire. Après une enfance difficile il finit par reprendre espoir et décide de se battre. Aujourd’hui, il est devenu un exemple pour beaucoup de gens et témoigne de son expérience lors de nombreuses rencontres et conférences. Actuellement en tournée dans toute l’Europe, il sera présent le 14 juillet 2017, au Havre, pour une rencontre exceptionnelle à l’occasion du projet « Un autre regard sur la vie ».

    Suite du texte en entier :
    Né sans bras ni jambes, il a rencontré l'amour et fondé une famille

    par Caroline Becker





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mer 19 Juil - 17:38



    Festin de noces annulé : elle invite des dizaines de sans-abri

    Une jeune Américaine, ayant annulé son mariage à la dernière minute, a décidé avec son ex-futur mari d'offrir le repas prévu à des SDF. L'histoire fait le tour du web

    Il pourrait s’agir de la version moderne de la parabole du Festin de noces employée par Jésus pour décrire le Royaume des Cieux à ses disciples. Sauf qu’à la différence de celle-ci, ce ne sont pas les invités qui refusent de venir à la fête, mais les fiancés qui les ont décommandés. Et pour cause, Sarah Cummins et Logan Ajauro, un jeune couple de fiancés qui devait se marier récemment à Carmel, dans la banlieue d’Indianapolis, ont décidé d’annuler la noce, préparée depuis bientôt deux ans, une semaine avant le jour J. Les raisons de cette rupture n’ont pas été rendues publiques.

    Suite de l'article :
    Festin de noces annulé : elle invite des dizaines de sans-abri - Aleteia





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 3 Aoû - 21:27

    jeudi 3 août 2017


    Scott, au centre, avec sa famille

    En rencontrant les porteurs des organes de mon fils, j’ai pu revivre

    La route de la vie prend toutes sortes de directions. Parfois, on fait demi-tour. Parfois, on emprunte des détours qui nous ramènent plus tard sur le droit chemin. Parfois, c'est l'embranchement que nous prenons qui détermine combien nous nous éloignons du trajet. D'autres fois, les choix que nous faisons changent complètement ce même trajet.

    Le mardi 17 mai 2011, j'ai pris un nouveau virage. Au pied des montagnes Sierra Nevada, la journée avait pourtant commencé comme les autres. Ma fille était au collège, mon fils était parti pour l'école (ses derniers jours au secondaire) et mon mari et moi partagions la voiture pour nous rendre au boulot. Mon fils, Scott, devait prendre mon mari après le travail pour le retour à la maison. À 15 h 42, Rich m'a appelé pour me dire : «Ne t'inquiète pas, mais Scott n'est pas encore arrivé.»

    Je ne me suis pas inquiétée. J'ai plutôt paniqué parce qu'il n'était JAMAIS en retard. C'était sa hantise. En 12 ans d'école, il n'était arrivé en retard qu'une seule fois. Il n'était jamais en retard à son travail de commis dans une épicerie. Ses entraîneurs soulignaient toujours le fait qu'il arrivait avant tout le monde et quittait après les autres. Donc, guidée par mon instinct de mère, j'ai consulté un site web des urgences pour voir qu'il y avait eu un accident sur le chemin menant au travail de Rich. Je suis montée dans ma voiture et j'ai filé dans cette direction. Je sentais qu'il était arrivé quelque chose à Scott.

    Je suis restée là, en priant et en suppliant que Scott soit sain et sauf.
    Après 15 minutes de route, je suis arrivée devant une rue bloquée. Alors que tombait une fine pluie, j'ai dit à un policier : «Je crois que mon fils se trouve dans une des voitures.» Il m'a demandé son nom et s'est éloigné de moi, en parlant dans sa radio. Je suis restée là, en priant et en suppliant que Scott soit sain et sauf.

    En revenant vers moi, l'agent m'a confirmé que mon fils était impliqué dans l'accident, qu'il était en route pour l'hôpital et que je pouvais l'y rejoindre. J'ai demandé dans quel état il était et le policier m'a répondu qu'on allait m'attendre à l'hôpital.

