Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Jeu 13 Oct - 15:28

    jeudi 13 octobre 2016


    Le pape bouscule les cardinaux… et la mafia

    On pourrait croire que depuis l'élection du pape François à la tête de l'Église catholique, un vent de renouveau souffle sur cette institution deux fois millénaire. Mais en réalité, à l'intérieur du gouvernement de l'Église, on le craint. On s'en méfie. On lui résiste.

    Le 13 mars 2013, lorsque le pape François apparaît pour la première fois au balcon de la basilique Saint-Pierre de Rome, ce qui saute aux yeux de tout le monde, c'est la simplicité et le sourire de ce personnage sympathique.
    « Bonsoir », lance-t-il tout bonnement à la foule, en italien. Pour les traditionalistes, c'est déjà trop. Ce ton familier n'est pas adapté à un souverain pontife.

    Seuls les cardinaux qui viennent d'élire massivement François savent que ce nouveau pape a un mandat : faire le ménage dans le gouvernement de l'Église.

    Ce que ces cardinaux ne savaient pas, c'est que ce pape allait, à sa manière, entreprendre toutes les batailles de front, et bien plus encore.

    Dans les jours et les semaines qui suivent son élection, le nouveau pape met sur pied des commissions et des conseils pour examiner au cent près les finances et les affaires de l'Église, pour le conseiller dans les réformes qu'on attend de lui.
    François fait massivement appel à des gens de l'extérieur de l'Église : des firmes comptables, des laïcs. Comme s'il ne faisait aucunement confiance aux institutions en place pour se réformer.

    Banque du Vatican et mafia

    Une des priorités de François après son élection était de réformer l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), mieux connu comme la banque du Vatican.

    Des spécialistes du monde financier considèrent que cette banque fonctionne comme une institution extraterritoriale pour ses clients. Elle est opaque, secrète et a longtemps été soupçonnée d'être une machine à laver de l'argent sale.

    Benoît XVI a voulu réformer l'IOR. François entreprendra des réformes. Résultat : entre juin 2013 et décembre 2015, 4935 comptes ont été fermés. C'est le quart de tous les comptes de la banque. Difficile d'imaginer que ça ne dérange personne.
    Il faut dire que François n'y va pas par quatre chemins. Il a même menacé de fermer la banque. « Saint-Pierre n'avait pas de compte en banque », a-t-il dit publiquement.

    « Ce n'est pas un pape conventionnel, mais un révolutionnaire », explique le juge antimafia Nicola Gratteri. Pour lui, la banque du Vatican est associée au blanchiment d'argent du crime organisé italien. Et les réformes du pape François ne doivent pas faire l'affaire de la mafia. « Je vois un danger pour lui », laisse tomber le juge Gratteri.

    On imagine que ce pape atypique ne s'est pas fait que des amis lorsqu'en juin 2014, il s'est rendu en Calabre où, devant une foule considérable, il a excommunié ceux qui participent aux activités de la 'Ndrangheta, la terrible mafia calabraise.

    « Je crois qu'il est la voix la plus forte, la plus courageuse » contre la 'Ndrangheta, estime Don Luigi Ciotti, un célèbre curé italien qui lutte contre la mafia depuis des décennies.

    Pour Ciotti, qui ne se déplace jamais sans ses gardes du corps, il ne faut pas sous-estimer les dangers. La mafia a déjà posé des bombes dans des églises à Rome.

    Privilèges des cardinaux

    Au sein du gouvernement de l'Église, la méfiance et la résistance s'installent face aux réformes du pape François.
    Un exemple de cette résistance est documenté dans deux livres publiés en 2015, qui nous offrent une fenêtre ouverte sur les difficultés, les barrages et les pièges qui attendent François : Chemin de croix de Gianluigi Nuzzi et Avarice d'Emiliano Fittipaldi.

    Ces deux journalistes italiens ont mis la main sur des milliers de documents confidentiels de la commission créée par François pour passer au peigne fin les finances et les structures du Vatican.

    Il y est question de vols de documents, d'espionnage, de menaces, de trahison, de magouilles financières et des privilèges de certains cardinaux. Malgré l'embarras, jamais le Vatican n'a mis en doute l'authenticité de ces documents.

    Grâce à ces documents secrets, on apprend que des cardinaux vivent dans des logements de plus de 450 mètres carrés (5000 pieds carrés) sans avoir à payer de loyer. Certains de ces appartements sont situés dans des quartiers prisés de Rome.
    Par exemple, le cardinal québécois Marc Ouellet habite un logement de 467 mètres carrés, près de la célèbre avenue de la Conciliation, à deux pas de la place Saint-Pierre.

    Le cardinal français Paul Poupard, à la retraite, a un appartement de 442 mètres carrés.

    Le logement du cardinal Bertone, ex-secrétaire d'État de Benoît XVI, a pour sa part été rénové au coût de 420 000 euros (plus de 620 000 $)... par des fonds puisés à même la fondation de l'hôpital Enfant-Jésus de Rome. Une histoire qui a déclenché tout un scandale en Italie.

    « Le seul qui habite un petit appartement de 50 mètres carrés, c'est François », souligne Gianluigi Nuzzi, l'auteur de Chemin de croix.

    Le pape refuse aussi d'utiliser la Mercedes de service et porte lui-même ses documents, ayant décidé de ne plus avoir un secrétaire personnel à temps plein.

    Le denier de Saint-Pierre

    Le Denier de Saint-Pierre est une quête organisée chaque année dans toutes les églises de la planète, qui doit, en principe, servir aux bonnes œuvres du pape. Et les fidèles sont très généreux. En 2012, près de 80 millions de dollars ont été amassés.
    Mais le pape François a découvert que 67 % de cette somme a été utilisée pour renflouer les coffres du gouvernement de l'Église. Moins de 20 % des fonds sont allés aux plus démunis du monde.

    Peut-être encore plus révélateurs : ces documents confidentiels nous apprennent que les experts mandatés par le pape lui-même n'arrivent pas à obtenir les documents qu'ils réclament, car les fonctionnaires de l'Église font barrage.

    Le 16 janvier 2014, le président de la commission créée par François pour faire la lumière sur les finances du Vatican écrit directement au pape.

    « Je suis au regret de vous informer que votre Commission n'est pas en mesure de dresser un état des lieux exhaustif de la position financière consolidée du Saint-Siège, car il lui manque des données fondamentales », écrit-il. Pourquoi? Mgr Pietro Parolin, qui deviendra éventuellement secrétaire d'État, le numéro 2 du Vatican après le pape lui-même, refuse de fournir les documents demandés !

    « Les loups dans le Vatican résistent aux réformes du pape François et deviennent de plus en plus agressifs », explique Marco Politi, l'un des plus fins vaticanistes qu'on puisse trouver à Rome.

    M. Politi a accompagné Jean-Paul II, Benoît XVI et François aux quatre coins de la planète. Ce qu'il constate, c'est que des cardinaux de premier plan s'opposent publiquement au pape François. Du jamais vu.

