Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Partagez
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 22 Juin - 18:12



    Aujourd'hui peu de chrétiens croient en l'enfer.Comment en effet concevoir qu'un Dieu si bon qui prône toujours le pardon pourrait punir éternellement un être humain.Très peu de prêtres croient également au chatiment éternel; beaucoup n'en parlent mème plus ou trés vaguement dans leurs homélies.

    Il existe cependant un certain nombre d'arguments suffisamment convaincants pour ne pas douter de l'existence bien réelle de l'enfer et de toute son horreur.

    Jésus tout d'abord a dit que l'enfer existait et ceci à quinze reprises lors de son passage sur terre. Voici une de ses paroles « Si votre pied ou votre oeil est pour vous une occasion de chute, coupez-le, arrachez-le, et jetez-le loin de vous : il vaut mieux entrer dans la vie éternelle avec un seul pied ou un seul oeil, que d'être jeté avec vos deux pieds ou avec vos deux yeux, dans la prison de feu éternel où le remords ne cesse point et où le feu ne s'éteint pas."

    D'autre part un certain nombre de phénomènes surnaturels suffisamment convaincants ont confirmé l'existence bien réelle de l'enfer:

    -Par la grâce de Dieu,des êtres humains ont visité en esprit l'enfer et en ont rendu compte par des écrits,comme par exemple Sainte Thérèse d'Avila
    -Des âmes damnées sont apparues à des humains qui en ont fait le récit.
    -De nombreux cas de possession diaboliques ont mis en évidence la réalité des démons et donc de l'enfer.
    -La Sainte Vierge lors d'apparitions reconnues comme authentiques par l'Église comme à Fatima au Portugal,a montré à des enfants comment est l'enfer et a réaffirmé son existence.


    L'ensemble de tous ces éléments plus d'autres est suffisamment éloquent pour ne pas douter de l'horrible réalité de l'enfer.

    Par diverses façons Dieu a donc permis à l'homme de connaitre la réalité concrète de l'enfer.De ces révélations il ressort que l'enfer est un lieu terrifiant ou l’être humain privé de Dieu subit des souffrances épouvantable et qui ne ne s’arrêteront jamais.

    L'homme doit donc tout faire pour éviter de tomber en enfer.Et c'est le devoir des prètres de parler de l'enfer comme il convient.



    Que Dieu vous protège vous et votre famille !



    Source: enfer-catholique.blogspot.com



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 22 Juin - 18:13



    SEUL DANS LA FOULE

    Je rencontre souvent des gens qui me font la remarque suivante : notre foi est attaquée de toutes parts ; le monde ne réserve plus de place au surnaturel et à la transcendance ; l’athéisme est en forte progression. Même dans notre Église locale, on se fait souvent tasser dans le coin !


    Comme ils ont raison ! En effet, on se retrouve régulièrement très seul dans sa foi, pendant qu’autour de nous de puissants aimants de tentation essayent de la renverser. Aujourd’hui notre monde païen qui se vante de s’être débarrassé de Dieu, considère ce qui est mal comme étant le bien et ce qui est bien comme étant le mal. On veut nous imposer un faux système de direction qui fait la joie de l’immense majorité de nos concitoyens.


    Alors, faut-il suivre ses passions et ses impulsions, comme le fait la foule en délire ou suivre la voie plus difficile en empruntant la porte étroite ? (Mt, 7, 14)


    Au niveau de la société païenne québécoise, les catholiques fidèles à l'enseignement officiel de l'Église passent pour de ridicules
    extra-terrestres.

    Malheureusement, la majorité semble rechercher une religion facile, " cool " et surtout très conciliante avec les idées du monde en exigeant de vivre sa vie comme elle le désire. Plusieurs prêtres et théologiens au Québec sont tombés dans ce piège avec leurs enseignements à l’eau de rose, esclaves des sondages et des modes populaires. Eux, ils veulent plaire à la foule ayant peur du rejet et du ridicule. C’est très facile de toujours prêcher une seule facette de l’Évangile pour être apprécié et applaudi.


    C’est beaucoup plus difficile de prêcher l’obligation d’abandonner une vie de péché et de dire, comme le Christ à la Samaritaine : « Va et ne pèche plus ».


    Face à la foule, nous ne voulons pas être trop durs. Nous préférons être conciliants. Nous avons peur de lui demander de changer son style de vie. Il faut que la religion lui soit très agréable. On appelle cela être ouvert et gentil !


    Est-ce que notre religion approuve la pratique continue du péché sous prétexte que Dieu est un tsunami d’amour ? À entendre certains prêtres et théologiens post-modernes dans les médias, on serait porté à le croire.


    Pourtant l’apôtre Paul n’a pas eu peur de dire à la foule :

    « Si vous vivez selon la chair vous mourrez ; mais si vous vivez selon l’Esprit vous aurez la Vie Éternelle » (Rm 8, 13).
     

    Notre monde en pleine décadence ne veut surtout pas entendre parler de péché, une notion qui a été balayée par nos contemporains et même par certains prêtres rebelles, mais très populaires qui envoient tout le monde automatiquement au ciel.


    De nos jours, nous nous prosternons devant l’opinion de la majorité, car elle défend le chemin large qui mène à la perdition. Voilà comment fonctionne notre société moderne.


    Quand on lit attentivement les Écritures, on constate que les prophètes et les évangélistes exhortent continuellement le peuple de Dieu à se dissocier du monde et à se séparer de la foule pour ne pas avoir une attitude conciliante avec le péché.


    Malheureusement, devant notre société de plus en plus attirante et séduisante, les principes moraux ont été fortement abaissés. Manipulée par les organes athées d’information, par le mon de du divertissement et par une nouvelle théologie relativiste, la conscience à la dérive s’est mise à plier petit à petit vers une nouvelle façon officielle de penser, c’est-à-dire la tolérance tous azimuts.


