Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Partagez

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Mer 22 Juin - 9:30

    Prie Prie Prie Prie Prie Prie Prie Prie Prie Prie
    Bonjour frères et sœurs du forum;
    pourriez-vous prier pour moi ces trois jours et en particulier vendredi soir ?

    C'est la réunion END vendredi.

    Des personnes responsables dans cette équipe sont des "gauchistes laxistes" et il me semblent qu'ils ont essayé de me plier à leur manière de vivre ( très laxiste au quotidien)
    en brandissant l'argument de l'"amour du Christ".
    Perso je ne vois pas où est l' amour dans cette occurrence.



    J'en ai assez !
    Cette réunion me fait peur à l'avance.
    J'ai fait la neuvaine de Marie qui défait les nœuds.
    Sans doute Marie agit-elle sans que je le voie.




    J'en ai peur, je me sens pas bien. Il y aura les autres couples, heureusement.


    Dernière édition par Ptit'sirène le Mer 22 Juin - 21:11, édité 1 fois
    avatar
    Anayel
    Modératrice

    Féminin Messages : 238
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Anayel le Mer 22 Juin - 11:16

    Bonjour P'tite Sirène,
    Je prierai pour vous du mieux que je peux, afin que tout se passe le mieux possible. Je suis loin d'être une professionnelle dans ce genre de situations, mais demandez peut-être à Marie, à Jésus, ou à un saint que vous aimez bien de "passer devant" pour cette réunion : c'est une petite oraison jaculatoire, mais je pense qu'elle peut être très forte si on la dit avec confiance et amour.

    Sinon, en soi, j'ai envie de dire que tout ce qui procure la peur et le malaise vient du Démon... Et si vous ne vous épanouissez pas dans les END - ce qui est tout à fait votre droit -, quittez-les en vous expliquant à votre mari. Il y a bien sûr également d'autres solutions (changer d'équipe par exemple), mais le plus important, à l'heure actuelle, c'est de récupérer votre paix et votre sérénité pour mieux aller de l'avant. En vous laissant "poursuivre" par l'angoisse que crée les END, cela pourra vous étouffer et vous faire du mal sur le long terme... Or, ce n'est pas cela qu'il faut faire, je pense, loin de là.

    Vous pourriez peut-être aussi prier sainte Rita, non en tant que sainte, mais en tant qu'amie. Je ne dis pas qu'elle a eu une situation identique à la vôtre, mais votre situation familiale ne me semble pas facile, et c'est ce qu'elle a vécu elle aussi. Alors je pense qu'elle comprendrait et qu'elle pourrait vous soutenir en tout, notamment en vous obtenant des grâces de Jésus. Puis, ça fait vraiment du bien de se sentir aidé par le Ciel, même dans les moments les plus obscurs alors voilà...

    Bien sûr, je ne dis pas que ça améliorera tout - votre mari, par exemple, pourra continuer à vous faire des remarques ou à vous critiquer - mais ce que vous vivez est une forme de martyr, et si c'est très douloureux d'être dans une situation telle que celle-ci, c'est aussi par votre amour, même blessé, que vous pourrez le sauver, si je puis dire ainsi, car il n'y a rien de plus puissant que l'amour et le pardon sur le coeur de Dieu. Et c'est d'ailleurs ainsi, il me semble, que sainte Rita obtint la conversion de son mari à la fin de sa vie.

    Voilà, ce n'est que quelques pistes, mais j'espère que cela pourra vous aider...

    Je vous garde dans mes prières en tout cas.

    Fraternellement,
    Anayel


    Dernière édition par Anayel le Mer 22 Juin - 14:02, édité 1 fois (Raison : Faute d'orthographe)

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Mer 22 Juin - 12:09

    Merci Anayel !
    Je vais m'adresser à Sainte Rita, c'est une bonne idée.
    Je peux aussi tenir dans ma main ma médaille de Sainte Catherine, je la prends toujours avec moi dans les situations difficiles.
    Que Dieu vous bénisse !