    « Je crois que la bataille la plus difficile de François aujourd'hui, ce n'est pas contre la corruption. Ce n'est pas contre le blanchiment d'argent ou la mafia, estime le journaliste Gianluigi Nuzzi. Je crois que la bataille la plus difficile, c'est contre les mentalités. Il doit combattre chaque jour des gens qui sont habitués à travailler non pas pour les intérêts de l'Église ni de l'Évangile, mais pour leurs propres intérêts. »

    Rarement a-t-on vu un pape aussi populaire. Pourtant, dans les couloirs du gouvernement de l'Église, les batailles sont rudes. Et pour François, elles sont loin d'être gagnées.

    ici.radio-canada.ca


    Dernière édition par Gilles le Lun 17 Oct - 16:43, édité 1 fois


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 791
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Marylie le Jeu 13 Oct - 21:32

    Les lectures de ces jours-ci parlent des pharisiens. Ils sont toujours là et ne songent qu'à leurs intérêts.  
    Ca n'a pas changé depuis l'époque de Jésus : ce sont eux qui découragent et font fuir les gens qui voient les privilèges qu'ils s'octroient.
    Mais je les plains quand ils vont devoir rendre des comptes....
    Je suis heureuse que nous ayions ce pape décrié par tant d'autres pharisiens.... cheers sunny
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Jeu 13 Oct - 22:31

    Azur a écrit:Les lectures de ces jours-ci parlent des pharisiens. Ils sont toujours là et ne songent qu'à leurs intérêts.  
    Ca n'a pas changé depuis l'époque de Jésus : ce sont eux qui découragent et font fuir les gens qui voient les privilèges qu'ils s'octroient.
    Mais je les plains quand ils vont devoir rendre des comptes....
    Je suis heureuse que nous ayons ce pape décrié par tant d'autres pharisiens....
    cheers sunny
    Pouce haut Gloire à toi Seigneu

    Notre bon Pape François est persécuté même au sein de Sa propre Église, lui qui est portant pasteur des brebis. Sad  Oui, ces cardinaux auront à répondre un jour de leur haine envers ce pape humble et juste.







    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 791
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Marylie le Jeu 13 Oct - 23:16

    J'ai oublié de te dire merci pour ce texte qui résume tout : l'ennemi est à l'intérieur de l'Eglise !
    Prie pour que nous gardions notre pape aussi longtemps que possible !


    Dernière édition par Azur le Ven 14 Oct - 10:54, édité 1 fois
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Ven 14 Oct - 2:44

    Azur a écrit:J'ai oublié de te dire merci pour ce texte qui résume tout : l'ennemi est à l'intérieur de l'Eglise !
    Prie pour
    que nous gardions notre pape aussi longtemps que possible !

    Merci de ton appréciation pour cet article chère @Azur ! Approuve Gloire à toi Seigneu

    Voici deux petites prières prononcées par le Pape François lors du "Chemin de Croix" du vendredi 25 mars 2016 :


    Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les docteurs de la lettre et non de l’esprit, de la mort et non de la vie, qui au lieu d’enseigner la miséricorde et la vie, menacent de punition et de mort et condamnent le juste.

    Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les ministres infidèles qui au lieu de se dépouiller de leurs vaines ambitions dépouillent même les innocents de leur dignité.



    Source :
    La supplication du Pape François lors du Chemin de Croix au Colisée ...



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Ven 14 Oct - 20:32



    L’allergie au pape François est un révélateur des turpitudes de certains milieux catholiques

    Les paroles du Pape créent une difficulté chez certains catholiques…





    À lui prêter l’oreille sans critique.





     
    Quand le pape François fait le constat que la majorité des mariages catholiques ne sont pas valide, il pose un diagnostic mais il ne modifie pas une virgule de la doctrine catholique. Pourtant il provoque des réactions hystériques chez un certain nombre de fidèles.
     
    C’est plutôt curieux car, pourvu qu’on se donne la peine d’aller lire ce qu’il a effectivement déclaré et non les citations hors contexte voire carrément tronquées que l’on trouve sur la réacosphère, on constate que tout ce qu’il dit est dans la droite ligne de l’enseignement de l’Église sur le sacrement de mariage : le mariage est indissoluble dès lors qu’il est valide sacramentellement ce qui suppose que certaines conditions de validité soient réunies au préalable. C’est ce qui explique que dans certains cas l’Église reconnaisse a posteriori que certains mariages que l’on croyait valides ne l’étaient en fait pas.
    C’est ce qu’on appelle la reconnaissance de nullité de mariage (et non l’annulation du mariage).
    Le constat qu’il fait sur l’état d’immaturité affective, psychologique et spirituelle de nombreux catholiques n’est malheureusement pas surprenant quand on se donne la peine d’ouvrir les yeux sur la réalité. Si tel n’était pas le cas nous n’aurions pas tous ces débats sur la question des divorcés-remariés. Rien de nouveau sur ce point.
    Pourtant quand il dit tout haut ce que tout le monde constatait jusque-là sans oser le dire à haute et intelligible voix, certains catholiques s’offusquent. D’autres expriment leur réprobation en s’étonnant ouvertement.
    Mais ce qui est étonnant n’est-ce pas plutôt l’allergie d’un certain nombre de catholiques à l’honnêteté du pape François ?
     
    De même quand le pape François déclare que « l’Église doit présenter ses excuses aux personnes gays qu’elle a offensées », il ne fait que rappeler l’Évangile : il invite à la conversion ceux qui se sont comportés de manière non charitable envers les personnes homosexuelles et il s’inclut lui-même dans le lot. En revanche il ne change rien sur la position de l’Église à propos de l’homosexualité. En ce sens il n’a pas changé depuis qu’il a organisé l’opposition à la loi sur le mariage homosexuel en Argentine….
    Pourtant certains catholiques se disent déstabilisés. Mais n’est-ce pas précisément leur réaction qui est déstabilisante ?
     
    Qu’y a-t-il de déstabilisant à prêcher aux catholiques la conversion du cœur et du regard ? Qu’y a-t-il de déstabilisant à leur dire que s’ils ont blessé un frère ou une sœur ils doivent lui demander pardon ? Ce que dit le pape François correspond à l’esprit et la lettre même de l’Évangile. Le lui reprocher quand on est adepte de la religion de l’amour, c’est une contradiction manifeste et grotesque à la fois.
     
    Mais c’est surtout l’indice que quelque chose ne tourne pas rond. Du moins dans certains milieux. Car les préventions contre le pape François sont loin d’être partagées par tous à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Église….
    Les réactions hystériques d’une certaine frange de catholiques…
     