    Dans les temps comme ceux que nous vivons, la foule a de plus en plus une foi de convenance. On refuse d’éclairer sa conscience. L’important, c’est de faire ce qui nous plaît. Mes croyances ne doivent plus s’opposer à mon style de vie. Notre foi est conservée comme une police d’assurance, juste pour le cas où Dieu existerait peut-être.


    Oui, nous sommes de plus en plus très seuls dans la foule. « Mais, quand le Fils de l’Homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur cette terre ? » (Luc 18)
     

    Au niveau de la société païenne québécoise, les catholiques fidèles à l'enseignement officiel de l'Église passent pour de ridicules extra-terrestres. Au niveau de notre Église locale, nous nous faisons souvent traiter d’intégristes et de fondamentalistes par une intelligentsia théologique qui a décidé de suivre la foule et qui se pense plus fine que le Pape.


    Gardons l’espérance, c’est le prix à payer ! Je préfère faire partie du petit reste fidèle à la Sainte Écriture, aux commandements de Dieu et à l’enseignement du Magistère, plutôt que de m’amuser dans la foule. ■


    par Paul-André Deschesnes  




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 22 Juin - 22:26



    Existe-t-il encore ?

    Le premier congrès national d’exorcistes du Mexique a eu lieu au cours du mois d’août 2010. Le journal La Presse nous informait (31 août 2010) que le pays a un criant besoin d’exorcistes, car «très peu de religieux mexicains embrassent aujourd’hui la vocation d’expulseur de démons».

    Le Père Pedro Pantoja, coordonnateur des exorcistes de l’archidiocèse de Mexico, affirmait haut et fort que «le démon existe vraiment et que Jésus a donné aux hommes la mission de chasser les démons». Le célèbre exorciste du Vatican, le Père Gabriele Nanni, était un important conférencier à ce congrès.

    Un constat inquiétant se dégage de cette rencontre qui a fait rigoler les médias et les commentateurs branchés. Cette mission est-elle encore prise au sérieux de nos jours? «Peu de prêtres la prennent au sérieux et beaucoup de religieux ne croient même plus en l’existence du diable», se désole le Père Pantoja. Il y aurait actuellement une très grave pénurie d’exorcistes au Mexique. Et il ajoute: «Satan est bien parmi nous; on sent son influence dans la vie de tous les jours».

    Actuellement, ce sont des laïcs formés et engagés qui prennent la relève pour chasser les démons. Le 26 août 2010, cent vingt participants ont quitté le Grand Séminaire de Mexico avec leur diplôme sous le bras.

    En 2016, l’exorciste doit être capable de distinguer les véritables cas de possession démoniaque. Il y a beaucoup de personnes qui souffrent d’un trouble mental et qui doivent être référées aux spécialistes de la santé. Il faut bien faire la part des choses.

    Le Père Pantoja explique que «le rituel se réalise principalement par la récitation de prières. On détecte les signes de la présence du démon dans une personne comme l’aversion du sacré, la force hors du commun, l’emploi de langues étrangères et de violentes crises d’hystérie si on lui jette de l’eau bénite».

    Ce premier congrès mexicain a voulu tirer la sonnette d’alarme. Satan existe bel et bien; il s’est insinué dans notre monde décadent avec la désintégration familiale poussant les populations au sexe, à la drogue, à l’alcoolisme et à la violence, sans oublier l’avortement et l’euthanasie. Dans nos sociétés nihilistes, le mal est devenu le bien et le diable a réussi un tour de force: il a convaincu le bon peuple, ainsi que de nombreux prêtres et théologiens à la mode qu’il n’existe pas. Notre société dite moderne et avancée est de plus en plus imprégnée d’ésotérisme: occultisme, sorcellerie, magie noire et blanche, messes noires, etc. Toutes ces pratiques sont plus ou moins diaboliques, même si on s’évertue à proclamer que le Malin n’existe pas. Voilà pourquoi les exorcistes, méprisés et ridiculisés, sont en voie de disparition, alors qu’on en aurait terriblement besoin.

    Un congrès de ce genre pourrait-il avoir lieu au Québec? Quand on observe ce qui se passe dans notre Église locale, j’en serais fort surpris! L’existence du diable et de l’enfer est de plus en plus remise en question et même complètement niée par plusieurs prêtres et théologiens jovialistes et fort populaires. De fausses doctrines sont souvent proclamées sur cette question au grand plaisir du bon peuple qui ne veut plus entendre parler ni du diable, ni de l’enfer.

    Le métier d’exorciste fait bien rire l’ensemble de la population et même d’une partie de notre clergé postmoderne. Quel prêtre oserait aujourd’hui parler dans son homélie dominicale du diable et de l’enfer?

    Benoît XVI et le courageux Cardinal Marc Ouellet n’ont pas eu peur de remettre les pendules à l’heure dans ce dossier en répétant l’enseignement du Christ et de l’Église. C’est une doctrine fondamentale et indiscutable.

    Ceux et celles qui voient le diable partout exagèrent et doivent être rappelés à l’ordre; ceux et celles qui nient son existence sont hérétiques. L’enseignement du Magistère doit être pris au sérieux dans notre monde qui a ouvert toutes grandes ses portes aux forces du mal.

    Y a-t-il encore des exorcistes dans les diocèses québécois ?

    Enlignetoi.com - Portail catholique et carrefou... - Scoop.it



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 13 Juil - 15:31


    Josefa Menendez (1890 - 1923)

    LA VISION DE L'ENFER DE JOSEFA MENENDEZ

    Josefa Menendez est une religieuse d'origine espagnol qui durant sa vie a reçu de nombreux messages de Jésus. Un jour,par la grâce de Dieu,elle fut transportée en enfer. Le texte suivant est le récit de cette visite en enfer.

    -Récit tiré du livre de Josefa Menendez "Un appel à l’amour, chap "L’entrée dans les ténèbres de l'au-delà"

    "Instantanément, je me trouvai en enfer, mais sans y être traînée comme les autres fois, et vraiment comme y tombent les damnés.

    L’âme s’y précipite d’elle-même, comme si elle désirait disparaître de la vue de Dieu pour pouvoir Le haïr, et Le maudire.