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Ven 24 Juin - 8:45

    C'est ce soir

    j'ai prié Sainte Rita et apparemment les démons liés à toute cette histoire se tiennent à distance.
    J'ai aussi demandé au Seigneur de m'envoyer des amis qui seraient compréhensifs avec moi....
    c'est-à-dire qui ne vont pas me considérer comme folle si je m'ouvrais à eux de ce qui me tient vraiment à cœur.
    L'ami qui se tient à vos côtés dans l'adversité.
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1339
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par tous artisans de paix le Sam 25 Juin - 5:09

    Bonjour @Ptit'sirène


    J'espère que cette réunion s'est bien passée.


    J'ai aussi demandé au Seigneur de m'envoyer des amis qui seraient compréhensifs avec moi....


    Approuve


    A présent, patience et confiance. Very Happy


    Amitiés Salue


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")


    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Sam 25 Juin - 9:08

    Ouf, cela s'est très bien passé.
    Je portais sur moi la médaille de Sainte Catherine !
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1339
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par tous artisans de paix le Sam 25 Juin - 14:12

    Gloire à toi Seigneu


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")


    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Lun 27 Juin - 11:21

    Et en plus j'étai juste à côté de la personne qui m'avait blessée et il m'a demandé si on s'était senti bien acueillis, j'ai dit que oui globalement. J'ai senti qu'il était un peu inquiet sur la question de l'accueil. Cela m'a touché, j'ai donc rassuré ce participant, manière de passer l'éponge sur ses gaffes de la dernières fois. Parfois il faut pas grand'chose, une inquiétude, un mot d'excuse....et l'on se sent respecté.

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Lun 27 Juin - 11:32

    Mais quand même je reste inquiète sur la question des amis, des amitiés.
    C'est vrai que je vis assez recluse, isolée.
    L'Occidental moderne privilégie la vie extérieure, professionnelle, relationnelle.
    Mes façons de vivre quotidiennes se heurtent beaucoup à de l'incompréhension dans le monde moderne qu'on a depuis 50 ans car je me sens très traditionnelle, très "domestique". je déteste l'imprévu, je ne suis pas "décontract" ( ni dans la façon de tenir la maison, ni dans celle de m'habiller, de parler...). je fais des plans et des listes, je vis avec des rituels ( aucune difficulté, donc, pour y insérer des rituels de prières, 7 Pater Noster, Angélus...)

    Je me tiens donc à une certaine distance. des "fous-fous" qui improvisent, laissent l'appart négligé, et veulent que je devienne comme eux.
    Il y a aussi le fait que je me sens à l'écart des normes qui font qu'une personne st recherchée par les autres, passe pour sympathique. Avec les manières craintives, j'ai passé durant mes 15 années en Allemagne où les gens sont très combatifs, très "bras de fer", pour une pauvre chose méprisable.
    La réussite sociale, amoureuse, amicale et professionnelle attire les autres, je sais ne pas posséder ces richesses.
    Il y a une grande pauvreté dans ma vie. Cette pauvreté rend plus précieuses mes rares amitiés et plus douloureuse leur perte.
    Les mentalités occidentales (grosso modo l'individu qui se débrouille tout seul, n'a besoin de personne) tendent à faire porter aux personnes en échec l'entière responsabilité de leurs échecs. Ceux qui réussissent croient très facilement qu'ils le doivent à eux-mêmes, ils se sentent donc autorisés à rejeter les "perdants", les personnes au contraire porteuses de certaines blessures, de certaines handicaps, de les renvoyer à leur devoir de se débrouiller tout seuls.
    J'ai ainsi perdu un ami qui a réussi sa vie amicale, sociale, conjugale...maintenant il me voit avec plein de défauts dont il me fait reproche, notamment la tristesse. Je ne pense pas pour autant que la tristesse soit un "péché" qui dépende entièrement de notre volonté, ni que la reprocher fasse avancer le schmilblick; Elle passe, au contraire, quand on montre de la compréhension "oui, je comprends que cela t'ait blessé, c'est vache de dire cela" et hop, on se sent déjà bien mieux ! Et là on peut facilement passer l'éponge car on ne se sent pas exclu des heureux élus ( ceux qui "méritent" leur chance)


