Forum catholique l'Imitation de Jésus-Christ

Bienvenue sur le Forum catholique
l'Imitation de Jésus-Christ!

Ce forum est un lieu d'échanges dédié à l'approfondissement de la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ.

On peut y partager des témoignages personnels, proposer des méditations, se questionner sur la Bible et les différents enseignements de l'Église catholique, demander et apporter de l'aide dans le cheminement de l'âme vers Dieu, etc.

Forum d'échanges visant à approfondir la foi catholique, afin de toujours mieux connaître, aimer et servir Jésus-Christ


    Reconnaître et vivre de l'amour de Dieu

    Partagez

    etienne lorant

    Masculin Messages : 205
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Reconnaître et vivre de l'amour de Dieu

    Message par etienne lorant le Ven 10 Juin - 15:57




    Le vendredi de la 10e semaine du temps ordinaire

    Premier livre des Rois 19,9a.11-16.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,27-32.





    [b]Si quelqu'un parmi nous a le désir de la sainteté, qu'il commence par mettre de côté des images de Dieu qui sont selon la nature humaine ! C'est ainsi que le prophète Élie, tout inspiré qu'il soit, avait songé à une rencontre extraordinaire, fabuleuse, éblouissante, sur la montagne sainte. Il s'attend, de la part de "Dieu-tout-puissant", à une manifestation soudaine, extraordinaire de puissance et de gloire... mais en définitive Dieu tout-puissant se manifeste dans une "brise légère". Il ressemble bien à son ancêtre Moïse, lequel avait été intrigué par la vision d'un étrange buisson qui semblait en feu, mais qui ne se consumait pas - or, c'est là, de cette façon, que Dieu tout-puissant créateur du ciel et de la terre avait choisi de se manifester.

    La brise légère - par laquelle le Tout-Puissant s'est manifesté à Élie, n'enlève certes rien à sa toute puissance Mais elle surprend d'autant plus ! Qui a inventé - ou exagéré - les notions de grandeur et de puissance ?  Si Dieu est Amour, comment sa manifestation serait-elle mieux reconnue : dans la puissance dévastatrice  ou bien - beaucoup plus sûrement : par sa miséricorde ?

    Cependant, c'est avec une grande rigueur que Jésus prévient : pour un homme, il est tout à fait préférable de perdre un membre en cette vie, plutôt à que de se perdre tout entier du simple fait d'un abus des sens... Sur ce thème, notre prêtre a évoqué le bouleversement de vie d'un saint Augustin, mais aussi, plus proche de nous, les renoncements d'un saint François d'Assise, suivis de ceux du  du bienheureux Charles de Foucault ? 

    Car le renoncement à soi-même voici ce qui permet une véritable rencontre du Seigneur.

    Se renoncer, c'est bien accepter une forme de "mort" pour une extraordinaire forme de vie !

    etienne lorant

    Masculin Messages : 205
    Date d'inscription : 05/04/2016

    Toujours dociles aux inspirations de l'Esprit Saint

    Message par etienne lorant le Lun 13 Juin - 11:09


    Le lundi de la 11e semaine du temps ordinaire

    Premier livre des Rois 21,1-16.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,38-42.




    Extraordinaire rencontre de textes et de choses vécues !  Je m'explique : je n'ai jamais connue de "Jézabel", mais j'ai connu un Christian qui tenait, lui comme moi, un commerce d'articles d'occasions.  Mais du fait que j'achetais plus cher les mêmes marchandises que lui, il a réagi à ma concurrence en m’envoyant un inspecteur corrompu pour me saisir tous mes compact-discs, en dépit du fait que mon registre d'achats était tout à fait en ordre.  J'ai attaqué au tribunal, j'ai gagné, mais la somme payée à mon avocat durant trois ans  -  pour finalement m'entendre dire par le Juge : "Monsieur, je ne peux pas vous juger, vous n'avez pas été mis en examen, il n'y a pas de pièce à conviction, vous êtes acquitté, vous êtes libre".  Bien évidemment, personne ne m'a remboursé les frais encourus pour ma défense, ni les médecins que j'ai consultés du fait de mon état nerveux endommagé...  Bref, le cas de Jézabel et de Naboth est tout à fait courant.

    Mieux vaut donc ne pas s'épuiser à résister aux méchants, comme le dit bien Jésus.  Laissez tomber, détournez votre chemin, ne vous laissez pas piéger par Mammon, l'esprit du monde, des richesses, du système du plus malin et du plus fort. Demeurez libres en Jésus-Christ !

    Et maintenant, je vous rapporte l'autre fait, lumineux, que j'ai vécu et qui illustre la parole de Jésus dans l'Evangile qui nous dit : si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.  L'un quelconque des jours après ma conversion, une jeune étudiante qui venait me saluer, m'a dit : "Je ne peux pas risquer de rentrer seule dans mon quartier, le chemin est trop désert et je ne suis pas rassurée".  Et moi, tout aussitôt (c'était chaque fois ainsi durant les trois mois qui ont suivi ma conversion) :  "Peu importe, je t'accompagne !".  Ce soir-là, j'ai marché trois kilomètres dans un sens et plus de huit pour rentrer chez moi. Mais quelle joie intérieure !


    .

      La date/heure actuelle est Dim 17 Juin - 23:51