    Mon âme se laissa tomber dans un abîme dont le fond ne peut pas se voir, car il est immense … J’ai vu l’enfer comme toujours : des cavités, du feu … Bien qu’on ne voie pas de formes corporelles, les tourments se sentent comme si les corps étaient présents et les âmes s’y reconnaissent.

    Je fus poussée dans cette niche de feu et pressée comme entre des plaques d’acier brûlantes, et comme si des pointes rougies au feu s’enfonçaient dans mon corps.

    J’ai senti comme si on voulait m’arracher la langue, ce qui me réduisait à l’extrémité dans une douleur atroce. Les yeux me semblaient sortir de leurs orbites. Je crois que c’est à cause du feu qui les brûlait tellement.

    «On ne peut même pas remuer un doigt pour chercher quelque soulagement, ni changer de position: le corps est comme écrasé, aplati. Les oreilles sont accablées par des cris de confusion qui ne cessent pas un seul instant."

    Une odeur nauséabonde et répugnante asphyxie et envahit tout; c’est comme de la chair en putréfaction qui brûle avec de la poix, du soufre ..Tout cela, je l’ai senti comme les autres fois, et bien que ces tourments soient terribles, ce ne serait rien si l’âme ne souffrait pas. Mais elle souffre d’une manière qui ne peut se dire.

    J’ai vu quelques-unes de ces âmes damnées qui rugissaient à cause de l’éternel supplice qu’elles savaient devoir subir, spécialement dans leurs mains. Je pense qu’elles avaient volé, puisqu’elles disaient: "maudites mains ! Pourquoi cette ambition de voler, puisque je ne pouvais garder ce bien que quelques jours. Où est maintenant ce que tu as pris ? maudites mains.."

    D’autres âmes accusaient leur langue, leurs yeux … Chacune, ce qui avait été cause de son péché : "Nous voilà bien récompensées maintenant, ô mon corps, des plaisirs que je t’ai accordés … Et c’est toi, ô corps, qui l’a voulu.Pour un instant de plaisir, une éternité de douleur."

    Il me semble qu’en Enfer les âmes s’accusent spécialement des péchés d’impureté. Beaucoup d âmes accusaient les autres d’ètre la cause de leur malheur.

    Pendant que j’étais dans cet abîme, j’y ai vu précipiter des mondains et on ne saurait dire ni comprendre les cris qu’ils proféraient et les rugissements épouvantables qu’ils vomissaient: Malédiction éternelle … Je me suis donc trompé … Je me suis perdu … Je suis ici pour toujours … Pour toujours … et il n’y a plus de remède … Maudit que je suis! Une jeune fille hurlait de désespoir en lançant des imprécations contre les satisfactions défendues qu’elle avait accordées à son corps et elle maudissait ses parents qui lui avaient laissé trop de liberté pour suivre la mode et les divertissements mondains. Elle était damnée depuis trois mois.

    Une des âmes damnées criait : "Voilà mon tourment : vouloir aimer, et ne plus pouvoir le faire. Il ne me reste que haine et désespoir. Oh! Si je pouvais, une seule fois, faire un acte d’amour, ce ne serait plus l’enfer. Mais je ne le puis. Le plus grand tourment, ici c’est de ne pouvoir aimer Celui que nous haïssons éternellement."

    Tout ce que j’ai écrit, concluait Joséfa, n’est qu’une ombre en comparaison de ce qu’on souffre en Enfer.

    Les démons y entraînent les âmes, et par haine pour Dieu, et par jalousie à l’égard des hommes,ils travaillent sans relâche à peupler l’éternel abîme. Dieu a mis les hommes sur terre à l’état d’épreuve pour qu’ils puissent mériter la récompense éternelle. Il leur a donné deux grands commandements: Aimer Dieu de tout leur coeur et le prochain comme eux-mêmes. Chaque homme est doué de liberté et il peut obéir à son Créateur ou lui désobéir. Malheur à lui s’il vient à abuser du don de sa liberté. Les démons ne peuvent pas violenter la liberté de l’homme, mais ils essaient, au moyen d’attractions mauvaises, d’incliner sa volonté vers le mal.

    Le démon criait  "Maintenant, le monde est pour moi! Je sais le meilleur moyen de saisir les âmes : c’est d’exciter en elles le désir de jouir! Surtout pas d’humilité ! Jouir, voilà ce qui m’assure la victoire ! "


    -Informations sur Josefa Menendez  : ici

    Source : APRES LA MORT : L'ENFER OU LE PARADIS


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 13 Juil - 15:32



    UNE JEUNE ARTISTE CORÉENNE A VU L'ENFER

    En 2009,une jeune artiste de Corée du sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par Jésus. Durant cette visite Jésus l' a emmené en enfer. Après cette visite Jésus lui a demander de peindre l'enfer tel qu'elle l'a vu. La jeune artiste a alors peint un certain nombre de toiles qui montrent comment est l'enfer et les différentes types de torture qu'on y subit.Ces peintures sont terrifiantes.

    Jésus a demandé à l'artiste de parler au monde de son expérience afin que le monde sache que :

    L'enfer existe, il est horrible,épouvantable.Il faut à tout prix l'éviter.


    Plus d'informations sur cette histoire : ici



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 13 Juil - 15:33



    Les confessions de l'exorciste du Vatican

    Ici


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Ven 15 Juil - 15:40



    LA VISION DE L'ENFER DE MICKEY ROBINSON

    Mickey Robinson, un américain, a vécu une expérience qui a changé sa vie.

    A la suite d'un accident d'avion il a été transporté dans l'au delà.

    Dans ce voyage spirituel il a vu l'enfer et le paradis.

    Mickey Robinson a a voulu faire connaitre son expérience. Il est passé à la télévision et a raconté son expérience à de nombreuses personnes...