    Dernière édition par Ptit'sirène le Lun 27 Juin - 11:45, édité 1 fois

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Lun 27 Juin - 11:40

    D'autre part je sais que mes habitudes , ma façon de vivre, mes priorités, sont à contre courant de ce qu'il faut être aujourd'hui pour attirer des amitiés. On retrouve ces traits de caractères et ces habitudes chez un personnage littéraire, celui de "La Dentellière" de Pascal Lainé (le film de Claude Goretta avec Isabelle Huppert m'avait beaucoup plu à cause de ce personnage si timide, si décalé, si peu moderne...et comme elle, j'ai fait de l'anorexie et suis allée dans un hôpital, le film donne d'ailleurs une scène où j'ai reconnu le parc de "mon" hôpital).
    Mais cela ne me ferait pas changer pour autant, d'une part parce que j'i besoin de certaines de ces habitudes, elles ont un sens et une profonde raison d'être qui n'est d'ailleurs même pas "pathologique".
    Si j'avais par exemple une amie japonaise connaisseuse du zen, elle comprendrait de façon positive le temps que je prends pour les soins ménagers bien que je ne sois pas adepte du zen: au Japon, on est aussi méticuleux que moi ! Même pire, les élèves font le ménage de leur école et les salariés celui de leur entreprise !!! Et les retraités nettoient leur quartier !!!
    Et d'autre part, si l'on doit commencer à renoncer à des choses pour soi importantes pour "mériter" l'attention des autres, je ne sais pas si cela peut être une relation équilibrée.
    Je préfère cultiver mon jardin, au moins je suis à l'abri du rejet.
    Il se trouvera des gens pour apprécier mes habitudes car je rends aussi volontiers service.
    Une maniaque du ménage qu'on ne contrarie pas, cela peut être utile : vous avez un grenier à ranger, des carreaux à lessiver, pas le temps...faites appel à Ptit'sirène !
    J'ai demandé au Seigneur de m'envoyer des amis qui me prennent comme je suis.
    Il a entendu !!! Gloire à toi Seigneu Colombe flower Soleil
    Nous avons passé un week-end en montagne chez des copains, les parents d'une amie de nos filles avec qui nous avons sympathisé ( je donnais un cours de soutien à la petite, de fil en aiguille on a fait des sorties en plein air, etc.).
    avatar
    tous artisans de paix
    Modératrice

    Féminin Messages : 1339
    Date d'inscription : 20/01/2016
    Idéal : Cheminer avec le Seigneur

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par tous artisans de paix le Lun 27 Juin - 12:05

    Bonjour @Ptit'sirène


    Nous vivons dans une société dont les valeurs, globalement, sont celles de "l'esprit du monde": popularité, richesse, bon statut social, professionnel, beauté, force, sexe, etc...


    Je cite l'imitation de Jésus-Christ, livre 3, chapitre 31:


    5. On demande d'un homme: Qu'a-t'il fait ? Mais s'il l'a fait par vertu, c'est à quoi l'on regarde bien moins.
    On veut savoir s'il a du courage, des richesses, de la beauté, de la science, s'il écrit ou s'il chante bien, s'il est habile dans sa profession; mais on ne s'informe guère s'il est humble, doux, patient, pieux, intérieur.
    La nature ne considère que le dehors de l'homme; la grâce pénètre au-dedans.
    Celle-là se trompe souvent; celle-ci espère en Dieu pour n'être pas trompée.


    Dans l'Ancien testament:


    1 Samuel 16

    05 Samuel répondit : « Oui, pour la paix. Je suis venu offrir un sacrifice au Seigneur. Purifiez-vous, et vous viendrez avec moi au sacrifice. » Il purifia Jessé et ses fils, et les convoqua au sacrifice.
    06 Lorsqu’ils arrivèrent et que Samuel aperçut Éliab, il se dit : « Sûrement, c’est lui le messie, lui qui recevra l’onction du Seigneur ! »
    07 Mais le Seigneur dit à Samuel : « Ne considère pas son apparence ni sa haute taille, car je l’ai écarté. Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. »


    Jésus, s'adressant aux pharisiens:


    Luc 16

    15 Il leur dit alors : « Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes aux yeux des gens, mais Dieu connaît vos cœurs ; en effet, ce qui est prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu.


    Souvent, les hommes ne jugent qu'aux apparences et en restent là. Et les apparences sont trompeuses, car ce qui est jugé bon par les hommes n'est pas toujours ce qui est jugé bon par Dieu.