    En regagnant mon véhicule, j'ai appelé mon mari pour lui dire qu'il y avait eu un accident et que j'étais en route vers l'hôpital. Il m'a demandé si j'allais le prendre en passant. Tout ce que j'ai pu répondre c'est : «Non, trouve un moyen de t'y rendre.» Je ne pensais qu'à gagner l'hôpital le plus vite possible. Je sentais que les nouvelles étaient mauvaises.

    Suite de cet article émouvant : En rencontrant les porteurs des organes de mon fils, j'ai pu revivre


    Huffington Post Québec


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mar 19 Sep - 21:11

    mardi 18 septembre 2017


    Elle organise ses funérailles au quart de tour avant de mourir

    Après avoir complété sa liste de souhaits à réaliser avant de mourir, une femme du Bas-Saint-Laurent de 42 ans est décédée des suites d’un cancer après avoir pris le temps d’organiser ses funérailles au quart de tour, tout comme le «party» qui suivra.

    La veille de sa mort, Carole Desrosiers achetait des cartes de remerciements et des cadeaux au personnel de la Maison de soins palliatifs où elle est décédée samedi dernier. La liste de ce qu’elle souhaitait réaliser avant de mourir était complète.

    Ses proches ont ensuite été surpris de découvrir qu’elle avait fait plus que faire connaître ses dernières volontés.

    «Elle avait préparé le déroulement par étapes de la cérémonie funéraire, dessiné le plan de la salle, choisi ses fleurs, enregistré une vidéo, composé ses prières. Elle a même organisé le party qui aura lieu après avec une liste de 100 invités, que l’on a appelés un par un», affirme son frère Jonathan, qui n’en revient toujours pas.

    La femme native de Saint-Marc-du-Lac-Long avait reçu en 2010 un diagnostic de cancer du côlon. Elle avait subi cinq chirurgies et 36 traitements de chimiothérapie, mais le cancer s’était étendu aux os en 2015 et avait récemment attaqué la moelle épinière.

    Malgré qu’elle était en fin de vie, Carole Desrosiers avait réalisé plusieurs petits souhaits : se marier une deuxième fois avec son époux, magasiner un véhicule avec sa fille qui pourra bientôt conduire et faire un tour d’hélicoptère. Peu de temps avant sa mort, elle avait organisé un après-midi chansonnier à la maison de fin de vie.

    «Carole m’a appris de ne jamais baisser les bras et de ne pas s’attarder sur des petits détails. C’est injuste et je ne l’accepte pas. Mais j’ai retenu que profiter du temps de qualité en famille est une valeur importante», indique son frère.

    Si elle était relativement en forme la veille de sa mort, Carole Desrosiers s’est réveillée en sursaut avec un mal de tête intolérable samedi matin. Elle est décédée entourée de ses proches en fin d’après-midi. Selon son frère, on soupçonne qu’elle a été victime d’une hémorragie cérébrale.

    «Elle avait fini d’écrire à tout son monde, elle avait fait ce qu’elle voulait faire. Le jeudi, on soupait au restaurant. Elle est pratiquement «décédée debout», elle avait toujours le moral. C’est à son image», a conclu son frère.





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Jeu 21 Sep - 15:13



    La lettre bouleversante d’une vieille dame seule et effrayée

    Une Américaine a reçu un courrier qui a changé sa vie à tout jamais. Comme un signe de la Providence.

    Marleen Brookes, 37 ans, mariée, quatre enfants, menait une vie sans nuage à Park Hills, dans le Missouri. Jusqu’à ce que la jeune femme, qui travaille dans un cabinet de gestion immobilière, reçoive en avril dernier une lettre qui lui a fendu le cœur. « Vous savez, vous revenez du bureau et en instant, votre vie entière est bouleversée. C’est précisément ce qui m’est arrivé » a-t-elle confié à CBS. Au regard du contenu du courrier, on comprend pourquoi :
    « Madame ? Accepteriez-vous de devenir mon amie ? Je suis âgée de 90 ans et tous mes amis sont morts. Je suis si seule et j’ai si peur. S’il vous plaît. Je prie pour rencontrer quelqu’un. Signé : Wanda Mills ».