    Certains milieux catholiques s’acharnent à critiquer le Pape au nom d’une identité catholique qu’ils confondent avec la somme des mauvaises habitudes, des partis pris et des préjugés qu’ils ont hérités de leur famille et de leur milieu. C’est cet héritage qu’ils assimilent au dépôt de la foi, et qu’ils accusent le Pape de vouloir brader.
    Ils ne lui pardonnent pas de rappeler que la seule identité du chrétien est de suivre le Christ et que cela suppose très souvent de changer beaucoup de choses en soi et autour de soi… et de rompre donc avec les préjugés et les solidarités de son milieu d’origine.
    Un certain nombre de catholiques par héritage refusent de devenir des chrétiens par choix. Ils font ce qu’on appelle en équitation un refus d’obstacle et tentent de faire passer leur raideur et leur dureté de cœur pour de la fidélité au magistère de L’Église.
    D’où le paradoxe de ces catholiques qui se réfèrent davantage à la pensée de Charles Maurras et de Pierre Gattaz qu’à celle des Pères de l’Église et qui se veulent plus catholiques que le Pape au point de prétendre lui donner des leçons de catholicisme.
    Quand ils ne l’accusent pas carrément de trahir le dépôt de la foi !
    Sous prétexte de dénoncer les méfaits, bien réels, du clergé et de l’épiscopat français qui avaient pris prétexte de Vatican II pour justifier leurs propres fantaisies (pastorales théologiques, liturgiques et morales) et in fine leur propre apostasie, certains milieux catholiques veulent en faire porter la responsabilité à un pape argentin qui n’y est pour rien !
    La contradiction manifeste entre ce qu’ils disent être – à savoir des catholiques qui se veulent fidèles à l’autorité de l’Église parce qu’elle est guidée par l’Esprit saint –, et leur comportement de protestantsils dénient au pape son autorité intellectuelle, spirituelle et morale – saute aux yeux de tous sauf d’eux-mêmes. Ils semblent les seuls à ne pas en être conscients.
    Mais ce qu’il y a de plus absurde dans ce genre de comportements c’est qu’ils sont délibérément blessants et qu’ils ne reculent devant aucun procédé malhonnête et malveillant : insultes, calomnies, insinuations, citations tronquées ou citées hors contexte, accusations sans preuves… Toute la petite panoplie du manipulateur au complet (ou plutôt au complot).
    Ces comportements prennent le contrepied de ce que le Christ nous a demandé (aimer notre prochain comme nous-mêmes). Ceux qui utilisent de tels procédés refusent au pape François non seulement la présomption d’innocence, mais surtout refusent d’adopter envers lui le parti pris de la bienveillance. Ce sont des contre-témoignages pour tous les non-chrétiens. Ils découragent les meilleures volontés et font fuir les autres.
    Une telle attitude traduit (trahit ?) chez ceux qui l’adoptent une malveillance profonde indissociable d’une forme d’orgueil consistant à se considérer, eux, comme le conseil d’administration de l’Église et le pape François comme un PDG d’entreprise qui devrait leur rendre régulièrement des comptes et surtout leur donner satisfaction.
    Malheureusement pour eux L’Église a été voulue et conçue par le Christ et le Pape désigné par l’Esprit saint. Ne pouvant le destituer ils se consolent en le mettant en cause, un peu comme quand Alain Juppé avait dit de Benoît XVI qu’il commençait « à poser un vrai problème » et qu’il vivait « dans une situation d’autisme total ».
     



    L’opposition au Pape et le refus de l’Évangile…
    Lire la suite sur ce lien :http://fr.aleteia.org/2016/07/08/lallergie-au-pape-francois-est-un-revelateur-des-turpitudes-de-certains-milieux-catholiques/
    Écrit par Louis Charles



    Note Myriamir : Combien d’entre nous croyons que la Vierge Marie apparaît à Medjugorje? La plupart y croyons …Notre Mère nous demande de prier pour notre Pape, elle nous demande de ne pas le critiquer…car c’est son Fils que l’on crucifie à  chaque fois…Croire à Medjugorje et croire en même temps que le Pape François est un faux-pape ce n’est pas compatible!


    À chacun sa réflexion !!


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 791
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Marylie le Dim 16 Oct - 21:55

    C'est vrai: on veut donner des leçons de catholicisme au pape. Un comble!
    Mais tous les papes dérangent: je me souviens des critiques à l'égard de Jean-Paul II; idem pour Benoit et maintenant c'est François. Ils ne seront jamais contents .
    Ce qui est terrible c'est que ça ne vient pas des athées ou des incroyants mais des catholiques... Triste


    _________________
    Sursum corda
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Lun 17 Oct - 1:04

    Azur a écrit:C'est vrai: on veut donner des leçons de catholicisme au pape. Un comble!
    Mais tous les papes dérangent: je me souviens des critiques à l'égard de Jean-Paul II; idem pour Benoit et maintenant c'est François. Ils ne seront jamais contents .
    Ce qui est terrible c'est que ça ne vient pas des athées ou des incroyants mais des catholiques... Triste
    Bravissimo Prions pour notre cher Pape François ! Prie

    Longue vie au Souverain Pontife ! Jésus, j'ai confianc



     


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Lun 17 Oct - 15:30

    Enquête: Les batailles du Pape François

    La popularité du pape François dépasse largement les frontières de l’Église catholique. Ça saute aux yeux. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église, il y a des gens qui aimeraient bien qu’il disparaisse.

    François a été élu pour faire le ménage et lancer des réformes. Mais qui aurait prédit qu’il irait aussi loin et si vite en bousculant la mafia, en questionnant les privilèges des cardinaux, en affrontant les traditionalistes de l’Église? François joue maintenant son pontificat.






    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 791
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Marylie le Lun 17 Oct - 23:22

    C'est révoltant mais pas surprenant!
    Jésus aussi a dénoncé les privilèges des pharisiens avec sévérité .
    Prions pour notre pape et pour ces hommes qui sont passés à l'ennemi ... Seigneur prends piti


    _________________
    Sursum corda
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Mar 18 Oct - 21:43



    Les combats d'un futur pape

    À voir la popularité dont jouit le pape François depuis son élection au trône de Saint Pierre, le 13 mars 2013, on a du mal à croire que ce même homme était, la veille, un « proscrit » dans son propre pays, en Argentine.

    Jésuite et archevêque

    Le pape François, de son vrai nom Jorge Mario Bergoglio, est né à Buenos Aires, le 17 décembre 1936, dans une famille d’immigrés piémontais dont le père était cheminot. Il entre au séminaire de la Compagnie de Jésus à 21 ans et est ordonné prêtre le 13 décembre 1969, douze ans plus tard.

    En juin 1973, il est nommé provincial de la Compagnie de Jésus en Argentine, charge qu’il exercera pendant six ans. En 1992, il revient à Buenos Aires comme évêque auxiliaire et devient le bras droit de l’archevêque Antonio Quarracino, que beaucoup ont surnommé « le premier électeur de Bergoglio ». Il le remplace à sa mort en 1998.



    Jorge Mario Bergoglio ne tarde pas à apparaître alors, presque malgré lui, comme un candidat crédible au pontificat.

    Il se fait en effet remarquer par ses collègues du monde entier à deux reprises, par son travail, son aptitude au dialogue, sa capacité de synthèse et ses idées sur ce que doit être le renouveau de l’Église :

    La première fois quand, après avoir reçu la barrette cardinalice des mains de Jean-Paul II en février 2001, il est désigné en septembre de la même année rapporteur du synode des évêques, en remplacement de l’archevêque de New York, le cardinal Edward Egan, contraint de regagner son pays après les attentats du 11/9.

    La deuxième fois, en 2007, à Aparecida (Brésil), où il est chargé de la rédaction du document final – un vrai programme - de la Ve Conférence des évêques Latino-américains.

    Suite de l'article en entier :
    Jorge Bergoglio (1936 - ) - Les combats d'un futur pape - Herodote.net




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Mer 19 Oct - 18:28

    13 mars 2016


    " Pourquoi le pape le pape François demande-t-il régulièrement que l'on prie pour lui? " Voici la réponse du Saint Père :

    "Je l’ai toujours demandé. Quand j’étais prêtre je le demandais, mais pas si fréquemment; j’ai commencé à le demander avec une certaine fréquence lorsque je suis devenu évêque, car je sens que si le Seigneur n’aide pas dans ce travail d’aider le peuple de Dieu à avancer, on ne peut pas … Je sens vraiment que j’ai beaucoup de limites, beaucoup de problèmes, que je suis un pécheur aussi – vous le savez ! – et je dois demander cela. Mais cela me vient de l’intérieur ! A la Vierge Marie aussi je demande qu’elle prie pour moi le Seigneur. C’est une habitude mais une habitude qui part du cœur et aussi du besoin que j’en éprouve pour mon travail. Je sens que je dois demander … je ne sais pas, c’est comme ça (…) A la Vierge Marie aussi je demande qu' elle prie pour moi le Seigneur "


    Vierge Marie, mère de l’Église,
    accompagne ton fils, François avec ta présence maternelle.