    Il y a des choses qui seront peut-être perçues comme un défaut par certaines personnes et qui ne le seront pas aux yeux de Dieu. Et il y en a d'autres qui seront effectivement des défauts... Mais qui n'en a pas? Des défauts, nous en avons tous. Avec l'aide de Dieu, nous les corrigeons tout au long de notre vie.


    S'agissant plus particulièrement de la tristesse, ce n'est pas un péché, mais une souffrance, je dirais. Une souffrance que l'on peut confier à Dieu, dont on peu parler avec Lui, déposer au pied de sa croix, pour qu'il nous apporte consolation. Very Happy


    Le vrai bonheur se trouve en Dieu et en Dieu Seul. C'est dans Sa parole, c'est en vivant de Lui et avec Lui, que l'on trouve petit à petit consolation, même au coeur des épreuves.


    Souvent, les gens cherchent le bonheur à droite et à gauche: dans le sport, dans les sorties, dans des lectures diverses, dans l'imagination, dans les expériences fortes, dans les voyages... Ils s'évadent de mille et une manières.


    Tout ceci apporte sans doute des moments de bien-être. Mais cela ne suffit pas. Le bien-être n'est pas le bonheur. Le vrai bonheur, la vraie paix se trouvent en Dieu et viennent de Lui.


    Amitiés Salue


    _________________
    "Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu!"

    "Procurer la paix à quelqu'un, voilà une des plus grandes joies qu'il nous soit donné de vivre. Nous rencontrons souvent des êtres angoissés, inquiets du lendemain, torturés par le remords, englués dans un conflit, rongés par une maladie sans espoir de guérison. Nous pouvons les aider à se pacifier, par un regard, une simple présence, un toucher, une parole" (Père Guy GILBERT, "Jésus, un regard d'amour")


    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Mar 28 Juin - 9:19

    Merci Tousartisansdepaix !
    Je dois refaire une autre neuvaine



    Les gens qui ont réussi, leurs défauts ne comptent pas, ils ont réussi "quand même", ils ont une sorte de supériorité, d'immunité. Quand on est dans une position de faiblesse ( tristesse, ennuis conjugaux, isolement social...) on peut vous reprocher la moindre chose, on va se dire "rien d'étonnant j'ai bien mérité mes échecs".

    Comment me protéger ?
    Je ne vois que la neuvaine, à vrai dire.
    .


    Dernière édition par Ptit'sirène le Mar 28 Juin - 15:19, édité 1 fois

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Mar 28 Juin - 9:24

    Souvent je pense à ma mère, à tout ce qu'elle espérait de moi et les nombreuses déceptions que je lui ai données. Elle est très très sociable, très influente, très extravertie, brillante. Elle met toujours les gens de son côté, elle n'arrête pas de sortir, de s'amuser, d'aller au théatre, de recevoir des amis, d'aller chez eux. Moi, c'est plutôt à mon pere que je ressemble, une personnalité effacée : il est timide, serviable, peu sociable, très intello et se suffit à lui même. Très scrupuleux, lève-tôt, couche-tôt, dur à la tâche, c'est plutôt son genre que j'ai eu comme caractère et ma mère n'a pas cessé d'essayer de me tirer de son côté. Des personnalité comme cela  fascinent mais ne sont pas facile au quotidien.

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Mer 29 Juin - 9:00

    Pour avoir subi un déclassement social dans ma jeunesse, en quittant une famille d'origine où je ne pouvais pas rester, en ne m'intégrant pas à ma nouvelle culture, je suis particulièrement sensible aux enjeux du pouvoir, aux mécanismes sociaux inconscients de cooptation et d'exclusion.