    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Ven 15 Juil - 19:49


    Marie d'Agreda (1602 - 1665)

    Marie D'Agréda dans une de ses visions a reçu du ciel des révélations sur les démons

    María de Ágreda, ou Marie d'Agréda est une religieuse et une mystique espagnole.Née à Agréda en Vieille-Castille, dans une famille de quatre enfants, elle entra dans l'ordre de l'Immaculée-conception le 13 janvier 1619 avec sa mère et sa sœur, alors que son père et ses frères entrèrent dans les frères du Saint-Sacrement.

    À partir de 1620, elle a vécu une série de visions extatiques du Saint-Esprit, de la passion du Christ, de la Pentecôte, de l'Enfant-Jésus et de la Reine des anges. Elle tombait en ravissement devant le Saint-Sacrement et semblait avoir un don de lévitation. Elle dut toutefois subir des assauts occultes.

    Choisie comme abbesse en 1627, elle a reçu des apparitions de la Sainte Vierge la même année, qui l'a chargée de la mission d'écrire l'histoire de sa vie.

    Son œuvre principale est "La Cité mystique". Décédée en 1665, sa cause en béatification fut introduite en 1671 et elle fut déclarée vénérable huit années plus tard.


    Marie D’Agréda dans une de ses visions a reçu du ciel des révélations sur les démons.
    Ces révélations ont la caractéristique de raconter les réunions tenues dans l'enfer par les démons.



    APRES LA MORT : L'ENFER OU LE PARADIS



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Célestine

    Féminin Messages : 275
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Célestine le Sam 16 Juil - 11:06

    Merci Gilles et Yohann vous avez raison, après je ne penses pas non plus que ce soit un très mauvais prêtre mais ce n'est pas un bon exorciste pour moi. 

    Alors je souhaite bonne chance à tout ceux qui ont de ce type de problèmes!!


    _________________
    "C'est n'est pas les religions qui tuent mais la bêtise humaine et son manque d'Amour du prochain, celui qui a Dieu dans son cœur ne pourra jamais commettre de tels actes." 

    "L'Amour de Dieu ne se trouve dans aucun textes mais dans son propre cœur"
    avatar
    Marie Zélie

    Féminin Messages : 48
    Date d'inscription : 16/01/2016
    Age : 21
    Localisation : Nord
    Idéal : Dieu premier servi !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Marie Zélie le Sam 16 Juil - 21:35

    j'ai été impressionnée par les peintures de l'artiste coréen, c'est effrayant !


    _________________
    Marie-Zélie      
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Sam 16 Juil - 22:01

    @Marie Zélie a écrit:j'ai été impressionnée par les peintures de l'artiste coréen, c'est effrayant !
    En effet chère "Marie Zélie" ! Prie

    Le Seigneur permet parfois dans Sa Toute Puissance que certaines personnes reçoivent des visions de l'enfer...

    Qu'Il nous préserve toutes et tous de ce lieu de tourments terribles.
    Prie  Amen


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marie Zélie

    Féminin Messages : 48
    Date d'inscription : 16/01/2016
    Age : 21
    Localisation : Nord
    Idéal : Dieu premier servi !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Marie Zélie le Sam 16 Juil - 22:12

    un bon moyen pour être préserver de l'enfer : le scapulaire du mont carmel ! on devrait tous se le faire imposer la sainte vierge marie dont c'est la fête aujourd'hui,Notre Dame du mont carmel, à promis que quiconque mourrait en portant pieusement son scapulaire ne tomberais pas en enfer mais qu'elle l'en préserverait ! en voyant ces reportage ce matin j'ai été heureuse de l'avoir à mon cou car c'est vraiment effrayant !


    _________________
    Marie-Zélie      
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Sam 16 Juil - 22:15

    @Marie Zélie a écrit:un bon moyen pour être préserver de l'enfer : le scapulaire du mont carmel ! on devrait tous se le faire imposer la sainte vierge marie dont c'est la fête aujourd'hui,Notre Dame du mont carmel, à promis que quiconque mourrait en portant pieusement son scapulaire ne tomberais pas en enfer mais qu'elle l'en préserverait ! en voyant ces reportage ce matin j'ai été heureuse de l'avoir à mon cou car c'est vraiment effrayant !
    Très beau texte à lire (cliquer sur ce lien) :
    Fête de Notre Dame du Mont Carmel (16 Juillet)*Quiconque meurt revêtu de cet habit (Scapulaire) sera sauvé..


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Marie Zélie

    Féminin Messages : 48
    Date d'inscription : 16/01/2016
    Age : 21
    Localisation : Nord
    Idéal : Dieu premier servi !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Marie Zélie le Sam 16 Juil - 22:31

    merci Gilles!


    _________________
    Marie-Zélie      
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mar 19 Juil - 16:17



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)

    Invité
    Invité

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Invité le Mar 19 Juil - 18:41

    Oui, le Scapulaire du Mont Carmel, ce fut pour moi une épreuve de me le faire imposer, car quand je suis allé voir un prêtre  (agé) il m'a rit au nez, me disant que c'etait seulement pour les religieux, mais je lui ai expliqué que n'importe qui pouvait se le faire imposé, qu'on évite d'aller en enfer et tout, c'est la demande de Notre Dame, il etait dubitatif mais il me l'a tout de même imposé devant mon instance

    Depuis, j'ai pas la conviction à 100% que je me le suis bien fait imposé, devant la froideur du prêtre, ca m'a glacée

    et je n'ose plus retourner auprès d'un autre prête pour refaire l'imposition
    avatar
    Betty
    Administratrice

    Féminin Messages : 1479
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 45
    Localisation : nord , france
    Idéal : la voie d'enfance spirituelle de St thérèse

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Betty le Mar 19 Juil - 20:57

    bonjour @Eucharistie, je comprends votre désarroi!
     normalement s'il a dit les paroles d'imposition, tel que le rituel le prescrit, même si lui était septique, cela reste valide quoi qu'il en soit ! 
    la sainte vierge vois avant tout le désir que vous aviez de porter le scapulaire, et supplée au "manquement du prêtre" 
    j'en veut pour preuve qu'un prêtre même en état de péché mortel peut confesser et consacré la sainte hostie !

    voyez comme le bon Dieu est large pour atteindre la plus petite de ses brebis ce pauvre prêtre âgé ne connaissait sans doute pas grand chose au scapulaire, ou n'y croyait peut être plu, mais ce n'est pas sa "conviction" qui en fait ou non  la validité !