    Donne-lui de toujours garder les yeux fixés sur Jésus, ton Fils bien-aimé,
    afin qu’il puisse nous conduire sur les chemins de la mission,
    aujourd’hui et toujours.
    (église catholique de Québec)

    Source: Jardinier de Dieu





    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Invité
    Invité

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Invité le Mer 19 Oct - 19:40

    bonsoir,

    Sans doute, vais-je m'attirer les foudres des "bien pensants" mais toujours se taire, se taire, je n'en peux plus.
    En date du 13 octobre dernier (Fête de Notre Dame de Fatima) , le pape françois a reçu les Luthériens et une Statue de Luther trôner au Vatican, et Notre Dame de Fatima? oubliée bien sûr...  par Respect dû à Notre Dame, il aurait pu aumoins choisir une autre date que celle des Apparitions de La Très Sainte Vierge Marie pour "fêter" les hérésies de Luther, qu'il a reçu en version de Luxe...vec un regard très particulier, qui ne m'inspire pas confiance, j'en suis profondément désolée, mais là... c'est mépriser la Vierge Marie, je ne peux pas, j'y arrive pas...






    Il faut arrêter de vouloir toujours se taire, ce pape n'est pas parfait, la preuve t il fait des choses qui ne sont pas catholiques, ... voilà c'est dit,
    Sûr ce, je vous vois dejà entrain de brandir je ne sais quel argument mais je ne viendrais pas voir les réponses, car je suis trop sensible quand je vois des choses comme ça...

    Pensez à ce que ressens Notre Maman du Ciel?, quand ce spectacle à lieu au Vatican, qu'on applaudit un hérétique qui a Divisé l'Eglise? et Elle, on l'oublie lors d'une date qui est très importante Notre Dame de Fatima ..  c'est au dessus de mes forces, ...
    avatar
    Emmanuel
    Administrateur

    Masculin Messages : 1067
    Date d'inscription : 16/01/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Emmanuel le Mer 19 Oct - 23:39

    Bonjour @Eucharistie,

    Ce que tu soulignes est une préoccupation juste. Puis-je te proposer une façon de voir mitoyenne, ou nuancée, entre les extrêmes que nous voyons malheureusement trop souvent sur Internet en ce qui concerne le Saint-Père?

    Ce que tu fais remarquer, concernant Luther, et le cadeau que le pape a reçu, me fait immédiatement penser au Coran que Saint Jean-Paul II avait reçu et embrassé, durant son pontificat. Cela avait fait des vagues, à cette époque, mais pas autant qu'aujourd'hui avec François, même si celui-ci n'a pas embrassé les thèses de Luther.

    Tous les papes, depuis des décennies, ont cherché à tendre à la main via des rencontres officielles aux différentes confessions chrétiennes, de même qu'à d'autres religions.

    Saint Jean-Paul II et Benoît XVI ont fait de même.

    François, ainsi, est dans la continuité de ce qui se faisait déjà, ce n'est pas nouveau.

    Est-ce que ces rencontres sont bonnes?

    D'un côté, on peut penser que non, et que l'Église, en faisant ainsi, finit par "perdre son sel", par se "protestantiser" de plus en plus, perdant ce qui fait d'elle la représentante de Dieu sur terre et la gardienne des vérités de la Foi.

    Combien peu entend-t-on parler du salut des âmes, dans l'Église, aujourd'hui!

    Et pourtant, c'est l'unique mission de l'Église. Celle-ci doit tourner nos âmes toujours plus vers le Ciel, et non vers le monde.

    Nous vivons, en ce moment, une véritable crise de la Foi partout dans le monde, et cela atteint aussi l'Église. De différentes façons, à travers différentes prophéties, le Seigneur semble indiquer qu'Il interviendra bientôt et que l'Église vivra un renouvellement merveilleux. Nous devons toujours garder confiance en sachant que c'est Dieu qui guide Son Église, qu'il a promis que "les portes de l'Enfer ne l'emporteront pas sur Elle", et que rien n'arrive qui ne soit permis par Dieu.

    Entre temps, on peut aussi chercher à voir et à comprendre sous un jour positif les actions pastorales qui ont été entreprises par Saint Jean-Paul II, par Benoît XVI et maintenant par François durant leurs pontificats.

    Ceux-ci ont voulu aller chercher les brebis qui étaient loin de la bergerie, et cela se fait à travers une main tendue, un sourire, une écoute. Aucun de ces papes n'a jamais été d'accord avec l'entièreté des cadeaux qui leur ont été offerts ou des paroles qui leur ont été dites, mais ils ont cherché à voir ce qu'il y avait de beau et de bien chez les autres, de regarder ceux-ci avec le même regard d'amour qu'a Dieu envers nous, qui, même s'il voit nos péchés, regarde toujours notre âme avec amour, cherchant à voir le bien en nous et désirant nous guérir de tout mal.

    C'est souvent par la douceur, l'amour et le sourire que l'on convertit.

    Je crois que c'est cette approche pastorale qu'ont tenté d'avoir ces papes depuis des décennies.

    Non, aucun pape n'est parfait, et il faut beaucoup prier pour l'Église, à cause de l'apostasie qui grandit en elle.

    Il ne faut pas faire du pape une "idole" qui serait sans reproches, ni au contraire un "paria" qui serait responsable de tout le mal qui sévit dans l'Église, et qui s'est immiscé en elle des décennies avant son pontificat.

    Il faut voir dans le Saint-Père un homme de Dieu choisi par Lui, qui apporte des grâces par son charisme propre, tout en étant, lui aussi, un humble serviteur de Dieu fragile et imparfait.

    Le premier pape, Pierre, a renié le Christ, rien de moins. Mais le Seigneur ne l'a pas rejeté. Il l'a fortifié, et l'a envoyé en mission.

    Ne soyons pas plus sévères envers le pape que ne l'a été le Christ lui-même devant Pierre qui l'a renié.

    Prions pour lui, afin qu'il plaise toujours plus à Dieu dans ses actions à son service, et prions pour l'Église, afin qu'elle soit renouvelée bientôt, plus belle et plus lumineuse que jamais.

    Fraternellement,

    Emmanuel
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1452
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par tous artisans de paix le Jeu 20 Oct - 0:20

    Bonsoir Eucharistie,


    Sans doute, vais-je m'attirer les foudres des "bien pensants" mais toujours se taire, se taire, je n'en peux plus.


    Vous êtes parfaitement libre de soulever ici tout point qui vous interpelle ou qui vous questionne, tant que c'est fait avec paix et respect. Le forum est aussi là pour ça.


    Sûr ce, je vous vois dejà entrain de brandir je ne sais quel argument mais je ne viendrais pas voir les réponses, car je suis trop sensible quand je vois des choses comme ça...


    C'est dommage...


    Il ne s'agit pas de brandir des arguments comme une arme les uns contre les autres, mais plutôt d'essayer de comprendre, tous ensemble, ce qu'il se passe réellement. Essayer d'expliquer et de répondre aux questionnements. Donner son opinion.


    Nous vivons malheureusement à une époque où les médias ne nous donnent que des informations partielles, incomplètes et parfois même fausses. Pour avoir une information complète et fiable, nous sommes donc de plus en plus obligés de mener notre propre enquête et de glaner des éléments d'information à gauche et à droite.


    @Eucharistie a écrit:En date du 13 octobre dernier (Fête de Notre Dame de Fatima) , le pape françois a reçu les Luthériens et une Statue de Luther trôner au Vatican, et Notre Dame de Fatima? oubliée bien sûr... par Respect dû à Notre Dame, il aurait pu aumoins choisir une autre date que celle des Apparitions de La Très Sainte Vierge Marie pour "fêter" les hérésies de Luther, qu'il a reçu en version de Luxe...vec un regard très particulier, qui ne m'inspire pas confiance, j'en suis profondément désolée, mais là... c'est mépriser la Vierge Marie, je ne peux pas, j'y arrive pas...