    Suite du texte en entier : La lettre bouleversante d'une vieille dame seule et effrayée - Aleteia




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3557
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Gilles le Mer 11 Oct - 17:30



    18 ans après avoir été contrainte de l’abandonner, elle retrouve son fils

    Ils vont reprendre le fil de leur histoire. Alors qu'elle ne pensait jamais le revoir, une mère de famille de Floride (États-Unis) a retrouvé le fils qu'elle avait abandonné à la naissance, il y a plus de 18 ans.

    Tammy Oswald a réalisé son plus beau rêve : retrouver le fils qu’elle avait abandonné à la naissance. Cette blessure intime remonte à il y a près de 19 ans. À la fin des années 1990, elle rompt avec son petit ami, un accroc à la drogue. Mais elle ne sait pas à ce moment là qu’elle est enceinte. Convaincu de ne pas pouvoir l’élever seule décemment, elle se résout à l’abandonner : « Je ne pouvais lui donner que de l’amour et parfois ça ne suffit pas. Je devais prendre la décision de l’abandonner parce que je l’aimais » justifie-t-elle aujourd’hui au site InsideEdition.com qui rapporte son histoire.

    Rongée par la culpabilité

    Ce choix est plus que douloureux : « J’ai essayé de me suicider » assure Tammy, qui s’est sentie « accablée » par « la culpabilité ». Car, comme elle l’explique, « une mère n’abandonne pas son enfant comme un sac de pommes de terre ». La vie de cette pauvre femme est évidemment marquée par ce drame personnel. Jusqu’à ce que l’une de ses deux filles, Samantha, parvienne à prendre contact avec cet enfant abandonné. Il est vivant et il est majeur désormais. Il s’appelle Dylan Rich.

    Les deux jeunes échangent leurs numéros sur internet et communiquent ensemble en secret pendant de longs mois. Mais Dylan ne se sent pas encore prêt à rencontrer sa mère. Samantha finit par avouer à sa mère qu’elle est contact avec lui. Et en août dernier, la mère et son fils se parlent pour la première fois au téléphone. Ils habitent à plus d’une heure trente l’un de l’autre. Aucun rendez-vous n’est pris. Mais en septembre, quatre jours après l’anniversaire de Tammy, Hewett invite sa maman au restaurant. Elle lui offre le plus beau des cadeaux : revoir son fils, en chair et en os. « J’ai attendu près de 19 ans pour ce moment et tout ce que j’ai su dire est :  “Oh mon Dieu, je vous aime. Tu es beau” » explique la mère, comblée. Les deux prévoient désormais de construire une vraie relation. « Je possède maintenant tout ce que j’ai toujours voulu. J’ai ce qui compte, c’est-à-dire la famille ».



    par Kévin Boucaud-Victoire



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Françoise

    Féminin Messages : 461
    Date d'inscription : 17/02/2017
    Age : 46
    Localisation : Bourgogne

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Françoise le Mer 11 Oct - 21:56

    Cette dame avait surement des raisons pour abandonner son enfant, mais en tant que mère je n'aurai pas pu abandonner mon bébé même si je n'avais pas d'argent ou d'autres raisons ,quel déchirement pour cette femme,elle a culpabilisé toute sa vie d'avoir abandonné son petit,elle ne rattrapera pas le temps perdu mais je leur souhaite un bel avenir ensemble!Merci Gilles pour ce partage!
    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 1606
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 30
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Émouvantes histoires vécues en textes ou en vidéos : À voir sans faute !

    Message par Yohann le Jeu 12 Oct - 0:52

    Juste de lire cette histoire d'abandon cela fait très mal au coeur. 
    Alors je n'imagine pas au coeur la souffrance atroce de cette mère
    d'avoir abandonner son enfant. Ho comme cela fait mal oui très mal.
    J'en souffre moi-même au point de dire quelle horreur de tristesse de
    douleur et de misère.  Crying or Very sad


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 


    Pour accéder à la chaîne spiritualité Catholique  https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 5:42