    Dernière édition par Betty le Jeu 21 Juil - 8:36, édité 1 fois


    _________________

    avatar
    Yohann
    Modérateur

    Masculin Messages : 2049
    Date d'inscription : 21/01/2016
    Age : 31
    Localisation : Laval,Québec
    Idéal : La paix de l'âme et du coeur

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Yohann le Mer 20 Juil - 6:11

    Super bien dit Betty  Approuve sunny


    _________________
    Eucharistie

                             




    Bible Yohann
    Pour de l'aide spirituelle, vous pouvez discuter avec moi par Skype (contactez-moi par mon profil ou en MP). 

    Chaîne spiritualité Catholique  
    https://www.youtube.com/channel/UCKd8NvAnorZs2p3w5wYr9Fw

    Invité
    Invité

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Invité le Mer 20 Juil - 10:19

    Merci Betty pour ces paroles réconfortantes, oui, le prêtre a bien dit le rituel, que j'avais ammener avec moi, il a béni le Scapulaire, et me l'a donné, c'est moi qui me le suis mis sur les épaules mais bon , je ne pouvais en demander trop qui me l'a tout de même imposé, malgrès sa gène visible, c'est le principal
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mer 20 Juil - 15:03

    @Betty a écrit:j'en veut pour preuve qu'un prêtre même en état de péché mortel peut confesser et consacré la sainte hostie !

    mais ce n'est pas sa "conviction" qui en fait ou non  la validité !
    C'est bien triste de lire cela chère @Betty. Sad

    Pas surprenant que le message de "La Salette" parle ouvertement de certains membres du clergé...

    "Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l'argent, l'amour de l'honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d'impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres, et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent la vengeance, et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n'y a plus d’âmes généreuses, il n'y a plus personne digne d'offrir la Victime sans tache à l’Éternel en faveur du monde.

    "Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr.

    Seigneur prends piti


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Betty
    Administratrice

    Féminin Messages : 1479
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 45
    Localisation : nord , france
    Idéal : la voie d'enfance spirituelle de St thérèse

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Betty le Mer 20 Juil - 22:01

    oui  cher @Gilles, c'est très triste en effet, mais je vois sous le pouvoir du prêtre même indigne de sa vocation, qui gardes pourtant ses pouvoirs, un signe de l'amour du seigneur pour ses enfants !

    si le prêtre garde tous ces pouvoirs malgré une âme en état de péché grave parfois, c'est parce que Jésus veut continuer à donner l'absolution par ses mains et à descendre dans l'hostie à sa voix toute cela pour être avec tout ceux qui le cherche et on besoin de leur rédempteur !

    pour ce que tu dis, du message de la salette! oui ce sont des paroles terribles et pourtant quand la vierge Marie préviens c'est toujours pour que ses enfants se ressaisissent ! pour que les fidèles prient pour leurs prêtres !!!
    cela nous montre aussi que déjà a l'époque des apparitions en 1846 il y avaient de mauvais prêtres qui "crucifiaient" notre seigneur par leur comportement indigne du sacerdoce ! ce n'est pas d'hier que les choses vont mal !


    _________________

    avatar
    Betty
    Administratrice

    Féminin Messages : 1479
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Age : 45
    Localisation : nord , france
    Idéal : la voie d'enfance spirituelle de St thérèse

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Betty le Mer 20 Juil - 22:10

    @Eucharistie a écrit:Merci Betty pour ces paroles réconfortantes, oui, le prêtre a bien dit le rituel, que j'avais ammener avec moi, il a béni le Scapulaire, et me l'a donné, c'est moi qui me le suis mis sur les épaules mais bon , je ne pouvais en demander trop qui me l'a tout de même imposé, malgrès sa gène visible, c'est le principal

    bonsoir @Eucharistie 
    je pense que vous pouvez être tranquille ! j'ai eut une messaventure similaire, quand j'ai fait ma vêture (je suis laïque consacrée dans le tiers ordre de saint françois d'assise !)

    c'est un prêtre de paroisse qui à remplacer le père capucin qui ne pouvait se déplacer, pour la cérémonie de vêture (entrée dans l'ordre)  il m'a imposer le scapulaire de l'ordre de saint François et me l'a donner dans la main, car il ne savait pas qu'il fallait me le passer au cou, on en a ensuite parler au père capucin car mes supérieurs craignait qu'on soit obliger de recommencer la cérémonie ! mais le père capucin à dit que c'était valide et que le bon Dieu suppléait à ces petites erreurs !


    _________________

    avatar
    neb

    Masculin Messages : 205
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Idéal : sainteté, chevalerie

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par neb le Mer 20 Juil - 23:29

    Betty,

    Pour la consecration l'ordo missae de 1965 précise :
    "Si quelqu’un n’a pas l’intention de consacrer mais d’agir par amusement ; de même si certaines hosties sont restées oubliées sur l’autel, ou bien si une partie du vin, ou une hostie demeure cachée, alors que l’on a l’intention de ne consacrer que ce qui se trouve sur le corporal ; de même si quelqu’un a devant lui onze hosties et qu’il ait l’intention d’en consacrer seulement dix, sans déterminer quelles sont les dix sur lesquelles porte son intention, dans ces cas il ne consacre pas, parce que l’intention est requise. Pourtant si, pensant qu’il y a dix hosties, il a cependant voulu consacrer toutes celles qu’il avait devant lui, alors toutes seront consacrées ; et c’est pourquoi tout prêtre doit toujours avoir cette intention : de consacrer toutes les hosties qu’il a devant lui, placées sur le corporal en vue de la consécration."
    ce qui selon moi s'interprète en son début que un prètre doit croire en ce qu'il fait pour une consécration valide. Ce qui se confirme plus loin par :
    "Si l’intention n’est pas actuelle dans l’acte même de la consécration à cause du vagabondage de l’esprit, mais que cette intention soit seulement virtuelle, puisqu’en montant à l’autel il a l’intention de faire ce que fait l’Eglise, le sacrement est réalisé ; toutefois le prêtre doit veiller à avoir aussi une intention actuelle."