    En fait, il s'agissait d'un pèlerinage œcuménique, composé de jeunes catholiques et de jeunes luthériens. Ce pèlerinage est là pour précéder le voyage que le pape effectuera en Suède, à la fin du mois d'octobre.


    Le pape a simplement accueilli cette initiative de pèlerinage œcuménique.


    Voici ce qu'il a dit dans son discours:


    Je me réjouis beaucoup de vous rencontrer à l’occasion de votre pèlerinage œcuménique, commencé dans la région de Luther, en Allemagne, et terminé ici au siège de l’évêque de Rome. J’adresse des salutations cordiales aux évêques qui y ont participé et je les remercie d’avoir soutenu cette belle initiative.


    Source: https://fr.zenit.org/articles/oecumenisme-le-pape-invite-les-jeunes-a-etre-protagonistes-de-lunite/


    Les catholiques portaient une écharpe bleue et les luthériens portaient une écharpe jaune.


    On aperçoit une sorte de pancarte bleue et jaune avec une image du pape François et une image de Luther. C'est symbolique de la rencontre entre catholiques et luthériens.


    C'est aussi pour cela qu'on aperçoit une statue de Luther, avec une écharpe jaune.


    C'est un peu la rencontre des "chefs".


    La statue de Luther n'est pas là pour "trôner" au Vatican, mais simplement pour représenter les luthériens. Les catholiques sont là avec leur pape, alors les luthériens ont une statue de leur représentant: Luther. C'est symbolique.


    D'ailleurs, je crois que le pape devait porter une écharpe bleue; mais les pèlerins ont décidé de nouer une écharpe bleue avec une écharpe jaune et de la mettre autour du cou du pape.


    Je ne sais pas ce qu'ils ont dit exactement, car je ne parle pas bien allemand, mais j'y vois, là encore, un geste symbolique: c'est l'espoir de parvenir, un jour futur, à une unité (et une unité sous la houlette du pape).


    En tout cas, nouer les deux écharpes, ce n'était pas l'initiative du pape apparemment, mais celle des pèlerins.


    En ce qui concerne le livre offert au pape, on a dit que c'était les thèses de Luther. Je crois que c'est une erreur et que ce ne sont pas les thèses de Luther.


    J'avais lu, sur un autre forum, quelqu'un qui disait que c'était un livre où les jeunes présents avaient consigné leurs propres thèses.


    La vidéo ci-dessous est en allemand:


    <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/fY8QIrPK4M8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


    Regardez à la 25è ou 26è minute de la vidéo.


    Mon allemand n'est pas bon, mais je crois entendre des mots comme diskussiert (discuté), unsere (notre), wünsche (souhait), visionen (vison), thesen (thèses), zusammen (ensemble)...


    Je pense que le livre offert est le fruit des réflexions et des discussions entre catholiques et luthériens allemands, qui ont été consignées sous la forme de thèses.


    A moins qu'il ne s'agisse des discussions et des conclusions auxquels ils sont parvenus, ensemble, au sujet des thèses de Luther.


    Si quelqu'un parlant l'allemand voulait bien nous traduire ce qui est dit dans la vidéo à la 25ème ou 26ème mintue, ce serait très gentil. Very Happy


    En tout cas, je ne pense pas que ce soit les thèses de Luther qui ont été offertes au pape: cela me paraîtrait quand même un peu déplacé.


    Mais même si c'était le cas, le pape n'y est pour rien.


    En ce qui concerne la fête de Notre Dame de Fatima:


    Officiellement, la fête de Notre Dame de Fatima, c'est au mois de mai.


    Le 13 mai 2013, jour de l'anniversaire des premières apparitions de la vierge Marie à Fatima, le pape a consacré son pontificat à Notre Dame de Fatima.


    Source: https://fr.zenit.org/articles/consecration-du-pontificat-a-la-vierge-de-fatima/


    A l'approche de l'anniversaire des apparitions, au mois de mai, cette année, le pape a appelé à écouter la Mère de Dieu et à demander la paix:


    « Dans cette apparition, a dit le pape, Marie nous invite à nouveau à la prière, à la pénitence et à la conversion. Elle nous demande de ne plus offenser Dieu. Elle avertit toute l’humanité de la nécessité de s’abandonner à Dieu, la source de l’amour et de la miséricorde. »


    Source: https://fr.zenit.org/articles/notre-dame-de-fatima-demander-la-paix-pour-le-monde/


    L'année prochaine, le 13 mai 2017, le pape se rendra au sanctuaire de Notre Dame de Fatima pour célébrer les 100 ans des apparitions à Fatima:


    Source: http://www.pelerinsdumonde.com/partenaires


    Je n'ai donc pas l'impression que le pape François manque de respect envers la vierge Marie.


    Pour ce qui est de l'accueil des pèlerins au Vatican, je ne crois pas que le pape ait vraiment eu le choix de la date. Ce n'est pas lui qui a organisé ce pèlerinage; il a simplement accueilli l'initiative.


    D'ailleurs, il le dit bien dans son discours: "votre pèlerinage œcuménique".


    Ce pèlerinage était là pour précéder le voyage du pape en Suède, à la fin du mois d'octobre. Il fallait donc qu'il ait lieu en octobre, avant le voyage du pape.


    D'ailleurs, œuvrer à l'unité des chrétiens, un jour symbolique, n'est-ce pas quelque chose de beau? Le jour de la Réforme, les catholiques vont chez les protestants; le jour de Marie, les protestants viennent chez les catholiques. Wink


    Et puis, pour les pèlerins catholiques, c'était certainement une joie d'être présents à Rome, auprès du pape, le jour des dernières apparitions de Notre Dame de Fatima. Very Happy


    Enfin, la vierge Marie verrait-elle vraiment d'un mauvais œil les efforts accomplis pour se rapprocher, pour œuvrer à l'unité des chrétiens et donner au monde un témoignage d'amour fraternel?


    Les divisions entre chrétiens sont un contre-témoignage aux yeux du monde et elles font certainement souffrir le Seigneur, qu'elles écartèlent.


    Honorer Marie, ce n'est pas seulement faire mémoire de ses apparitions; c'est aussi poser des actes concrets d'obéissance au Seigneur Jésus, des actes d'amour, de paix. C'est faire des efforts pour enterrer la hache de guerre et essayer d’œuvrer à l'unité des chrétiens. Etre des témoins cohérents de l'Amour du Seigneur.


    Jésus: "A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres".


    Marie: "Faites tout ce qu'Il vous dira".


    On ne fait jamais autant plaisir à Marie qu'en obéissant à Jésus.


    Amitiés Salue



    Dernière édition par tous artisans de paix le Jeu 20 Oct - 6:36, édité 7 fois


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")

    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1452
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par tous artisans de paix le Jeu 20 Oct - 0:49

    Par ailleurs, à propos du voyage que le pape Fera en Suède, je voudrais préciser un point important.


    Le pape a dit que c'était aussi pour célébrer les 50 ans du dialogue œcuménique:


    À la fin de ce mois, s’il plaît à Dieu, je me rendrai à Lund, en Suède, et, avec la Fédération luthérienne mondiale, nous ferons mémoire, après cinq siècles, du début de la réforme de Luther et nous remercierons le Seigneur pour les cinquante années de dialogue officiel entre luthériens et catholiques.