    Je pense avoir déchu aux yeux de cet ami depuis que je lui ai confié des choses, des blessures, que j'ignorais encore quand on s'est connus. J'ai chuté d'un piédestal, il me voit comme "en échec". En même temps, par sa femme, rencontrée ensuite, il accède à une notoriété, à un statut social qu'il n'avait pas auparavant. Désormais ce sont les interprétations de ce nouveau milieu, privilégié au plan des valeurs, qui prévaut pour lui. Il ne me voit plus de la même façon qu'avant. C'est cela qui me fait souffrir, c'est d'avoir gardé les contacts avec lui tout en sachant que j'ai perdu l'ami que j'avais.
    Il dit des choses, formule des critiques, qu'il n'aurait pas dites il y a deux ou trois ans.
    Son ascension sociale et symbolique implique aussi que je n'ai plus la même place  dans sa vie.
    Maintenant c'est lui qui émet les jugements, qui dit la "vérité" et moi qui ai des "erreurs" à corriger...
    Cela s'est passé très vite !
    Je me retrouve sans soutien face à des épreuves de ma vie conjugale et à la culpabilité qui est liée à ces épreuves.
    Rien, plus rien, ne me valorise.
    Cet ami me comprend de moins en moins. En même temps je reste dans une absence de contacts sociaux qui est très facilement interprété par les gens "connectés" comme un péché de repli sur soi, une forme d'égoisme ou le signe d'un problème psychique. Je ne partage pas vraiment les expériences, les vues, de ce nouveau milieu où il évolue, cet enthousiasme communautaire. Cette façon de considérer l'émotion, le sentiment, comme supérieurs à la réflexion intellectuelle ( qui est pourtant une richesse et une force pour affronter la réalité).
    Comme cet ami sent qu'il me "lache" alors que j'avais besoin d'un soutien "moral" ( = une prise de position très ferme en défaveur de l'adultère et non des critiques formulées à mon encontre, c'est un comportement qui, en soi, ne "coute" rien. Quand les gens vont mal, on s'abstient de les accabler: on réserve d'éventuelles critiques pour un temps où ils seront plus forts, mieux disposés à en tirer un bénéfice != il se met "du côté" de ces gens des END et me dit que j'ai une tendance à "surinterpréter", que j'ai surinterpréter ce qui se passe avec lui . Or je pense qu'au contraire je vois juste, pour ce qui le concerne.





    Cela m'est déjà arrivé qu'une amie de cœur me lâche au profit d'une autre amie de cœur plus valorisante socialement ( professionnellement, mais aussi au plan de l'aspect physique, du salaire, du caractère très "dominant"), j'avais observé les mêmes mécanismes ! Brusquement, par comparaison, M... voyait tous mes défauts, me reprochait mille et une choses car elle avait rencontré la nouvelle amie, B...dont elle avait brusquement adopté tous les points de vue, changeant ses convictions à 180 degrés. L'amie d'autrefois qui "avant" ne me jugeait pas, se tenait à mes côtés dans l'adversité, était passée grâce à cette nouvelle amitié du côté de ceux qu'elle critiquait autrefois...et bien sûr au lieu de le dire clairement, elle avait cherché du côté de mes défauts les explications de son changement. Elle était trop contente d'avoir pu grâce à B...avoir accès à des milieux cultivés et valorisants, sortir un peu de sa précarité.
    Est-ce que j'attire les girouettes ? Est-ce que je choisis mal mes amis, parmi des personnes peu assurées d'elles-mêmes et qui ont besoin d'un appui auprès de personnes fortes et socialement valorisantes ? ( c'est vrai que M...était un peu à la dérive, professionnellement assez précaire). Ou est-ce la privation d'un entourage familial rassurant ( honnête et droit) qui me rend vulnérable, peu encline à faire la "fine bouche" ? Parce qu'effectivement la précarisation donne une vulnérabilité. On est moins assuré de soi-même. On est moins entouré (voir très seul) et moins avisé.
    Tout cela me blesse beaucoup.

    systemd

    Masculin Messages : 87
    Date d'inscription : 17/02/2016

    Dieu aime tout le monde également

    Message par systemd le Mer 29 Juin - 19:06

    P'tite sirène,

    il faut que tu te rassures car au moins dieu aime chacun également, ce qui le différencie des hommes. "A la table du père nul n'est exclu". 
    Tu as beaucoup souffert injustement de l'indifférence ou du mépris de certains mais rassure-toi il vaut mieux que tu aies une claire vision de toi-même plutot que d'être préoccupé par celle qu'en ont les autres. ceux qui sont perpétuellement dans le jugement moral ont souvent plus de péché à porter que ceux qu'ils stigmatisent ;
    du reste l'ascension sociale n'est en rien une preuve de mérite et encore moins de vertu.
    Ton récit plein de sensibilité et d'attention envers ton prochain fait ressortir au contraire tes grandes qualités de compassion , d'écoute et de gentillesse.
    Alors ne t'inquiètes pas tu feras sûrement bientôt des rencontres enrichissantes "heureux les doux ils hériteront du royaume", "heureux ceux qui pleurent ils seront consolés". 
    Etre marginalisé est la croix bien fréquente de nombreux vrais chrétiens qui n'ont pas honte de leur foi en jésus mais ce faisant ils amassent des trésors ans le ciel.