    Mais pour l'imposition du scapulaire ou de la vêture que vous décrivez je ne pense pas que ca pose probleme car le pretre n'est pas dans une négation mais une ignorancee sur des détails.
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Jeu 21 Juil - 15:21

    Prie
    Selon le catéchisme, « les fruits des sacrements dépendent aussi des dispositions de celui qui les reçoit »


    1127 Célébrés dignement dans la foi, les sacrements confèrent la grâce qu’ils signifient (cf. Cc. Trente : DS 1605 et 1606). Ils sont efficaces parce qu’en eux le Christ lui-même est à l’œuvre : c’est Lui qui baptise, c’est Lui qui agit dans ses sacrements afin de communiquer la grâce que le sacrement signifie. Le Père exauce toujours la prière de l’Église de son Fils qui, dans l’épiclèse de chaque sacrement, exprime sa foi en la puissance de l’Esprit. Comme le feu transforme en lui tout ce qu’il touche, l’Esprit Saint transforme en Vie divine ce qui est soumis à sa puissance.

    1128 C’est là le sens de l’affirmation de l’Église (cf. Cc. Trente : DS 1608) : les sacrements agissent ex opere operato (littéralement : " par le fait même que l’action est accomplie "), c’est-à-dire en vertu de l’œuvre salvifique du Christ, accomplie une fois pour toutes. Il s’en suit que " le sacrement n’est pas réalisé par la justice de l’homme qui le donne ou le reçoit, mais par la puissance de Dieu " (S. Thomas d’A., s. th. 3, 68, Cool. Dès lors qu’un sacrement est célébré conformément à l’intention de l’Église, la puissance du Christ et de son Esprit agit en lui et par lui, indépendamment de la sainteté personnelle du ministre. Cependant, les fruits des sacrements dépendent aussi des dispositions de celui qui les reçoit.


    1129 L’Église affirme que pour les croyants les sacrements de la Nouvelle Alliance sont nécessaires au salut (cf. Cc. Trente : DS 1604). La " grâce sacramentelle " est la grâce de l’Esprit Saint donnée par le Christ et propre à chaque sacrement. L’Esprit guérit et transforme ceux qui le reçoivent en les conformant au Fils de Dieu. Le fruit de la vie sacramentelle, c’est que l’Esprit d’adoption déifie(cf. 2 P 1, 4) les fidèles en les unissant vitalement au Fils unique, le Sauveur.


    Catéchisme de l'Église Catholique


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Sam 23 Juil - 14:34



    Réflexion sur le péché reçue d’une lectrice...

    CONFESSION
    SI LÉGER CE MATIN,CE SOIR SI LOURD …..Une petite envie,un peu de laisser-aller et en un instant il est consommé ; il est là…toujours présent, pas bien gênant : mais il me mène et je ne lui résiste pas… qui donc ?... ce n’est que mon  » péché mignon  » – Mignon – un péché peut-il être mignon puisque c’est un manquement ? Comment ces deux mots si opposés ont-ils fait pour s’assembler ? Oh ! et puis quelle importance, me direz vous, ce petit péché n’est pas plus gros qu’un grain de sable… Et si je compare ce grain de sable à l’univers ou même à la terre qu’est-ce que c’est ?…
         Une grosse envie, un acte violent, une parole déplacée, blessante, une agression…. me serais-je laissé emporter ? … ce n’est pas trop souvent… et puis j’avais des excuses – excuses valables uniquement à mes yeux enfin presque… et si je replace mon acte face à l’Amour de Dieu …. Ouille ! … bon nous dirons que ce péché correspond à quelques grains de sable même mis ensemble qu’importe ! Dans ma main ils ne pèsent rien et si je les lâche… je ne les vois même plus !
         Mettez quelques grains dans un rouage ou n’importe quelle mécanique … ils peuvent causer de graves dommages. Mais, me répondrez vous, au lieu de les mettre dans un rouage ou une mécanique, laissons les tomber… ils sont si petits… par rapport à l’univers ou à la terre qu’est-ce ?

    Oui, vous avez raison, comme c’est petit un péché !