    Source: https://fr.zenit.org/articles/oecumenisme-le-pape-invite-les-jeunes-a-etre-protagonistes-de-lunite/


    Quant à faire "mémoire" de la Réforme:


    En décembre 2014, le pape avait reçu une petite délégation de l'Eglise évangélique luthérienne. A cette occasion, il avait évoqué la commémoration des 500 ans de la Réforme. Il avait exprimé le souhait que catholiques et luthériens profitent de cette occasion pour faire "une intime demande de pardon" pour "leurs fautes réciproques".


    http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/le-pape-ira-en-suede-pour-les-500-ans-de-la-reforme-26-01-2016-70066_16.php


    Je vois donc les choses ainsi:


    La participation des catholiques et du pape à cette commémoration a surtout pour but de panser et de mettre du baume sur les blessures. On fait mémoire d'un épisode douloureux, on cherche à mieux comprendre, on évoque les blessures infligées de part et d'autres depuis cet épisode et on demande pardon.


    Pas de réconciliation, sans pardon.


    Je copie ici un article trouvé sur le blog "Charismata", du père Dominique Auzenet: il mentionne deux textes de Saint Jean Paul II qui sont intéressants à lire (ce n'est pas trop long)


    Luther, 500° anniversaire de la Réforme, visite du pape François en Suède


    Pour ceux et celles qui manqueraient de formation et d’information pour comprendre le déplacement du pape François en Suède le 31 octobre 2016 pour fêter le 500ème anniversaire de la Réforme de Martin Luther, nous recommandons la lecture de ces deux documents du pape Jean-Paul II.


    Il en ressort que l’excommunication de Luther le concernait pour le temps de sa vie terrestre, que les travaux des historiens permettent aujourd’hui de mieux comprendre ce qui s’est passé. L’Eglise catholique romaine a inséré dans le Concile Vatican II l’objectif de sa propre réforme et elle cherche maintenant, pour être fidèle à l’appel du Seigneur, à travailler à l’unité.


    La lettre du pape Jean-Paul II de 1983 au Cardinal Willebrands, pour le 500° anniversaire de la naissance de Martin Luther.


    Lien: http://charismata.free.fr/pdf/pape_francois/500_anniv_reforme/jp2_luther_1983.pdf


    Le discours du pape Jean-Paul II aux évêques luthériens du Danemark à Roskilde le 6 juin 1989.


    Lien: http://charismata.free.fr/pdf/pape_francois/500_anniv_reforme/jp2_roskilde_1989.pdf


    Source: http://charismata.free.fr/?p=6480


    A l'époque, il était question de célébrer les 500 ans de la naissance de Luther. Very Happy


    Un extrait de ce que dit Saint Jean-Paul II:


    Aussi d'importantes personnalités et institutions de la confession chrétienne luthérienne ont-elles proposé que l'année commémorative de la naissance de Luther soit vécue dans un authentique esprit œcuménique et que le discours sur Luther contribue à promouvoir l'unité des chrétiens. J'accueille avec satisfaction cette intention où je découvre une invitation fraternelle à parvenir ensemble à une plus profonde et plus complète vision des événements historiques et à une réflexion critique au sujet des multiples aspects des héritages de Luther. (...)


    Je vous invite à lire la suite.


    On ne peut pas nier le passé, ni faire comme si Luther n'avait jamais existé. Il est important, maintenant, d’œuvrer à l'unité des chrétiens.


    Je suis d'accord lorsque le pape Saint Jean-Paul II nous dit que: "Là où elle existe, la faute doit être reconnue, peu importe de quel côté elle se trouve; là où la polémique a voilé le regard, la direction de ce regard doit être rectifiée, indépendamment de l'une et de l'autre".


    D'où la demande de pardon mutuel souhaitée par le pape François, à l'occasion de cette date symbolique de la fracture entre frères.


    Par ailleurs, j'avais lu, je crois, que le concile Vatican II voyait cette recherche de l'unité des chrétiens comme l'un des "signes des temps", dont nous parle l'Evangile.


    Mais il va de soi qu'il ne s'agit pas de "protestantiser" l'Eglise catholique en renonçant à notre foi ou à la vérité.


    Je pense que le pape François a voulu rassurer les catholiques à ce sujet en posant un geste fort:


    Au mois de juin dernier (juin 2016), dans un contexte où il était question de faire mémoire des 500 de la réforme et du voyage du pape en Suède, le pape François a profité de l'occasion pour canoniser une luthérienne suédoise, qui s'est convertie au catholicisme, est devenue religieuse et a restauré la congrégation des soeurs "brigittines": Marie Elisabeth Hesselblad (1870-1957).


    http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Le-pape-canonise-une-lutherienne-convertie-et-un-mystique-polonais-2016-06-05-1200766489


    Cette canonisation envoie, je pense, un message important: il ne s'agit pas du tout de renier la foi catholique, mais simplement de faire un effort de réconciliation.


    Enfin, lorsque le pape Saint Jean-Paul II nous dit que la route vers le but désiré d'une pleine communion dépasse nos forces et nos capacités humaines, et qu'il faut placer notre espoir dans la prière du Christ pour l'unité et dans la puissance de l'Esprit Saint, je suis bien d'accord.


    Mais c'est comme pour la multiplication des pains: nourrir toute la foule nombreuse semblait parfaitement impossible.


    Cependant, les hommes ont donné ce qu'ils pouvaient: quelques pains et quelques poissons. Dieu a fait le reste.


    Dieu nous demande toujours notre concours, aussi faible soit-il. Alors faisons ce que nous pouvons pour œuvrer à la réconciliation, dans les limites de nos faibles capacités humaines.


    Et Dieu fera le reste. Very Happy


    Amitiés Salue



    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")

    avatar
    Marylie

    Féminin Messages : 791
    Date d'inscription : 04/02/2016

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Marylie le Jeu 20 Oct - 18:09

    @Eucharistie : ce serait bien de citer tes sources.
    On peut faire dire ce que l'on veut à de simples photos. Sad

    Je suis heureuse que @Tous artisans de paix ait trouvé la vidéo qui ,elle ,retransmet les faits.

    Tous artisans  de paix a raison ( je confirme en tant qu'ex prof d'allemand) .
    Il ne s'agit absolument pas des 95 thèses de Luther que le pape connait certainement!!!!

    Je la cite:" Je pense que le livre offert est le fruit des réflexions et des discussions entre catholiques et luthériens allemands, qui ont été consignées sous la forme de thèses. "
    Exact!

    " Ce voyage de pélerinage  oecuménique n'est pas sans " visions ni souhaits, mais il a quelque chose dans ses bagages" dit le  prêtre tout à droite.
    "Nous sommes des pélerins qui cheminons dans ce monde"

    L'écharpe nouée ( catholiques et protestants) est symbolique d'une union " qui sans cela ne serait peut-être pas pensée( envisagée) " .
    A ce moment-la, le prêtre redit:
    " Ensemble, nous sommes des pélerins en route ( en chemin) "

    Ce livre est le fruit de discussions , de débats, etc.
    Je ne sais pas si les jeunes ont participé mais c'est fort possible car ce  prêtre parle  de nombreuses discussions et "sans professeurs  ni docteurs ".

    Le prêtre du milieu demande au pape de bien vouloir accepter ces " réflexions" , d'en discuter avec eux et de les inclure dans ses prières ainsi qu'eux mêmes."

    Je cite le prêtre tout à gauche après son très bref rappel historique des thèses de Luther affichées sur la porte de l'église de Wittemberg ( d'après une légende selon un site français protestant ) en 1517.
    Puis, il poursuit:
    "...Et nous avons fait cela.  Nous avons noté (écrit) , nous avons échangé, débattu  et mis en commun ( rassemblé),  nos souhaits, nos visions, nos thèses, dans ce livre. Beaucoup de pensées , de rêves d'oecuménisme."
    Et non pas  le livre de Luther!!!!!