    Amicalement, systemd.

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Jeu 30 Juin - 9:35

    Merci Systemd !

    actuellement j'ai besoin de lire des choses comme cela alors mille merci Amen Gloire à toi Seigneu Colombe Soleil Soleil Soleil Soleil cheers

    J'ai des problèmes de santé et avec mes antécédents le médecin m'a dit de commencer par un bilan sanguin.
    Bon, mais j'ai des problèmes de phobie par rapport à l'aiguille.
    Quand je suis rassurée et que je vais bien, la phobie peut s'estomper ( exemple : à un moment où l'on est amoureux, où vos compétences sont reconnues, où vous avez des amis qui vous estiment...), là, ça va, je me raisonne et j'y vais avec des prières et la médaille Sainte Catherine. Evidemment quand c'est fini et quand l'infirmière met le pansement : toc, je tombe dans les pommes, je reste évanouie sur le fauteuil. Ce n'est pas très grave, on appelle cela "réaction vagale", il faut juste attendre, mettre un mouchoir mouillé , faire boire un peu d'eau, après cela passe.
    Mon médecin m'a dit "mettez un patch" mais je n'ai pas peur de la douleur car cela ne fait pas vraiment mal, pic et c'est tout. Non, c'est l'IDEE qu'on me pompe mon sang que je ne sens pas.
    L'idée du vampire. J'ai beau ne pas regarder, ensuite, c'est l'horreur, je crois que je n'ai plus de vie !
    Une série de thérapies n'y a rien changé.
    Le seul truc, c'est la prière et en plus aussi un contexte de réassurance, de stabilité. De penser à Jeanne d'arc aussi, j'ai appelé Jeanne à la rescousse dans des moments critiques ( cancer, chimio...)pour pouvoir me faire soigner. Je peux aussi penser à Saint Sébastien !!!
    Mais cela ne "marche" que si je me sens "protégée" sur terre et non comme c'est le cas maintenant désavouée.
    Là il y a de gros ennuis conjugaux, (chroniques) créant une impression d'impuissance, de mensonge, de non fiabilité de l'entourage ni de ce que je vois (les mots ne veulent rien dire puisqu'on m'a menti)
    il y a la défection d'un ami au profit d'une femme qui me rappele ma mère par sa popularité et sa "dureté", son volontarisme, il y a mon absence de vie sociale, les combats politiques que nous avons perdus ( en 2013) cela fait beaucoup.
    Tout cela coucourt à me ramener dans un univers glauque où je n'arrive pas à opposer quoi que ce soit à la phobie. La phobie c'est l'absence de limites, c'est le triomphe des femmes et de la logique maternelle, ( donc "tout devient possible même le pire" et l'objet phobique concentre cette panique du tout est possible) et cela, nous l'avons vu triompher ces dernières années au niveau de la famille, de la politique familiale et de l'enseignement. Les ennuis conjugaux me ramènent à une époque de ma vie et des problèmes dont je me croyais sortie, ils ont aussi quelque chose à voir avec la faiblesse de la symbolique "paternelle" dans nos sociétés qui fonctionnent sur la vie pulsionnelle et non sur la maitrise de soi...Il faut penser bien fort que par rapport à Goliath, David avait, comme moi actuellement, l'air très faible...

    Ptit'sirène

    Féminin Messages : 514
    Date d'inscription : 22/01/2016

    Re: Prier pour quelqu'un qui a très peur

    Message par Ptit'sirène le Jeu 30 Juin - 9:46

    Et beaucoup penser à Notre Seigneur , aux souffrances qu'Il a endurées...

      La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 16:40