         Pourtant, qu’il est désagréable tout ce sable qui est resté collé à ma peau ! Il m’irrite… Alors je prends beaucoup de soin à les enlever jusqu’au dernier grain , je m’applique à les nettoyer, je cherche même celui qui aurait pu se cacher ! Ces grains de sable ne touchent que mon physique ils me dérangent tellement ! … Et ceux qui sont tombés dans mon âme pourquoi ne me gênent-ils ? Est-ce en les laissant tomber en moi et en ne les voyant plus que je pense qu’ils peuvent ne plus exister ?
         Ou si vous préférez :
         Un, deux, trois, je les laisse tomber… quatre, cinq, six,  ne les comptons plus ! sept, huit, neuf… tiens je continue ; dix, onze, douze… ils ne me gênent plus ; treize, quatorze, quinze… je ne les vois plus, ne les sens plus… je peux tout faire… je suis libre !…
         Si petit un pain de sable… Si petit… L’univers… La terre…
     Avez vous déjà vu un désert, tout y est silencieux en apparence, majestueux, calme, violent, inquiétant. Doucement vous avancez, la première dune est à côté de vous, elle est faite de grains de sable – de vos grains – Mais que se passe-t-il ? Vous êtes là, en bas, le froid peu à peu vous envahit.
    Il faisait si bon il n’y a que quelques instants ! L’inquiétude vous gagne, vous vous retournez de tous côtés, il n’y a plus que des dunes et elles apparaissent si hautes maintenant. de votre joie et de votre insouciance il ne reste rien. Vous vous tenez debout désemparé, de tous côtés où vous regardez vous ne voyez que des dunes. Seul … vous êtes seul… Vos larmes ruissellent sur vos joues, elles vont mourir sur le sable, qui aussitôt les absorbe, ne laissant aucune trace… Engloutissant ainsi votre désespoir.
         Vous levez enfin les yeux vers le ciel ; votre stupeur est grande, vous aviez oublié que le ciel était si bleu, la lumière si belle – vous vous sentez attirée par elle. Malheureusement, pensez-vous, le soleil doit briller, mais n’étant pas à l’aplomb de ses rayons ils ne peuvent vous réchauffer.
    Il fait si froid dans cette pénombre ! 
    Certaines personnes prises, dans le piège de cette pénombre, qui peu à peu se transforme en ténèbres, disparaissent dans ses nombreux labyrinthes. J’ai entendu dire qu’elles pouvaient, à leur suite, entraîner des êtres, comme elle égarés !
         D’autres, vaillamment, ne comptant que sur leur propre force, commencent leur ascension. Aux premiers pas tous ces gens prennent de l’assurance. Finalement, constatent-ils, ce sable est moins dérangeant qu’il ne le semblait, il est doux à leurs pieds et la hauteur ne semble plus un problème.
         Au bout de quelques pas supplémentaires, ils s’aperçoivent qu’ils ont à peine avancé, car le sable descendant, ils glissent avec lui et se retrouvent à peu de distance de leur départ.
     Est-ce la rage de vaincre, une volonté immense ou l’horreur de cette noirceur qui les entoure et qui pourrait leur faire penser à ce qui les guette dans quelques temps qui les fait se redresser ?
         Reprenant leur souffle, ils s’arrêtent, regardent vers le bas avec joie car ils se sont élevés ! La confiance en eux grandissant de nouveau, ils lèvent leurs yeux vers le sommet ; l’angoisse les saisit de nouveau : la dune a encore augmentée ! A leur surprise le sable qui n’était pas désagréable,devient glacial : la morsure du froid attaque leurs membres. Tombant à genoux, ils reprennent leur ascension en rampant.
    Les grains se glissent sous leurs ongles, leurs genoux leurs font mal, leurs pieds saignent . Dans des cris d’angoisse ils continuent. Mais le sable est là, qui, inexorablement les repoussent en arrière. La lutte continue. Ils ne voient pas le danger qui se prépare au dessus de leur tête, tant ils sont absorbés par eux. Leur concentration est telle qu’ils ne sentent pas la dune se réveiller.
    Elle ne veut pas les laisser s’échapper. De son sommet elle laisse tomber quelques grains de sable qui en entrainent à sa suite beaucoup d’autres provoquent un glissement qui les engloutit tous.
         Plus aucun mouvement… Tout est redevenu paisible… rien… il ne reste rien… une douce brise s’est levée, les dunes ont disparu.
         Il y a d’autres personnes, qui, comme les précédents ont commencé leur escalade. Comme eux ils ont glissé, ont même roulé jusqu’au bas des dunes, ils se sont relevés et dans une grande souffrance, ont repris leurs efforts. Leur force les abandonnant, ils se sont arrêtés. Ils n’ont pas perdu leur courage, mais faisant abstraction de leurs douleurs, ils se sont simplement mis à réfléchir.
    Les dunes, le sable, le froid, leurs blessures s’étaient ligués pour les empêcher de penser – souvenirs d’hier ou d’avant hier qu’importe ! – Mais se souvenir d’une phrase, d’un mot ! Il y a tant de sensations qui se présentent à leur esprit bousculant leur mal-être.
    Il leur semble entendre comme un murmure, il ne provient pas de leur tête, mais plutôt du profond d’eux-mêmes :
         « Pardon… Miséricorde… Amour… » Qui êtes-vous leurs crient-ils.
         D’un bond les voici debout, se tournant vers les cieux, ils hurlent dans un dernier effort :  » je sais qui Tu es… pardon… Tu es Dieu… Je veux aller vers Toi… Pardon, pardon,pardon… »
         Ils retrouvent les mots d’autrefois – mots toujours vivants- leurs lèvres se mettent à murmurer de tendres paroles vers leur Créateur. Ils demandent de l’aide à leur ange gardien, ils supplient le Très Saint Vierge Marie de les couvrir de son manteau – de leurs péchés demandent humblement pardon.
         Ils ne se souviennent de rien d’autre que de cette rencontre avec l’invisible et se retrouvent au sommet de la dune, ils ne comprennent pas par quel miracle cela s’est opéré  ! La lumière et la chaleur leurs redonnent des forces ils retrouvent peu à peu leur liberté. Ils n’osent pas bouger car la dune est toujours sous leurs pieds !
    De leur coeur leur parvient un autre mot :
          » CONFESSION »…
         Aussi simplement, ils trouvent un prêtre, ils se confessent et au moment ou ce dernier leur donne l’absolution, les dunes disparaissent. Ils se retrouvent sur un sol ferme prêts à partir vers de nouvelles contrées, mais pas seul!
         D’autres, encore, ont vu leur échapper ces grains de sable, Ils les regardaient tomber, n’en faisant guère cas. Mais au bout d’un certain temps, la curiosité aidant, ils sont revenus observer ces petits tas. A leur stupéfaction, ce n’était plus des petits tas mais un monticule. Effrayés par cette vision, ils se sont précipités vers un prêtre leur demandant conseil.
    Ce dernier avec des paroles pleines d’amour les a aidés à se confesser ; rassurés par ce qu’ils venaient d’entendre et rempli de confiance  ils sont retournés à l’endroit où devait se trouver le monticule et n’ont plus rien observé… Disparu….Ils ont creusé pensant trouver un ou deux petits grains qui auraient pu se dissimuler ! non… rien, il ne reste plus rien.
         Quelques uns plus prudent, dès la vue des premiers grains, sentant en eux un malaise, vont immédiatement se confesser et il ne reste rien.

         Merveille que la confession !