    A la première écoute, le mot allemand , " These"  ,m'a posé un problème :cf. Ref aux thèses de Luther exclusivement ...?
    En fait, ce mot se traduit aussi par " citation" .Donc, il n'y a pas de confusion possible!

    Car juste après, il fait une première citation de ce livre ( il utilise le mot " These"  ) et le prêtre du milieu fait la seconde.

    L'autre prêtre à droite dit:
    " Nous commençons ce dialogue, nous le poursuivons. Les thèses de Luther ont mis en route la réforme et ce processus de réforme ne s'arrête pas. Il continue si nous parlons ensemble, si nous partageons nos visions et nos souhaits ensemble"

    Je n'ai pas écouté tout ce que dit le pape  en italien retraduit en allemand mais il parle de dialogue, de réconciliation.
    Cela prendrait trop de temps pour tout retranscrire ...

    Après, 5 jeunes lui font part de leurs préoccupations , notamment la premiére qui parle  de 80% de gens sans confession , 13,9% environ de protestants et de 3,5%  de catholiques en Allemagne du nord, le reste ne croyant pas....
    Elle se demande si elle doit chercher à les convaincre ou si cela suffit qu'il qu'il s'agisse de bons amis prêts à aider?
    A cela, le pape répond:" surtout pas de prosélytisme! C'est à sa façon de vivre que le chrétien se reconnait!"
    Toujours les mêmes préoccupations: une foi en berne. C'est la même chose en France:15% de pratiquants environ ...
    Et la dernière intervenante ( catholique , peut- être, mais certains jeunes ont changé leurs foulards!) parle de ce pélerinage et de "toutes les thèses, les rêves et les souhaits "qu'ils ont amenées dans "leurs bagages": elle veut parler de ce livre qui a donc bel et bien été écrit en colaboration avec toute ces jeunes Chrétiens unis pour l'occasion, même si protestants ou catholiques.
    Son rêve , c'est l'unité des Chrétiens ... Prions que ce rêve devienne réalité.  Prie

    Jésus, j'ai confianc Amen


    Dernière édition par Azur le Ven 21 Oct - 9:41, édité 5 fois (Raison : Erreur des chiffres concernant protestants et catholiques dans le nord de l'Allemagne)
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1452
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par tous artisans de paix le Jeu 20 Oct - 21:29

    Bonsoir @Azur,


    Merci beaucoup pour cette intervention, qui confirme que ce ne sont pas les thèses de Luther qui ont été offertes au pape. Approuve


    C'est vrai que ça aurait été un peu déplacé, quand même.


    Merci aussi beaucoup pour la confirmation, à propos des foulards noués. Very Happy


    Ainsi, si on résume:


    - le 13 octobre, c'est la dernière apparition de Marie à Fatima. Mais, officiellement le Saint Siège a fixé la date de la fête de Notre Dame de Fatima au 13 mai, 1er jour des apparitions.


    - le pape François a toujours été très respectueux de Notre Dame de Fatima. L'an prochain, il se rendra, si Dieu le veut, à Fatima, le 13 mai, pour célébrer le centenaire des apparitions. Le 13 mai 2013, il avait même consacré son pontificat à Notre Dame de Fatima.


    - ce ne sont pas les thèses de Luther qui ont été offertes au pape François, mais le fruit d'un travail commun, réalisé par les catholiques et les luthériens allemands.


    - le pape François n'a pas accueilli que des luthériens: il y avait aussi des catholiques, puisqu'il s'agissait d'un pèlerinage œcuménique. Les catholiques portaient un foulard bleu, les luthériens portaient un foulard jaune.


    (Edit: Ou du moins, il y avait symboliquement deux couleurs, pour symboliser le catholicisme et le luthérianisme. Mais je ne sais pas si la répartition des couleurs entre les pèlerins était stricte).


    - la statue de Luther n'était là que pour représenter les luthériens présents. Les catholiques avaient leur pape, les luthériens étaient donc représentés, symboliquement, par une statue de Luther (revêtue d'un foulard jaune). Les pèlerins ont pris l'initiative de nouer un foulard bleu à un foulard jaune, en signe symbolique de recherche d'unité entre chrétiens, et d'en revêtir le pape.


    - le pape Saint Jean-Paul II s'était exprimé, il y a quelques décennies, à l'occasion de la date anniversaire des 500 ans de la naissance de Luther. Cela peut-être instructif à lire (voir mon post, plus haut).


    Amitiés Salue


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")

    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Ven 21 Oct - 2:38



    Les « années sombres » du « prêtre fou » Jorge Mario Bergoglio : Pape François !


    Le futur pape François connut une


    « période de purification intérieure »


    difficile avant de devenir archevêque de Buenos Aires.


    Le pape François a lui aussi traversé des moments très difficiles dans sa vie, payant cher le prix des accusations, voire des calomnies, portées contre lui. Mais « en échange » de quoi, ces années lui ont permis de renforcer sa rectitude morale et sa spiritualité.
    Deux journalistes argentins, Javier Camara et Sebastian Pfaffen, sont les narrateurs de ce pan de vie « inconnu » de Jorge Mario Bergoglio, d’abord raconté en espagnol – « Aquel Francisco » – puis traduit en italien, dont la traduction littérale en français s’intitule : « Les années sombres du père Bergoglio – une histoire surprenante ». L’histoire remonte aux années qu’il a passées à Cordoba, dans le Centre-Nord de l’Argentine. Selon les auteurs, ces années sont vitales pour comprendre les faits et gestes du Pape et sa vision de Dieu, de l’Église, de la vie, de la politique.
    Jorge Bergoglio a séjourné à Cordoba en deux circonstances différentes : une première fois pour y faire son noviciat, entre 1958 et 1960, puis comme prêtre entre 1990 et 1992. Entre deux, il a connu la junte militaire, le retour à la démocratie, le désarroi de l’Église, les crises sociales et économiques, et six années au poste de provincial des jésuites d’Argentine, de 1973 à 1979.

    Le noviciat

    Lors de son premier séjour à Cordoba, comme novice chez les jésuites, il est vite repéré pour son style jugé « peu commun ». On raconte qu’il déjeunait à genou, baisait les pieds de ses supérieurs, se lavait à l’eau froide en plein hiver et qu’il lui arrivait de passer un mois entier sans parler à quiconque, à l’exception de son directeur, pendant les exercices spirituels.
    Notre futur Pape priait le chapelet sous un araucaria, un conifère typique de la région, encore intact aujourd’hui, planté dans le patio du complexe d’appartements construits depuis, à la place du noviciat. Tous les samedis, il s’en allait chercher des enfants – garçons et filles – pour leur apprendre le catéchisme, les faire jouer et partager avec eux une tasse de thé et un morceau de pain.

    Larmes et émotions

    Jorge Mario Bergoglio était très émotif. Il pleurait facilement, comme ce jour où il découvrit que l’épouse de l’infirme agonisant qu’il assistait dans une chambre de l’hôpital de Cordoba trompait ce dernier avec un médecin. Cet épisode, dit-il,  lui a fait découvrir « la plaie sociale de l’infidélité ». Une autre anecdote le décrit « en extase » devant la dévotion mariale des habitants de la petite localité d’Impira, non loin de Cordoba : Jorge se souvient encore aujourd’hui de l’hymne à la Vierge chanté en masse par tous les fidèles.

