Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Religion : Relation à Dieu

    Partagez

    etienne lorant

    Masculin Messages : 258
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Religion : Relation à Dieu

    Message par etienne lorant le Mer 15 Juin - 10:59

    .


    Le mercredi de la 11e semaine du temps ordinaire

    Deuxième livre des Rois 2,1.6-14.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18.





    Le récit de la traversée du Jourdain à pieds secs, de même que l'enlèvement d’Élie sur un chariot de feu sont  typique de la manière juive, dans l'ancienne alliance, de considérer la relation à Dieu. En effet, la traversée du Jourdain à pieds secs renvoie le lecteur au récit  de la sortie d’Égypte; quant à l'enlèvement d’Élie sur un chariot de feu, le récit tient beaucoup du fait que la tombe d’Élie n'a jamais pu être trouvée.

    En revanche, il certain qu’Élie fut un grand prophète, à une époque où l'on cherchait à former des prophètes, comme s'il était possible d'en éduquer sans intervention spirituelle particulière - il y avait déjà des castes de prêtres, des spécialistes des sacrifices, de la lecture des textes et de leur juste interprétation, des tribunaux, etc. Mais c'est ainsi que l'on procède toujours pour éviter de s'engager "corps et âme" dans la vraie vie spirituelle, qui suppose un engagement de tout l'être.

    L’Évangile de ce jour a été choisi pour faire contraste entre l'ancienne et la nouvelle Alliance.  Jésus nous parle d'une relation à Dieu, qui doit demeurer personnelle, intime, qui ne se vit pas dans l'intention de gagner un certain prestige auprès d'autrui. Il existe quelques fidèles, dans ma paroisse, dont je peux vraiment ressentir qu'ils demeurent  en tout temps en relation avec le Seigneur.

    C'est le cas de cette sacristine, que je croise depuis plus de quinze ans dont le visage me semble n'avoir jamais changé. Elle se déplace toujours en mini-vélo, nettoie et frotte les mêmes dalles d'une chapelle ou d'une église, ici et là, sans que je l'ai jamais entendu d'elle la moindre plainte sortir de sa bouche.  Et j'ai compris un jour que, oui, telle doit être la relation au Seigneur : rien de visible à l'extérieur mais une perpétuelle attention à Dieu et au prochain. De telles femmes et de tels hommes évoluent parmi nous et qui seront saintes et saints sans jamais se retrouver  dans un calendrier - ils n'en ont d'ailleurs nul besoin !

    .


      La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû - 6:37