     
         Il est difficile de dire à un autre homme ses péchés. Mais ce n’est pas à l’homme à qui je me confesse mais à Jésus Christ qui est en lui et qui m’attend. C’est Jésus qui me pardonne. Si vous avez encore des craintes regardez le crucifix qui est là et pensez qu’Il a tout souffert uniquement pour chacun d’entre vous.
    Il n’a pas reculé devant tant d’ignominies, a tout porté, alors à votre tour n’ayez pas peur. Merveille des merveilles lorsque mes regrets et ma demande de pardon sont sincères, mes péchés non seulement sont pardonnés mais ils n’existent plus ! Il n’en reste aucune trace … disparu à jamais ! Et mon âme aurait-elle retrouvée sa couleur baptismale ? 
    Une lectrice de Myriamir

    Source : http://wp.me/p1aACN-i3D


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Graal

    Masculin Messages : 15
    Date d'inscription : 03/07/2016
    Age : 53

    ...

    Message par Graal le Dim 24 Juil - 14:52

    Lorsqu'on va dans ces Lieux ou dans ces autres Mondes, on n'a plus de corps physique donc on n'a plus de ressenti provenant de ce corps physique mais on a un ressenti provenant de la corporéité de l'âme... 

    On est dégagé du contexte terrestre et physique donc de la terre. Dans ces autres plans et dans ces autres dimensions, on y accède sans le corps physique... 

    Dans ces plans ténébreux, il y a des niveaux comme il y en a dans les Célestes Cieux.
     N'est-il pas dit y avoir plusieurs "Demeures" dans la Maison de notre Seigneur ?

    A mon avis, ces personnes qui renient l'existence du diable et des Lieux ténébreux renient les Envoyés qui ont informé de leurs réalités. 

    On doit rajouter une compréhension que beaucoup ignorent. Les conceptions que chacun-e a du temps (passé, présent et futur) sont complètement différente des conceptions du temps de notre Seigneur. 
    Le passé et le futur n'existent pas dans la conception spirituelle.
    La conception du temps parmi les Cieux sont  "Au Commencement, le Présent et l'Eternité".

    Notre Seigneur n'exprime pas j'étais ou je serais mais JE SUIS. "Au Commencement, Je suis, Eternel."
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Lun 25 Juil - 16:26




    FATIMA ET LA VISION DE L’ENFER par l’Abbé Marcel Nault.


    *FATIMA ET LA VISION DE L’ENFER*...par l'Abbé Marcel Nault.



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mar 26 Juil - 16:59



    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Gilles
    Responsable information catholique

    Masculin Messages : 4735
    Date d'inscription : 22/01/2016
    Age : 62
    Localisation : Ville de Québec - P.Q. Canada
    Idéal : Mourir en étât de grâce !

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Gilles le Mar 26 Juil - 23:07



    Notre adversaire le diable

    On ne peut nier que la Bible nous parle du diable à bien des reprises. Elle nous révèle qu'une puissance mauvaise est à l'œœuvre dans le monde, cherchant à s'opposer aux œuvres de Dieu et détournant les humains de la foi au Dieu Seigneur et Sauveur.

    L'idée même d'un diable agissant dans le monde pour nuire aux humains fait difficulté pour beaucoup, y compris pour des hommes et des femmes qui se disent chrétiens. Cela est dû pour une large part au fait que l'image du diable qui s'est imposée dans la mentalité populaire (avec bien souvent les encouragements des Églises) ne s'inspire que très partiellement de la révélation biblique. Elle met l'accent sur les aspects les plus spectaculaires ou même fantastiques de la personne de Satan, (un visage de faune, des yeux flamboyants, une odeur de soufre, etc.), prêtant ainsi le flanc à l'accusation de superstition. Pourtant, après les horreurs des deux guerres mondiales du XXe siècle, la Shoah, les camps de concentration, les criantes inégalités qui font que les uns meurent de faim, tandis que les autres gaspillent allègrement, il est difficile de nier qu'une puissance mauvaise soit à l'œœuvre dans le monde, cherchant à détruire ce que Dieu construit.

    Suite de l'article en entier :
    Notre adversaire le diable - Lueur



    Amen  


    _________________
    "Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Et celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles." (Apocalypse 21:4-5)
    avatar
    Graal

    Masculin Messages : 15
    Date d'inscription : 03/07/2016
    Age : 53

    Re: Les prêtres croient-ils encore au Ciel, à l'enfer, au diable et au péché ?

    Message par Graal le Mer 27 Juil - 14:02

    Pour moi, il n'y a pas uniquement un seul diable mais un certain nombre avec des différences d'apparences. 
    Le Seigneur m'a permis de voir un certain nombre de fois le démon en étant dans mon corps physique mais aussi en dehors de celui-ci lorsqu'on est décorporé...


    Alors je ne sais par quoi commencer car il y en aurait beaucoup à dire.


    Une chose est sûre, il ne faut pas se laisser faire par cet énergumène.



    Je différencie deux  sortes de démons car l'agression qu'on subit d'eux sont différentes de l'un et de l'autre, la raison en est aussi différente, la souffrance d'âme en est aussi différente...

    Il y a quelques années, la dernière apparition visuelle du démon était comme un LOUP noir et velu.
    Cela m'a surpris. 
    Je voulais pour courir rejoindre mon petit  chien lors d'une promenade. Puis une branche s'est prise dans mes jambes. J'ai failli tomber et in extrémis je me suis rattrapé sur une jambe. Bien sur comme on dit mon coeur n'a fait qu'un tour car la peur de tomber est là.


    Puis le Loup noir est apparu devant moi à quatre pattes (car dans d'autres expériences, je l'ai déjà vu assis ou debout).
    Aussit je me suis ressaisis de cette émotion négative de la peur car je sais que la peur déclenche chez ce démon son agression et une interaction d'une atroce souffrance d'âme de nature électrique...
    Alors on s'est observé puis le Loup a fait quelques pas puis il a disparu...

      La date/heure actuelle est Dim 27 Mai - 19:46