    L’exil

    Son deuxième séjour à Cordoba, dans les années 90, est arrivé de façon très particulière. Jorge, désormais prêtre, l’a vécu comme un exil. Officiellement, il avait été envoyé comme « directeur spirituel » et confesseur de l’église de la Compagnie de Jésus. En réalité, il avait été mis de côté, car beaucoup voyaient en lui un obstacle. Ce fut pour lui une période de « purification intérieure ». Ces années à Cordoba « ont déterminé ma force spirituelle », dit-il aujourd’hui. Le Pape ne l’a jamais admis mais on raconte dans son entourage que son retour à Cordoba est arrivé sur décision punitive du provincial des jésuites Victor Zorzin après quelque divergence d’ordre pastoral et de gestion.

    Les accusations

    Le père Angel Rossi, supérieur actuel de la Residencia Mayor où vivait le futur archevêque de Buenos Aires, fait état de bruits courant en ville selon lesquelles il serait revenu à Cordoba car on le trouvait un peu « fou et infirme ». Des bruits insistants provenant de sources jésuites. On raconte que dans la Compagnie, son style pastoral et spirituel à l’égard des pauvres, dans les quartiers indigents, n’était pas très apprécié.
     
    Sa façon de s’exposer, et l’enthousiasme qu’il suscitait autour de lui, n’étaient pas du goût de tout le monde, car cela le mettait comme sur un pied d’égalité avec ses supérieurs. Certains jésuites auraient même quitté la compagnie parce qu’ils ne l’aimaient pas. À ce propos, dans son livre Francesco, vita e rivoluzione, la vaticaniste argentine de La Nacion, Elisabetta Pique, laisse entendre qu’il arrivait qu’on ne lui transmette pas les appels téléphoniques ou son courrier. Une petite indiscrétion non confirmée, mais pas démentie, par le Pape.

    Le « jésuite balayeur »

    Dans ce contexte, les journées du futur Pape s’écoulaient à un rythme régulier, ponctuées de lectures philosophiques et spirituelles. Il avait fait siens les enseignements de saint Ignace en faisant le « jésuite balayeur », celui « qui a beau passer tant de temps à balayer, il reste toujours de la saleté à ramasser ».  Selon le père Angel, « ce fut une période mystérieuse, obscure, pour le père Bergoglio. Mais aidé par la grâce et la prière, il avait su transformer ce moment en période de gestation ».
     

    Sa journée type

    Sa journée commençait au son du réveil, à 4 h 30. À  5 h, il était prêt et on le voyait cirer ses chaussures noires dans le couloir. Puis venaient les prières dans la chapelle de la résidence. Durant ces deux années « sombres », il était fréquent  de le trouver en prière dans la pénombre, aux pieds de la statue de la Vierge. Puis il prenait son petit déjeuner, et s’enfermait dans la bibliothèque où il lisait beaucoup d’œuvres de philosophes, dont Nietzsche, et divers textes de Joseph Ratzinger. À l’heure du déjeuner, il ne manquait jamais de venir aider à la cuisine avant de se mettre à table. Il finissait toujours son repas par un fruit ou une crème (le Pape aime beaucoup les desserts). Dans l’après-midi, il était toujours le premier à sortir de sa chambre pour aller prier aux pieds de la statue de Saint Joseph. Puis il retournait à la bibliothèque ou, s’il faisait beau, faisait un petit tour en ville pour se détendre.

    Les confessions

    Les après-midis de Jorge Bergoglio s’articulaient en deux temps : la messe qu’il célébrait à la chapelle mais surtout les confessions auxquelles il réservait un espace quotidien important, d’habitude le soir, jusqu’à l’heure du dîner.
    Avant d’aller se coucher, il consacrait environ une heure de son temps à faire son examen de conscience, avant la dernière prière du bréviaire et la méditation.

    Œuvres de charité

    La pauvreté et le sacrifice ont toujours caractérisé son mode de vie. Pendant cette période, il s’est distingué en vivant deux ans dans une chambre froide, bruyante, sans salle de bain privée. Et on le voyait toujours prêt à retrousser les manches de son habit noir de jésuite pour laver ses frères religieux plus âgés, malades, agonisants.
    Tout le monde se souvient d’une nuit, quand il s’est mis à cuisiner jusqu’au petit matin, sans dormir, pour offrir à un jeune couple de fiancés de Cordoba, de modeste condition, le nécessaire pour un repas de noce avec leurs familles ; et du jour où il donna, en grand secret, à un homme qui s’était retrouvé sans domicile, 12 000 pesos que venaient de lui offrir des religieuses allemandes.

    Corruption et péché

    À Cordoba, Jorge Mario Bergoglio a écrit deux ouvrages qui expliquent sa spiritualité : Réflexions sur l’espérance et Corruption et péché où il décrit la différence entre le pécheur et le corrompu. Anthropologiquement, le pécheur reconnaît le péché et demande pardon à Dieu, le corrompu n’admet jamais l’avoir accompli, « il prend sa tête de petit saint » comme disait sa grand-mère. Et le pire « c’est qu’on finit par le croire vraiment ! ». Par ailleurs, le pape François parle aussi de la corruption du religieux et c’est à Cordoba qu’il a élaboré le concept de « mondanité spirituelle ». Ces nombreuses intuitions se retrouvent dans chacune de ses homélies depuis le premier jour de son pontificat…
     


    source: [url=http://fr.aleteia.org/2016/05/11/les-annees-sombres-du-pretre-fou-jorge-mario-bergoglio/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=topnews_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-May 11%2c 2016 11:10 am]http://fr.aleteia.org/2016/05/11/les-annees-sombres-du-pretre-fou-jorge-mario-bergoglio/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=topnews_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-May%2011%2c%202016%2011:10%20am[/url]

    Provenant du site :Myriamir



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gwendalina

    Féminin Messages : 318
    Date d'inscription : 31/01/2016
    Age : 41
    Localisation : Quelque part au Québec
    Idéal : Devenir une meilleure personne de jour en jour

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gwendalina le Ven 21 Oct - 2:43

    Très beau profil de notre Pape.
    Merci
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Ven 21 Oct - 17:06


    Je poste à nouveau cette vidéo pour les gens qui n'auraient pas eu l'occasion de la voir. Une émission réalisée par un chroniqueur canadien. À voir !

    @Gilles a écrit:
    Enquête: Les batailles du Pape François

    La popularité du pape François dépasse largement les frontières de l’Église catholique. Ça saute aux yeux. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église, il y a des gens qui aimeraient bien qu’il disparaisse.

    François a été élu pour faire le ménage et lancer des réformes. Mais qui aurait prédit qu’il irait aussi loin et si vite en bousculant la mafia, en questionnant les privilèges des cardinaux, en affrontant les traditionalistes de l’Église? François joue maintenant son pontificat.






    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 3975
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Le Pape François fait le "grand ménage" dans l'Église : Prions pour lui !

    Message par Gilles le Dim 30 Oct - 17:01



    Réaction à l’émission Enquête «Les batailles du pape François»

    L’émission Enquête de ICI Radio-Canada Télé diffusait le jeudi 13 octobre un documentaire intitulé « Les batailles du pape François ».


    À l’invitation de ICI Radio-Canada, nous avons commenté le contenu de cette émission à deux reprises par l’entremise de notre vicaire général, l’abbé Marc Pelchat.

    Voici les vidéos de ces deux interventions:

    RDI Matin week-end avec Sébastien St-François

    http://ici.radio-canada.ca/audio-video/media-7614007/les-batailles-de-francois-reaction

    Le Téléjournal Québec avec Guillaume Dumas (à 17:07 de la vidéo)

    http://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-quebec/2015-2016/episodes/365839/telejournal-quebec-bulletin-nouvelles-information

    En communion avec le pape François et sa curie qui travaillent ensemble, malgré les embûches, à une réforme déjà bien amorcée de l’administration du Vatican.



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 18:42